See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: 50 ANS ! Apollo 11  (Read 9513 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #100 - 23 July 2019, 10:57:01
Omega Speedmaster Professional Apollo 11 50th Anniversary
https://www.omegawatches.com/fr/watches/speedmaster/moonwatch/apollo-11-50th-anniversary/product





[Armstrong - "Quelqu'un m'a demandé si j'avais laissé ma montre dans le module Lunar pendant l'EVA comme sauvegarde du chronomètre de mission; et je ne m'en souvenais pas. Mais cela semblait être une suggestion logique."]

[Aldrin - "Cela correspond à ce dont je me souviens: tu as choisi de ne pas la sortir à la surface à cause du chronomètre de mission."]

[Aldrin - "...Je pensais que tout allait bien. C'était ta montre, et tu voulait la laisser à l'intérieur. Je m'en souviens précisément à ce moment-là, car j'y ai réfléchi un peu plus tard, lorsque j’ai envoyé ma montre au Smithsonian et qu’elle a disparu, c’est à ce moment-là que je me suis souvenu que tu avait laissé la tienne à l’intérieur et que la mienne était le seul à la surface, c’était une de ces choses. ..J'ai eu une montre, mais je ne pense pas l'avoir regardée.
Ce qui voudrait probablement dire que j'aurais dû la fixer de manière à ce que ce ne soit tout simplement pas une montre normale... C'était une grosse montre pour afficher en surface, elle ne donnait tout simplement pas de bons chiffres en ce qui concerne les chronomètres. Avoir dépensé tout cet argent et avoir des astronautes à la surface avec une simple montre, rétrospectivement, est une priorité erronée quelque part. "]

https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.evaprep.html

108: 21: 50 Armstrong: Avons-nous un Go pour la cabine déprimée? (Pause; pas de réponse)

[Par prudence, le directeur de vol procède à une dernière vérification de tous les systèmes avant de donner l'autorisation.
Neil et Buzz commencent le paragraphe "Préparation finale des systèmes pour les sorties" à la page Sur-32 . Ils ont fixé leurs tuyaux d’oxygène OPS aux PLSS et les câbles d’actionneur OPS aux UCR. ]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.evaprep.html

108: 21: 59 Aldrin: Ils entendent tout sauf ça. Houston, c'est la tranquillité. Nous sommes prêts pour un GO pour la dépressurisation de la cabine.

108: 22: 06 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston. Vous êtes Go pour la dépressurisation de la cabine. Optez pour la dépressurisation de la cabine.

108: 22: 15 Armstrong: Roger. Je vous remercie.

Ils doivent encore configurer le système de contrôle environnemental ECS LM (Environmental Control System), enfiler leurs casques, se débarrasser de leur oxygène, de leur eau de refroidissement et de leurs communications, se connecter aux PLSS et enfiler leurs gants.

Il faudra encore une demi-heure avant qu'ils ne commencent la dépression.
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.evaprep.html


108: 53: 47 Armstrong: Maintenant vient la gymnastique.

108: 53: 49 Aldrin: Oh, je pense que ce sera beaucoup plus facile (qu'à l'entraînement) (Pause)

108: 54: 08 Aldrin: D'accord. Aller dépressurisation. (Pause) Et ça descent à 4.2, 4.1. (Pause)

108: 55: 40 Aldrin: Houston, je vais régler ma montre à 56 .

108: 55: 50 McCandless: Roger.

[Buzz porte sa montre sur la manche de sa combinaison et, apparemment, il commence sa fonction chronomètre 56 minutes après l'heure, ce qui correspond au temps écoulé à la terre de 108: 56.]

108: 56: 00 Aldrin: 3, 2, 1.

108: 59: 06 Armstrong: Jusqu'à 0,2.
[Comm Break]

109: 01: 12 Aldrin: Bien sûr, il faut beaucoup de temps pour aller jusqu'au bout, n'est-ce pas?

109: 01: 14 Armstrong: Ouais.

Pour Apollo 11, la soupape de décharge avant est équipée d’un filtre bactérien qui a un effet considérable sur la vitesse de décompression.
Avec le filtre en place, la pression de la cabine chute de 5,0 lb / po² (absolu) à 0,08 psia en 310 secondes, contre 180 secondes sans le filtre.
Ces filtres ne seront pas installés lors de missions ultérieures.

109: 06: 59 McCandless: Neil, c'est Houston.

109: 07: 04 Armstrong: Allez-y, Houston.

109: 07: 05 McCandless: Roger. Nous montrons une pression relativement statique sur votre cabine. Pensez-vous pouvoir ouvrir la porte à cette pression d’environ 0,12 psi?

109: 07: 18 Armstrong: Nous allons l'essayer.

109: 07: 20 McCandless: Roger. (Longue pause)

109: 07: 33 Armstrong: La trappe s'ouvre. (Pause)

109: 15: 43 Armstrong: C'est fini.

[En réponse aux questions sur le problème de se déplacer dans la cabine alors que tous deux portaient une combinaison pressurisée. ]

[Armstrong - "Mon impression était que c'était assez serré. Lorsque nous avons fait des simulations avec des costumes, nous avons découvert que les costumes occupaient énormément d’espace et que les choses étaient beaucoup plus lourdes. en costume que nous en avions l'habitude en manches de chemise. Et bien sûr, quand le costume est pressurisé, c'est bien pire. Les costumes ont rempli une grande partie de ce volume de cabine LM. "]

Cela nécessitait de se déplacer méthodiquement et très lentement pour éviter de se cogner - où ne pas se déplacer. Vous ne pouviez tout simplement pas toujours savoir avec quoi l'arrière du PLSS ou de la FPO seraient en contact à un moment donné. "]

[Armstrong, "Comme il a été rapporté, nous avons cassé un disjoncteur avec le PLSS et en avons enfoncé deux autres, un de chaque côté, à un moment donné pendant l'opération avec le PLSS à l'arrière. Encore faut-il améliorer pour pouvoir avoir l'assurance que l'intégrité du LM ne sera pas compromise par l'opération avec le PLSS à l'arrière.
Sur les prochains LM des protections autour des disjoncteurs ont été ajoutés.

https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.evaprep.html

« Last Edit: 23 July 2019, 11:32:23 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #101 - 23 July 2019, 17:53:45
109: 15: 45 Aldrin: D'accord. Tu es prêt à aller chercher un rocher lunaire ?

109: 15: 47 Armstrong: Mon antenne (PLSS) est coupée . (Pause)

109: 15: 55 Armstrong: Nous sommes maintenant prêts à connecter le LEC (Lunar Equipment Conveyor)ici. (Pause)



109: 16: 34 Armstrong: D'accord. (Pause) D'accord. Votre visière ... (Pause)

[Neil est sur le point de commencer le processus complexe consistant à se mettre à genoux, le dos tourné à Buzz, puis à déplacer ses pieds vers l'écoutille et à se mettre en position de sortir par l'écoutille.]

109: 16: 49 Aldrin: D'accord. Ton dos est contre la housse . (Pause) Très bien. Maintenant, c'est sur le DSKY. En avant et en haute; maintenant tu est clair. Un petit peu vers moi. (Pause) Tout droit. A ta gauche un peu. Beaucoup de place. (Pause) D'accord, tu est bien aligné. Vers moi un peu, plus bas. D'accord. Maintenant tu est clair. tu accroche la première charnière (brouillée).

109: 17: 26 Armstrong: La quelle charnière?

109: 17: 29 Aldrin: D'accord. Déplace toi ... vers ta ... roule vers la gauche. D'accord. Maintenant tu est clair. Tu est bien aligné sur la plate-forme. Mets ton pied gauche un peu à droite. D'accord. C'est bon. Roule à gauche. Bien. (Pause)

109: 17: 54 Armstrong: D'accord. Maintenant, je vais tester de rentrer ici. (Pause)

109: 18: 28 Armstrong: Comment je vais?

109: 18: 29 Aldrin: Vous vous en sortez bien. (Longue pause)

109: 18: 51 Aldrin: D'accord. Veux-tu le sac ?

109: 18: 53 Armstrong: Oui. (Pause) Compris. (Longue pause)

[Neil prend un sac de largage qui contient des sacs de nourriture vides et d’autres objets dont ils n’ont plus besoin et qu’ils ne veulent plus utiliser afin d'économiser du carburant pour les ramener en orbite. Après avoir récupéré le sac de largage auprès de Buzz, il le laisse tomber à la surface et le repoussera ensuite sous l'étage de descente pour le dégager.]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.step.html

109: 19: 16 Armstrong: D'accord. Houston, je suis sur le porche.

109: 19: 20 McCandless: Roger, Neil. (Longue pause)

109: 19: 48 Armstrong: D'accord. Besoin d'un peu de mou ? (Pas de réponse; longue pause) Tu as besoin de plus de mou, Buzz ?

109: 20: 40 Aldrin: Non. Attends une minute.

109: 20: 41 Armstrong: D'accord. (Longue pause)

[Pour se préparer à sa propre sortie, Buzz a probablement fermé partiellement l’écoutille afin qu’il puisse passer de l’autre côté du LM, puis il va l'ouvrir complètement pour l’écarter. Neil demande probablement à Buzz s'il est gêné par le CEL.]

109: 20: 56 Aldrin: D'accord. Tout est bien maintent ici.

109: 20: 58 Armstrong: D'accord. Peut tu ouvrir un peu plus la porte ?

109: 21: 00 Aldrin: D'accord.

109: 21: 03 Armstrong: D'accord. (Pause)

109: 21: 07 Aldrin: A tu sorti le MESA ?

109: 21: 09 Armstrong: Je vais le tirer maintenant. (Pause)


[Neil tire l' anneau en D qui libère le MESA , fixé sur le côté du LM sous la station de Buzz, et le laisse basculer dans une position accessible. Une fois sur la surface, il peut ajuster la hauteur de MESA si nécessaire.
Un dessin de la carte MESA montre l'emplacement de la caméra de télévision qui montrera la descente de Neil.]









109: 21: 18 Armstrong: Houston, la MESA s'est bien déployée.

109: 21: 39 Armstrong: Houston, ici Neil. Contrôle radio.

109: 21: 42 McCandless: Neil, c'est Houston. Fort et clair. (Pause.) Buzz, c'est Houston. Vérification radio et vérification du disjoncteur TV

109: 21: 54 Aldrin: Roger, le disjoncteur de télévision est en marche. Et vous lisez fort et clairement.

109: 22: 00 McCandless: Roger. (Pause)



109: 22: 06 McCandless: Et nous obtenons une image à la télévision .

109: 22: 09 Aldrin: Vous avez une bonne image, hein?

109: 22: 11 McCandless: Il y a beaucoup de contraste. et actuellement, notre moniteur est à l'envers, mais nous pouvons en déduire beaucoup de détails.

[La raison pour laquelle l'image est à l'envers est que la caméra a été montée à l'envers sur le MESA (comme on peut le voir sur une image de formation ). Chacune des stations de suivi avait la capacité d'inverser l'image pour que l'image paraisse normale. Cela a été fait en lançant un interrupteur depuis la position «normale» - utilisée lorsque la caméra reposait sur son trépied, loin du LM, et donc la position «inversée» est utilisée lorsque la caméra était à l'envers sur le MESA du LM. Au debut de la retransmission le commutateur de la station de Goldstone n'était pas réglé sur "inversé".]

109: 22: 28 Aldrin: D'accord. Voulez-vous vérifier la position - l'ouverture - que je devrais avoir sur la caméra 16 mm ?
(Une caméra à été installée à l'intérieur du LM coté Buzz elle va filmer la sortie des deux astronaute mais le film sera disponible qu'au retour sur Terre)

[Immédiatement après que McCandless ait répondu à Buzz à 109: 22: 34, l'image télévisée en direct bascule dans l'orientation appropriée]



109: 22: 48 McCandless: D'accord. Neil, on peut te voir (à la télé) descendre maintenant de l'échelle. (Pause)




109: 22: 59 Armstrong: D'accord. Je viens de vérifier la remonté suite à ce premier pas, Buzz, C'est ... la jambe de force n'est pas trop enfoncée, mais c'est suffisant pour se relever.

109: 23: 10 McCandless: Roger. Nous copions.

109: 23: 11 Armstrong: Fait un très bon petit saut (pour revenir au premier échelon). (Pause)

[Neil saute de nouveau sur le repose-pieds, tout en maintenant une prise à deux mains sur l'échelle. La caméra de 16 mm ne montre aucun mouvement évident quand il se pose sur le repose-pieds.]


109: 23: 38 Armstrong: Je suis au pied de l'échelle. Les coussinets de pied LM ne sont enfoncés à la surface que de 1 à 2 pouces environ, bien que la surface semble être un grain très très fin lorsque vous vous en approchez. C'est presque comme une poudre. La masse au sol est très fine. (Pause)

109: 24: 12 Armstrong: D'accord. Je vais quitter le LM maintenant. (Longue pause)

[Neil a la main droite sur l'échelle et va descendre avec son pied gauche, laissant son pied droit sur le repose-pieds. Le film de 16 mm indique qu’il n’a pas beaucoup de jeu avec la sangle du CEL. Dans l'enregistrement télévisé, le CEL est à peine visible contre le ciel noir.]







109: 24: 23 Armstrong: C'est un petit pas pour (un) homme; un pas de géant pour l'humanité.(Longue pause)

[Au moment de la mission, le monde entier a entendu Neil dire "C’est un petit pas pour l’homme; un grand pas pour l’humanité". Après la mission, Neil a déclaré qu’il avait l’intention de dire «Un petit pas pour un homme» et qu’il pensait l’avoir fait. Cependant, il a également convenu que le « a » ne semblait pas être audible dans les enregistrements.]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.step.html


109: 24: 48 Armstrong: Oui, la surface est fine et poudreuse. Je peux le faire lâchement avec mon orteil. Il adhère en fines couches, comme du charbon de bois en poudre, à la semelle et aux côtés de mes bottes. Je n'y vais que dans une petite fraction de pouce, peut-être un huitième de pouce, mais je peux voir les empreintes de pas de mes bottes et les bandes de roulement dans les fines particules de sable.

[À la fin de cette transmission, Neil quitte l'échelle pour la première fois.]



109: 25: 30 McCandless: Neil, c'est Houston. Nous copions. (Longue pause)

[Neil se tourne à sa droite et fait face au LM, nous obtenons une vue raisonnable du LEC sur la surface lunaire brillante à l'arrière-plan...]

[Neil prend les deux mains sur des parties de la navette et semble faire quelques légères flexions du genou. Ensuite, il lâche le LM et recule; mais reste proche.]

109: 25: 46 Armstrong: Ah ... Il ne semble y avoir aucune difficulté à se déplacer - comme nous le soupçonnions. C'est peut-être même plus facile que les simulations d'un sixième de g que nous avons effectuées dans les différentes simulations au sol. Ce n'est absolument pas un problème de se promener. (Pause)
[Pendant cette brève pause, Neil semble prendre le LEC du crochet d'accrochage.]


« Last Edit: 23 July 2019, 19:03:32 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #102 - 23 July 2019, 19:01:35
109: 26: 16 Armstrong: D'accord. Le moteur de descente n'a laissé aucun cratère, quelle que soit sa taille. Il a environ un pied de dégagement sur le sol. Nous sommes essentiellement à un endroit très plat ici. Je peux voir quelques preuves de rayons émanant du moteur de descente, mais une quantité très insignifiante. (Pause)


109: 26: 54 Armstrong: Bon, Buzz, nous sommes prêts à descendre la caméra ? (La 70 mm Hasselblad )


[La caméra est dans l'ETB qui, à son tour, est relié au LEC. Neil et Buzz ont tous deux une liste de contrôle cousue sur la partie supérieure du gant gauche qui recouvrait la région du poignet. La photo de Neil sur la NASA S69-38898 et celle de Buzz sur la S69-38937 . Le transfert de caméra est le premier élément de la liste de contrôle de Neil .]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.step.html







109: 26: 59 Aldrin: Je suis tout prêt. Je pense que tout a été réglé et en bon état.

109: 27: 03 Armstrong: D'accord.

109: 27: 05 Aldrin: D'accord. Tu doit payer tous les CEL. On dirait que ça va bien et uniformément.

109: 27: 13 Armstrong: D'accord. Il fait assez sombre ici dans l'ombre et il est un peu difficile pour moi de voir que j'ai de bonnes bases. Je vais me frayer un chemin dans la lumière du soleil ici sans regarder directement dans le soleil.

[Armstrong "Il est très facile de voir dans l’ombre après une adaptation pendant un moment. Lorsque vous descendez pour la première fois, vous êtes dans l’ombre. Vous pouvez tout voir à la perfection. Le LM et des choses sur le sol. Lorsque vous sortez dans la lumière du soleil puis que vous revenez dans l’ombre, il faut un certain temps pour s’adapter. "]

[Aldrin,  "Dans la première partie de l'ombre, lorsque vous passez du soleil à l'ombre pour la première fois, lorsque le soleil brille toujours sur le casque lorsque vous traversez le soleil, vous avez Il est à peu près impossible de voir quoi que ce soit dans l’ombre. Dès que vous portez votre casque dans l’ombre, vous pouvez commencer à percevoir les choses et à suivre un processus d’adaptation sombre. de la lumière du soleil dans l’ombre devrait être évité, car cela vous coûtera un peu de temps en capacité de perception. "]


109: 28: 17 Armstrong: En levant les yeux vers le LM ... Je me tiens directement dans l'ombre, je regarde Buzz aux fenêtres. Et je peux tout voir assez clairement. La lumière est suffisamment brillante, rétro-éclairée à l'avant du LM, pour que tout soit bien visible. (Longue pause)

109: 30: 23 Armstrong: La caméra (Hasselblad) est installée sur son support de la télécommande . (Pause) Et je range le CEL sur la jambe secondaire du LM. (Longue pause)

109: 30: 53 Armstrong: Je vais sortir et prendre certaines de mes premières photos ici.

109: 31: 05 McCandless: Roger. Neil, nous vous lisons haut et fort. Nous vous voyons prendre des photos et l'échantillon de contingence.

109: 32: 19 McCandless: Neil, c'est Houston. Avez-vous copié sur l'échantillon de contingence?

109: 32: 26 Armstrong: Roger. J'y reviendrai dès que j'aurai fini ces ... (cette) série d'images. (Longue pause)


Le premier panorama de Neil (Photos de 5850 à 5858)
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.step.html
























« Last Edit: 23 July 2019, 19:36:49 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #103 - 23 July 2019, 19:45:26
109: 33: 25 Aldrin: (commentant pour le bénéfice de Houston) OK. Tu peut avoir l'échantillon de contingence là-bas, Neil ?

109: 33: 27 Armstrong: C'est vrai.

109: 34: 09 Aldrin: On dirait qu'il est un peu difficile de creuser dans la croûte initiale ...

109: 34: 12 Armstrong: C'est très intéressant. C'est une surface très douce, mais ici et là, lorsque je me connecte au collecteur d'échantillons de secours, je rencontre une surface très dure. Mais il semble que ce soit un matériau très cohérent du même genre. Je vais essayer d'obtenir un rocher ici. Juste un couple. (Pause)
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.step.html









109: 34: 54 Aldrin: C'est magnifique d'ici, Neil.

109: 34: 56 Armstrong: Il a une beauté toute particulière. C'est comme une grande partie du haut désert des États-Unis. C'est différent, mais c'est très joli ici.

109: 35: 08 Armstrong: Sachez que beaucoup d'échantillons de roches, les échantillons de roches dures, ont ce qui semble être des vésicules (Empreintes sphériques de bulles de gaz) à la surface. En outre, j'en regarde un qui semble avoir une sorte de phénocristaux.

109: 35: 30 McCandless: Houston. Roger En dehors. (Pause)

109: 35: 43 Aldrin: D'accord. La poignée est détachée (déformée). Elle rentre d'environ 6 ou 8 pouces dans la surface. On dirait qu'il est assez facile de (brouiller) ...

109: 35: 56 Armstrong: Oui, c'est ça. (Jetant quelque chose à sa droite) Je suis sûr que je pourrais le pousser plus loin, mais c'est difficile pour moi de me baisser davantage. (Pause)

109: 36: 07 Aldrin: Je ne savais pas que tu pouvait lancer jusqu'à présent.

109: 36: 08 Armstrong: (Rires) Tu peut vraiment jeter les choses très loin ici! (Longue pause)

109: 36: 33 Armstrong: (ma) poche de cuisse est-elle ouverte, Buzz ?

109: 36: 35 Aldrin: Oui, c'est ça. Il (le rabat supérieur) n'est pas contre ton scaphandre cependant. Frappe le dos une fois de plus. Mets le plus vers l'intérieur. D'accord. C'est bon. (Pause)



109: 36: 47 Armstrong: C'est dans la poche ?

109: 36: 52 Aldrin: Ouais. ferme. Attends ? Non, ce n'est pas tout le chemin. Poussez-le. (Pause) Voilà. (Pause)

109: 37: 08 Armstrong: l'échantillon de contingence est dans la poche.

109: 37: 10 Armstrong: (signalant le statut de son saphandre) Mon oxygène est de 81%. Je n'ai pas de drapeau et mon débit est minimal (en eau d'alimentation).

109: 37: 22 McCandless: C'est Houston. Roger, Neil. (Longue pause)

« Last Edit: 23 July 2019, 19:55:51 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #104 - 23 July 2019, 22:34:41
109: 37: 52 Aldrin: Et j'ai les 80% (oxygène), pas de drapeaux. (Pause)

109: 38: 00 Armstrong: Obtenez-vous une image télévisée maintenant, Houston?

109: 38: 05 McCandless: Neil, oui, nous obtenons une image à la télévision. (Longue pause) Neil, c'est Houston. Nous obtenons une image. Vous n'êtes pas présent pour le moment. Nous pouvons voir que le sac de la LEC est déplacé par Buzz (alors qu'il se prépare à sortir), cependant. Ici, vous (signifiant Neil) entrez dans notre champ de vision.

109: 38: 36 Armstrong: (à Buzz), attends une seconde. Tout d’abord, permet moi de déplacer cette ligne (ligne LEC) par-dessus le bord (du porche) pour toi.

109: 38: 41 Aldrin: D'accord. Est tu prêt pour que je sorte ?

109: 38: 42 Armstrong: Oui. Attends une seconde. Je vais déplacer ceci (LEC) sur la main courante. (Longue pause) D'accord.

109: 39: 07 Aldrin: D'accord. Ça y est. Es-tu prêt ?

109: 39: 11 Armstrong: Tout est réglé. 

109: 39: 11 Armstrong: D'accord. A tu vu quelles difficultés j'avais. Je vais essayer de regarder ton PLSS de dessous.

109: 39: 57 Armstrong: D'accord. Ton PLSS semble se dégager bien. Tes pieds sont sur le point de dépasser le seuil. D'accord. (Pause) Maintenant baisse ton PLSS. Voilà; tu est clair. Et latéralement tu es bon. Tu a un dégagement d'un pouce au-dessus de ton PLSS.

109: 40: 18 Aldrin: D'accord. J'ai besoin d'un peu de cambrure du dos pour descendre. (Marbled) À quelle distance sont mes pieds du bord ?

109: 40: 27 Armstrong: D'accord. Tu est juste au bord du porche.

109: 40: 30 Aldrin: D'accord. Retour dans (brouillé) (Pause) Maintenant un peu de porche de mouvement de pied (brouillé). Petite cambrure du dos. Le casque se soulève et efface la cloison sans aucun problème.

109: 40: 48 Armstrong: C'est bien. (Longue pause)

109: 41: 08 McCandless: Neil, c'est Houston. Sur la base de votre transfert de caméra avec le LEC, prévoyez-vous des difficultés dans le transfert de SRC ?

109: 41: 18 Armstrong: Négatif. (Pause)

[Le SRC est le conteneur de retour d'échantillon, la boîte à roche scellée sous vide. Deux SRC sont rangés dans le MESA et seront montés dans la cabine avec le LEC à la fin de l'EVA.]

109: 41: 28 Aldrin: D'accord. Maintenant, je vais fermer partiellement l’écoutille. (Longue pause) En veillant à ne pas le verrouiller avant de sortir.

109: 41: 53 Armstrong: (Rires) Une pensée particulièrement bonne.




Photo montage

109: 41: 56 Aldrin: C'est notre maison pour les prochaines heures et nous voulons bien en prendre soin. (Pause) D'accord. Je suis sur la dernière marche et je peux baisser les yeux sur la télécommande et les plaquettes (brouillées) du train d'atterrissage. Il est très simple de descendre d'une étape à l'autre.

109: 42: 18 Armstrong: Oui. J'ai trouvé que je pouvais être très à l'aise et marcher est également très confortable. (Pause)

109: 42: 28 Armstrong: Il te reste trois marches, puis une longue.



109: 42: 42 Aldrin: D'accord. Je vais laisser ce pied là-haut et les deux mains à peu près au quatrième échelon.

109: 42: 50 Armstrong: Voilà.

109: 42: 53 Aldrin: D'accord. Maintenant, je pense que je vais faire la même chose (brouillé) (Pause)

109: 43: 06 Armstrong: Voilà, tu y est.

109: 43: 08 Aldrin: C'est une bonne (dernière) marche.

109: 43: 10 Armstrong: Oui. Environ 3 pieds. (Pause)

[Buzz revient sur le repose-pieds.]



109: 43: 16 Aldrin: Belle vue !

109: 43: 18 Armstrong: N'est-ce pas quelque chose! Magnifique vue ici.

109: 43: 24 Aldrin: Magnifique désolation. (Longue pause)

109: 43: 47 Aldrin: (La main droite toujours sur l'échelle) On dirait que la jambe de force secondaire a eu quelques effets thermiques dessus, Neil.



109: 43: 54 Armstrong: Oui. J'ai remarqué que. Cela semble être le pire, bien que des effets similaires soient omniprésents.

109: 44: 07 Aldrin: (Déformé) de la poudre très fine, n'est-ce pas ?

109: 44: 09 Armstrong: " N'est-ce pas bien ? "



Buzz " Nous étions à nouveau tous les deux au soleil, nos casques rapprochés l'un de l'autre. Neil s'est penché vers moi et a appliqué sa main gantée sur mon épaule. il a dit. " N'est-ce pas bien ? "

109: 44: 11 Aldrin: Dans ce domaine, je ne pense pas qu'il y ait une grande quantité de poudre fine (confuse) entre certaines mottes (confuses), et il est difficile de dire s'il s'agit d'une motte ou d'un rocher.
109: 44: 23 Armstrong: Remarquez comment vous pouvez le mettre à la porte.

109: 44: 28 Aldrin: Ouais. Et ça rebondit et ensuite (brouillé)

[Buzz recule de l’échelle et tente quelques sauts rapides.
En arrière-plan, Neil fait trois sauts assez hauts. Au cours du dernier, il est resté en l'air pendant environ 1,6 seconde, ce qui signifie qu’il s’est lancé avec une vitesse ascendante d’environ 1,3 m / s et qu’il s’est élevé à environ 0,5 mètre. ]
[Armstrong,  "Je dirais que l'équilibre (en marchant) n'est pas difficile; cependant, j'ai fait des sauts assez hauts et j'ai trouvé qu'il y avait une tendance à basculer en arrière sur un saut élevé. Une fois, j'ai été sur le point de tomber et j'ai décidé que cela suffisait. "]

109: 44: 55 Aldrin: Il est assez facile de se baisser. (Brouillé) salir mon costume à ce stade. (Pause)

109: 45: 11 Aldrin: La masse du sac à dos a un effet sur l'inertie. (Pause)

109: 46: 08 Aldrin: Il n'y a absolument aucun cratère du moteur.

109: 46: 10 Armstrong: Non.

109: 46: 12 Aldrin: Je me demande si (tronqué) juste sous le moteur est l'endroit où la sonde aurait pu frapper. (Brouillé) comme ça.

109: 46: 25 Armstrong: Oui, je pense que c'est une bonne représentation de notre vitesse latérale au toucher du train ici: ce trou que la sonde ...

109: 46: 30 Aldrin: Je vois cette sonde sur la jambe de force moins-Y (sud) (tronquée) cassée et relevée.

109: 46: 40 Armstrong: En effet, n'est-ce pas ? Les deux autres sont penchées. (Longue pause)



[À un moment donné - probablement avant 109: 49: 06, lorsque Neil enlève les couvertures du MESA en vue de déplacer la télévision - il prend AS11-40- 5870 du coussinet du pied nord et sonde et 5871 de la zone située derrière la jambe de l'échelle. Comme Neil a commencé à le dire à 109: 46: 25, en 5870, nous voyons que la plus grande étendue du trou creusé par la sonde nord est bien séparée de la pointe de la sonde, ce qui indique que la sonde a dérivé vers le sud entre le contact et le toucher. ]

109: 47: 04 Aldrin: (toujours près de l'échelle) Je ne peux pas en dire trop pour la visibilité juste ici (dans l'ombre du LM) sans la visière levée. (Brouillé) plutôt sombre. On dirait qu'il y a une surface de roche plate et arrondie (peut-être «en monticule»). (Pause)

109: 47: 29 Aldrin: Et accessoirement, ces rochers (déformés) sont couvert de poussière (déformés).

109: 47: 40 McCandless: Répétez, s'il vous plaît, Buzz; vous coupez.

109: 47: 45 Aldrin: Je dis que les rochers sont plutôt glissants.

109: 47: 50 McCandless: Roger.

109: 49: 06 Armstrong: Et maintenant, j'ai l'isolation de la MESA et celle-ci semble être en bon état.

109: 49: 40 Aldrin: Hey, Neil, n'ai-je pas dit que nous pourrions voir des roches violettes ?

109: 49: 42 Armstrong: Trouvez un rocher violet ?

109: 49: 44 Aldrin: Oui. (Pause) De très petits fragments scintillants (déformés) par endroits (déformés) laisseraient deviner une première sorte de biotite. (Pause) Nous laisserons cela à une analyse plus approfondie. (Brouillé) (Pause) (Brouillé) le sol se compacte complètement (brouillé) complètement non (brouillé), vous ne vous enfoncez pas de plus de (brouillé) à un quart de pouce. (Pause)


« Last Edit: 28 July 2019, 10:02:55 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #105 - 23 July 2019, 23:45:23
109: 52: 24 Aldrin: Neil dévoile maintenant la plaque qui est un équipement (brouillé).



109: 52: 40 Armstrong: Pour ceux qui n'ont pas lu la plaque, nous lirons la plaque qui se trouve sur le train d'atterrissage avant de ce LM. Premièrement, il y a deux hémisphères, l'un montrant chacun des deux hémisphères de la Terre. En dessous, il est écrit: "Ici, les hommes de la planète Terre ont posé le pied sur la Lune, en juillet 1969 après J.-C. Nous sommes venus en paix pour toute l'humanité." Il porte la signature des membres de l'équipage et la signature du président des États-Unis. (Pause)



109: 53: 40 Armstrong: (à Buzz) Prêt pour la caméra ? Non, je vais le chercher.

109: 54: 40 Armstrong: Voulez-vous débrancher un de mes câbles (télé), Buzz? (Longue pause)

[Neil commence à retirer la caméra de la caméra MESA. Entre 109: 55: 19 et 109: 55: 25, l’interrupteur de l’onduleur de Parkes est remplacé par anticipation du fait que Neil remet la caméra à la verticale...]

109: 55: 21 Aldrin: (à Neil) D'accord. Comment est la température de la caméra ?

109: 55: 25 Armstrong: La température de la caméra est froide.

109: 55: 57 Aldrin: Et nous aurons probablement besoin d'une petite caméra de télévision à distance (tronquée). (Pause) Neil, regarde la jambe de force moins-Y (sud). Le sens de la marche (déformé) va de droite à gauche.

109: 56: 24 Armstrong: Bien (ce qui signifie "correct").

[Armstrong - "Il me semble que je commence le processus de déplacement de la caméra de télévision. Buzz est là pour aider le câble à sortir et ainsi de suite; et, pendant qu'il le fait, il ne fait probablement que noter d'autres observations dans la zone immédiate LM. "]

109: 56: 25 Aldrin: Celui-ci sous le moteur de montée (signifie "descente") où la sonde a frappé pour la première fois. La sonde moins-Y (sud) a été touchée en premier.



109: 56: 35 Armstrong: J'ai beaucoup de câble ?

109: 56: 38 Aldrin: Tu en a beaucoup. Beaucoup plus. (Pause) D'accord. Je pense que j'ai la fin.

[Comme on peut le voir dans le clip du film de 16 mm, Neil s’arrête et examine un petit cratère frais. Il y a probablement du verre dans le fond, indice d'un impact relativement récent et à grande vitesse. Les cratères creusés par des objets entrant à grande vitesse de l'espace sont appelés cratères primaires. Les impacts dus aux éjecta des cratères creusés ailleurs sur la Lune se produisent nécessairement à des vitesses inférieures à la vitesse d'évacuation lunaire de 2,4 km / s et ne disposent pas de suffisamment d'énergie pour faire fondre le sol cible.]

109: 56: 51 Armstrong: Quelque chose d'intéressant dans le fond de ce petit cratère ici ... Ce peut être ...



109: 57: 30 Armstrong: Jusqu'où dirait tu que je suis, Buzz ?

109: 57: 33 Aldrin: Quarante, cinquante pieds. Pourquoi ne pas se retournez et laissez-les avoir une vue de là et voir à quoi ressemble le champ de vision ?

109: 57: 42 Armstrong: D'accord.

109: 57: 45 Aldrin: Tu recule dans le câble.

109: 57: 46 Armstrong: D'accord.

109: 57: 50 Aldrin: Tourne-toi à droite, ce serait mieux.

109: 57: 53 Armstrong: Je ne veux pas aller dans le soleil si je peux l'éviter.

109: 57: 55 Aldrin: C'est vrai, oui.

109: 57: 59 Armstrong: Je vais laisser tomber ici ...

109: 58: 01 Aldrin: D'accord, laissez-le (brouillé)

109: 58: 02 Armstrong: ... pose le comme ça et contourne-le.

109: 58: 06 Aldrin: Houston. Comment ce champ de vision va-t-il aller chercher le MESA? (Brouillé) loin ?

109: 58: 15 McCandless: Bien. (Pause) Neil, c'est Houston. Le champ de vision est d'accord. Nous aimerions que vous orientiez un peu plus à droite.



109: 58: 32 Aldrin: D'accord. C'est tout le câble que nous avons. Tout le chemin. Je vais commencer à travailler sur le vent solaire (selon la liste de contrôle ).


[Le collecteur de vent solaire (SWC) est constitué d’une mince feuille d’aluminium de 30 cm de large sur 140 cm de long qui sera exposée au soleil - pendant 77 minutes dans ce cas - afin de pouvoir piéger des ions d’hélium, de néon et argon dans le vent solaire. Buzz assemblera un bâton de montage, déroulera la feuille et l'enfoncera dans le sol avec la surface de la feuille perpendiculaire à la direction du soleil.]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.step.html


109: 58: 40 McCandless: (à Neil) Un peu trop à droite. Pouvez-vous le ramener à gauche à environ 4 ou 5 degrés? (Pause) D'accord. Ça a l'air bien Neil.



109: 58: 55 Armstrong: D'accord, maintenant ... Pensez-vous que je devrais être plus loin ou plus près ?

109: 59: 01 Aldrin: Je ne peux pas aller trop loin.

109: 59: 05 Armstrong: Essayons comme ça pendant un moment. Je vais avoir quelques panoramas avec ça ici.

109: 59: 13 McCandless: Roger. Tu as l'air d'aller si loin, Neil. Et nous vous alignerons à nouveau lorsque vous aurez terminé le panorama. Maintenant, vous allez trop vite sur le balayage du panorama. Vous allez devoir vous arrêter pour ...

109: 59: 28 Armstrong: Je ne me suis pas arrêté ... je ne l'ai pas encore déposé. C'est la première image du panorama. juste là.

109: 59: 35 McCandless: Roger.



110: 01: 16 McCandless: Roger. (Pause)

110: 01: 26 Aldrin: D'accord, Neil. J'ai sorti la table (et) j'ai déployé un sac.

110: 01: 33 McCandless: Nous avons ce point de vue, Neil. (Pause)

110: 01: 42 Armstrong: C'est tout droit au sud.

110: 01: 45 McCandless: Roger. Et nous voyons l'ombre du LM.

110: 02: 20 McCandless: Roger. Nous voyons Buzz se consacrer à son travail (avec le SWC).

110: 02: 53 McCandless: D'accord. Ça a l'air bien, Neil.



110: 03: 00 Armstrong: D'accord. (Longue pause pendant que Neil s'arrête pour prendre des photos de Buzz, selon la liste de contrôle)





110: 03: 20 Aldrin: D'accord. Vous pouvez faire une marque, Houston. (Brouillé)



110: 03: 24 McCandless: Roger. Vent solaire. (Pause)

110: 03: 36 Aldrin: Et, accessoirement, vous pouvez utiliser l'ombre créée par le bâton pour vous aider à la faire perpendiculaire (à la ligne du soleil) (brouillé)

110: 03: 50 McCandless: Roger. (Longue pause)

[Aldrin,  "Lors de la mise à terre du poteau SWC, il a été descendu d’environ 4 ou 5 pouces. Ce n’était pas aussi stable que je l’aurais souhaité, mais c’était suffisant pour le maintenir en position verticale ... Une fois que vous dépassez une profondeur de 4 ou 5 pouces, le sol devient assez dur. Cependant, je n'ai pas eu la moindre idée de cela à ce stade lors de l'installation du vent solaire expérience."]

Ici la vidéo restaurée de cette première partie de l'EVA:
https://www.youtube.com/watch?v=XL_SrBMBRCc

« Last Edit: 25 July 2019, 09:54:34 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #106 - 24 July 2019, 17:22:11
110: 04: 05 Aldrin: Certaines de ces petites dépressions (déformées) sont molles et vous avez tendance à vous enfoncer, oh, peut-être 2 ou 3 pouces. (brouiller) suggère exactement ce que les images de Surveyor ont montré quand elles se sont éloignées un peu. Vous obtenez une force transmise à travers la surface supérieure du sol et environ 5 ou 6 pouces de baie (ce qui signifie un patch en forme de croissant) se détachent et bougent comme si elle était recouverte de graisse à la surface alors qu'en réalité, elle ne l'est pas.

110: 04: 43 Armstrong: (après avoir approché de la MESA), j'ai remarqué dans les zones de mou où nous avons des empreintes de pas d'une profondeur d'un pouce que la terre est très cohérente; et il conservera une pente de probablement 70 degrés le long des empreintes de pas.

[Ensuite, Neil et Buzz vont déployer le drapeau américain. Le déploiement ne figure dans aucune des listes de contrôle..... Le drapeau est rangé dans une enveloppe thermique sous le rail de l’échelle de gauche.]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.step.html

110: 06: 30 Aldrin: Ouais. Je pense que c'est là. (Pause) Ça s'arrête ? (Pause) Tu veux que je fasse ça ? Je vais chercher le marteau. (Longue pause)

110: 07: 01 Armstrong: (debout entre la MESA et la caméra de télévision) Prenez cette partie ? Sors avec ça. (Pause) Droit au rocher, ici. (Longue pause)

110: 07: 58 McCandless: Columbia, Columbia, c'est Houston. AOS. (Longue pause)

110: 08: 55 McCandless: Columbia, c'est Houston. Vous lire fort et clair.

110: 09: 03 Collins: Ouais. Vous lire fort et clair. Comment ça va ?

110: 09: 05 McCandless: Roger. L'EVA progresse à merveille. Je crois qu'ils mettent en place le drapeau maintenant.



110: 09: 14 Collins: Génial !

110: 09: 43 McCandless: Oui, en effet. Ils ont le drapeau levé maintenant et vous pouvez voir les étoiles et les rayures sur la surface lunaire.





110: 09: 50 Collins: Magnifique. Juste magnifique. (Longue pause)

110: 09: 18 McCandless: Je suppose que vous êtes l'un des seuls à ne pas avoir de couverture télévisée de la scène.



110: 09: 25 Collins: C'est bon. Ça ne me dérange pas du tout. (Pause) Quelle est la qualité de la télévision?

110: 09: 35 McCandless: Oh, c'est beau, Mike. Ça l'est vraiment.



110: 10: 16 Armstrong: (à Buzz) C'est bien. Regarde si tu peut tirer cela un peu. Le redresser un peu ? (Pause)



[Armstrong  "Nous avons eu quelques difficultés, au début, à faire en sorte que le mat du drapeau reste à la surface vertical. En pénétrant dans la surface, nous avons constaté que la plupart des objets s'enfonçait à environ 5, peut-être 6, pouces elle rencontrait ensuite une résistance progressive. En même temps, il n'y avait pas beaucoup de force d'appui de part et d'autre, nous avons donc dû incliner légèrement le drapeau pour qu'il maintienne cette position.
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.step.html












110: 15: 47 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston. Pouvons-nous vous mettre tous les deux devant la caméra pendant une minute, s'il vous plaît ?

110: 16: 00 Aldrin: Repetez, Houston.

110: 16: 02 McCandless: Roger ...

110: 16: 03 Armstrong: Il nous veut devant la caméra (tronquée).

110: 16: 03 McCandless: ... Nous aimerions vous voir tous les deux dans le champ de vision de la caméra pendant une minute. (Pause) Neil et Buzz, le président des États-Unis, est à son bureau et aimerait vous dire quelques mots. Rger ?



110: 16: 23 Armstrong: Ce serait un honneur.

110: 16: 25 McCandless: D'accord. Allez-y, monsieur le président. C'est Houston. A vous.

110: 16: 30 Président Nixon: Bonjour, Neil et Buzz. Je vous parle par téléphone de la salle ovale de la Maison-Blanche, et il s’agit certainement de l’appel téléphonique le plus historique jamais passé. Je ne peux tout simplement pas vous dire à quel point nous sommes tous fiers de ce que vous avez fait (brouillé dans l'enregistrement air-sol).
Pour chaque Américain, ce doit être le jour le plus fier de nos vies. Et pour les citoyens du monde entier, je suis sûr qu’ils se joignent également aux Américains pour reconnaître qu’il s’agit d’un exploit immense. À cause de ce que vous avez fait, les cieux sont devenus une partie du monde des hommes. Et lorsque vous nous parlez de la mer de la tranquillité, cela nous incite à redoubler d'efforts pour amener la paix et la tranquillité sur Terre. Pendant un moment inestimable dans toute l'histoire de l'homme, tous les habitants de cette Terre sont vraiment un; un dans leur fierté de ce que vous avez fait, et un dans nos prières pour que vous retourniez en toute sécurité sur Terre. (Pause)




110: 17: 44 Armstrong: Merci, monsieur le Président. C'est un grand honneur et un grand privilège pour nous d'être ici et de représenter non seulement les États-Unis, mais également les hommes de paix de toutes les nations, leurs intérêts, leur curiosité et leur vision de l'avenir. C'est un honneur pour nous de pouvoir participer aujourd'hui.

110: 18: 12 Président Nixon: Et merci beaucoup et j'ai hâte ... Nous avons tous hâte de vous voir sur le  Hornet jeudi.

110: 18: 21 Aldrin: J'attends cela avec impatience, monsieur. (Pause)




Photo montage de Aldrin




La vidéo du déploiement du drapeau ici:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=cVAGjO2dtUA

« Last Edit: 24 July 2019, 18:28:47 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #107 - 24 July 2019, 18:27:15


[Buzz se dirige en partie vers le drapeau, se tourne pour faire face au LM, baisse les yeux et frappe le sol, projetant un jet de peinture en direction du sud. C’est l’activité "Scuff / Cohesion / Adhesion" figurant sur sa liste de contrôle
Dans la télévision, il est à l'extrême droite et il n'est pas aussi facile que dans le film 16 mm de dire ce qu'il fait.]

[Buzz se dirige maintenant plus ou moins à l’ouest et donne un nouvel élan à la surface, voulant probablement voir l’aspect de la pulvérisation dans différentes conditions d’éclairage. Ensuite Buzz passe à coté du drapeau pour se rendre dans une zone relativement peu perturbée et projette un jet de terre en direction du nord. À partir de cet endroit, il lance une demi-douzaine de pulvérisations. Bien que Buzz ne soit pas dans le champ de vision de la télévision, vous pouvez voir des éclaboussures de saleté venant de la droite et se poser à la vue de la télévision.]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.mobility.html







[Aldrin - " Tu a vu."]

[Armstrong - "Lorsque vous donnez un coup de pied à la surface, cela crée un petit éventail qui, pour moi, a la forme d'un pétale de rose ou quelque chose du genre. Toutes les particules s'éteignent et il n'y a rien derrière. Un petit anneau de particules - rien derrière elles - pas de poussière, pas de tourbillon, pas rien. Elles sortent simplement en petits ventilateurs, et elles sont un peu toutes ensemble. "]

[Aldrin - "Et ceux du côté ne vont pas aussi loin, alors ils ont frappé le premier ..."]

[Armstrong - "C'est vraiment unique."]

[Aldrin - "Et je suppose que, pour une raison quelconque, il doit y avoir un angle de départ lorsque vous frappez le sol de cette façon, ce qui le fait partir sous le même angle et à la même vitesse. Parce que, sinon, il partirait à différents angles et vitesses et tout ne tomberait pas dans le même anneau, ce que vous ne voyez pas ici (sur Terre), et peut-être que c'est parce que l'atmosphère décompose immédiatement les choses en poussière (trie les choses par taille), et là, ça ne fait pas ça. "]

[Buzz revient au LM.]

110: 23: 32 Aldrin: La couleur bleue de mes bottes a complètement disparu à présent dans cette ... Ne sais toujours pas quelle couleur décrire exactement autre que cette couleur (une) de couleur cacao grisâtre. Il semble recouvrir la majeure partie de la partie la plus claire de la couleur de la botte (déformée) qui (déformée) des particules très fines. (Brouillé).
[Buzz est sur le point d'effectuer la tâche de pénétration du démarrage, tâche "Pene-Photo Footprint" figurant sur sa liste de contrôle, et utilisera l'appareil photo Hasselblad. Neil l'a posée plus tôt sur le MESA, et Buzz le détecte à un moment donné entre 110: 23: 54, lorsque nous voyons pour la dernière fois Buzz s'approcher du MESA sans Hasselblad (cadre de 16 mm ), et 110: 25: 17, lorsque Buzz réapparaît avec le Hasselblad dans la main droite.]

[Neil continue à collecter des échantillons à proximité de la MESA.]

110: 24: 11 McCandless: Buzz, c'est Houston. Vous coupez la fin de vos transmissions. Pouvez-vous parler un peu plus près dans votre micro?

110: 24: 23 Aldrin: Roger. Je vais essayer ça.

110: 24: 25 McCandless: Magnifique.

110: 24: 30 Aldrin: Eh bien, je l'avais dans ma bouche à ce moment-là.

110: 25: 09 Aldrin (au MESA): En général, le temps passé dans l'ombre ne semble pas avoir d'effets thermiques (tronqués). (brouillé) sentir à l'intérieur du costume. Bien sûr, il y a une différence entre le rayonnement (brouillé) et le casque. Je pense donc qu'il y a une tendance à se sentir un peu plus froid dans l'ombre que nous ne le sommes au soleil. (Pause)

[Buzz est sur le point de faire l'expérience de pénétration de "Bootprint" pour les experts en mécanique des sols. Il prendra cinq photos, AS11-40-5876 à 80. ]











110: 25: 41 McCandless: Columbia, c'est Houston. Plus de. (Pas de réponse; longue pause) Columbia, c'est Houston. Plus de. (Pas de réponse; longue pause) Columbia, c'est Houston.

110: 27: 03 Collins: Houston, Columbia dans (Omni) Delta.

110: 27: 05 McCandless: Roger. Vous devriez avoir un AOS VHF avec le LM dès maintenant. La durée de séjour en VHF sera d'environ (110 heures) 40 minutes 15 secondes. Plus de.

110: 27: 20 Collins: Merci.
[Comm Break]

[Neil s’éloigne un peu de la MESA pour collecter des données pour l’échantillon en vrac, principalement dans la zone du collecteur de vent solaire, mais également hors caméra à gauche.]

[Armstrong - "Nous voulions ne pas prendre trop de temps pour collecter cet échantillon (en vrac), mais, dans le même temps, nous voulions réduire au minimum la contamination par les gaz d'échappement du moteur et nous avons essayé de nous rendre dans des zones non écrasées et , un peu plus loin. "]

110: 28: 22 Aldrin: Lorsque je regarde autour de moi, le contraste est en général ... se produit complètement en raison des ombres. Presque (déformé) regardant vers le bas-Soleil en phase zéro gris très clair, gris pâle (déformé) un halo autour de mon ombre, autour de l'ombre de mon casque.

110: 31: 28 Aldrin: Le panorama (brouillé) que je vais prendre est d'environ 30 à 40 pieds le plus (brouillé) ...

110: 31: 39 McCandless: Dites encore quelle jambe, Buzz?

110: 31: 43 Aldrin: La jambe de force plus Z.

110: 31: 47 McCandless: Roger.
















https://www.facebook.com/apolloarchive

Sur la Lune, au moment de décharger un lot d'équipements contenus dans un des compartiments extérieurs du LM, Neil Armstrong découvre à l'intérieur de celui-ci une feuille de mylar (matériau d'isolation de l'étage de descente) sur laquelle un technicien de la société Grumman (le fabricant du module lunaire), nommé Kupzyk, avait écrit ces mots : "Bonne chance Neil et Buzz, de la part de toute l'équipe de vérification Grumman". Suivaient encore les signatures des 60 membres de cette équipe.

Comme les règles de la NASA stipulaient que rien ne pouvait être placé dans le LM sans autorisation préalable, l'administration américaine convoqua un des responsables de Grumman pour exiger le renvoi immédiat de toute l'équipe.
Fort heureusement, ce dernier se contenta simplement de rappeler son équipe à l'ordre et c'est ainsi qu'elle put continuer à travailler sur le site de lancement pour les missions lunaires ultérieures.
Quant aux dirigeants de la NASA, ceux-ci ne tardèrent pas à se calmer, surtout parce qu'Armstrong n'a jamais évoqué ce message dans ses conversations radio avec la Terre.
http://alexandre.schwenck.pagesperso-orange.fr/anedoctes/anedocte_apollo11.htm









110: 31: 48 Aldrin: Et dans ce secteur, il y a deux cratères. Celui qui se trouve juste devant moi maintenant, alors que je regarde autour de moi vers 11 heures, à partir de la sonde spatiale, est d'environ 30 à 35 pieds de large. Il y a plusieurs rochers dans les rochers (c'est-à-dire des morceaux pouvant être appelés rochers) de 6 à 8 pouces de diamètre (tronqué).

110: 34: 13 Aldrin: Je suis maintenant dans le secteur de lajambe de force en Y , en train de prendre des photos "d'inspection"

[Buzz inspecte le module lunaire pour évaluer les effets de l'atterrissage. Il étudie le train d'atterrissage (jambes de force, coussinets de pied et sondes de contact) et observe les effets de l'échappement du moteur et de l'impact du pied sur la surface lunaire elle-même, tout en enregistrant les détails avec son appareil photo.]











110: 35: 52 Aldrin: Comment va l'échantillon en vrac, Neil?

[Buzz entre dans l'ombre du sud par le LM et prend position à l'ouest de l'échelle.]

110: 35: 56 Armstrong: Un échantillon en vrac vient d'être scellé (selon la liste de contrôle ).

[Neil quitte le MESA et rejoint Buzz près de l'échelle.]

110: 39: 56 Aldrin: Le déflecteur d’échappement monté sur le quadrant 1 semble un peu plus froissé (déformé) sur le quadrant 4.

110: 40: 12 McCandless: Vous Coupez encore une fois, Buzz.



110: 40: 18 Aldrin: Je dis que le déflecteur de jets monté sur le quad 4 semble être ... la surface de celui-ci semble être plus ridée que celle qui se trouve sur le quad 1. Généralement, une partie sous le LM semble avoir a bien résisté aux images (tronquées) de la partie arrière du LM qui illumineront les effets thermiques bien mieux que nous ne pourrions les obtenir ici, à l’avant.

110: 40: 53 McCandless: Roger.
















« Last Edit: 30 July 2019, 23:44:07 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #108 - 24 July 2019, 18:48:31
110: 42: 14Armstrong: Roger. Et Neil a 66% d'O 2 , pas de drapeau, pas de refroidissement minimum et la pression de la combinaison est de 3,82.





[Neil s'arrête à la MESA et, au début de la prochaine transmission, prend AS11-40-5903 , le portrait complet de Buzz, qui est sans aucun doute la plus connue de toutes les photographies d'Apollo. ]



[Photo 5903, Buzz a le bras gauche levé et lit probablement la liste de contrôle cousue sur la protection du poignet de son gant, comme le montre un détail . Notez également qu’il avance son pied droit et qu’il pousse la terre avec lui au fur et à mesure. La réflexion de Neil est visible dans la visière de Buzz. En examinant 5903, notez que Neil était beaucoup plus proche du coussinet plantaire plus-Y que lorsqu’il a pris 5901 et 5902, comme l’indique la figure 3-15 du rapport scientifique préliminaire .]

110: 42: 39 McCandless: Buzz, c'est Houston. Avez-vous déjà retiré la caméra en gros plan de la carte MESA?

[Buzz entre en scène et rejoint Neil au MESA.]

110: 42: 50 Aldrin: Négatif. Je vous remercie. (Longue pause)

[Il s'agit de la caméra rapprochée de surface lunaire Apollo (ALSCC). ..]

[Armstrong - "La caméra Gold a été ajoutée très tard. C’était une irritation. Ce n’était pas l’équipage qui était inflexible. Mais au cours des années précédentes et d’autres vols, notre histoire nous avait dit que lorsque nous avions ajouté des expériences ou procédures très tardives - sans avoir la possibilité de savoir comment ils ont interagi avec d'autres événements de la chronologie - nous nous sommes inévitablement retrouvés en difficulté en vol à cause de ces ajouts. Nous avons donc naturellement hésité à accepter des éléments supplémentaires tard dans la journée. le jeu."]



[Aldrin - "Ils disent qu'ils veulent cette chose maintenant, avant que nous déployions l'EASEP?"]

110: 43: 18 Aldrin: (Déformé) récupère le panorama (déformé)

110: 43: 50 Aldrin: Houston, comment notre calendrier semble-t-il évoluer ?

110: 43: 55 McCandless: Roger. On dirait que vous êtes lent d'une demi-heure environ. Nous travaillons sur les consommables.

110: 44: 03 Aldrin: D'accord. (Longue pause)

110: 44: 45 McCandless: Neil et Buzz, c'est Houston. Pour clarifier ma dernière (transmission), vos consommables sont en bon état en ce moment. La référence de 30 minutes concernait la chronologie nominale.

110: 45: 03 Aldrin: Roger. Je comprends.
















110: 46: 36 Armstrong: (toujours au nord-est du LM, prenant une pause dans les photos en gros plan et effectuant la tâche "Inspecter le LM" dans sa liste de contrôle ) Je ne remarque aucune anomalie dans le LM. Les quads semblent être en forme. Les entretoises primaires et secondaires sont en bon état. Les antennes sont toutes en place. Il n'y a aucune preuve de problème sous le LM en raison d'un échappement de moteur ou d'un drainage quelconque.

110: 47: 17 McCandless: Roger.

110: 47: 18 Aldrin: C'est très surprenant, le très surprenant manque de pénétration des quatre repose-pieds. Je dirais que si nous essayions de déterminer à quelle profondeur ils auraient pénétré sous la surface, vous mesureriez (des profondeurs de) deux ou trois pouces, n'est ce pas, Neil ?

110: 47: 37 Armstrong: Tout au plus, oui. La jambe de force là-bas est probablement encore moins que cela. (Longue pause)


Ici la vidéo de la sortie 2/4:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=3&v=cVAGjO2dtUA

« Last Edit: 24 July 2019, 18:57:44 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #109 - 24 July 2019, 19:30:20
110: 50: 26 Aldrin: Un angle trop grand, Neil.

110: 50: 34 Armstrong: Ouais. Je pense que tu as raison. (Longue pause)

[L’idée était de diriger la caméra vers la Terre et Buzz n’est pas sûr de pouvoir le faire. Certes, avec la Terre presque au-dessus de la tête, Buzz a dû retirer la caméra du support de la télécommande et deviner soit le pointage ou se pencher suffisamment en arrière pour pouvoir tenir la caméra par-dessus sa tête et la voir le long de celle-ci. En raison de la rigidité de la combinaison, il était très difficile de se pencher suffisamment en arrière.]




https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11_eva_thumbs.html#MinusZ

110: 52: 00 Aldrin: Et, Neil, tu prends l'appareil photo (comme indiqué dans la liste de contrôle de Neil ), je ...

110: 52: 03 Armstrong: D'accord.

110: 52: 03 Aldrin: ... travaillez sur la baie SEQ (équipements scientifiques).

110: 52: 05 Armstrong: D'accord.

110: 52: 57 Aldrin: Pouvez-vous nous voir sous le LM, à la baie SEQ, à Houston ?

110: 53: 00 McCandless: Oui, Buzz. Nous pouvons voir tes pieds dépasser sous la structure de l’étage de descente du LM.

110: 53: 08 Aldrin: D'accord. Je suis juste de l'autre côté de la ...

110: 53: 13 McCandless: Nous pouvons maintenant vous voir (en fait, il voit Neil) ...

110: 53: 14 Aldrin: ... du vent solaire.

[Neil se place derrière le LM pour prendre des photos du déchargement EASEP . Buzz apparaît alors qu'il tire un ruban adhésif qui soulève la porte principale à charnières horizontales. Il y a une porte plus petite, à charnière verticale, à gauche, qu'il a ouverte en premier.]







110: 53: 38 Aldrin: D'accord. Les portes sont ouvertes et on dirait qu'ils vont rester debout sans problème. (Pause)

110: 54: 03 Aldrin: Vous voulez choisir une région, Neil?

[C'est-à-dire, choisissez une zone pour déployer le matériel scientifique.]

110: 55: 42 Aldrin: Houston, le sismomètre passif ( PSEP , Passive Seismic Experiment Package) a été sorti manuellement (selon la liste de contrôle ).

110: 55: 49 McCandless: Roger. (Longue pause)











110: 56: 30 Aldrin: Et (sur) le déploiement manuel du LRRR plié en cube, le petit ressort qui se trouve au bout de la ficelle tirée de la goupille. Cependant, j'ai été capable de tendre la main vers la goupille et de la dégager. Donc, il c'est déployé manuellement, aussi.

110: 56: 51 McCandless: Roger. (Pause)

110: 57: 05 Armstrong: Et le panorama photo est complet. Je suis à peu près au LM à 7:30 position (SE) à environ 60 pieds. (Longue pause)

110: 57: 39 Aldrin: Et les portes sont fermées et verrouillées.

110: 57: 43 McCandless: Roger. (Pause)

110: 57: 50 Aldrin: (à Neil) D'accord; nous avez-vous choisi une bonne région?

110: 57: 53 Armstrong: Eh bien, je pense que sur cette ascension est probablement aussi bon que tout. (Pause)

[Aldrin, du compte rendu technique de 1969 - "J'ai ramassé les deux paquets et nous nous sommes dirigés vers la traverse moins-Y à la recherche d'une zone relativement plane."]

110: 58: 06 Aldrin: Juste ici ?

110: 58: 08 Armstrong: Restons probablement sur les hauteurs et ... (Pause)

110: 58: 16 Aldrin: Regardez ça. Le bord de ce cratère est vraiment mou.



110: 58: 19 Armstrong: Oui. c'est vraiment doux là-bas, n'est-ce pas ?

110: 58: 24 Aldrin: (A Neil) Fais quelques gros plans sur ces gros rochers bien arrondis. (Longue pause)

110: 58: 44 Armstrong: environ 40 pieds de distance; Je dirais à la fin de cette prochaine ...



110: 58: 50 Aldrin: Eh bien, il va être un peu difficile de trouver un bon niveau ici.



110: 58: 55 Armstrong: Le sommet de la prochaine petite crête est là. Ne serait-ce pas un très bon endroit? (Pause)

110: 59: 03 Aldrin: D'accord; que diriez-vous que je mets le LRRR-cube juste ici ?

110: 59: 07 Armstrong: D'accord. (Pause) C'est vrai à propos de ...

110: 59: 12 Aldrin: Je vais devoir aller de l'autre côté de ce rocher ici. (Pause)

110: 59: 19 Armstrong: J'irais bien autour de ce cratère à gauche. N'est-ce pas là un niveau de terrain ?

110: 59: 25 Aldrin: Je pense que ici c'est juste au même niveau.



110: 59: 28 Armstrong: D'accord. (Longue pause)



@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #110 - 24 July 2019, 19:49:17
[Neil se dirige vers le LRRR pour le déployer]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11_eva_thumbs.html#MinusZ

111: 00: 01 Armstrong: Les rochers (tronqués) ressemblent à du basalte et contiennent probablement deux pour cent de minéraux blancs - des cristaux blancs. Et la chose que j’ai signalée comme étant le vésiculaire auparavant, je n’y crois plus. Je pense que ce sont de petits cratères; ils ressemblent à de petits cratères d’impacts où BB a touché la surface.

111: 02: 08 Aldrin: Houston. J'ai maintenant l'expérience sismique retournée et je l'aligne sur le Soleil; (mais) j'ai un peu de difficulté à obtenir le BB (à) aller au centre. Il veut se déplacer à l'extérieur. (Brouillé)

[Les listes de contrôle indiquent que, pendant que Buzz déploie le sismomètre, Neil déploiera le EASEP (LRRR) ou, plus précisément, le réflecteur laser et prendra des photos des deux déploiements.]

111: 02: 34 McCandless: Vous coupez encore une fois, Buzz. (Longue pause)

111: 02: 49 Aldrin: Roger. Je dis que je ne réussis pas trop à niveler l'expérience PSE.

111: 03: 57 Armstrong: Le réflecteur laser est installé (pause), la bulle est de niveau et l'alignement semble être bon.

111: 04: 16 McCandless: Neil, c'est Houston. Roger .

111: 04: 23 Aldrin: (à Neil) D'accord, vous voulez jeter un coup d'œil à ce BB et voir ce que vous en tirez ? (Pause)

111: 04: 30 Armstrong: J'ai également eu beaucoup de mal à le mettre à niveau.



111: 06: 20 Armstrong: Voilà. Bon travail; bon spectacle. Hey, whoa; stop STOP! Sauvegarder. (Pause)



111: 06: 34 Aldrin: Houston, face au PSE (Passive Sismic Experiment), le panneau solaire de droite s'est déployé automatiquement. La main gauche, je devais manuellement (brouillé) barre de retenue à l'extrémité. Et toutes les parties du panneau solaire sont maintenant dégagées du sol.

111: 07: 02 McCandless: Buzz, c'est Houston. Je comprends que vous avez déployé avec succès les deux panneaux solaires.

111: 07: 10 Aldrin: Roger. C'est affirmatif. (Pause) Et il n'y a aucun moyen de savoir si cela est aligné sans gêner; peut-être que je peux descendre ici. (Pause)

111: 07: 40 Cela semble être pointé (déformé) (longue pause)







111: 08: 08 McCandless: Neil, c'est Houston.

111: 08: 13 Armstrong: Allez-y, Houston.

111: 08: 15 McCandless: Roger. Nous avons examiné vos consommables et vous êtes en bonne forme. Sous réserve de votre accord, nous souhaiterions prolonger la durée de l'EVA de cinq (15) minutes au minimum. Nous allons tout de même donner un bidouillage à Buzz 10 minutes avant, pour vous diriger. Votre temps écoulé actuel est de 2 plus 12.

111: 08: 45 Armstrong: D'accord. Ça semble bien.

111: 08: 47 McCandless: Roger. En dehors. (Longue pause) Buzz, c'est Houston. Si vous êtes toujours à proximité du PSE, pourriez-vous obtenir une photo du niveau de la balle ?

111: 09: 16 Armstrong: Je vais faire ça, Buzz.

111: 09: 18 Aldrin: C'est vrai. Nous aurons une photo de cela. Houston, à quelle heure estimeriez-vous que nous devrions prévoir un échantillon documenté ? (Longue pause)


https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11_eva_thumbs.html#MinusZ

111: 09: 43 Armstrong: Oh, regarde ! Croit tu que la balle est au centre maintenant ?

111: 09: 50 Aldrin: Merveilleux. Prends une photo avant qu'elle ne bouge. (Pause)

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #111 - 24 July 2019, 21:54:55
[Dans le plan d’opérations de surface lunaire d’Apollo 11, environ 30 minutes ont été allouées à l’échantillonnage documenté.
Un échantillonnage documenté était prévu comme une activité pour deux hommes, commençant par Buzz enfonçant un tube dans la surface pendant que Neil le photographiait.
Ils passeraient ensuite à la collecte d' échantillons de roches individuels qu'ils photographieraient sur place, puis placeraient dans des sacs à échantillons individuels.. Ensuite, ils scelleraient une partie du sol dans des conteneurs spéciaux «pour échantillons d’environnement», qui étaient des canettes scellées sous vide qui, une fois placées dans la boîte à roche scellée sous vide, offriraient une double protection aux constituants facilement volatilisés.
Enfin, si le temps le permettait, ils collecteraient un deuxième échantillon de tube avant de commencer la fermeture de l'EVA.]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.clsout.html

[Neil a contourné l'arrière du LM et a ramassé les roches qu'il pouvait identifier, en obtenant la plus grande variété possible. "]

[Buzz va à la MESA. Neil ne commencera ses activités d'échantillonnage qu'après son bref voyage à Little West Crater , puis il aidera Buzz à utiliser les tubes de carottage.]

[Armstrong - "J'avais l'échantillon documenté à faire. Je manquais de temps et je voulais obtenir ces photos (de Little West Crater). Je me suis donc bousculé."]

111: 11: 15 McCandless: Buzz, c'est Houston. Il vous reste environ 10 minutes avant de commencer vos activités de terminaison EVA.

111: 11: 31 Aldrin: Roger. Je comprends.

111: 12: 31 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston. L’expérience sismique passive n'est pas bloquée et nous y observons des oscillations de courte période. (Pas de réponse)

[L’expérience sismique prend leurs pas.]

[Trois minutes et quinze secondes après le début de sa course vers Little West Crater , Neil réapparaît au bord gauche de l'image télévisée, courant rapidement. À Little West, il a pris une série de photos .]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.clsout.html


















« Last Edit: 31 July 2019, 17:57:40 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #112 - 24 July 2019, 21:59:03


[À peu près au moment où Neil retourne au LM et qu'il contourne le côté sud de la sonde, Buzz s’éloigne de la MESA en portant le premier tube de carotte jusqu’à un point situé près du capteur de vent solaire. Buzz enfonce le tube central de quelques centimètres dans le sol et commence à frapper le haut de la poignée d'extension avec le marteau. Au début, il ne lève le marteau qu’à peu près à la hauteur de la poitrine - le dessus de la rallonge est à peu près à la hauteur de la taille - et éventuellement à la hauteur de la tête, en se rabattant brusquement à chaque coup.]

111: 15: 13 Aldrin: (à Houston) J'espère que vous regardez à quel point je dois m'efforcer d'atteindre le sol, à un rythme d'environ 5 pouces, Houston.



111: 15: 22 McCandless: Roger. (Longue pause)

111: 18: 04 McCandless: Buzz, c'est Houston. Vous avez environ 3 minutes jusqu'à ce que vous deviez commencer vos activités de terminaison EVA.

111: 18: 14 Aldrin: Roger. Comprendre.

111: 18: 22 McCandless: Columbia, c'est Houston. Environ 1 minute avant de perdre.

111: 18: 32 Collins: Columbia. Roger

111: 18: 37 McCandless: Et envisagez-vous de commencer à dormir à l'arrière de ce laissez-passer ? Si tel est le cas, nous désactivons la liaison montante pendant que nous parlons au LM.

111: 18: 51 Collins: C'est négatif. (Pause)

111: 18: 59 Aldrin: Houston, avez-vous pu enregistrer, de manière documentaire (avec la télévision), l'endroit où les deux échantillons de tubes à noyau ont été prélevés ?



111: 19: 12 McCandless: Négatif.

111: 19: 29 McCandless: Neil, c'est Houston. Une fois que vous avez les tubes de noyau et le vent solaire, toute autre chose que vous pouvez jeter dans la boîte serait acceptable.

111: 19: 44 Armstrong: Très bien. (Longue pause)

111: 20: 07 Aldrin: Et vous voulez ramasser des affaires, et je ...

111: 20: 09 Armstrong: Prenez ces aseptiques.

111: 20: 11 Aldrin: ... jetez l'expérience de vent solaire à l'intérieur. (Longue pause)

[Les échantillons aseptiques seraient ceux à placer dans des boîtes scellées sous vide. C'est le "Envir / Gas Samp" indiqué sur la liste de contrôle de Buzz ...]

[Buzz récupère le vent solaire et, tout en se déplaçant, son poids passe d'un pied à l'autre d'un pas lent, mais avec des pas relativement courts comparés à ceux de certains membres d'équipages ultérieurs. Il mettra le vent solaire dans un sac de protection en téflon avant de le placer dans la boîte à pierres. Pendant qu’il travaille sur le vent solaire, Neil s’éloigne de la caméra vers la droite pour collecter des échantillons de roche.]

[Aldrin, "Le vent solaire s'est dégagé assez facilement de son support. Lorsque je l'ai roulé, il avait tendance à se faufiler sur le côté et à se froisser sur les bords. J'ai passé 20 à 30 secondes à le rouler. Je me suis ensuite rappelé qu'ils ne se souciaient vraiment pas de la propreté exacte. Ils ne voulaient que du matériau, car ils allaient le découper de toute façon. Je l'ai donc rassemblé. et je l'ai glissé dans son conteneur (le sac en téflon) assez facilement. "]

[Une fois que Buzz a fini de retirer la feuille du collecteur de vent solaire, il tente de replacer le poteau dans le sol. Apparemment, il n'est pas content qu'il reste debout, le déplace d'environ un mètre à gauche et le poignarde une seconde fois dans le sol. Il reste debout alors qu'il retourne vers le MESA pour mettre le vent solaire dans son sac en téflon.]



111: 21: 05 McCandless: Buzz, c'est Houston. Il est temps que vous commenciez vos activités de clôture EVA.

111: 21: 16 Aldrin: Roger. (Pause) C'est en cours. (Longue pause)

[Armstrong - "Je me suis promené et, peu importe le temps qu'il me restait, j'ai ramassé les roches les plus différentes possibles dans les environs immédiats du module lunaire que je pouvais."]

[Au total, il a ramassé environ 20 roches d’un poids total d’environ 6 kilogrammes. Certains d'entre eux peuvent être vus dans la boîte de roche Documented Sample lors de son ouverture au Laboratoire de réception lunaire le 26 juillet 1969.]

[L'un des échantillons que Neil a recueillis pendant cette période, l' échantillon n ° 10072 , est un morceau de basalte vésiculaire de 447 grammes. Une partie de cet échantillon, l' échantillon n ° 10072,80 , pesant 142 grammes, a été transporté à la main en Australie par John Saxon, ancien combattant de Honeysuckle Creek, en 1994 et présenté par John Young pour rendre hommage à la contribution de l'Australie au succès d'Apollo 11 les années auparavant.]


https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.clsout.html

111: 22: 20 McCandless: Neil et Buzz, c'est Houston. Nous aimerions vous rappeler la pellicule de l'appareils photo gros plan (Gold) (c'est-à-dire l'ALSCC) avant de commencer à remonter l’échelle, Buzz.

111: 22: 30 Aldrin: D'accord. Tu as compris ça  avec toi, Neil ?

111: 22: 34 Armstrong: Non, la caméra en gros plan est sous la MESA. Je vais devoir le ramasser avec la pince. (Juste à côté de la caméra à droite) Je récupère plusieurs morceaux de roche vraiment vésiculaire ici, maintenant. (Pause)

111: 22: 53 Aldrin: Vous n'avez rien obtenu dans ces échantillons environnementaux, n'est-ce pas?

111: 22: 56 Armstrong: Pas encore.

111: 22: 59 Aldrin: Eh bien, je ne pense pas que nous aurons le temps. (Pause)

111: 23: 07 McCandless: Roger, Neil et Buzz. Continuons avec l'obtention du magazine de caméra gros plan et la fermeture du conteneur de retour d'échantillon. Nous manquons un peu de temps.

111: 23: 19 Armstrong: Roger. (Longue pause)

111: 24: 58 Aldrin: Quelque chose de plus avant que je ne monte dans le LM, Bruce ?

111: 25: 04 McCandless: Négatif. Monte sur l'échelle, Buzz. (Longue pause)



111: 27: 26 Aldrin: Et je préparerai le LEC pour la première boîte de rock. (Longue pause)

111: 29: 00 Aldrin: Je vais bien. (Longue pause) Prêt à envoyer la (première boîte de rock avec le magazine Hasselblad attaché via le) LEC ?

111: 29: 39 Armstrong: Oui. juste à propos de... (Longue pause) D'accord ! (Longue pause)

[Neil a eu du mal à fermer la boîte à rock, mais elle l’a maintenant fermée. Afin de prévenir la contamination de l'environnement lunaire, l'entrepreneur avait nettoyé les charnières. Cela signifiait qu'il n'y avait pas de lubrifiant et que la force que Neil devait appliquer pour fermer le sommet passait de 20 à 25 livres à 32 livres. Pour les missions suivantes, les surfaces des charnières ont été polies afin de réduire la force de fermeture.]



111: 30: 45 Aldrin: D'accord. C'est clair. (Longue pause)



[Comm Break. Neil se place au bas de l'échelle, manipule les sangles du LEC pour descendre les crochets de la cabine et retourne à la MESA pour les fixer à la deuxième boîte de pierres.]

[J'ai demandé si Buzz venait juste de retirer les boîtes de roche ou de les stocker dans les points durs.]

[Armstrong - "J'imagine que nous les avons emmenés là-haut (dans la cabine), que nous les avons mis à l'écart et que nous avons poursuivi les travaux."]



111: 36: 38 Armstrong: Tu te rappel du paquet ? Tu l'a déposé ?

111: 36: 53 Aldrin: Non.

111: 36: 55 Armstrong: D'accord, je vais le récupérer. (vers le porche). (Pause)

[Juste en dessous de l'épaule de chaque manche, Buzz a une petite poche . L'une d'eux contient un petit paquet d'objets commémoratifs que lui et Neil veulent placer à la surface.
Buzz raconte dans son livre de 1989, Men from Earth, que ces articles comprenaient un patch Apollo 1 commémorant Gus Grissom, Ed White et Roger Chaffee, les astronautes décédés 1967; une médaille soviétique commémorant Vladimir Komarov, tué à la fin du vol Soyouz 1 lorsque les parachutes de son vaisseau spatial ont échoué; une médaille soviétique honorant Youri Gagarine, le premier homme à avoir orbité autour de la Terre, qui avait été tué dans un accident d'avion sept ans après son vol historique de 1961; et, enfin, une petite branche d’olivier en or identique à celle qu’elles portaient pour les trois épouses d’Apollo 11.]

[Le communiqué de la NASA n ° 69-83F du 13 juillet 1969 mentionne le patch Apollo 1, la branche d’olive en or et un disque de messages en silicium, mais pas les articles soviétiques...]


[Aldrin - "Nous avions oublié cela ce jour. Et je ne pense pas que nous voulions vraiment parler ouvertement de ce que c'était. Alors, c'était en quelque sorte gardé. Et je savais de quoi il parlait ... "]

[Armstrong - "Que ça soit sur ta manche."]

111: 37: 02 Aldrin: Tu le veux maintenant ?

111: 37: 06 Armstrong: Je suppose que oui. (Pause)

[D'après les actions de Neil dans l'enregistrement télévisé, il apparaît que Buzz a jeté le paquet à la surface vers Neil. Cela tombe à la droite de Neil. Il se retourne et, apparemment, ne pouvant pas pencher jusqu'au sol à cause de la rigidité du scaphandre, le déplace légèrement avec son pied.]

111: 37: 15 Armstrong: (demandant à Buzz s'il aime l'emplacement du paquet) D'accord ?

111: 37: 15 Aldrin: D'accord. (Pause)



[En plus des objets commémoratifs qu’ils viennent de mettre à la surface, Neil et Buzz ont dans la cabine de petits morceaux du Wright Flyer original. ]

[A la droite des fragments de Flyer se trouve une reproduction (taille considérablement réduite) d’une lettre de Harold S. Miller, co-exécuteur du domaine Orville Wright, datée du 14 novembre 1969: "Je certifie que les matériaux en bois et en tissu emporté à la surface de la Lune le 20 juillet 1969 par l'astronaute Neil A. Armstrong à bord du module lunaire 'Eagle' faisait partie de l'avion Wright 'Kitty Hawk' qui fit le premier vol contrôlé de l'histoire le 17 décembre 1903. le bois faisait partie de l'hélice gauche et le tissu provenait de l'aile supérieure gauche; ils ont été retirés du 'Kitty Hawk' après son quatrième vol du 17 décembre 1903, après avoir été balayé par une rafale de vent et endommagé. " À la gauche des fragments se trouve la reproduction (également considérablement réduite) d'une lettre de Neil A. Armstrong.
Ces objets sont actuellement exposés au Musée national de l’air et de l’espace]



111: 37: 29 McCandless: Neil, c'est Houston. Avez-vous eu la pellicule Hasselblad ?

[À 111: 37: 22, Neil a grimpé sur le repose-pieds et, juste au moment où la question de Bruce lui parvient, il se relève avec ses jambes et tire avec ses bras.]

[Aldrin,  "Le premier échelon est un très bon pas, même si Neil m'a dit qu'il était passé au troisième."]

111: 37: 35 Armstrong: (l'air assez détendu) Oui. Et nous avons environ 20 livres d'échantillons soigneusement sélectionnés - sinon documentés.

111: 37: 45 McCandless: (rire de fond à Houston) Houston; Roger Bien joué.


Ici la vidéo (3/4) de l'EVA
https://www.youtube.com/watch?v=T0L12WjQ4co


« Last Edit: 25 July 2019, 10:05:19 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #113 - 24 July 2019, 23:27:38
111: 39: 13 Aldrin: D'accord. La trappe est fermée et verrouillée (pause) et vérifiée sécurisée.

111: 39: 25 Armstrong: D'accord. (Pause) (lisant la carte Post-EVA Cue) Maintenant, nous fermons les vannes d'alimentation en eau . (Le tien est) Fermé. Et ton antenne PLSS est rangée. Est le mien? (Pause)

111: 41: 11 McCandless: Nous ne vous lisons pas, Neil. (brouillé). C'est Houston. Est ce que tu lis ?  (Pause)

111: 41: 24 Armstrong: (brouillé)

111: 41: 28 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston. Nous ne lisons ni l'un ni l'autre, mais restons à l'écoute.

111: 56: 25 McCandless: Neil, c'est Houston. Nous semblons vous lire maintenant. Comment nous lisez-vous?

111: 56: 32 Armstrong: ICS, pousser à parler. (Pause) Houston, c'est la tranquillité. Comment lis-tu?

111: 56: 47 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston. Fort et clair. Comment nous recevez-vous ?

111: 56: 53 Armstrong: Fort et clair. Nous sommes en train de passer sur LM Comm ici.

111: 56: 56 McCandless: Roger.



112: 20: 42 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston. Pouvez-vous nous donner une idée de la progression de la préparation et du retrait du PLSS pour Depress ?

[Une fois qu'ils auront enlevé les PLSS et récupéré du matériel inutile dans un sac poubelle, ils dépressuriseront la cabine et jetteront les PLSS et les ordures.]

112: 20: 56 Aldrin: Roger, Houston. Base de tranquillité. Nous sommes en train d'utiliser le film que nous avons (Hasselblad) et je me prépare à changer la cartouche principale d' ECS .









112: 21: 14 McCandless: Roger, Tranquility. Nous aimerions attendre le plus longtemps possible sur la cartouche d’hydroxyde de lithium. Faites-en l’une des dernières choses que vous faites pour vous préparer à la dépression, si vous le pouvez.

112: 21: 31 Aldrin: Roger. Nous prévoyons de le faire. Je me demandais juste combien de temps encore nous voulons attendre. Nous avons probablement encore une demi-heure de photos à prendre, et je suppose que nous pourrions exécuter un cycle d'alimentation, puis changer de boîte, puis appuyer sur Depress. Plus de.

112: 21: 56 McCandless: Roger. Cela semble bien pour nous.

112: 22: 02 Aldrin: Eh bien, il y aura un peu de monde ici pendant un moment.

112: 22: 06 McCandless: Oh, ça ne nous dérange pas du tout! (Pause)

[Buzz a changé la cartouche. Lui et Neil ont effectivement mangé avant de faire la dépressurisation et le largage des PLSS et, bien sûr, ils ont enlevé leurs casques pendant au moins un petit moment. Ils ont rapporté qu'ils avaient fini de manger à 113: 17: 52 . À un moment donné, Buzz prend AS11-37- 5528 , qui est un excellent portrait de Neil dans sa casquette Snoopy. Neil a également pris des photos de Buzz - AS11-37-5530 à 5534, malheureusement dominés par la fenêtre brillante derrière Buzz. Bob Farwell et Kipp Teague ont amélioré 5534 numériquement . Notez le CAD de 16 mm en haut à droite. Clairement, ils ont enlevé leurs casques pendant qu’ils prenaient des photos par les fenêtres et les uns des autres.]





112: 56: 28 Aldrin: Houston, Tranquility. Avez-vous un moyen de montrer la configuration du disjoncteur "ENG ARM" du moteur de remonté ?  (Pause) La raison pour laquelle je pose cette question est parce que la fin de celle-ci semble être interrompue (cassé). Je pense que nous pouvons le repousser à nouveau. Je ne suis pas sûr que nous puissions le retirer si nous le poussions, cependant. .

112: 56: 56 McCandless: Roger. Nous copions. Stand by s'il vous plaît. (Longue pause)

[L'espace étant limité dans la cabine, une personne portant un PLSS a amplement la possibilité de déclencher un disjoncteur sans s'en rendre compte. Le disjoncteur "ENG ARM" du moteur de remonté est le septième en partant de la gauche dans la deuxième rangée du panneau 16, situé du côté de Buzz. Parce que Neil n'a jamais été de ce côté de la sonde, c'est Buzz qui l'a frappé.]

[Aldrin - "Il n'y avait pas de gardes sur aucun des disjoncteurs. Un a été poussé dans et un a été cassé. Donc je dois avoir poussé un et a cassé un (avec son PLSS avant de retirer)."]

112: 57: 23 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston. Notre télémétrie montre le disjoncteur "ENG ARM" du moteur de remonté en position ouverte à l'heure actuelle. Nous voulons que vous le laissiez ouvert jusqu'à ce qu'il soit nominalement programmé pour être enclenché; ce qui est plus tard.

112: 57: 41 Aldrin: Roger. Copie.

113: 04: 39 Collins: Houston, Colombie.

113: 04: 43 McCandless: Columbia, c'est Houston. A vous.

113: 04: 48 Collins: Roger, Bruce. Quand vous aurez quelques minutes, pourriez-vous me dire quelques mots sur les activités de demain; (c'est-à-dire), quand vont-ils commencer ?

113: 04: 57 McCandless: Roger.

113: 11: 45 McCandless: Columbia. Columbia. C'est Houston. Plus de. (Pause) Columbia, c'est Houston.

113: 12: 03 Collins: Allez-y.

113: 12: 05 McCandless: Roger, Mike. Quelques mises à jour rapides du plan de vol ici. Tout d’abord, nous aimerions obtenir une purge de la pile à combustible à O 2 à l’heure 113: 30. Est-ce que vous copiez? Plus de.

113: 12: 23 Collins: Rog; Je copie.

113: 12: 26 McCandless: Deuxièmement, nous allons revenir à la chronologie nominale avec votre réveil prévu de 121 heures et 12 minutes. Nous avons en quelque sorte glissé par le numéro 9 de la cartouche d’hydroxyde de lithium au cours des préparations EVA et EVA. Nous aimerions que vous accomplissiez cela maintenant. Le Comm pour dormir sera la configuration normale du Comm. Lunaire. (Pour) la configuration RCS, nous vous demandons d'utiliser les quadruples Alpha et Bravo. Un chargement de données DAP pour R2 doit être 01111. Relecture.

113: 13: 28 Collins: Roger. Purge de la pile à combustible à oxygène à 113h30. Revenez à la chronologie nominale à 121 heures du réveil. L'hydroxyde de lithium change de numéro 9 en ce moment. Configuration normale du sommeil lunaire, je suis dans cette situation maintenant. Sur le RCS, j’avais déjà compris que vous vouliez charger le registre DAP dans le registre 01100, ce qui était logique pour le panneau huit de ne jouer que sur le quadrant A, d’activer le tout sur le quadrilatère B, et de désactiver le C et le D. Mais tu ne veux plus faire ça, hein? (Pas de réponse immédiate)

113: 16: 49 McCandless:  Base de tranquillité. Base de tranquillité. C'est Houston. Contrôle radio.

113: 17: 42 Armstrong: Allez-y. Houston.

113: 17: 44 McCandless: Roger. Vous lire fort et clair. Je voulais juste m'assurer que nous avions toujours Comm.

113: 17: 52 Armstrong: Roger. Nous venons juste de finir ... Nous venons de terminer notre période de repas. Soyez prêt à retourner dans Prep for Depress.

113: 17: 59 McCandless: Roger.

113: 46: 23 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston.

113: 46: 29 Armstrong: Roger. Allez-y, Houston.

113: 46: 32 McCandless: Roger. Lors de votre prochaine dépressurisation, il est acceptable d’utiliser la soupape de vidange de capot supérieur en plus ou à la place de la soupape de vidange de trappe avant pour accélérer la dépressurisation de la cabine. J'ai une mise à jour T13 pour vous. Et si vous pouviez, quelque temps ici, nous donner P00 et Data: nous vous mettrons en liaison montante avec un nouveau vecteur d’état CSM.

« Last Edit: 25 July 2019, 18:02:44 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #114 - 24 July 2019, 23:34:51
[L'ancien astronaute Mercury, Deke Slayton, directeur des opérations de conduite des équipages, principal responsable de la sélection des équipages, se joint à la conversation. Alan Shepard travaille pour Slayton et est responsable du bureau des astronautes.]
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.posteva.html



113: 59: 50 Slayton: Tranquility Base, Houston.

113: 59: 59 Armstrong: Allez-y. Base de tranquillité, ici.

114: 00: 02 Slayton: Roger. Je veux juste que vous sachiez que, puisque votre heure est dépassée et que nous prenons tous un jour de congé demain, nous allons vous quitter. À plus tard.

114: 00: 13 Armstrong: Je ne vous en veux pas un peu.

114: 00: 16 Slayton: C'est un très bon jour, les gars. J'ai vraiment apprécié ça.

114: 00: 23 Armstrong: Merci. Vous n'auriez pas pu l'apprécier autant que nous.

114: 00: 26 Slayton: Roger.

114: 00: 28 Aldrin: C'était génial.

114: 00: 30 Slayton: Bien que vous souhaitiez vous dépêcher et sortir vos "poubelles", cependant.

114: 00: 34 Armstrong: Oui. Nous sommes sur le point de le faire.

114: 00: 36 Slayton: D'accord.

« Last Edit: 25 July 2019, 10:16:08 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #115 - 25 July 2019, 10:51:28
114: 09: 49 McCandless: Roger. En dehors. (Longue pause; la pression de LM commence vers zéro) Tranquillité, c'est Houston. Pour référence, quelle soupape de décharge utilisez-vous? Plus de.

114: 10: 28 Armstrong: Nous avons utilisé la vanne de décharge directe jusqu'à environ 2 psi, et nous utilisons maintenant les frais généraux.

114: 10: 34 McCandless: Roger.

114: 10: 37 Armstrong: Ils sont tous les deux ouverts maintenant.

114: 18: 27 Armstrong: Houston, Tranquility Base. Répéter complète.

114: 18: 31 McCandless: Roger, Tranquility. Nous avons observé le largage de votre équipement à la télévision et l'expérience sismique passive a enregistré des chocs lorsque chaque PLSS a heurté la surface.

114: 18: 47 Armstrong: (plaisantant) Vous ne pouvez plus vous en tirer, (empêcher de partir) n'est-ce pas ?

114: 18: 51 McCandless: Non, en effet.

[Aldrin, "Le conteneur de cartouche (de remplacement en LiOH) situé derrière le moteur de remontée a été enlevé très facilement et nous avons pu le larguer sans problème. Nous n’avons eu aucun problème; je ne vous ai pas remarqué. (Neil) a eu du mal à donner le paquet à son paquet. Je pense que chaque PLSS a rebondi une fois sur le porche avant de tomber. "]

[Armstrong, "Une seule chose est restée sur le porche. C’est une petite partie du conteneur de stockage de gauche qui n’a pas pu sortir du porche à la surface. C’est le dernier article largué . "]

114: 21: 28 McCandless: Tranquility Base, c'est Houston.

114: 21: 34 Armstrong: Allez-y, Houston.

114: 21: 36 McCandless: Roger. Lorsque vous revenez dans votre liste de contrôle de surface et que vous vous reportez à la reconfiguration de la communication à la page Surface-45, nous aimerions que vous activiez la fonction de télémétrie sur votre bande S. C'est-à-dire que lorsque vous arrivez à la configuration en bande S, au lieu de "Électronique de mise en garde et d'avertissement, activez le téléviseur", nous vous invitons à passer en position Range et à le laisser aussi longtemps que vous le pourrez jusqu'à ce que vous êtes prêt à commencer votre période de repos; et nous allons essayer d'obtenir un peu plus de données sur vous. Plus de.

114: 22: 20 Armstrong: Roger. Copie.

114: 22: 23 McCandless: Et bien sûr, lorsque vous serez prêt à vous rendre, revenez dans Mise en garde, Avertissement et Enable et nous voudrions dire de nous tous ici à Houston et vraiment de nous tous dans tous les pays du monde, nous pensons que vous avez fait un travail magnifique là-bas aujourd'hui.

114: 22: 46 Armstrong: Merci beaucoup.

114: 22: 48 Aldrin: La journée a été longue.

114: 22: 51 McCandless: Oui, en effet. Reposez-vous là-bas et à demain.

114: 25: 29 Aldrin: Et, Houston, la tranquillité. Avez-vous eu assez de télé pour aujourd'hui ?

114: 25: 37 McCandless: Tranquillité, c'est Houston. Oui en effet. La présentation a été excellente.

114: 25: 43 Aldrin: D'accord. Se déconnecter. On se revoit demain.

114: 26: 53 McCandless: Columbia. Columbia. C'est Houston.

114: 27: 00 Collins: Allez-y, Houston.

114: 27: 02 McCandless: Roger. Désolé de te déranger, Columbia. Deux choses: nous vous demandons de sélectionner une bande morte de 10 degrés dans votre DAP conformément aux procédures décrites dans Foxtrot 9-7 de votre liste de contrôle; et deuxièmement, nous aimerions laisser sur le DSKY un affichage qui n’est pas cyclable, il est continuellement mis à jour. Ce que vous obtenez lorsque vous élargissez la zone morte sera un affichage statique, ce qui sera satisfaisant.

114: 27: 41 Collins: D'accord.

114: 27: 42 McCandless: Roger. Et encore bonne nuit. (Longue pause) Base de tranquillité, c'est Houston.


[Aldrin - "Ce n'était pas une soirée très reposante. Depuis combien de temps sommes-nous debout ?"]

[Ils ont été réveillés à 93 h 40 et sont donc debout depuis près de 21 heures.]

[Armstrong - "Et le contrôle de la température était un problème pour nous et il se pourrait que la température de la cabine contribue à quelque chose."]

[Aldrin - "Je ne me souviens pas d'avoir été trop dérangé par le bruit."]

[Armstrong - "Je pense que c'était ma position qui était gênée par le bruit plus que la tienne, parce que tu était sur le sol - n'est-ce pas ? - et j'étais sur le capot du moteur avec une boucle que j'avais truquée Je tenais bien mes jambes, suspendu à quelque chose là-haut. Et ma tête était à l'arrière de la cabine et il y avait une pompe à glycol ou une pompe à eau ou quelque chose de très proche de ma tête. Mais le contrôle de la température était probablement le plus gênant. "]

[J'ai supposé que l'arrière de la cabine était suffisamment petit pour que les jambes de Neil soient suspendues au-dessus de l'avant, puis nous avons trouvé la déclaration de Buzz à 121: 41: 02 indiquant que Neil avait utilisé une des sangles pour maintenir ses jambes en suspension. Voir la discussion suivante 121: 41: 02.]

[Armstrong - "Oui, je les ai suspendus. J'ai monté une boucle pour me tenir les jambes. Et l'autre chose était (que) la Terre passait à travers le télescope optique d'alignement (AOT). (Rires) Nous avions des stores aux fenêtres Et ainsi de suite, mais la Terre traversait l'AOT. Nous étions tous installés et nous nous sommes rendus compte que nous avions toujours une source de lumière provenant de quelque chose. Nous avons monté quelque chose pour accrocher quelque chose au-dessus de l'AOT afin de le couper. "]

[Armstrong, "Je n’étais pas fatigué du tout. J’ai travaillé très fort, là-bas à la conclusion (de l’EVA) lorsque j’ai remonté les caisses de roche. Nous savions que cela allait se passer. pour être dur, plus le fait que nous courions un peu vers la fin, essayant de tout mettre dans des cartons et de rassembler toutes les pièces. Je m'attends à ce que ma fréquence cardiaque augmente assez bien là-bas (elle culmine juste en dessous 160 battements par minute), mais j’avais beaucoup d’énergie et de réserve à ce moment-là, car nous avions en quelque sorte été calmes tout au long de l’EVA. "]

[Armstrong,  "Tout a été accompli, à quelques exceptions près, avec une charge de travail confortable. Nous n'avons pas eu à travailler dur pendant toute la chronologie, et je savais que je pouvais me permettre de courir pendant 5 ou Ils ont réclamé un contrôle de statut (une demande voilée de ralentir), je leur en ai donné un et nous avons procédé, mais il n'y avait pas de problème en ce qui concerne l'énergie disponible et les réserves. "]

[Aldrin,  "Vous n'allez tout simplement pas vous endormir en attendant son achèvement, mais vous ne serez certainement pas complètement assommé (e) de vous courir après dans le cockpit. le radar, le décollage et le rendez-vous sont des exercices assez tranquilles. Je suppose que la capacité de Mike à continuer continuera de susciter de l'inquiétude, car il est très actif et qu'il effectue de nombreuses tâches manuelles avec le sextant que nous n'avions pas. faire."]

[ Armstrong,  "Nous avons nettoyé le cockpit et mis les choses en forme. Cela nous a pris un certain temps et nous avions prévu de dormir avec nos casques et nos gants pour plusieurs raisons. La première est que c'est beaucoup plus silencieux avec vos casques et vos gants, et alors nous n'aurions aucune inquiétude mentale au sujet du SCE et ainsi de suite, ayant deux boucles travaillant pour nous là-bas. "]

[Armstrong, "Quelques remarques concernant le fait de dormir dans le LM. L’une est que c’est bruyant; et deuxièmement, il est illuminé. Nous avions les stores à l’ombre (c’est-à-dire, les fenêtres couvertes ) et la lumière est passée comme une folle à travers ces stores. Ils sont comme des négatifs (photographiques) et beaucoup de lumière brillera à travers. "]

[Aldrin,  "Vous ne pouvez pas voir ce qui se passe à l'extérieur, mais vous pouvez vous en approcher assez."]

[Armstrong, "Par exemple, vous pouvez voir l'horizon à travers les stores. Il y a tant de lumière qui passe à travers."]

[Armstrong, "Ensuite, il y a plusieurs voyants d'alarme très lumineux qui ne peuvent pas être atténués. Ensuite, il y a tous ces commutateurs d'affichage illuminés radioactifs. Troisièmement, après Je me suis endormi et je me suis installé, je me suis rendu compte que quelque chose brillait dans mon œil, à savoir que la Terre brillait à travers le télescope optique AOT (Alignment Optical Telescope) jusque dans mes yeux. une ampoule. Si j'avais pensé à cela à l’avance, nous aurions pu mettre le filtre solaire ou quelque chose qui aurait coupé cette lumière. "]

Armstrong,  "Le problème suivant était la température. Nous étions très à l'aise lorsque nous avons terminé nos activités et avons été couchés. Buzz était au sol et j'étais sur le capot du moteur de montée. Nous étions assez à l'aise dans L’eau (de refroidissement LM) s’écoulait et la boucle de la combinaison (oxygène) fonctionnait. Nous devions faire fonctionner la boucle de la combinaison parce que nos casques étaient fermés. Après un moment, j’ai commencé à avoir terriblement froid. Devant le ventilateur et augmentant la température de l'eau - Max augmentation. Il faisait toujours froid et froid. Enfin, Buzz a suggéré de déconnecter l'eau, ce que j'ai fait. J'ai encore refroidi. Puis, je suppose, Buzz a changé la température du flux d'air dans le costume. "]

[La température de la cabine pendant la période de repos était comprise entre 61 et 62 degrés Fahrenheit, soit environ 16 degrés Celsius.]

[Armstrong,  "Mais cela nécessite que vous retiriez votre casque, de sorte que vous puissiez respirer lorsque vous éteignez la combinaison (c'est-à-dire couper le flux de l'EC dans les combinaisons). Cela signifie que il y a de nouveau du bruit, et tout ce que vous entendez, c'est une pompe à glycol, etc. Ce fut une bataille sans fin pour obtenir un minimum de conditions de sommeil, et nous ne l'avons jamais fait. Même si nous l'aurions fait, je ne suis pas bien sûr j'aurais dormi. "]

https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.posteva.html

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #116 - 25 July 2019, 10:54:16
LE 21 JUILLET 1969

"...On raconte que ce jour là, quelqu'un a déposé un bouquet de fleurs sur la tombe de John KENNEDY avec ce petit mot:
« Monsieur le président, l'Aigle s'est posé »..."




120: 59: 04 Evans: Columbia, Columbia; bonjour de Houston.

120: 59: 12 Collins: Bonjour, Ron.

120: 59: 14 Evans: Hey, Mike, comment ça va ce matin ?

120: 59: 17 Collins: (N'ayant pas encore entendu Evans) Comment ça va ?

120: 59: 18 Evans: Hé, vraiment bien. Tant que tu es ...

120: 59: 20 Collins: (répondant à Evans: "Comment ça va?") Je ne sais pas encore, comment ça va toi ?

120: 59: 23 Evans: (Rires) Très bien ici. (Pause) Columbia, demande P00 et accepte. Nous allons tout de suite vous envoyer le vecteur d'état. (Pas de réponse; longue pause)
D'accord. Ça s'en vient maintenant, Columbia. Nous allons vous occuper un peu ici. Dès que nous aurons reçu le vecteur d'état, nous aimerions que vous fassiez une P52 option 3 sur ce laissez-passer de nuit. Ensuite, lorsque vous passerez de l'autre côté, nous vous donnerons des informations de suivi. sur prime 130.

121: 00: 29 Collins: D'accord.

121: 00: 34 Evans: Et pour votre information, nous allons également demander à la base de tranquillité d'effectuer un test P52 (signifie P22, suivi du CSM avec le radar de rendez-vous du LM) lorsque vous passez à côté de l'autre (signifie "prochaine") . Et j'ai les informations P22 (repères de points de repère du CSM) si vous êtes prêt à copier. (Pause)


Les deux astronautes seront réveillés environ 40 minutes plus tard).
Ils entameront la longue procédure préparant le décollage.
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.launch.html


121: 40: 36 Evans: base de tranquillité, base de tranquillité, Houston.

121: 40: 45 Armstrong: Bonjour Houston. Base de tranquillité.

121: 40: 49 Evans: Roger. Fort et clair. Et comment est le reveil là-haut ? Avez-vous eu la chance de vous blottir sur le moteur ?

121: 41: 02 Aldrin: Roger. Neil s'est équipé d'un très bon hamac avec une attache à la taille, il est allongé sur le capot du moteur de remontée et je me suis accroupi sur le sol.

121: 41: 14 Evans: Roger. Copier, Buzz. Vous avez quelques modifications à votre liste de contrôle de surface ici. Et, en général, nous allons vous demander de faire P22, en suivant le module de commande pour un dernier piratage de votre position là-bas. Et ce sera ... En d’autres termes, P57, P22, puis de continuer avec la liste de contrôle.

121: 41: 37 Evans: Et le reste d'entre eux sont quelques changements mineurs dans la liste de contrôle. La principale est que nous ne voulons pas que le radar de rendez - vous soit activé pendant l'ascension; et nous pensons que cela résoudra une partie du trop-plein d'alarmes de programme que vous aviez pendant la descente.

121: 42: 05 Aldrin: D'accord. Nous avions le radar de rendez-vous sur "Slew" pendant la descente.

121: 42: 14 Evans: Tranquility Base, Houston. J'ai manqué ça. Répète.

121: 42: 21 Aldrin: Roger. Je répète. Nous avions le commutateur radar de rendez-vous en position "Slew", pas en position "LGC".

121: 42: 33 Evans: Roger. Nous copions cela. Mais le cycle de service est plus important sur ... Il y a un bon cycle de travail de 15% dans le programme de remontée, alors continuez et laissez-le.
Et j'ai les changements là-bas si vous voulez sortir votre liste de contrôle superficielle, et je peux continuer et commencer à vous les donner.

121: 42: 59 Aldrin: D'accord. Aller de l'avant. Je l'ai sortie.

121: 43: 01 Evans: D'accord. Avant de commencer, demandez P00 et Data, et nous vous donnerons des vecteurs. (Longue pause)

121: 43: 23 Aldrin: Vous avez P00 et Data.

121: 43: 25 Evans: D'accord. Et sur la surface (page de la liste de contrôle) 50 sera le premier changement là. (Pause)

121: 43: 35 Aldrin: D'accord. Et si je comprends bien, vous voulez que nous fassions un P57, option 3, puis un P22, est-ce l’idée générale ?

121: 43: 44 Evans: C'est affirmatif. Donc, sur la surface 50 , au bas de la page, juste après "PRO après deux recyclages", restez dans un délai de 122 plus 15; "Faites P22 selon PGNS-20 du dictionnaire G & N (Guidance and Navigation)".

121: 44: 21 Aldrin: Roger. Comprenez que c'est 122: 15, "Faites P22 selon le dictionnaire PGNS-20, G & N."

121: 44: 29 Evans: Roger. D'accord. Passons à la liste surface 59 . (Longue pause)

123: 07: 52 Lovell: Eagle et Columbia, voici l'équipe de secours (la nouvelle équipe). Nos félicitations pour la performance d'hier, et nos prières sont avec vous pour le rendez-vous

123: 08: 04 Armstrong: Merci, Jim.

123: 08: 06 Aldrin: Merci, Jim.

123: 08: 10 Collins: Je suis content d'avoir toute votre grande salle pleine de gens regardant par-dessus nos épaules.

123: 08: 15 Armstrong: Nous avons eu beaucoup d'aide là-bas, Jim.
[Comm Break]


123: 10: 32 Armstrong: Et, Houston, Tranquility Base va vous faire quelques commentaires sur la question de la géologie d’hier soir.
Nous sommes débarqués dans un champ de cratères relativement lisses de cratères secondaires circulaires secondaires (se corrigeant eux-mêmes), dont la plupart ont des rebords surélevés quelle que soit leur taille. Ce n'est pas universellement vrai.
Il existe quelques-uns des plus petits cratères qui n’ont pas de rebord visible. La masse du sol dans toute la région est un sable très fin à un limon. Je dirais que la chose qui ressemblerait le plus sur Terre est la poudre de graphite. Une grande variété de formes, de tailles et de textures de roche arrondies et anguleuses sont immergées dans cette masse rocheuse, la plupart ayant des consistances variables.
Comme je l'ai dit, j'ai vu ce qui semblait être du basalte ordinaire et du basalte vésiculaire. D'autres sans cristaux, certains avec de petits phénocristaux blancs, peut-être un à moins de 5 pour cent. Et nous sommes dans un champ de blocs où les rochers vont généralement jusqu'à 2 pieds avec un peu plus grand que cela.
Maintenant, certains rochers gisent au-dessus de la surface, d'autres sont partiellement exposés et d'autres à peine exposés. Et dans notre traversée en surface - et en particulier avec le scoop - nous avons heurté des rochers sous la surface; il était probablement enterré sous plusieurs centimètres de la masse terrestre.

123: 12: 55 Evans: Tranquility, Houston. Roger Très belle description.

[Neil et Buzz ne réalisent probablement pas à quel point le sol peut être compact en dessous de quelques centimètres de profondeur et confondent la résistance de ce sol très compact avec des roches enfouies.]

123: 13: 05 Armstrong: Je soupçonne que ce champ de blocs a peut-être une partie de son origine avec ce grand cratère à bords nets et à bords nets (cratère occidental) que nous avons franchi en descente finale.
Hier, j’ai dit que c’était à peu près la taille d’un terrain de football et je dois admettre que c’était un peu difficile à mesurer. Mais j’ai pensé que cela pourrait tout simplement s’intégrer à l’Astrodome. Et les rochers situés à proximité de ce cratère en blocs sont beaucoup plus gros que ceux-ci dans cette région.
Certains (rochers sur le bord du cratère occidental) mesurent environ 10 pieds et sont peut-être plus gros, et ils sont très densément peuplés sur environ un diamètre de cratère au-delà du bord du cratère.
Au-delà de cela, il y a une diminution, et même dans cette zone (c'est-à-dire autour du LM, (environ 400 mètres ou 2 diamètres de cratère au-delà du bord ouest du cratère occidental), les blocs semblent s’épuiser en rangées et en motifs irréguliers, puis il y a des chemins entre eux où il y a beaucoup moins de traces de surface de roches dures.

[Aldrin - "Une belle description. J'aurais été incapable de la décrire aussi bien."]

123: 14: 16 Evans: Tranquility Base, Houston. Nous copions. Merci beaucoup. (Pause) Et, Tranquility Base, nous en avons fini avec la télémétrie. Vous pouvez amener le commutateur de fonction de bande S sur Off / Reset.

123: 14: 42 Armstrong: Roger.

123: 20: 43 Evans: Tranquility, Houston. Pour votre information, le circuit semble très bien sur ce disjoncteur à "ENG ARM" du moteur de remonté. (problème du disjoncteur cassé)

123: 20: 54 Aldrin: Roger. Je ne pense pas que je pourrais le sortir maintenant si je le voulais.

123: 21: 00 Evans: Roger. Nous copions.

[Il s’agit du disjoncteur situé au septième rang à partir de la gauche, au deuxième rang du panneau de disjoncteur de Buzz (CB (16)), qu’il a cassé avec son PLSS et a signalé sa situation à 112: 56: 28 . Buzz a sans doute fermé le disjoncteur pendant les changements de configuration indiqués sur le Sur-47 , signalant après la mission qu’il avait utilisé un stylo-feutre pour le faire. ]







123: 21: 05 Aldrin: Et il semblerait que dans l' arrêt 6 , je puisse prendre Vénus à la limite, mais je ne peux rien obtenir d'autre.



123: 21: 15 Evans: Roger. (Longue pause)

123: 21: 33 Armstrong: Et à propos, Houston, notre antenne EVA s'est bien rétractée.

123: 21: 37 Evans: Ah; Roger. Très bien. Je vous remercie.

123: 30: 41 Evans: Tranquility Base, Houston.

123: 30: 46 Armstrong: Allez-y.

123: 30: 48 Evans: Roger. Eagle a l'air vraiment bien chez nous ici. Nous sommes assez confiants de connaître la position du LM. Cependant, il est possible que nous ayons un changement de vol; mais, dans le pire des cas, ce serait jusqu’à 30 pieds par seconde. Et, bien sûr, nous ne nous attendons pas du tout à cela.

123: 31: 15 Armstrong: D'accord. (Pause)

[Houston obtiendra les données de suivi dès le décollage et, s'ils décidaient que le LM se trouvait sensiblement au nord ou au sud de la piste au sol du module de commande, ils devraient corriger leur orbite de manière appropriée. Un changement de vitesse à 30 ips est faible comparé à la vitesse de 5000 ips qu’ils doivent atteindre pour atteindre l’orbite.]




« Last Edit: 25 July 2019, 17:46:49 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #117 - 25 July 2019, 11:48:30
124: 18: 23 Evans: Eagle, Houston. Vous avez l'air bien avec nous.

124: 18: 29 Armstrong: (Push-to-Talk) Roger. (Longue pause)
https://history.nasa.gov/alsj/a11/a11.launch.html

124: 19: 26 Aldrin: (à Neil) 76.5 n'a pas l'air trop ... (brouillé)b? (Longue pause)

124: 19: 59 Evans: Mark. TIG moins 2.

124: 20: 05 Aldrin: Roger. Direction de guidage dans l'AGS. (Longue pause)

124: 20: 58 Aldrin: D'accord. "Master Arm", On.

124: 21: 01 Armstrong (à bord): "Master Arm" est activé. (Longue pause)

[Comme le montre un détail de la liste Sur-64 , une minute avant l'allumage, Neil active l'interrupteur "Master Arm" et Buzz passe dans l'écran DEDA pour afficher le contenu de l'adresse 500, qui correspond à la vitesse à gagner le long de l'axe de poussée ( plus-X).]

124: 21: 15 Armstrong (à bord): Au bout de cinq secondes (avant l'allumage), je vais m'occuper de  "Abort Stage" et du disjoncteur "Engine Arm". Et toi tu va obtenir : continuer.

124: 21: 19 Aldrin (à bord): D'accord.

124: 21: 21 Armstrong (à bord): (avec emphase) Et c'est tout.  (Pause)

124: 21: 28 Aldrin (à bord): (brouillé)

124: 21: 33 Aldrin: DSKY en blanc. (Pause)

["Après 35 secondes, l’écran devenait blanc et 30 secondes plus tard, c’était un signal qui indiquait que Average-G (qui intégrait l’accélération sur une seconde pour une solution de guidage plus lisse) avait commencé. "]

124: 21: 43 Aldrin: (à Neil) Vous avez cette carte d'ascension  (Stylo) ?

124: 21: 46 Armstrong (à bord): Celui-ci ?

124: 21: 48 Armstrong (à bord): (Est-ce l'endroit) pour le mettre ?

124: 21: 51 Aldrin: Ouais.

124: 21: 54 Aldrin: 9, 8, 7, 6, 5, "Abort Stage", "Engine Arm", "Remontée", En avant.



[Neil enfonce les disjoncteurs]

[Ils décollent à 124: 22: 00. Notez que, maintenant qu'ils ont été lancés, l'indicatif d'appel du LM est à nouveau "Eagle"]


Buzz Aldrin: Raconte l'histoire sur le stylo, le disjoncteur et le circuit moteur avant le décollage sur Apollo 11
http://www.collectspace.com/ubb/Forum29/HTML/001034.html

124: 22: 02 Aldrin (à bord): Nous sommes partis. (Pause) Regarde ce qui se passe (l'isolation de notre bon étage) va partout. Regarde cette ombre (LM). Beau.

[La caméra 16 mm est démarrée environ 6 secondes après le décollage.]









124: 22: 11 Armstrong (à bord): L'Aigle a des ailes.

124: 22: 12 Aldrin: (Sous statique) En attente du pitchover.

124: 22: 13 LM Crew: Pitchover.

124: 22: 14 Armstrong (à bord): Pitching over. Couple d'équilibre, Off.

124: 22: 15 Aldrin: Très doux. Couple d'équilibre, Off. (Pause) (à Houston) Balade très calme. (À Neil) Il y a ce cratère là-bas. (Pause)

124: 23: 04 Evans: Eagle, Houston. Une minute et tu es bien.

124: 23: 10 Aldrin: Roger. (Pause)

124: 23: 17 Armstrong (à bord): Oui, je pense que c'est (Cat's Paw), n'est-ce pas ?

124: 23: 19 Aldrin: (à Houston) Un tour très calme, juste un petit peu de lenteur à se vautrer. Pas beaucoup d'activité de propulseur.

124: 23: 31 Evans: Roger. Puissant bien.

124: 23: 37 Aldrin: 700 (vitesse horizontale en pieds par seconde), 150 (vitesse verticale en pieds par seconde) vers le haut. Belle. 9000 (pieds d'altitude). (Pause) (PGNS et) AGS accepte à un pied par seconde. (Pause)

124: 23: 59 Evans: Eagle, Houston. Vous regardez bien à 2 (minutes). PGNS, AGS et MSFN sont tous d'accord.

124: 24: 00 Armstrong (à bord): Les pressions sont bonnes.

124: 24: 06 Aldrin: Et ça fait 1000 (vitesse horizontale en pieds), 170 de plus, c'est beau. 14 000. Et encore un pied par seconde, AGS à PGNS. (Pause)

[Buzz a devant lui une carte indiquant les relations souhaitées entre le temps, la vitesse horizontale, la vitesse verticale et, ce qui est moins important, l’altitude. Tant qu'ils acquièrent une vitesse horizontale suffisante et atteignent des hauteurs suffisantes pour franchir les plus hautes montagnes lunaires, ils atteindront l'orbite lunaire. Si elles sont un peu plus hautes ou plus basses que prévu, l'orbite peut être ajustée avec une courte durée d'utilisation du RCS à un moment approprié pour garantir un rendez-vous.]

124: 24: 38 Aldrin: 1500 (vitesse horizontale), 185 (vitesse verticale). (Longue pause)

124: 25: 01 Evans: Eagle, Houston. Vous êtes aller à 3 minutes. Tout va bien.

124: 25: 07 Armstrong: Roger. (Pause)



124: 26: 01 Evans: Eagle, Houston. Quatre minutes; vous allez directement sur la piste. Tout est très bien.

124: 26: 03 Armstrong (à bord): D'accord, il y a quatre minutes. (Pause) (brouillé) vite. taux d'altération (brouillé) (brouillé).

124: 26: 12 Aldrin: Nous avons maintenant Sabine (Crater) parmi nous.

124: 26: 18 Evans: Roger. (Longue pause)

124: 26: 29 Armstrong (à bord): Monter sur Schmidt (déformé).

124: 26: 33 Aldrin: 240 à partir. (Longue pause)

124: 26: 53 Armstrong (à bord): (brouillé)

124: 26: 56 Aldrin: D'accord. (Cherche le cratère Schmidt) Il y a Ritter. Ça y est, juste là; il y a Schmidt. Mec, c'est impressionnant, non ?

124: 27: 04 Armstrong (à bord): Je ne peux pas le voir (ce qui signifie Schmidt).

124: 27: 07 Armstrong (à bord): Oh oui, maintenant je viens de voir le bord.



124: 27: 10 Evans: Eagle, Houston. Tu parais bien.

124: 27: 13 Aldrin: ... 155. (Pause)

124: 27: 17 Armstrong: Ça a l'air bien ici. C'est un vol assez spectaculaire. (Longue pause)

124: 27: 40 Aldrin: Dionysius (Crater) est à droite. (Longue pause)

124: 28: 02 Evans: Eagle, Houston. Vous allez toujours très bien.

124: 28: 02 Armstrong (à bord): (inaudible sous Evans)

124: 28: 09 Aldrin: Roger. Bon accord dans Delta-V-to-go dans AGS et PGNS.

124: 28: 13 Evans: Roger.

124: 28: 31 Armstrong (à bord): (inaudible)

124: 28: 34 Aldrin: Il en reste 800 (pieds par seconde). (Pause) 700 à faire. (Pause) D'accord, je vais ouvrir les vannes principales.

124: 28: 37 Armstrong (à bord): D'accord.

[Buzz va enclencher de disjoncteur d'alimentation en carburant "Ascent" des systèmes RCS.]

124: 28: 56 Aldrin: l'alimentation de l'étage d'ascension est enclenché; la pression est bonne. Crossfeed, Off.

124: 29: 00 Armstrong (à bord): 350 à parcourir, non ?

124: 29: 01 Aldrin: 350 à faire. (Pause)

124: 29: 11 Aldrin: Tient le "Eng Arm". 90, d'accord, éteint, 50.

124: 29: 17 LM Crew: Arrêt. (Pause)

124: 29: 23 Aldrin: Nous avons 5337.3 (vitesse horizontale en pieds par seconde), 32.8 pieds par seconde (vitesse verticale), 60.666 (altitude en pieds).





124: 29: 33 Evans: Eagle. Roger Nous copions. C'est bien. Aller.

[Ils utiliseront le RCS pour affiner leur orbite en apportant des corrections de vitesse sur trois axes exactement aux valeurs souhaitées. Affaires publiques indique qu'ils se trouvent sur une orbite de 9,1 km sur 47,2 milles marins.]

124: 30: 59 Armstrong: D'accord.

124: 31: 00 Aldrin: D'accord, Houston. Nous montrons 47,3 x 9,5 (milles marins pour les points haut et bas de leur orbite actuelle).

124: 31: 07 Evans: Roger. 47,3 sur 9,5.


La vidéo du départ de la Lune ici:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=46&v=FgpXDZhbBqM


Le drapeau tombe !

Si la caméra qui a filmé les exploits d'Armstrong et d'Aldrin est toujours en place sur son pied (difficile à identifier toutefois sur l'image de LRO), le drapeau américain planté par les deux hommes n'est plus debout.
Il se situait à mi-chemin entre la caméra et le module lunaire. Il a été arraché par le souffle du décollage. Buzz Aldrin a dit l'avoir vu s'envoler à cet instant précis.
https://www.cieletespace.fr/actualites/les-pas-d-armstrong-sur-la-lune-sont-toujours-la

« Last Edit: 28 July 2019, 10:37:58 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #118 - 25 July 2019, 16:29:04
[Ayant ramené Neil et Buzz à la sécurité sur une orbite lunaire initiale, Eagle effectue diverses manœuvres pour se rendre à Columbia. Mike prend le relais lorsque les deux vaisseaux sont à quelques mètres l'un de l'autre et amarre Columbia à Eagle. L'astronaute Ron Evans occupe le siège du Capcom dans le contrôle de mission.]
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/19day6-rendezvs-dock.html

124: 32: 44 Evans: Eagle, Houston. Vous pouvez continuer et passer à P52 comme indiqué.

124: 32: 52 Armstrong: Roger, Houston. L'Aigle est de retour en orbite après avoir quitté la base de tranquillité ainsi q'une réplique de notre patch Apollo 11 et de la branche d'olivier.

124: 33: 15 Evans: Eagle, Houston. Roger Nous copions. Le monde entier est fier de vous. [Pause.]

124: 33: 26 Armstrong: Nous avons eu beaucoup d'aide là-bas. [Pause.]

Maintenant qu’ils ont atteint l’orbite prévue, le travail de l’équipage du LM consiste à prendre rendez-vous avec Mike dans le CSM.

C’est un exploit extraordinaire étant donné que nous sommes au début du voyage dans l’espace avant que des systèmes de navigation sophistiqués ne soient en place. La petite phase d’ascension de l’Aigle a très peu de propulseur et doit effectuer les manoeuvres à venir avec précision pour atteindre Columbia.

Les techniques permettant de le faire ont été répétées et améliorées en orbite terrestre pendant le Projet Gemini au milieu des années 1960. Apollo 10 les a ensuite répétés en orbite lunaire deux mois auparavant. Les trois membres de l'équipage ont pris part à des missions Gemini comprenant un rendez-vous et, dans un sens, Buzz a écrit le livre sur le sujet après avoir présenté une thèse sur le sujet. À ce stade de la mission, la NASA est en territoire opérationnel bien connu.
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/19day6-rendezvs-dock.html



Le processus a commencé par un lancement depuis la surface lunaire et une injection sur une orbite elliptique de 47,3 km par 9,5 milles marins (87,6 km par 17,6 km).
Après environ une heure, Eagle atteindra son apolune et sa trajectoire circulaire sera alors d'environ 50 km sur 46 km (92 km sur 85 km).
Une demi-heure et un quart d'orbite plus tard, une occasion est laissée de côté pour modifier le plan de l'orbite du LM afin qu'il corresponde à celui du CSM. Dans le cas d’Apollo 11, ils décideront que les deux vaisseaux sont suffisamment proches et que le changement de vol n ne sera pas exécuté.

Après avoir terminé une orbite complète, le LM effectuera une combustion pour atteindre une hauteur de triangle constante avec le CSM, la combustion CDH. Cela a pour effet de donner à l'orbite du LM la même apparence que celle du CSM, de sorte que les deux orbites soient constamment distantes de 15 milles marins (28 km).



Après la combustion de CDH, l’équipage dispose d’environ 40 minutes pendant lesquelles il peut suivre le CSM et utiliser ses mesures pour calculer un allumage pour la phase finale ou finale du rendez-vous.

Cet allumage est appelée TPI (démarrage de phase terminale) et définit le LM sur une trajectoire de quasi-interception qui dure environ 130 ° de révolution.
Si cette combustion est exacte, alors même qu’ils côtoient tous les deux dans leur trajectoire incurvée autour de la Lune, le LM approchera le CSM en ligne droite par rapport aux étoiles.

En effet, les étoiles sont utilisées comme référence visuelle et cette phase est programmée pour se dérouler du côté nocturne de la Lune. En vérifiant si le CSM semble dériver par rapport aux étoiles, le LM peut corriger son approche.
L’approche finale et les manœuvres de freinage, connues sous le nom de Phase Phase Final ou TPF,


« Last Edit: 25 July 2019, 16:41:56 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #119 - 25 July 2019, 17:25:17
127: 43: 53 Collins (à bord): [Brouillé] ?

127: 43: 57 Aldrin (à bord): D'accord, nous te voyons.

127: 43: 59 Collins (à bord): [Brouillé] ...

127: 44: 12 Collins (à bord): Es-tu ... [Brouillé] en avant maintenant ?

127: 44: 15 Aldrin (à bord): Oui - oui, nous sommes en forme, Mike. On freine.

127: 44: 17 Collins (à bord): D'accord.

127: 44: 52 Collins (à bord):[Brouillé].

127: 44: 53 Armstrong (à bord): Nous volons vers toi.

127: 46: 13 Armstrong (à bord): D'accord, nous arrivons à environ 11 pieds par seconde [3,4 m / s] et nous arrivons à toi.

127: 46: 17 Collins (à bord): [Brouillé].

127: 46: 43 Collins (à bord): C'est bien. En quoi es-tu ?

127: 47: 05 Aldrin (à bord): J'espère que nous n'allons pas nous rater.

127: 47: 16 Armstrong (à bord): Nous avons un - pitchdown et un lacet à faire ...

127: 47: 55 Collins (à bord): [Brouillé].

127: 47: 59 Armstrong (à bord): C'est beau.

127: 49: 06 Collins (à bord): Je suis sûr que vous allez avoir ... [Brouillé], je vais vous le dire.









127: 50: 23 Aldrin (à bord): Vous voulez vous retrouver avec cette fenêtre - en face de sa fenêtre droite afin de ne pas rouler à droite. Droite ?

127: 50: 32 Armstrong (à bord): Oui.

127: 50: 34 Aldrin (à bord): Le seul problème, c'est vers - vers 90, n'est-ce pas ?

127: 50: 56 Aldrin (à bord): Tu pourrais - tu ...

127: 50: 58 Armstrong (à bord): Si je lance 120 - ça roulera à gauche

127: 51: 06 Aldrin (à bord): 90, hein? [Brouillé] 60 ?

127: 51: 21 Armstrong (à bord): Eh bien, pourquoi ne pas commencer à rouler ...

127: 51: 24 Aldrin (à bord): Oui, je pense que si vous en mettez 60,

127: 51: 29 Armstrong (à bord): Je regarderai par la fenêtre gauche quand je me dresserai.

127: 51: 32 Aldrin (à bord): Je ne le pense pas. Si vous le faisiez maintenant, vous auriez ...

127: 51: 36 Collins (à bord): [Garble] J'ai déjà la Terre qui monte. C'est fantastique !
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/19day6-rendezvs-dock.html









127: 51: 42 Armstrong: D'accord. Tu m'as bien eu.

127: 52: 00 Evans: Eagle et Columbia, Houston. Debout.

127: 52: 05 Armstrong: Roger. Nous sommes en poste.

127: 52: 08 Evans: Roger.

127: 52: 24 Aldrin (à bord): Pitch up [garble] passe juste un peu, vous avez une meilleure vue - côté inférieur - [garble] - reculez.

127: 52: 45 Collins (à bord): [Garble] - c'est vrai.

127: 53: 08 Armstrong (à bord): D'accord. Je pense que je vais avoir la bonne attitude. [Brouillage].

127: 53: 18 Aldrin (à bord): Oui.

127: 54: 54 Armstrong: Je vais m'arrêter. En fait, je peux m'arrêter ici si vous aimez ça.

127: 54: 59 Collins (à bord): Besoin d'un peu plus. C'est comme ça, continuez. Besoin d'un peu plus [Brouillé]. C'est le chemin, continuez - allez un peu plus - allez-y - allez-y - d'accord, arrêtez-vous. Ok, je l'ai maintenant.





127: 55: 27 Aldrin (à bord): Vous avez le [Brouillé] dans [Brouillé]?

127: 55: 36 Armstrong (à bord): Oui. Juste là. Ok, [Brouillé] je ...

127: 55: 55 Aldrin (à bord): Eh bien, nous aurions peut-être besoin d'au moins une plateforme[Brouillé].

127: 56: 01 Armstrong (à bord): Oui.

127: 56: 27 Collins (à bord): D'accord, maintenant, Neil, quand vous nous sentirez en contact, vous allez tourner en miettes [Brouillé], n'est-ce pas ?

127: 56: 30 Evans: Eagle, Houston. Cardan moyen. Et vous pourriez passer à Columbia, nous ne l'avons pas encore.

127: 56: 33 Armstrong: C'est vrai.

127: 58: 42 Armstrong (à bord): Il est à environ 15 pieds maintenant.





127: 58: 45 Aldrin (à bord): D'accord, je ferais mieux d'essayer le radar.

127: 58: 52 Armstrong (à bord): Vous ne voulez pas renforcer ce radar ?

127: 58: 59 Aldrin (à bord): Oui.

127: 59: 00 Armstrong (à bord): Bien.

127: 59: 06 Armstrong (à bord): Prêt à déclencher les disjoncteurs ?

127: 59: 08 Aldrin (à bord): D'accord. Tu es prêt ?

127: 59: 10 Armstrong (à bord): Oui.

127: 59: 12 Aldrin (à bord): Ils sont tirés.

127: 59: 14 Armstrong (à bord): Il a 10 pieds. Environ 5 pieds, je suppose.



127: 59: 23 Armstrong (à bord): C'est beau, Mike.

127: 59: 35 Aldrin (à bord): D'accord, ils sont retirés.

127: 59: 39 Armstrong (à bord): Sortez-le.

127: 59: 40 Aldrin (à bord): D'accord. Disjoncteurs...





128: 00: 50 Armstrong: Vous êtes gris ?

128: 00: 56 Armstrong: D'accord.

128: 03: 12 Armstrong: D'accord. Nous sommes tous à toi, Columbia.

Le moment d'accostage est indiqué dans le rapport de mission Apollo 11 sous la cote 128: 03: 00.

Cela ne s'est pas passé comme prévu. Neil demande au LM de conserver son attitude en utilisant l'AGS. Lorsque Mike s'accroche à elle et rétracte la sonde, l'AGS détecte le changement d'attitude et commence à le combattre. La dynamique complexe entraîne le désalignement du LM et du CSM, de sorte que, lorsque la rétraction est terminée et que les anneaux de fixation se rencontrent, ils le font dans un angle.
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/19day6-rendezvs-dock.html

128: 03: 17 Collins: D'accord. [Pause.] D'accord, j'ai les propulseurs B3 et C4 sécurisés.

128: 03: 30 Armstrong: D'accord. [Longue pause.]

128: 03: 43 Collins: Je gonfle la pression de la cabine. [Longue pause.]

128: 04: 29 Collins: C'était drôle, vous savez. Je n'ai pas - je n'ai pas ressenti de choc et je pensais que les choses étaient plutôt stables. Je suis allé me ​​rétracter là-bas et c'est alors que l'enfer s'est déchaîné. [Pause.] Étiez-vous - est-ce que cela vous a semblé être - que vous avez été assez secoué pendant le cycle de rétractation ?

128: 04: 50 Armstrong: Ah oui. Cela semblait se produire au moment où j'y ai mis la poussée de plus-X, et apparemment ce n'était pas centré, parce que d'une manière ou d'une autre je suis tombé accidentellement dans l'attitude et le système de maintien de l'attitude a alors commencé à tirer.

128: 05: 09 Collins: Ouais. J'étais bien occupé là pendant quelques secondes. [Pause.]


Ici la vidéo de l'approche finale:
https://www.youtube.com/watch?time_continue=25&v=TB4TenTk-Bc



@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #120 - 25 July 2019, 17:58:18
C'est Apollo Control. Les communications sont un peu brouillons avec Apollo 11. Columbia et Eagle sont maintenant réunis pour redevenir Apollo 11. Notre meilleure estimation du temps d'accostage est d'environ 3 minutes après l'heure de pré-mission de 128 heures.
Continuer à surveiller cette 27e orbite lunaire pour les communications bidirectionnelles entre les deux vaisseaux spatiaux.
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/20day6-reboard-lmjett.html

128: 13: 57 Collins: Houston, Columbia a terminé le contrôle d'étanchéité et a ouvert la vanne de décharge.

128: 14: 07 Evans: Roger, Columbia. Comprenez que vous faites le contrôle de fuite. J'ai rien manqué après ça.

128: 14: 13 Collins: Je dis que la vérification des fuites est terminée et que je vais ouvrir la soupape de décharge.

128: 14: 23 Evans: Eagle - Columbia, Roger.

128: 20: 03 Collins: Eagle, Columbia.

128: 20: 07 Armstrong: Allez-y.

128: 20: 08 Collins: ma trappe est retirée. Vous pouvez ouvrir le vôtre et je vais commencer à vous faire passer des choses.

128: 20: 12 Armstrong: D'accord. [Pause.]

128: 20: 22 Collins: [Garble]. Commencez par un, d'abord.

128: 20: 27 Armstrong: D'accord.
Longue pause de communication.



En plus de retirer la trappe avant du module de commande, Mike aura également retiré l'attirail d'accostage, la sonde et la sonde d’arrimage, qui autrement seraient gênants.

128: 45: 22 Collins: D'accord. À venir. [Pause.] Houston, avez-vous des préférences quant à ce que vous voulez que nous fassions avec la sonde ?

128: 45: 36 Evans: Columbia, Houston. Stand by.

128: 45: 43 Collins: D'accord. Eagle dit qu'ils ont une place pour ça à l'intérieur, alors pas de problème.

La sonde d'amarrage CM ne sera plus nécessaire après le largage du LM. Ils ont donc l'intention de l'abandonner à l'intérieur de l'Aigle et de gagner du poids pour le voyage de retour de Columbia sur Terre.

128: 45: 48 Evans: Roger. C'est ce que nous supposions. [Longue pause.]

128: 46: 50 Evans: Eagle, Houston. [Longue pause.]

128: 47: 06 Armstrong: Eagle. Aller de l'avant.

128: 47: 07 Evans: Roger. Neil, on dirait que ton directeur est bon. Vous pouvez mettre votre mode Piste sur Débit lent et élevé, s'il vous plaît.

128: 47: 19 Armstrong: D'accord. Mode Track vers Débit élevé et élevé. [Longue pause.]

C'est Apollo Control. Il reste environ 6 minutes et 40 secondes jusqu'à ce qu'Apollo 11 passe derrière la Lune lors de la 27ème révolution.

Le signal du sismomètre passif, laissé sur la Lune par l'équipage de Eagle, a été perdu pendant 30 minutes environ 5 minutes avant le décollage de Eagle ce matin. Le signal a été perdu à cause d'un problème d'équipement à la station de suivi des îles Canaries.
L'équipement sismique est de nouveau opérationnel et commence à enregistrer les températures à la surface de la lune. Le détecteur de poussière n'a enregistré aucune poussière après le décollage de l'aigle.

Les stations au sol laser n'ont pas encore acquis de signal de retour du réflecteur de télémétrie laser.




Malheureusement, le sismomètre a été endommagé par le froid extrême de la première nuit lunaire lorsque les températures à la surface ont atteint -180 ° C. Bien qu'il soit revenu à la vie le lendemain matin lunaire, il était éteint en permanence.

Le rétroréflecteur a été un appareil très réussi. Il continue de fonctionner à ce jour et, en association avec d'autres réflecteurs laissés sur la surface lunaire, il fournit des données détaillées sur les mouvements relatifs de la Terre et de la Lune.
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/20day6-reboard-lmjett.html


« Last Edit: 25 July 2019, 18:05:00 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #121 - 25 July 2019, 18:34:38
129: 01: 52 Evans: Apollo 11, Houston. Environ une minute et demie pour LOS. Tu es superbe. Ce fut une belle journée.

129: 02: 02 Collins: Vous ne plaisantez pas.
Très longue pause de communication.

C'est Apollo Control. Nous avons eu Loss Of Signal alors qu'Apollo 11 faisait le tour de la Lune au 27ème tour. Nous aurons une acquisition avec Apollo 11 dans environ 45 minutes.

129: 04: 08 Aldrin (à bord): Maintenant, voici quelques sacs - et je pense que leur contenu est explicite.

129: 04: 14 Armstrong (à bord): Oui.

129: 04: 18 Aldrin (à bord): [Brouillé] de l'eau.

129: 04: 41 Aldrin (à bord): Maintenant, où sont ces choses ?

129: 04: 44 Armstrong (à bord): Ils sont à la traîne.

129: 04: 45 Aldrin (à bord): Peut - être que je pourrais sortir d'ici [Brouillé].

129: 05: 20 Aldrin (à bord): Hey, Michael, tu est attaché là ?

129: 05: 25 Collins (à bord): [Brouillé.]

129: 05: 27 Aldrin (à bord): Préparez-vous pour ces boîtes d'un million de dollars. Vous avez beaucoup de poids; maintenant, regarde le.

Apollo 11 a ramené 21,6 kg d'échantillons de roche et de sol prélevés sur la Lune. Celles-ci sont pour la plupart contenues dans des boîtes qui seront stockées dans des coffres de rangement B5 et B6 pour le voyage sur Terre.

129: 05: 52 Collins (à bord): Vous avez l'intention de le garder [Brouillé] ?

129: 05: 57 Armstrong (à bord): Oui.

129: 06: 14 Aldrin (à bord): C'est tout ce que vous apportez, êtes-vous sûr ?

129: 06: 17 Collins (à bord): Oui.

129: 06: 18 Aldrin (à bord): D'accord.

129: 12: 58 Armstrong (à bord): D'accord. Si tu veut regarder à quoi ressemble la Lune, tu peut ouvrir cela et regarder. Ne pas ouvrir le sac, cependant.

Armstrong dit à Collins de jeter un coup d'œil rapide à l'échantillon de contingence, le premier petit sac de terre lunaire qu'il a collecté à la surface. Il ramassa ceci et le mit dans une poche, au cas où lui et Aldrin devaient partir rapidement.
Bien qu'il n'ait pas atteint la surface, Collins devient le troisième être humain à avoir un aperçu en détail du sol lunaire.

129: 13: 26 Collins (à bord): [Brouillé]

À ce stade, Collins fait éventuellement une remarque, non reprise par l’enregistreur de bord, sur la couleur grise des échantillons lunaires.

129: 13: 29 Armstrong (à bord): Vous n'auriez jamais deviné, hein ? (Rire)

129: 14: 17 Collins (à bord): Quel était ce sac [Brouillé] ?

129: 14: 20 Armstrong (à bord): échantillon de contingence.

129: 14: 23 Collins (à bord): Rock ?

129: 14: 25 Armstrong (à bord): Oui, il y a aussi des rochers. Tu peut les sentir, mais tu ne peut pas les voir. ils sont couverts de cela - graphite.

Neil ne dit pas que c'est du graphite. Au contraire, il caractérise la nature très finement pulvérisée de la poussière lunaire comme étant similaire à la poudre de graphite, en particulier en ce qu'elle souille toutes les surfaces touchées.

129: 14: 39 Collins (à bord): [Brouillé] par rapport à ...

129: 14: 45 Armstrong (à bord): Pour moi, cela ressemble à de la poudre de graphite.

129: 14: 46 Aldrin (à bord): Dis, tu as un tournevis, Mike ?

129: 14: 48 Collins (à bord): Oui.

129: 14: 50 Aldrin (à bord): Oui ?

129: 14: 51 Collins (à bord): Oui, je suppose que oui. Juste une seconde.

129: 14: 53 Armstrong (à bord): Tu sais, nous voulons récupérer des souvenir du LM - des pièces de rechange, des bricoles, ils sont fixés. Nous devrons trouver quelque chose pour des démonter.

Chaque membre d'équipage était autorisé à emporter un petit sac d'objets personnels sur la Lune. C'étaient leurs kits de préférences personnelles, ou PPK.

Neil se réfère à un sac de petits objets qu'il ramène à la maison en guise de souvenir.
Le sac, anciennement connu sous le nom de sac de rangement temporaire, est souvent appelé un sac à main McDivitt après avoir été suggéré pour la première fois par le commandant d'Apollo 9, Jim McDivitt.
Neil l'a utilisé pour divers morceaux, y compris l'appareil photo 16 mm utilisé pour filmer la descente et l'ascension, et le COAS.

Ces objets auraient dû être laissés au stade de l'ascension pour être détruits lors d'un impact à grande vitesse sur la surface lunaire.

Le sac a été gardé chez lui par Neil et n'a été découvert qu'après sa mort en 2012.
Le sac à main et son contenu sont maintenant exposés au Musée national de l'air et de l'espace, prêtés par la famille Armstrong.
Un compte rendu complet des articles est disponible dans le Apollo Lunar Surface Journal sous la forme d’un article intituléSurface ici:
https://www.hq.nasa.gov/alsj/a11/a11ReturnedEagleArtifacts.html









@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #122 - 25 July 2019, 18:55:56
129: 50: 55 Duc: Bonjour, Eagle. Houston. Est ce que tu lis ?

129: 51: 02 Collins: Houston, c'est Columbia. Vous lire fort et clair. Nous sommes tous les trois à l'intérieur. La trappe est installée. Nous effectuons un contrôle de pression - contrôle de fuite. Tout va bien.

129: 51: 11 Duc: Roger, Eagle. Correction - Roger, Columbia. Nous copions. Vous êtes rapides vous nous avez battu au poinçon ici. Nous avons eu deux choses pour vous.

129: 51: 25 Collins: Que sont-ils ?

129: 51: 26 Duc: Oh, c'était juste - Nous voulions que vous fermiez le disjoncteur du capteur de CO 2 et que vous nous donniez une lecture RCS à bord de Eagle, mais c'est tout. Columbia, Houston. Nous avons un vecteur d'état pour vous si vous nous donnez P00 et Accepter.  [Longue pause.]

129: 51: 54 Collins: Buzz dit que le disjoncteur du capteur de CO 2 est activé.

129: 51: 58 Duc: Rog. Merci beaucoup. [Pause.]

129: 52: 09 Collins: la quantité de RCS était d'environ 60 en A et de 45% en B.

129: 52: 14 Duc: Roger.

129: 52: 19 Collins: Et nous allons P00 et Accepter.

129: 52: 21 Duc: Roger. Je vous remercie.

129: 54: 07 Duke: Columbia, Houston. Votre équipe blanche amicale sera active jusqu'à ce que vous reveniez à la maison. Nous voudrions féliciter tout le monde pour ce rendez-vous réussi et cette belle EVA. C'était un super spectacle pour tout le monde.

129: 54: 25 Collins: Merci, monsieur. Je vais le dire à Neil et Buzz. [Longue pause.]

129: 54: 39 Collins: Houston, la trappe passe son contrôle d'intégrité. Je vais aller à "LM tunnel Vent" maintenant et le laisser là.

129: 54: 51 Duke: Roger, Columbia. Nous copions. C’est bien, et nous aimerions avoir une lecture sur le TEP [?] De l’heure à laquelle Eagle a sélectionné la boucle secondaire.

129: 55: 05 Collins: restez à l'écoute. [Longue pause.]

129: 55: 17 Duc: Bonjour Columbia. Houston. Nous avons reçu la charge. Vous pouvez faire le Verb 66 et celui de votre ordinateur.

129: 55: 24 Collins: Roger. [Longue pause.]

129: 56: 01 Aldrin: Houston, Apollo 11. Je dirais que la boucle secondaire a été actionnée il y a environ 15 à 20 minutes.

129: 56: 11 Duc: Roger. Copie, Columbia. Merci beaucoup.
Comm pause.

129: 57: 20 Duke: Columbia, Houston. On dirait que vous êtes si rapides avec nous que nous pensons augmenter le temps de largage à environ 130 plus 30 minutes, si cela vous convient.

130: 04: 34 Duc: Bonjour Columbia. Houston. Nous aimerions que vous commenciez avec votre liste de contrôle de largage. Nous vous recommandons de passer à la page F11-12 et nous aimerions nous jeter à dix minutes, ce sera 130: 14: 45.

130: 04: 54 Collins: D' accord.

130: 04: 57 Duke: Columbia, Houston. Si vous ne pouvez pas - Si ce n'est pas le cas - pas satisfaisant, faites le nous savoir.

130: 05: 05 Collins: C'est vrai. [Longue pause.]

130: 05: 36 Collins: Houston, Colombie. Que diriez-vous d'un Go for "Logic Bus Arm".

À la différence du déverrouillage, lorsque le LM est libéré des verrous d’accostage et de capture, la largage nécessite que le LM ainsi que l’anneau d’accueil au sommet du module de commande soient découpés à l’aide d’une charge explosive. Ce lourd anneau d'accostage doit partir car il aurait sinon une incidence sur le centre de gravité du CM et donc sur ses caractéristiques de vol lors de la rentrée.
En outre, cela gênerait le largage de la couverture du sommet, la partie supérieure du bouclier thermique du CM qui doit partir pour exposer les parachutes.
Pour déclencher la charge explosive, les circuits logiques du système séquentiel du CM doivent être armés.
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/20day6-reboard-lmjett.html



130: 05: 48 Duke: Columbia, Houston. Vous avez un Go.

130: 05: 55 Collins: Merci. [Longue pause.]

130: 06: 46 Duke: Columbia, Houston. Vous pouvez détacher à votre convenance, correction, larguer à votre convenance. Nous aimerions que vous larguiez Eagle et le gardien de poste - en P47 et dans le maintien de poste, et nous aurons une autre attitude et une manœuvre pour vous, de sorte que tout ira bien pour TEI.

130: 07: 08 Collins: Roger ça.

130: 07: 45 Collins: Et je suis prêt à passer à la P47 dès que vous me donnerez votre chance pour Pyro Arm.

130: 07: 49 Duc: Rog. Je pensais que nous vous l'avions donné, Mike. Vous partez pour Pyro Arm et partez pour la largage.

130: 07: 57 Collins: D'accord.
Comm pause.

130: 09: 13 Collins: D'accord. La laisser partir dans 10 secondes.

130: 09: 15 Duke: Copy. En dehors. [Longue pause.]

Le rapport de mission Apollo 11 indique que le temps nécessaire à la largage de la passerelle LM est fixé à 130: 09: 31.2.









Le plan de vol montre que Mike était censé filmer le largage mais, comme il s'est produit beaucoup plus tôt que prévu, il n’a pas eu la possibilité de régler la caméra Maurer de 16 mm. Ce film d’Apollo 10 montre l’événement de largage et les vestiges bruts et tranchés de l’anneau d’accostage sont évidents avant que le Soleil ne frappe la caméra.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=53&v=hv4yfT6iISw

130: 10: 06 Duc: Roger, est-ce que tu peux rester comme ça, Mike ? Reste là maintenant.

130: 10: 12 Collins: Ça ira. [Pause.]

130: 10: 23 Duke: Columbia, Houston. N'essayez pas de le chasser, tenez ce que vous avez.

130: 10: 32 Aldrin: Charlie, a-t-il tenu la pression de la cabine cette fois-ci ?

130: 10: 35 Duc: Dis encore, Buzz.

130: 10: 36 Collins: D'accord. J'ai renvoyé un peu en arrière - Charlie, et je lis maintenant le nom 83, plus quatre balles 4, moins quatre balles 8, et vous voulez que je tue un G. moyen. D'accord ?

130: 10: 53 Duc: Reste là. C'est affirmatif. Vous pouvez quitter P47.

130: 11: 05 Collins: Le voilà. C'est tout bon.

130: 11: 08 Duc: Roger Dodger. Nous avons bien vu Eagle. Il maintient la pression dans la cabine et a décollé environ 2 pieds par seconde à partir de ce largage.

130: 11: 19 Aldrin: Je crois cela. Je peux voir des fissures sur le revêtement extérieur autour du tunnel, dans le revêtement de protection thermique. Je ne pense pas que cela a quelque chose à voir avec la structure.

130: 11: 35 Duc: Roger.


@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #123 - 25 July 2019, 19:16:17
C'est Apollo Control. Nous avons eu la perte de signal maintenant. À l’heure actuelle, nous montrons Apollo 11 sur une orbite avec un point culminant de 115,6 km et un point bas ou pericynthion de 54,9 [101,7 km]. La sonde se déplace à une vitesse de 1 632 m / s (5 355 pieds par seconde). La réacquisition du vaisseau spatial aura lieu en un peu plus de 45 minutes à la 21ème [signifie 29ème] révolution. À 131 heures et 3 minutes, voici Apollo Control, Houston.
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/20day6-reboard-lmjett.html


131: 03: 46 Collins (à bord): Comment s'est passé le décollage ? Comment s'est senti le décollage ?

131: 03: 48 Aldrin (à bord): Eh bien, il y a eu un petit - petit souffle - puis nous avons commencé à bouger. Ensuite, nous pourrions voir tous ces ...

131: 03: 56 Collins (à bord): [Brouillé.] étiez-vous très stable ? Je veux dire, vous avez juste flotté ou y a-t-il eu un tas de remous ?

131: 04: 01 Aldrin (à bord): ... Le sol est venu à votre rencontre. Je pense que cela multipliait les G par [Brouillé.] - c'était à peu près - au décollage - peut-être - un demi-G ou deux tiers de G.

131: 04: 25 Collins (à bord): Eh bien, vous savez - en regardant cet bien cet échantillon,  - je suis surpris que vous n'ayez pas beaucoup de poussière. Maintenant, vous avez vu de la poussière pendant la descente, environ 40 pieds, quelque chose comme ça, peut-être 30 pieds.

131: 04: 38 Aldrin (à bord): Oui c'était ...

131: 04: 43 Collins (à bord): Mais son motif est tel qu'elle se vaporise horizontalement, et il ne vous gêne pas vraiment, hein ?

131: 04: 48 Aldrin (à bord): Tout ça a l'air d'être très pâle et gris, tu sait, c'est - c'est la couleur. Quand on y arrive, quand on la voit, pourquoi ce n’est pas du tout la couleur.

131: 05: 01 Collins (à bord): Dark - gris foncé, n'est-ce pas ?

131: 05: 05 Aldrin (à bord): Peut - être pas - je ne sais pas ...

131: 05: 08 Collins (à bord): Eh bien, quel genre de ...

131: 05: 09 Aldrin (à bord): ... ce qui est collé au vaisseau spatial, je pense que vous pouvez voir plus tard ...

131: 05: 12 Collins (à bord): D'après vous, en quoi consiste la géologie, s'agit-il de poussière de basalte ?

131: 05: 19 Armstrong (à bord): [Brouillé.]

131: 05: 21 Collins (à bord): Eh bien, est-ce que les rochers se ressemblent tous ? Ils sont différents - bon, excellent. Je suis heureux de l'entendre.

131: 05: 28 Aldrin (à bord): Il y a vraiment une énorme ...

131: 05: 42 Aldrin (à bord): Peu de choses brillantes; pas mal de tout ça.

131: 05: 46 Collins (à bord): Je serai damné. Je suis content - je suis content que ce ne soit pas juste ...

131: 05: 50 Aldrin (à bord): Oui, c'est bien ça ?

131: 05: 59 Collins (à bord): Heureusement, vous avez pu obtenir un peu de tout. Je veux dire, est-ce que les roches - je veux dire, comment as-tu - est-ce que tu as fait le tour et - juste ramasser des roches, les mettre dedans - dans ...

131: 06: 08 Aldrin (à bord): Nous étions plutôt pressés, si c'est ce que tu veut dire.

131: 06: 15 Collins (à bord): Oui.

131: 06: 25 Collins (à bord): Génial, génial. Oui c'est magnifique. Mec, c'est beau. Ça ne fait pas de bruit si [Brouillé.] et tout ça, je veux dire, vous savez, ils ont cartographié la région et tout ça ...

131: 06: 38 Aldrin (à bord): Finalement, ça le fait ...

131: 06: 40 Collins (à bord): Hein ?

131: 06: 41 Aldrin (à bord): Eh bien, finalement, ça montre - ça montre le [Brouillé.] - vous pouvez voir ceux - [Brouillé.].

131: 06: 54 Collins (à bord): C'est génial, fantastique ! Cela permettra aux géologues de continuer à travailler pendant des années.

131: 08: 32 Armstrong (à bord): Je suppose que l'essentiel de cet arrimage est de nous assurer qu'il est raisonnable pour les G que nous aurons pendant le TEI, et que, sur le chemin du retour, nous pourrons tout régler à la perfection [ brouillage].

131: 08: 46 Collins (à bord): Non, je ne suis pas pressé. Allez-y, allez-y et rangez tout. Je déteste avoir - quelques costumes dehors. Si vous voulez l'aérer pendant un moment, allez-y et prenez le tuyau, et - je ne suis pas pressé. Je vais enlever ce truc une fois que vous avez terminé.

Armstrong et Aldrin, qui portent leurs combinaisons depuis le jour précédent, les ont enlevés. Collins avait mis son dos pour l'accostage et le porte toujours. Ils vont tous entreprendre le tir du moteur à injection par injection dans Trans-Earth sans combinaison.

131: 10: 29 Collins (à bord): Mais il y a toutes sortes de roches, hein, ou au moins plusieurs sortes différentes? Bien comment...

131: 10: 32 Aldrin (à bord): ...  [Brouillé.]

131: 10: 41 Collins (à bord): Eh bien, lorsque vous regardez, lorsque vous vous promenez ou que vous regardez simplement par la fenêtre du LM, est-ce que celui-ci vous a semblé très homogène? Tout en quelque sorte de la même couleur et tout, ou est-ce que ça avait l'air [Brouillé.] ?

131: 10: 56 Aldrin (à bord):  [Brouillé.]

131: 10: 58 Collins (à bord): C'est ce cuirassé noir gris comme ?

131: 11: 01 Aldrin (à bord): Lorsque vous regardez vers le bas-soleil, c'est très bronzé, très bronzé.

131: 11: 03 Armstrong (à bord):  [Brouillé.]

131: 11: 14 Collins (à bord): Lorsque vous regardez vers le bas-soleil, il semble presque blanc, juste un reflet du soleil.

131: 11: 21 Aldrin (à bord): Eh bien,  [Brouillé.] quand il s'éteint  [Brouillé.] alors qu'il est sur Terre, il se mêle à l'atmosphère  [Brouillé.] ...

131: 11: 27 Collins (à bord): Oui.


C'est Apollo Control à 131 heures, 48 ​​minutes. Nous sommes prêts à acquérir à nouveau Apollo - Apollo 11. L’acquisition devrait s’effectuer dans environ 5 secondes. Cette révolution devrait être relativement calme. Nous n'avons pas beaucoup d'activité prévue. L’équipage aura peut-être le temps de manger quelque chose et, ici, sur le terrain, nous allons calculer les informations nécessaires à leur brûlage par injection Trans-Earth. Nous avons maintenant des données du vaisseau spatial. Nous attendrons un appel à l'équipage.

131: 49: 29 Duke: Bonjour, Apollo 11. Houston. Nous sommes en attente. Tout va bien ici.  [Pause.]

131: 49: 42 Aldrin: Apollo 11. Roger.

C'est Apollo Control à 132 heures et 15 minutes. Nous disposons de quelques chiffres préliminaires sur la manœuvre d'injection sur Terre dans environ 3 heures et 8 minutes à partir de maintenant. Le temps d'allumage est - attendez un instant. Le temps d'allumage serait de 135 heures, 23 minutes, 41 secondes.

132: 16: 00 Duc: Bonjour Apollo 11. Houston. Si vous le voulez, nous avons des nouvelles, ici, nous pouvons les lire.

132: 16: 09 Armstrong: soyez heureux de l'avoir.

132: 16: 11 Duc:Rog, Neil. Pour commencer: des messages de félicitations à l’occasion de la mission Apollo 11 affluent à la Maison-Blanche de la part des dirigeants du monde, et ce, de manière continue toute la journée.
Des télégrammes du premier ministre britannique Harold Wilson et du roi de Belgique figurent parmi les plus récents.
La presse mondiale a été dominée par les nouvelles d'Apollo 11. Certains journalistes estiment que plus de soixante pour cent des informations parues dans les journaux du pays concernent aujourd'hui votre mission.

Le New York Times, dont nous avons déjà parlé, a eu une telle demande pour l'édition de ce journal aujourd'hui, alors qu'il a été tiré à 950 000 exemplaires, qu'il sera réimprimé jeudi dans son intégralité comme édition souvenir.

Et le Premier ministre Alexei Kosygin a adressé ses félicitations à vous et au président Nixon par l'intermédiaire de l'ancien vice-président Humphrey en visite en Russie.
Les cosmonautes ont également publié une déclaration de félicitations. Humphrey cite Kosygin: "Je veux que vous disiez au président et au peuple américain que l'Union soviétique souhaite travailler avec les États-Unis pour la cause de la paix".



132: 18: 00 Duc:Vous êtes probablement intéressé par les commentaires de vos femmes.
Neil, Jan avait dit à propos des activités d'hier: «La soirée a été incroyablement parfaite. C’est un honneur et un privilège de partager avec mon mari, l’équipage, le Manned Spacecraft Center, le public américain et l’humanité tout entière, la magnifique expérience du début de l’exploration lunaire.
On lui a ensuite demandé si elle considérait que se poser sur la Lune comme le plus grand moment de sa vie. Elle a dit: "Non, c'était le jour où nous nous sommes mariés."
Et Mike, Pat a dit simplement: "C'était fantastique."
Buzz, Joan - apparemment, n'arrivait pas à croire l'EVA sur la lune. Elle a déclaré: «Il était difficile de penser que c'était réel jusqu'à ce que les hommes bougent réellement. Mais elle a ajouté: Après le touché de la Lune, j'ai pleuré parce que j'étais si heureuse.

132: 21: 22 Armstrong: Merci beaucoup, Charlie.

132: 21: 24 Duc: Je vous en prie. [Longue pause.]

C'est Apollo Control.
Nous sommes maintenant à environ 30 secondes de la perte de signal avec Apollo 11 à la 29e révolution.
Nous allons réacquérir dans environ 46 minutes lorsque la navette spatiale effectuera sa 30e révolution. Ce sera la prochaine à la dernière révolution complète en orbite lunaire.

La manœuvre d'injection trans-terrestre sera effectuée à la fin de la 30e révolution, en fait, juste après le début de la 31e révolution de la Lune.

Apollo 11 se trouve maintenant sur une orbite dont le point culminant est de 62,6 milles marins (115,9 km) et le point bas de 54,2 [100,4 km]. La vitesse actuelle de la navette spatiale est de 1 633 m / s (5 356 pieds) par seconde, et nous indiquons une masse orbitale de 16 643 kg (36 691 livres). Nous avons une perte de signal maintenant. Nous reviendrons quand nous aurons repris environ 45 minutes. À 133 heures, voici Apollo Control, Houston.
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/20day6-reboard-lmjett.html



« Last Edit: 26 July 2019, 18:52:58 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5825
  • Country: France fr
  • Karma: 275
Reply #124 - 26 July 2019, 18:53:07
Apollo 11 est sur le point de réapparaître de derrière la Lune sur sa 30ème orbite lunaire. L’équipage a rangé son équipement et a reçu de Mission Control les données nécessaires à l’allumage du moteur à injection Trans-Earth, qui les renvoyera chez eux. Cet événement est maintenant à environ 1 heure et 40 minutes, et ils n’ont rien à faire à part attendre.
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/21day6-tei.html

C'est Apollo Control à 133 heures et 45 minutes.
Nous avons maintenant 50 secondes pour ré-acquérir Apollo 11 lors de la 30ème révolution de la Lune.
Ce sera notre dernier passage avant l’injection trans-terrestre. Lors de cette révolution, nous fournirons à l'équipage les derniers calculs de leur manœuvre d'injection Trans-Earth, qui doit avoir lieu à 135 heures 23 minutes 42 secondes; ou environ 1 heure, 38 minutes à partir de maintenant.

Nous montrons actuellement le module lunaire sur une orbite de 63,3 km sur 56 milles marins [117,2 km sur 103,7 km]. Le module de commandement et de service se trouve sur une orbite de 63,2 sur 53,9 [117,0 sur 99,8 km].

Au moment de l’injection d’injection sur Terre, nous nous attendons à ce que le module de commande soit à environ 1 mille en dessous du LM et à environ 20 kilomètres en avant.
Étant sur une orbite plus haute, la vitesse du LM autour de la Lune est plus lente et le CSM prend de l'avance.

133: 49: 44 Duc: Bonjour Apollo 11. Houston. Nous sommes en attente. [Pause.]

133: 49: 54 Aldrin: Roger. Apollo 11.

133: 49: 56 Duc: Rog. Nous aimerions que vous, à votre convenance, remuiez les cryos sur cette passe. Et vous vous demandez si vous avez purgé la pile à combustible.

133: 50: 08 Aldrin: Roger. La purge de la pile à combustible est terminée.

133: 50: 12 Duc: Dis encore. Vous êtes hachés.

133: 50: 18 Aldrin: Roger. La purge de la pile à combustible à O 2 est terminée.

133: 50: 22 Duc: Rog. Copie.

134: 00: 41 Duc: Et, Apollo 11, Houston. Si vous êtes prêt à copier, votre équipe blanche amicale a les informations que vous aurez à votre domicile. Plus de. [Pause.]

134: 00: 56 Aldrin: Attendez. [Longue pause.]

134: 01: 14 Aldrin: Apollo 11. Prêt à copier.

134: 01: 16 Duc: Rog, 11. J'ai deux DPA pour vous, TEI-30 et ensuite un TEI-31. TEI-30, SPS / G et N: 36691, moins 0,61, plus 0,66; 135: 23: 41.56. Nom 81: 32 - correction, plus 3201.1, plus 0681,8, moins 0265.0; 181, 054, 014. Apogée est NA, périgée, plus 0023,0; 3286 - correction, 32836; durée de combustion 2:28, 3262.8; 24, 151,1, 35,7. Les trois lignes suivantes sont NA. Nom 61: plus 11,03, moins 172,37; 1180.6, 36275, 195: 04: 52. Les étoiles prises sont Deneb et Vega, 242, 172, 012. Nous aimerions que deux jets s'écoulent pendant 16 secondes, et l'horizon se situe sur la ligne des 10 degrés à TIG moins 2 minutes, et votre étoile de sextant est visible après 134 plus 50. Veillez sur votre relecture. J'ai un TEI-31 si vous êtes prêt à copier.

134: 04: 14 Aldrin: Roger. TEI-30, SPS / G et N: 36691, moins 0,61, plus 0,66; 135: 23: 41,56; plus 3201,1, plus 0681,8, moins 0265,0; 181, 054, 014. Apogee NA, plus 0023,0; 32836, 2:28, 32628; 24, 151,1, 35,7. NA trois fois. Plus 11,03, moins 172,37; 1180.6, 36275, 195: 04: 52. Deneb et Vega, 242, 172, 012. Ullage à deux jets, 16 secondes. Horizon en dehors de la fenêtre, 10 degrés, TIG moins 2 minutes. Sextant étoile à 134: 10.

L’équipage a opté pour l’injection trans-terrestre au début de la 31e révolution et tous les systèmes de l’engin spatial semblent très performants à ce stade. Vous avez entendu le Capcom Charlie Duke informer Mike Collins que nous récupérerions le vaisseau spatial de l’autre côté de la Lune; avec la brûlure, à un temps écoulé au sol de 135 heures, 34 minutes et 5 secondes. Sans la brûlure, nous aurions récupéré à 135 heures, 44 minutes, 3 secondes. Nous avons maintenant 6 minutes, 50 secondes jusqu'à la perte de signal
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/21day6-tei.html

135: 13: 36 Armstrong (à bord): D'accord. Lever du soleil, maintenant 10 minutes avant TIG . Je devrais avoir l'horizon sur la ligne des 10 degrés, hein?

135: 13: 43 Collins (à bord): Non, 10 degrés - 2 minutes.

135: 13: 45 Armstrong (à bord): 2 minutes. C'est plus comme ça, là.



À TEI, ils voyageront en pointy-end en premier. Cela signifie qu’à LOS, lorsqu’ils contournaient la branche ouest de la Lune, la tuyère du moteur était plus ou moins dirigée vers le sol. Lorsqu'ils approchent du point de leur orbite lorsqu'ils allument le moteur, l'horizon de la Lune s'abaissera progressivement vers le bas de leurs fenêtres. La fenêtre de rendez-vous de Mike comporte des marques d'angle et il avait été calculé que l'horizon de la Lune devrait apparaître à la marque 10 ° deux minutes avant d'allumer le SPS.

135: 14: 00 Collins (à bord): [Brouillé] ce COAS en ce qui concerne la direction et tout va

135: 15: 03 Armstrong (à bord): Oui, l'horizon est beau.

135: 15: 06 Aldrin (à bord): D'accord, nous avons 8h30 pour T IG .

135: 15: 28 Collins (à bord): Quelque part le long de la ligne, je pense que je vais couper cette manœuvre juste pour le plaisir. Est-ce que ce serait un bon moment pour le faire, Buzz, à 5 minutes avant? Vous ne vous souciez pas quand je le fais, n'est-ce pas ?

C'est Apollo Control. Nous sommes maintenant à moins de 30 secondes du moment où l’injection trans-terrestre est programmée, l’allumage permettant d'emmener Apollo 11 sur sa trajectoire de retour à la Terre.
Cette combustion durera environ 2 minutes et 28 secondes et consommera 10 000 livres [4 500 kg] de propulseur.
Au cours de cette allumage, le vaisseau spatial augmentera sa vitesse d'environ 3 280 pieds par seconde, ou environ 2 240 milles à l'heure [1 000 m / s].
https://history.nasa.gov/afj/ap11fj/21day6-tei.html

135: 23: 17 Collins (à bord): 15 secondes.

135: 23: 18 Armstrong (à bord): D'accord, je vais prendre le 99.

135: 23: 23 Collins (à bord): D'accord. Etre prêt...

135: 23: 24 Armstrong (à bord): Valve [brouillé] ?

135: 23: 25 Collins (à bord): ... restez à l'écart. Ullage.

135: 23: 28 Aldrin (à bord): J'ai le ventre vide.

Deux des propulseurs RCS tournés vers l'arrière sont mis à feu pendant 16 secondes pour déposer les propulseurs au fond de leurs réservoirs, à l'emplacement des points d'injection.

135: 23: 42 SC (à bord): [Garble] 5, 4, 3, 2 ...

Plan de vol, page 3-100a .
Le rapport de mission Apollo 11 donne le temps nécessaire pour allumer le feu TEI sous la forme 135: 23: 42.3.
Cinq secondes avant l'allumage, le DSKY clignote '99' dans l'affichage des verbes, ce qui agit comme une demande adressée à l'équipage pour lui permettre d'allumer. Mike doit appuyer sur «Continuer» avant que le décompte atteigne zéro, en disant essentiellement: «Oui, s'il vous plaît, poursuivez avec l'allumage».

135: 23: 44 Collins (à bord): Allumage ! Un bon. Agréable...

135: 23: 45 Aldrin (à bord): J'ai deux balles ...

135: 23: 46 Collins (à bord): ... d'accord, voici les deux autres ...

Après avoir autorisé l'ordinateur à démarrer le moteur à l'aide du groupe de vannes A, l'équipage ouvre manuellement le jeu de vannes B. Cela permet au moteur de fonctionner à sa poussée maximale en raison du débit légèrement supérieur du propulseur dans l'injecteur.

135: 23: 47 Aldrin (à bord): ... Indicateur gris, les deux autres sont en bon état.

135: 23: 51 Collins (à bord): mec, ça a l'air d'être G, n'est-ce pas ?

135: 24: 03 Collins (à bord): [Garble] les pressions sont bonnes. Occupé dans la direction, mais il tient juste là.

135: 24: 13 Aldrin (à bord): Comment ça va, Mike ?

135: 24: 19 Collins (à bord): C'est vraiment très occupé, mais ça tient dans sa bande morte. On dirait que ça tient au lieu de plus ou moins 5, plus de plus ou moins 8. Il est possible que nous ayons un problème de propulseur, mais si c'est le cas, cela le résout. Inutile de s'en inquiéter. D'accord, à venir dans 1 minute ...

135: 24: 44 Collins (à bord): Marquez-le ...

135: 24: 45 Collins (à bord): une minute. La pression de la chambre tient à 100.

135: 24: 46 Aldrin (à bord): [Le temps] a l'air bien.

135: 26: 04 Armstrong (à bord): il reste 10 secondes, [Brouillé] ...

135: 26: 05 Collins (à bord): Nous ne nous soucions pas de la pression de la chambre, surveillez-vous. Préparez-vous. En attente du moteur, Off.

135: 26: 11 Armstrong (à bord): Il devrait être arrêté maintenant.

135: 26: 15 Collins (à bord): D'accord ?

135: 26: 16 Armstrong (à bord): Arrêtez ! 4 ...

135: 26: 23 Collins (à bord): Regardons ce que nous avons eu. Les poussées A et B du Delta-V sont désactivées ...

135: 26: 26 Aldrin (à bord): A et B sont éteints.

135: 26: 27 Collins (à bord): ... vannes SPS, fermées ?

135: 26: 29 Aldrin (à bord): D'accord.

135: 27: 40 Armstrong (à bord): D'accord, les valeurs résiduelles étaient de 0,1, 3,9 et le point ...

135: 27: 46 Aldrin (à bord): Belle combustion SPS, je t'aime ! Tu es un bijou! Whoosh !

135: 27: 53 Armstrong (à bord): D' accord. Fonction EMS, Off.

135: 27: 54 Collins (à bord): fonction EMS ...

135: 27: 55 Armstrong (à bord): mode EMS en veille.

135: 27: 57 Collins (à bord): en veille.

135: 35: 14 Duc: Bonjour Apollo 11. Houston. Comment c'était ?

135: 35: 22 Armstrong: Il est temps d'ouvrir les portes du LRL, Charlie.

135: 35: 25 Duc: Roger. Vous allez rentrer à la maison. C'est bien parti.

135: 35: 33 Armstrong: OK, état de combustion: Delta-T IG était nul, durée de combustion était 2 plus 30. Angles de PAD: Delta-V GX après ajustement était de 0,1, V GY 0,9, V GZ 0,1. Delta-V C moins 17,9, carburant 10,6, Ox 10,4, balourd moins 50.

135: 36: 01 Duc: Roger. Copie, Neil. Cela semble bien pour nous. [Longue pause.]





135: 36: 16 Duc: Et Apollo 11, Houston. Vous - Tous vos systèmes nous semblent vraiment bons. Nous vous tiendrons au courant.

135: 36: 27 Armstrong: Rog.

135: 36: 28 Collins: Salut, Charlie, ça va bien ici. C'était une belle brûlure. Ils ne viennent pas plus fin.

135: 36: 31 Duc: Rog. [Longue pause.]

135: 36: 48 Duc: Apollo 11, Houston. Je me demandais si vous aviez comparé votre vecteur d’état après TEI à celui des machines à sous LM ?

135: 36: 59 Armstrong: Oui, monsieur, et c'était très joli. Le verbe 83 était plus 00070 et moins 00008.

135: 37: 10 Duc: Rog. [Longue pause.]

135: 37: 38 Duke: 11, Houston. Je regardais votre réservoir d'azote Bravo de la banque. Il n'a pas coulé un peu - correction - n'a pas coulé un peu cette fois.

Lors de la combustion pour insérer Apollo 11 en orbite lunaire, il a été noté que la pression dans l'un des réservoirs d'azote qui fait fonctionner les vannes à propulseur SPS avait chuté de manière inattendue, d'où l'intérêt de la performance sur ce brûlage.

135: 37: 51 Armstrong: Roger. Semblait bien ici.

135: 37: 53 Collins: La pression de la chambre était suspendue vers 100. La dernière partie de la brûlure a commencé à osciller un peu et à se baisser un peu en dessous de 100.

135: 37: 59 Duc: Roger.

135: 59: 37 Duc: Apollo 11, Houston. Vous pouvez passer à l’attitude et au couple PTC à votre guise et faire la P52 et le couple à votre convenance.

135: 59: 50 Collins: Hé, nous devons prendre d'autres photos, Charlie. Y a-t-il une contrainte, normalement, à rester ici pendant un moment ?

135: 59: 55 Duc: Non, monsieur.












AS11-38-5654 - Lune située à environ 5 500 km ou 2 970 milles marins. Photographie prise vers 136h30. Le nord est à gauche. Mare Crisium est à gauche du centre du disque lunaire. Objectif de 80 mm. Crédit image: Laboratoire de science et d'analyse de l'image, NASA-Johnson Space Center.

136: 24: 11 Duc: Apollo 11, Houston. Nous avons pris votre vecteur à bord et l'avons propagé, et il a l'air vraiment bien. Nous avons seulement environ 24 minutes de suivi maintenant. Vraiment trop tôt pour le dire sur le radar.

136: 24: 26 Collins: Roger. Comprendre.


AS11-38-5665 - Lune à environ 6 700 km ou 3 600 milles marins. Photographie prise à environ 136: 42: 00. Le nord est en bas à gauche. Mare Crisium est en bas à gauche du centre du disque lunaire. Objectif de 80 mm. Crédit image: Laboratoire de science et d'analyse de l'image, NASA-Johnson Space Center.

136: 42: 26 Duc: Apollo 11, Houston. Avez-vous fini de prendre des photos ?

136: 42: 36 Armstrong: Nous sommes en train de finir, Charlie.

136: 42: 38 Duc: Rog.

136: 42: 45 Armstrong: Sur le point de commencer bientôt un P52.

136: 42: 48 Duc: Copie.



AS11-38-5679 - Lune à environ 8 800 km ou 4 750 milles marins. Photographie prise à environ 137: 04: 00. Le nord est en bas à gauche. Mare Crisium est en bas à gauche du centre du disque lunaire. Objectif de 80 mm. Crédit image: Laboratoire de science et d'analyse de l'image, NASA-Johnson Space Center.


137: 17: 01 Duc: Apollo 11, Houston. Quelques questions pour les "Moonwalkers", si vous en avez une seconde.

137: 17: 09 Armstrong: Allez-y.

137: 17: 11 Duke: Rog, Neil. Lors de l'expérience sismique passive, la température a augmenté légèrement plus haut que la normale et nous nous demandions si vous pouviez vérifier la position déployée. Nous comprenons que le LM est à environ 40 pieds à onze heures. [Pause.]

137: 17: 37 Armstrong: Non. C'est à peu près à la position de neuf ou neuf heures trente, et je dirais que c'est environ 50 ou 60 pieds (15 m).

L'estimation d'Armstrong est un peu courte, ce qui n'est pas surprenant en raison de la difficulté de juger des distances sur la surface lunaire.

[La distance entre le corps de PSE et le corps de LM est égale à la moitié de la barre d'échelle, ce qui montre que le sismomètre a été mis en place à environ 80 pieds soit 25 mètres du corps principal de l'étage de descente du LM, à 9 h 30. position de l'horloge, où l'orientation directe du LM est 12 heures.]

137: 17: 50 Duc: Roger. Copie. Aussi, avez-vous remarqué - y avait-il une indication de nuage de poussière lorsque vous vous êtes levé ?

137: 18: 02 Armstrong: Pas beaucoup. Autant que je sache, il y avait pas mal de Kapton et de parties du LM qui partaient dans toutes les directions, généralement sur de grandes distances. Mais je ne me souviens pas avoir rien vu d'un nuage de poussière.

137: 18: 21 Duc: Roger. Comprenez que tout ce que vous pouviez voir était des parties du LM sortant. Quel était votre premier commentaire ?

137: 18: 35 Armstrong: Je ne m'en souviens pas. Je pouvais juste voir Kapton et d’autres parties du LM se disperser sur de grandes distances, mais je n’ai pas vu beaucoup de poussière.

137: 18: 50 Duc: Rog. Merci beaucoup.
Comm pause.

Une couverture involontaire par la poussière soulevée au décollage pourrait expliquer que le sismomètre absorbe plus de chaleur que prévu. (Le moment du décollage du LM d'Apollo 11 n'a pas été filmé, la caméra ayant été déclenché que 6 seconde plus tard)

137: 47: 18 Duc: 11, Houston. Changez d'équipe, ici. White Team vous souhaite une bonne nuit. Et bien à demain.

137: 47: 27 Armstrong: Bonne nuit, Charlie. Je vous remercie.

137: 47: 30 Aldrin: Bonne nuit, Charlie. Je vous remercie.

137: 47: 33 Collins: Adios.

137: 47: 35 Duc: Adios. Merci encore pour ce grand spectacle, les gars.

137: 47: 41 Collins: Merci pour votre excellent travail là-bas.


C'est Apollo Control à 137 heures et 52 minutes.

L’équipage d’Apollo 11 a signé pour la nuit et entame une longue période de repos bien méritée. La durée de la période de repos est programmée à 10 heures. Toutefois, l'heure de réveil n'est pas critique. Il est très probable que nous les laissions dormir jusqu'à ce qu'ils se réveillent de leur propre chef. À ce moment-là, Columbia se situe à 13 047 milles marins de la Lune et se dirige vers son domicile à une vitesse de 1 484 m / s (4 868 pieds par seconde).



AS11-38-5683 - Lune située à environ 19 400 km ou 10 450 milles marins. Photographie prise vers 139h: 05h. Le nord est en bas à gauche. Les mers proches (Crisium, Fecunditatis, Nectaris, Tranquillitatis et Serenitatis) sont visibles vers le terminateur. Objectif de 80 mm. Crédit image: Laboratoire de science et d'analyse de l'image, NASA-Johnson Space Center.


[Maintenant en route vers la Terre en toute sécurité, l’équipage épuisé d’Apollo 11 peut enfin dormir à fond et restera hors de contact radio pendant près de 10 heures. Bien entendu, le contrôle de la mission continue de surveiller les systèmes de l'engin spatial et les astronautes peuvent être réveillés si la situation l'exige.]

« Last Edit: 26 July 2019, 21:34:11 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"