See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: Si la Terre était CREUSE ....  (Read 24268 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline yp974

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 196
  • Karma: 0
17 February 2009, 18:56:38
Bonjour à tous.

Ce concept de mondes creux est vieux comme le monde, et l'un des plus fervent défenseur de cette fumeuse
théorie est Anton Parks

http://www.anunna.net/antonparks/myst2.html

Vous pourrez admirer les belles photos satellites du pole nord avec l'ouverture d'un monde souterrain  peuplé par nos
lointains ancètres les géants reptiliens de l'ère Sumérienne...
 :siffle: :siffle: :siffle:  Je n'en dis pas plus ..

L'objet de ce post n'est pas de remettre en question ces créatures.

Je m'interesse plutot de savoir comment la pesanteur se manifesterait sur Terre si la Nature l'avait réellement conçue
comme étant creuse. Ca fait des jours que je me CREUSE la tete en cherchant en vain. Cette force d'attraction est
dirigée
vers le centre de la Terre, et là, y a plus rien. Comment ca va se passer ?. Arg, je veux savoir ....:wall:

J'espère me bien faire comprendre et un dessin vaut mieux qu'un long discours.

Les gens à la surface se tiennent-t-ils toujours debout de même que ceux
à l'intérieur sont collés à la paroi ? (la paroi ici est l'épaisse croute terrestre)
 ca veut dire que le centre de gravité se trouve au milieu de la paroi ?
Donc il y aura une infinité de centre de gravité , ou là là , et chacun sera influencé par
ces centres de gravité :eek: :eek:





Autre cas de figure : les gens à l'intérieur vont tomber au centre et s'agglutiner
entre eux, parce que le centre ou y a rien continue à attirer ????





Ou alors, y a plus d'attraction du tout, du coup tout le monde vole dans le vide.
Pas possible car la Terre continue à avoir une masse non négligeable :



Face à ce dileme, je tranche !. Je penche pour cette solution radicale :
ceux à la surface, ils sont éjectés et ceux à l'intérieur ils peuvent marcher tranquillement
sur la paroi :

Pourquoi : la Terre a perdu beaucoup de masse, ce qui diminue la force d'attraction
cette force d'attraction est si faible qu'elle n'arrive pas à compenser la force centrifuge.

Donc voilà, le débat est ouvert.
Peut-on trafiquer un fichier .SCN dans Orbiter pour simuler une Terre creuse ? hummm .... :doubt:

Pour le moment, je vous propose un petit voyage dans le creux de la Terre.

Cette nuit là, Andreï fit un étrange, étrange rêve ... Il se voyait au pole nord





devant un immense trou béant





il se jeta alors dans le vide et commença à tomber comme un pierre




Andrei continue à chuter dans ce puit vertigineux ....





Ses yeux sont émerveillés devant ce spectacle : des montagnes, de vertes praires, des océans aux
eaux turquoise qui miroitent sous ce soleil intérieur :




Aussi léger qu'une plume, il se posa juste devant john qui l'attendait :




Et très, très très haut  :



Et patatra !!!! Andreï tombe du lit et se réveille ... fini le rêve.


Bon, alors, cette Terre    CREUSE
est-ce une idée               CREUSE ???
ou bien faut-il que je me CREUSE davantage ??? !!! :) :) :)

Voilà ce sera tout pour aujourd'hui.



Message modifié ( 18-02-2009 05:02 )


Offline cslevine

  • Legend
  • ******
  • Posts: 3621
  • Karma: 17
Reply #1 - 17 February 2009, 20:02:57
lol



Offline DagoO

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2161
  • Karma: 7
Reply #2 - 17 February 2009, 20:10:50
Euh...c'est bien bizard ce que tu racontes...

mais, pour épargner une question idiote : l'attraction ce forme bien avec la grosseure de la planete...hein?

alors si la terre étais creuse, meme a l'interrieur nous serions comme dehors.

enfin...ben voila t'as gagné je doute maintenant...je vais pas dormir...aaaaa sa me traverse la tête !!!

a+



Offline Alexandre

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1600
  • Country: France fr
  • Karma: 5
Reply #3 - 17 February 2009, 20:52:56
Se n'est pas la taille de la planete qui influence sur la gravité, c'est le poids! :drink:
Pour pas refaire un cours d'astrophysique je vais faire cours:

Plus un objet est lourd plus la gravité a sa surface est grande la terre fait 1g venus en fait 0.91, jupiter est de 2.64
Ensuite plus un objet est lourd plus notre vitesse orbitaleautour de lui est élevé , les trous noirs sont tellement lourd
que la vitesse orbitales depasse la vitesse de la lumiere et donc la lumiere s'écrase sur eux comme t'on DG quand tu  
ralentis a l'apogée

Bon si la terre était creuse la croute terrestre devrait etre extrèmement dence,c'est pas un mélange de sillicate et de
quartz qui fait l'affaire!


-----------------------
Alexandre
Orbiter sur Windows 8, ça fonctionne !
Ma chaine Youtube:
http://www.youtube.com/user/AlexBadsmile?feature=mhee

Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2679
  • Karma: 15
Reply #4 - 17 February 2009, 21:29:03
C'est vraiment délirant comme histoire :)
La plaisenterie m'a l'air exelente.

En partant du principe que la planète garde le même poid que celui qu'on lui
connait actuellement et donc que la densité de la croute augmente considérablement, on devrais avoir :

1) a l'extérieur, on marcherais comme si tout était normal car rien ne change (centre de gravité indentique que ce soit
une boule ou une sphère, direction des forces indentique, intensitée indentique car même poid)

2) à l'interieur, afin d'evité les erreurs, mieux vaut décomposer cela en une multitude de force venant des parois,
on subirait des forces verticales lié à la gravité de la croute dont on est proche qui nous collerais contre la croute,
on subirait des force verticales lié à la gravité de la croute dont on est loin qui nous attirerais vers le centre de la
terre.

La question est : quel sont les force qui serons les plus intense, celle qui nous plaque contre la croute ou nous envoie
vers le centre.
Et la je sèche, raaa, ça va me prendre la tête :)



Message modifié ( 17-02-2009 22:35 )


Offline no matter

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2826
  • Karma: 1
Reply #5 - 17 February 2009, 22:17:24
Oui Anton Parks. Oui Anton Parks. Anton Parks Anton ParksAnton ParksAnton ParksAnton Parkshfxhfjdj
Kernel panic!

------------

no matter.

Offline kramé le DG

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 41
  • Karma: 0
Reply #6 - 17 February 2009, 23:10:49
A l'extérieur tout serait normal, et à l'intérieur, plus de gravité. ça peut se montrer assez facilement.


caramba encore kramé !!!

Offline CSdos

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 93
  • Karma: 0
Reply #7 - 17 February 2009, 23:43:40
Pas si sûr .

Je ne peux bien sûr pas m'exprimer en tant qu'astrophysicien mais en simple humain :)
Je vais donc tenter ;

Pourquoi dis tu qu'à l'intérieur, il n'y aurait plus de gravité ?
Pour moi la solution la plus probable serait que tout est normal dehors mais que tout ce qui est dedans soit attiré par cette
fameuse force de gravité . Le tout formerait un noyau . Ben oui, si tout est attiré au même endroit en masse .
Vous vous rendez compte ?!? Même moi, j'arrive à me faire peur :)
Car comme l'as expliqué l'auteur du topic, les ' choses ' seraient attirés par quoi ? Par rien ? Difficile à imaginer .
Je pense finalement que cette hypothèse est à exclure ...

Quote
Les gens à la surface se tiennent-t-ils toujours debout de même que ceux
à l'intérieur sont collés à la paroi ? (la paroi ici est l'épaisse croute terrestre)
ca veut dire que le centre de gravité se trouve au milieu de la paroi ?
Donc il y aura une infinité de centre de gravité , ou là là , et chacun sera influencé par
ces centres de gravité :eek: :eek:

C'est finalement cette hypothèse qui me semble la plus correct . Après réflexion bien sûr !
Quoi que pas si sûr non plus, car c'est le centre de gravité au centre de la Terre qui fais que l'ont tient à la surface .
Cette hypothèse n'est finalement pas super non plus .

Ma dernière hypothèse que je qualifierai comme meilleure ; Qu'il n'y est plus du tout de centre de gravité, donc que l'ont
flotte .

@+


______________________________________________________________

Newsteller du forum " Orbiter.dansteph.com " .

Offline ursamajor

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 303
  • Country: France fr
  • Karma: 2
Reply #8 - 17 February 2009, 23:57:09
Je trouve ta petite histoire géniale! :eek:

Si on part de ta seconde idée, je cite: "les gens à l'intérieur vont tomber au centre et s'agglutiner entre eux, parce
que le centre ou y a rien continue à attirer", ca voudrais dire que la couronne de Terre devra se comporter comme
une
sorte de clé de voute. :badsmile:

En effet, pour que le sol de cette couronne ne tombe pas elle aussi, il dois y avoir des forces exercée par le sol qui se
trouve autour de l'échantillon de sol considéré... Comme les clés de voute dans les toits des églises! (où ailleurs, mais
dans les
églises, c'est plus impressionnant!) ;)

J'ai déjà eu une réflexion sur une question similaire :sage:, alors je profite de ton post pour la poser: :)

Si on creuse un trou (disons de 100m de diamètre) en passant par le centre de la Terre et que l'on saute dedant,
nous seront attiré vers le centre de la Terre. Donc au début, nous subirons une accélération puis, après avoir
dépassé le centre, nous subirons une décélération! :damn:
Ensuite, il y a deux cas de figures:
- Si on néglige les frottements de l'air (ce qui est impossible vu les vitesse que l'on atteindrait :prof: ) et que l'on
considère la Terre parfaitement sphérique, nous atteindrions l'autre extrémité du trou avec une vitesse nulle
(conservation de l'énergie--> énergie cinétique et potentielle! :trucdeouf: ). Ce serait un chouette moyen de
transport, mais la Terre deviendrait un gruyère! :lol:
- Les frottements nous feraient perdre de la vitesse et nous n'atteindrions pas l'autre extrémité et retomberions à
nouveau, ce qui provoquerais une sorte de YoYo de chute libre avec le centre de la Terre comme point
d'équilibre! :fool:


Voila ma pensée sur la question. Je dois avouer que ces réfelxions nous emènent parfois vers des modèles physique...
assez amusant :wall:

A ne pas soumettre aux profs de physique sensible :doubt:
Ursamajor ;)

Venez volez avec nous sur --> www.acca.aero

Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2679
  • Karma: 15
Reply #9 - 18 February 2009, 00:13:07
Quote
Donc il y aura une infinité de centre de gravité , ou là là , et chacun sera influencé par
ces centres de gravité  

Il y-a déjà un infinité de centre de gravité, chaque atome de terre génère une force de gravité dont le centre est le centre de l'atome.
Ensuite quant on aditionne toutes ces forces, pas mal d'entre elle s'annulent et on en arrive à pouvoir considérrer
qu'il n'y-a qu'une force de gravité avec un seul centre.

Un exemple pour la terre, on peut aussi considéré que l'on a un centre de gravité en bas à gauche, un autre en bas à droite, soit deux centres, et on obtiendrais la même pesanteur dirigé vers le bas.

Ou alors on peut considéré que l'on a une infinité de centre de gravité.

Ou qu'il n'y-en a qu'un


Quote
Qu'il n'y est plus du tout de centre de gravité, donc que l'ont
flotte .

Donc si on veut qu'il n'y-ai pas du tout de centre de gravité, il faudrais que toutes les forces exercé par les milliers de
centre de gravité s'annulent, bref, on est au centre du cercle :)


Enfin, je ne suis pas astrophysicien non plus...

Reste plus qu'a additionner les flèches :)





Message modifié ( 18-02-2009 00:28 )


Offline McGlazd

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 165
  • Karma: 0
Reply #10 - 18 February 2009, 02:05:17
Imaginez un électro-aimant en forme d'anneau et une bille de fer. Si la bille est au centre de cet anneau alors elle sera
au point où les forces s'annulent les unes aux autres. Elle serait en un point critique. Si elle s'écarte de ce centre, elle
ira se coller en un point de la paroi.

De l'extérieur en revanche cela ne change pas grand chose de ce qu'on l'on connaît de la gravité terrestre.


Le bon schéma est donc celui ci :




En revanche l'effet de la gravité serait moindre sur la surface intérieure. Mais gravité il y aura.



Post Edited ( 02-18-09 02:22 )


Offline McGlazd

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 165
  • Karma: 0
Reply #11 - 18 February 2009, 02:17:15
Quote

Si on creuse un trou (disons de 100m de diamètre) en passant par le centre de la Terre et que l'on saute dedant,
nous seront attiré vers le centre de la Terre.

Non, on serait de nouveau attiré par la paroi que l'on vient de passer, pour se retrouver en un point d'équilibre situé
sur la perpendiculaire du centre du cercle de l'ouverture.



Post Edited ( 02-18-09 02:17 )


Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #12 - 18 February 2009, 08:32:13
Il faudrait vraiment que je révise sérieusement, car il me semble que le théorème de Gauss appliqué à la graviation
(ça doit bien fonctionner, Gauss sur la gravitation, mais je n'en suis pas bien sûr) annonce qu'il n'y aurait pas de
gravité à l'intérieur, ce qui me semble bien étrange...

Par contre, faut pas qu'il y ait les trous, pour Gauss, je pense...



Message modifié ( 18-02-2009 08:32 )



Offline McGlazd

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 165
  • Karma: 0
Reply #13 - 18 February 2009, 09:13:04
Surface fermée pour le théorème de Gauss.


Offline JMD

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 287
  • Karma: 0
Reply #14 - 18 February 2009, 09:15:22
Bonjour !

Je me lance dans le débat...

La gravité n'est pas une question de poids, mais de masse.

Dans le cas d'une sphère creuse, c'est bien les parois (constitué de matière) qui générerait un champ de gravité.

Si l'on part du principe que la Terre a un champ gravitationnel identique, la paroi de la sphère est donc extrêmement plus
dense, avec une masse énorme.

A l'intérieur, si l'on reste à proximité de la paroi, on est attiré par elle, et donc soumis à une force de gravitation
locale renforcée par la force centrifuge.

En s'approchant du centre, (n'oublions pas que la gravitation diminue en fonction du carré de la distance) on perd donc
rapidement cette force d'attraction, qui plus est, est compensé par une nouvelle force d'attraction qui se manifeste
progressivement, celle des autres paroi de la sphère (puisque l'on s'en rapproche). de plus, la force centrifuge, elle,
diminue...

On devrait donc se trouver au centre de la sphère dans une zone d'impesanteur... Et, dès que l'on s'en éloigne, crac ! collé
à une paroi quelque part...

Peut-être même, par des effets que je ne maîtrise pas, se pourrait être une sorte de "point Lagrange" stable, en apesanteur...

Voilà un peu mon sentiment sur la question...

Un autre truc de science fiction, dans ce genre, c'est la sphère de Dyson, une grande sphère creuse, de diamètre
correspondant à l'orbite terrestre, construite autour d'une étoile comme le soleil. La paroi interne de la sphère,
correspondant à la zone d'habitabilité de l'étoile, serait recouverte de Terre et d'une atmosphère respirable, le tout
soutenu par la force centrifuge de la sphère tournant sur elle même... L'énergie serait tiré de l'étoile, où tout son
rayonnement serait bloqué et utilisé...
Imaginez le nombre de km² de surface habitable d'une telle structure !!!


JMD

-----------------------------------------
http://www.spacexpansion.fr/
-----------------------------------------

« La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau. » C. E. Tsiolkovski

Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #15 - 18 February 2009, 10:35:07
Quote
McGlazd a écrit:
Surface fermée pour le théorème de Gauss.

Oui, ca c'est bien évident, sinon ce n'est pas le théorème de Gauss.

Mais c'est la surface de calcul qui doit être fermée... La contrainte ne porte pas sur la distribution de masse.

Je choisis une surface de Gauss sphérique, centrée sur le centre de la planète, de rayon inférieur ou égal à celui de la surface intérieure de la "croute". Le flux global du champ gravitationnel au travers de cette surface de Gauss est nul. Ca c'est sûr.

Par contre, peut-on en déduire que le champ gravitationnel est nul en tout point de la sphère ? Pas si sûr, par contre...

Car dans ce cas de figure, à cause des trous au pôles (mais ca n'a rien à voir avec la nécessité de la surface fermée pour Gauss), le champ gravitationnel n'est plus colinéaire aux normales de surface de la sphère, et donc, évidemment, c'est compliqué... Le problème, c'est que je ne sais plus si l'on doit prendre en compte les caractéristiques de champ (en direction, notamment) imposées par ce qui est extérieur à la sphère ou  non... Le bon sens voudrait que oui, mais Gauss voudrait que non, puisqu'il fait abstraction de l'extérieur...

On peut donc en déduire, à la louche, que si la sphère est fermée, il n'y aura pas de champ gravitationnel à l'intérieur. Si elle est ouverte aux pôles, il n'y en aura ou pas du tout, ou un champ faible créé par la rupture de symétrie, d'autant plus important que les trous sont étendus...



Message modifié ( 18-02-2009 10:43 )



Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2679
  • Karma: 15
Reply #16 - 18 February 2009, 10:38:00
Il y-avait un histoire que j'avais inventé dans du rp avec les celarions, un peuple dont l'étoile était mourante et qui
n'avait pas les moyens pour en créer une seconde.
Finalement, le mieux était d'enrobé leur plantète (Aïda) dans une sphère d'étoile, ainsi il récupèrais beaucoup plus
d'energie tout en ayant moins de moyen à fournir.
Ces idées se rejoignent :)

Je prend la défense de L'avis de McGlazd car dans un aimant dont les "charges magnétiques" (je ne sait pas si ces mots existent, mais l'idée est claire) sont uniformément répartis, tout comme la gravité est ici uniformément répartie, on se trouve presque dans le même cas, les milliers de force sont du genre F=((Charge1*charge2)/Rayon²)*constante, ce qui est vraiment très proche de F=((Masse1*Masse2)/Rayon²)*constante.
Ce qui m'indique à croire que les deux phénomènes (aimant shpérique et gravité) donne ici des résultats analogues,
seul la nature des grandeurs change.

Ceci en négligeant le trou. :badsmile:



Message modifié ( 18-02-2009 10:42 )


Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #17 - 18 February 2009, 10:49:15
Quote
orbiter28 a écrit:

Je prend la défense de L'avis de McGlazd car dans un aimant dont les "charges magnétiques" (je ne sait
pas si ces mots existent, mais l'idée est claire) sont uniformément répartis, tout comme la gravité est ici uniformément
répartie, on se trouve presque dans le même cas, les milliers de force sont du genre F=((Charge1*charge2)/Rayon²)
*constante, ce qui est vraiment très proche de F=((Masse1*Masse2)/Rayon²)*constante.
Ce qui m'indique à croire que les deux phénomènes (aimant shpérique et gravité) donne ici des résultats analogues,
seul la nature des grandeurs change.

Ceci en négligeant le trou. :badsmile:

En effet, les interactions électriques (pas magnétiques) et gravitationnelles se ressemblent étrangement (en théorie
classique évidemment, car je vois déjà venir les arguments relativistes et/ou quantiques dont on n'a rien à faire ici :) ), et des lois similaires s'appliquent.

Mais les problèmes à l'intérieur des sphères sont bien plus complexes que ce que l'on peut dire à l'intuition...

En effet, la théorie de JMD "clac dès que l'on quitte le centre" ne me convainc pas.

En effet, quand on quitte le centre, il y a plus forte attraction d'un côté puisqu'on est plus proche de la surface
intérieure, mais la surface qui attire de ce côté là, "fort", est moins grande que la surface qui retient de l'autre côté,
plus faiblement par unité de surface...

Et l'idée de Gauss, c'est que les effets se compensent... Donc centre ou pas centre, si la sphère est fermée, point de
champ gravitationnel, donc pas d'attraction, nulle part à l'intérieur de la sphère...

Le problème, comme je le dis dans mon post plus haut, ce sont les trous...



Message modifié ( 18-02-2009 10:50 )



Offline Nephi

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 254
  • Karma: 0
Reply #18 - 18 February 2009, 11:01:02
Allez hops j'édite pour simplifier : si la cavité intérieure est sphérique, le champ à l'intérieur est uniformément nul.



Post Edited ( 02-18-09 11:16 )


Offline JMD

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 287
  • Karma: 0
Reply #19 - 18 February 2009, 11:13:58
E
Quote
n effet, quand on quitte le centre, il y a plus forte attraction d'un côté puisqu'on est plus proche de la surface
intérieure, mais la surface qui attire de ce côté là, "fort", est moins grande que la surface qui retient de l'autre côté,
plus faiblement par unité de surface...

Certes, certes... Mister C a raison... Tout cela est bien compliqué... Et difficile à conceptualiser !!!

Déjà les systèmes gravitationnels de plus de 3 corps sont difficiles à appréhender, et alors là ...

Ok pour les unités de surface, mais compensent-elles vraiment la distance (et le carré de celle ci ?) ???

Et puis il y a la force centrifuge, qui elle, dépend de la rotation de la sphère (en supposant que la vitesse de rotation
reste constante).

Et puis... Une telle sphère creuse serait elle viable (risque d'écrasement, d'implosion) voir là aussi la pression
atmosphérique à l'intérieur, etc...

Bref, pour résumer : :sunk:  :drink:   :stupid:


JMD

-----------------------------------------
http://www.spacexpansion.fr/
-----------------------------------------

« La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau. » C. E. Tsiolkovski

Offline Nephi

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 254
  • Karma: 0
Reply #20 - 18 February 2009, 11:16:56
Quote
JMD wrote:
E
Quote
n effet, quand on quitte le centre, il y a plus forte attraction d'un côté puisqu'on est plus proche de la surface
intérieure, mais la surface qui attire de ce côté là, "fort", est moins grande que la surface qui retient de
l'autre côté,
plus faiblement par unité de surface...

Certes, certes... Mister C a raison... Tout cela est bien compliqué... Et difficile à conceptualiser !!!

Déjà les systèmes gravitationnels de plus de 3 corps sont difficiles à appréhender, et alors là ...

Ok pour les unités de surface, mais compensent-elles vraiment la distance (et le carré de celle ci ?) ???
Cf ma réponse : il n'y a pas de champ de gravitation à l'intérieur : il est uniformément nul. De façon générale : le champ à l'intérieur d'une cavité sphérique creusée dans une boule uniformément chargée ou massique est uniforme. Si en plus la cavité a pour centre le même que la boule, le champ à l'intérieur est uniformément égal à celui pris en un point, donc égal à celui au centre, donc uniformément nul (par symétrie).



Post Edited ( 02-18-09 11:27 )


Offline JMD

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 287
  • Karma: 0
Reply #21 - 18 February 2009, 11:26:01
Quote
Nephi a écrit:
Quote
JMD wrote:
E
Quote
n effet, quand on quitte le centre, il y a plus forte attraction d'un côté puisqu'on est plus proche de la surface
intérieure, mais la surface qui attire de ce côté là, "fort", est moins grande que la surface qui retient de
l'autre côté,
plus faiblement par unité de surface...

Certes, certes... Mister C a raison... Tout cela est bien compliqué... Et difficile à conceptualiser !!!

Déjà les systèmes gravitationnels de plus de 3 corps sont difficiles à appréhender, et alors là ...

Ok pour les unités de surface, mais compensent-elles vraiment la distance (et le carré de celle ci ?) ???
Cf ma réponse : il n'y a pas de champ de gravitation à l'intérieur : il est uniformément nul.

Bien, vaut mieux un qui sait que dix qui cherchent !!! Merci !!!!

Mais la force centrifuge, alors ???


JMD

-----------------------------------------
http://www.spacexpansion.fr/
-----------------------------------------

« La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau. » C. E. Tsiolkovski

Offline Nephi

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 254
  • Karma: 0
Reply #22 - 18 February 2009, 11:37:22
Quote
JMD wrote:
Mais la force centrifuge, alors ???
Et la force de coriolis alors ? :lol:

Sinon pour répondre un peu plus sérieusement : la force centrifuge n'a une quelconque réalité que contre la paroi : si on
flotte à l'intérieur de la sphère, il est bien évident qu'elle ne s'applique pas. A la surface, elle s'appliquerait, mais
serait extrêmement faible, ne dépassant pas environ 0,3% de la force de gravité à laquelle nous sommes habitués à l'extérieur !

Un petit peu d'histoire allez, pendant que je ne bosse pas : il faut savoir que cette histoire de terre creuse est vieille comme le monde (enfin j'exagère un peu mais pas tant que ça) et a été notamment très étudié par les Nazis. Vu la fascination d'Hitler pour l'occulte et tout ce qu'il ne comprenait pas (ce qui recouvre un bon paquet de choses, cf. la bio en deux volumes de Ian Kershaw pour les curieux d'histoire) il est normal qu'il se soit penché sur cette théorie de la terre creuse, le nazisme ayant fondé quelques éléments de sa mystique sur les idées développées par l'Ordre occulte de Thulé (qu'on retrouve dans le film Hellboy pour les amateurs par exemple).

edit : une démonstration rapide sur le site de la Nasa de ce que toute cavité sphérique dans une répartition sphérique a un champ uniforme :
http://www.grc.nasa.gov/WWW/K-12/Numbers/Math/Mathematical_Thinking/grvtysp.htm



Post Edited ( 02-18-09 11:43 )


Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2679
  • Karma: 15
Reply #23 - 18 February 2009, 12:38:46
Quote
une démonstration rapide
Merci pour le lien, malgrès que les explications soient occulte :badsmile:


Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #24 - 18 February 2009, 12:57:14
Quote
Nephi a écrit:
Allez hops j'édite pour simplifier : si la cavité intérieure est sphérique, le champ à l'intérieur est uniformément nul.

Il me semble bien que c'est ce que j'ai écrit deux fois plus haut, non ? :)

Le problème, c'est l'influence des trous...

Quote
JMD a écrit:
Ok pour les unités de surface, mais compensent-elles vraiment la distance (et le carré de celle ci ?) ???

Oui, c'est le sens du théorème de Gauss.