See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: Y a t il des astrophysiciens parmi nos Orbinautes?  (Read 1842 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline La brique volante

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1739
  • Karma: 0
22 March 2006, 15:08:49
Je pose cette question parce que j'aimerai savoir ce que fait concrètement un astrophysicien, où il travaille, où peut on
exercer ce métier en France etc...Actuellement je suis en 2ème année de physique et j'hésite à faire un Master
d'Astrophysique ou de Physique des Particules.




Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #1 - 22 March 2006, 15:28:33
Personnellement, j'avais fait mes études aussi en visant ce domaine, jusqu'à +4...

Il existe plusieurs domaine dans l'astrophysique, bien évidemment. L'astrophysicien exploite des résultats de mesure
(et il se déplace pour les réaliser, aussi) afin d'étudier des domaines aussi diverses que variés...

Par exemple, lors de mon stage de maîtrise, on exploitait des images prises en infra-rouge lointain d'étoiles jeunes
(type T-Tauri). Mon boulot, c'était de mettre au point des algorithmes qui permettaient de supprimer le bruit de fond
sur les images (il faut savoir que TOUT émet dans cette bande de fréquence, donc sur l'image de départ prise au
télescope, il n'y a rien à voir, c'est tout gris), puis d'analyser des flux lumineux afin d'en tirer des conclusions sur la
composition du nuage externe de l'étoile, ou la présence éventuelle d'un disque d'accrétion...

Il y a donc en général une bonne partie de traitement du signal, suivie d'une part d'une exploitation des résultats
obtenus comportant une mise en parallèle avec des prévisions ou des nécessités théoriques.

Où faire ce métier ? Je ne sais plus trop, ca fait trop longtemps que j'ai déconnecté, je pense que certains ici sont
beaucoup plus au courant.

Les domaines liés à l'astrophysique sont très diverses, comme je le dis en introduction : planétologie, étude des
étoiles, imagerie, cosmologie (étude de l'univers à grande échelle et sur de grandes durées). Ce que je trouvais
passionnant dans le domaine, c'est que c'est une discipline qui à elle seule fait intervenir à peu près tous les
domaines de la physique : mécanique, électronique, imagerie, physique atomique, nucléaire, électromagnétisme...

Ce qui m'a rebuté, c'est le métier de chercheur... Mais ce n'est qu'un avis personnel... Le domaine, lui, est réellement
passionnant.




Offline La brique volante

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1739
  • Karma: 0
Reply #2 - 22 March 2006, 16:01:06
Oui c'est vrai que chercheur en ce moment en France :sick:

Mais est ce qu'on peut faire autre chose qu'astrophysicien avec un Master d'Astrophysique?  En fait, j'aimerai un
métier dans ce secteur (l'espace au sens large) , qui permette d'avoir une vie de famille, de vivre correctement. (je
demande pas 3000€ par mois quoique avec un niveau d'études comme ça c'est dommage que ça soit inenvisageable
chez nous). Je n'aimerai pas me retrouver pendant des mois dans un autre pays sur une montagne (1 mois OK mais
pas plus!) même pour regarder le ciel.
Un Astrophysicien, il travaille principalement dans un laboratoire et analyse les données récoltées pour après
interprèter et expliquer c'est bien cela?
Mis à part les images et les spectres, quelles type de données sont analysées?

Et sinon toi même, quelles études a tu fais? Et sans être indiscret, quel métier fais tu maintenant?




Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #3 - 22 March 2006, 17:43:08
Les astrophysiciens travaillent sur données, mais en général, il développent eux mêmes soit les dispositifs
expérimentaux utilisés (par exemple, dans l'exemple que je te citais, la caméra infra-rouge avait été développée par
mon labo, en collaboration avec un autre de Saclay, je crois) et font des observations (les images en question avaient
été prises au cours d'une séance au Mauna Kea à Hawaii).

Je pense qu'il doit aussi y avoir des théoriciens purs qui ne mettent jamais les pieds dans un observatoire :o)

Pour le type de données analysées, je pense qu'il faudrait demander à quelqu'un qui est davantage resté dans le
coup :)

Personnellement j'avais fait des études de physique (une maitrise, donc +4) à orientation recherche, en me
spécialisant, chaque fois que je le pouvais, dans les domaines utiles à l'astro (options physique nucléaire, physique
atomique, astrophysique, ce genre de choses).

J'ai fait mon stage de maîtrise en observatoire, c'est là que j'ai étudié les choses en question, j'avais des contacts
pour poursuivre en DEA dans le domaine, mais je n'ai pas trop aimé l'esprit du métier de chercheur, le mode de vie
(mais encore une fois, c'est un avis tout à fait personnel, qui n'engage que moi, on peut très bien aimer, et je
reconnais que d'un point de vue intellectuel c'est génial, ce sont plutot les à-cotés qui m'ont rebuté).

En fait j'ai découvert que je préférais le contact humain à celui des étoiles :) J'ai donc trouvé un bon compromis, je
trouve, en passant une agrégation de physique, maintenant je suis prof et j'adore ce boulot. Bon, il faut une certaine
vocation et une certaine motivation, parcequ'en ce moment, prof aussi c'est :sick: :).




Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #4 - 22 March 2006, 17:44:18
Pour info, parceque pas mal de choses ont dû changer, tout ca, ca date d'une grosse dizaine d'année... J'ai eu mon
agreg en 95.




Offline Tribersman_FR

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1502
  • Karma: 1
Reply #5 - 22 March 2006, 21:40:30
heu je suis lycéen sa compte ?



* sors en courrant pendant qu'on lui balance des pierres *



Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #6 - 23 March 2006, 08:17:47
Astro_Seb, entre autres, pourrait certainement te donner davantage d'infos...


« Last Edit: 23 March 2006, 08:17:47 by MisterC »