See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: Franck Borman, doyen des astronautes qui ont volé avec Apollo, nous a quitté!  (Read 1821 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline erebus

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1147
  • Country: France fr
  • Karma: 96
  • Je dors peu mais je dors vite!(Albert Einstein).
12 November 2023, 21:42:07
Franck Borman nous a quittés le 7 novembre 2023 à Billings dans le Montana, à l’âge de 95 ans, quelques jours seulement après Ken Mattingly, autre astronaute du programme Apollo, qui a suivi le même chemin en orbite lunaire en 1972.



Vétéran de l’US Air Force et pilote d’essai, les compétences de Borman furent essentielles à une époque où le programme spatial naissant cherchait à repousser les limites mêmes du potentiel humain. Sa carrière impressionnante a été étendue même au domaine de l’aviation commerciale.
L’histoire le retiendra comme l’un des tout premiers humains, en compagnie de Jim Lovell (futur commandant de la mission Apollo 13) et de Bill Anders, à avoir contemplé, l’intégralité de notre planète terre (telle une sphère lointaine dans l’espace), la face cachée de la Lune…et à souhaiter un joyeux Noël à toute l’humanité depuis la Lune.
Quelques années plus tôt, en décembre 1965, Frank Borman a commandé la mission Gemini 7. Avec Jim Lovell, ils ont été les premiers à passer près de 14 jours dans l’espace, pour démontrer que le voyage vers la Lune était possible.
Né le 14 mars 1928 à Gary (Indiana), son parcours a commencé dans des circonstances plutôt modestes, Borman a été doté d’une une passion pour l’aviation dès son plus jeune âge.
Dans son livre « Countdown: an Autobiography »,, Borman a écrit que sa fascination pour le vol a commencé à l'adolescence, lorsque lui et son père ont assemblé des modèles réduits d'avions.
A l'âge de 15 ans, Borman a suivi des cours de pilotage, grâce à l’argent qu'il a économisé en travaillant comme vendeur de journaux et comme pompiste après l'école : un exemple du travail acharné et de la détermination qui ont défini sa vie.
Il a effectué son premier vol en solo après huit heures de double instruction. Il a continué à voler jusqu’à l’âge de 90 ans. Il a été propriétaire d’un P-51 Mustang.


Il a continué à voler jusqu’à l’âge de 90 ans. Il a été propriétaire d’un P-51 Mustang (ici en compagnie de Chuck Yeager).

La carrière de Frank Borman a débuté en tant qu'officier dans l'armée de l'air américaine en obtenant son diplôme de l'Académie militaire de West Point en 1950, Borman a rejoint l'armée de l'air américaine. Il a été pilote de chasse.
Diplômé en génie aéronautique au California Institute of Technology (Caltech) en 1957, il est devenu professeur assistant de thermodynamique et de mécanique des fluides à West Point.
En 1960, il a été sélectionné pour l'école des pilotes d'essai de l'United States Air Force de la base aérienne Edwards, et a passé avec succès son examen de pilote d'essai.
Sa remarquable expérience et son expertise exceptionnelle l'ont conduit à être sélectionné par la NASA pour rejoindre le deuxième groupe d'astronautes en 1962.

GEMINI 7





En 1965, Frank Borman a fait ses débuts dans l'espace avec la mission Gemini 7 (en compagnie de Jim Lovell) qui a duré quatorze jours : un record à l’époque !
Cette mission a réalisé le premier rendez-vous spatial en s’approchant très près du vaisseau Gemini 6 (lancé dans l’espace 11 jours plus tard).
Pour avoir contribué à la réussite de cette mission dont le record de durée a confirmé la possibilité physiologique humaine d'effectuer un trajet Terre-Lune ainsi que la capacité de rendez-vous spatial réalisé avec Gemini 6, Borman a reçu la médaille du service exceptionnel de la NASA et fut promu colonel. A trente-sept ans, il a été à l'époque le plus jeune colonel de l'armée de l'air américaine.

PROGRAMME APOLLO

Franck Borman fut le seul astronaute parmi les neuf membres de la commission d’enquête chargée d'analyser les causes de l’accident d Apollo 1 et de la mort de ses trois membres d’équipage survenu en janvier 1967 lors d’essais au sol.
En avril 1967, alors qu'il a siégé au conseil d'administration, Borman fut l'un des cinq astronautes qui a témoigné devant les comités de la Chambre des représentants et du Sénat des États-Unis.
Son témoignage a convaincu le Congrès que les missions Apollo ont été sûres une fois les recommandations prises en compte : il a contribué entre autres à la poursuite du programme Apollo.

APOLLO 8




Franck Borman a été initialement prévu de voler en janvier 1969 avec Apollo 9 pour tester le module lunaire en orbite terrestre, mais ce dernier a eu encore des défauts à corriger et ne fut donc pas prêt pour cette mission.
Par ailleurs la CIA a émit un rapport précisant que les soviétiques ont envisagé un survol lunaire habité avant la fin de l’année 1968.
Les modules de commande et de service testées avec succès en orbite terrestre suite à la première mission habité Apollo 7 ainsi que les raisons précités ont fait en sorte qu’Apollo 8 a été le premier vol habité à destination de la Lune.
Suite aux refus de plusieurs astronautes qui ne se sont pas sentis prêts pour effectuer ce vol,Franck Borman, lui, a accepté sans hésitation, à la demande de la NASA, de commander la mission Apollo 8 qui décolla le 21 décembre 1968.
Ce fut le premier lancement habité de la fusée la plus puissante jamais construite (Saturn V).
Franck Borman, Williams Anders et Jim Lovell ont été donc les premiers hommes à atteindre la Lune, ils ont devancé ainsi les soviétiques qui sont passés derrière les états unis d’Amérique dans la course à la Lune.
Après trois jours de voyage, Apollo 8 s'est mis en orbite lunaire la veille de Noël 1968 pour y effectuer dix orbites entre les 24 et 25 décembre.


Ce fut sur la quatrième révolution lunaire qu'Anders a pris la célèbre photographie montrant une Terre bleue, marron et blanche s'élevant au-dessus du paysage lunaire gris.

Borman a écrit à propos de l'apparence de la Terre vue de loin : « Nous avons été les premiers humains à voir le monde dans sa majestueuse totalité, une expérience intensément émotionnelle pour chacun de nous. Nous ne nous sommes rien dit, mais j'étais sûr que nos pensées étaient les mêmes »
La veille de Noël, en s’adressant à tout les habitants de la terre Borman et son équipage ont lu le livre de la Genèse dans la Bible en direct depuis la Lune.
Franck Borman a terminé l'émission avec la phrase: "Et de la part de l'équipage d'Apollo 8, nous terminons avec une bonne nuit, bonne chance, un joyeux Noël, et que Dieu vous bénisse tous – vous tous sur la bonne Terre."
Apollo 8 est rentré sur terre le 27 décembre en rencontrant l’atmosphère terrestre à près de 11km/s (vitesse encore jamais atteinte par l’homme) pour finir par un amerrissage nocturne à la demande de Borman, car une arrivée de jour aurait obligé à parcourir douze orbites lunaires, ce qu'il a jugé superflu.
L'effet positif d'Apollo 8 a été résumé dans le télégramme d'une personne inconnue reçu par Borman après la mission qui a dit : « Merci Apollo 8. Vous avez sauvé 1968 ».
En effet Le succès d'Apollo 8 est arrivé à la fin de l'année 1968, une année qui a été marquée par de nombreux bouleversements funestes tant aux États-Unis que dans la plupart des pays du monde.


Pour en savoir plus sur cette mission, je vous propose de lire le sujet "Apollo 8" créé par l'excellent Pappy 2:
http://orbiter.dansteph.com/forum/index.php?topic=14311.0


APOLLO 11

Il fut proposé à Franck Borman de commander la mission Apollo 11, mais il a refusé car bien avant Apollo 8, il a décidé de prendre sa retraite en 1970.
De plus il ne dispose pas d'expérience sur le Lunar Landing Research Vehicle (LLRV) qui simule le pilotage du module lunaire.
 En 1999, Borman confie lors d'un entretien que « ma raison de rejoindre la NASA était de participer au programme Apollo, le programme lunaire et, espérons-le, de battre les soviétiques. Je ne l'ai jamais fait pour des objectifs individuels. Je n'ai jamais voulu être le premier sur la Lune et franchement, en ce qui me concerne, quand Apollo 11 était terminé, la mission était finie. Le reste était la cerise sur le gâteau».

Lors du déroulement de la première mission d'alunissage Apollo 11 en juillet 1969, Borman a été affecté à la Maison-Blanche par la NASA auprès du président des États-Unis Richard Nixon.


Borman (au centre) dans le bureau ovale lors de l'appel du président Richard Nixon à l'équipage d'Apollo 11 sur la Lune, le 20 juillet 1969.

APRES LA NASA

En juin 1970, Borman a pris sa retraite de la NASA et de l'armée de l'air en tant que colonel.
En août de la même année, il a entrepris une autre mission présidentielle spéciale : une tournée mondiale visant à obtenir un soutien pour la libération des prisonniers de guerre américains détenus par le Nord-ViêtNam.

CARRIERE A EASTERN AIR LINES

La retraite de Borman n'a pas mis fin à sa carrière dans l'aviation. Il est devenu conseiller spécial d'Eastern Airlines au début de l’année 1969, Il a rejoint Eastern Air Lines en juillet 1970.

Borman s’est impliqué personnellement dans des conditions nocturnes difficiles pour aider sur place les victimes du crash du Lockeed Tristar du vol EAL 401 dans les Everglades en décembre 1972 qui n’a eu que 75 survivants sur 176 personnes.


Le Lockheed L-1011 TriStar N310EA (193A-1011) d'Eastern Air Lines qui s'est écrasé dans les Everglades en Floride le 29 décembre 1972.

Borman a gravi rapidement les échelons à Eastern Air Lines :
-Vice-président exécutif chargé des opérations et élu au conseil d’administration en juillet 1974,
-Président et chef de l’exploitation en mai 1975,
-Chef de la direction d’EAL en décembre 1975.
-Président du conseil d’administration en décembre 1976.
Borman a obtenu un prêt gratuit d'un Airbus A300 quelques mois en 1978, il a donc permis à l'avionneur européen Airbus de pénétrer le marché américain ultra protectionniste en concrétisant par la suite l'achat de vingt-trois appareils de ce type. La réputation de Franck Borman et le fait qu'il n’ a pas possible de remettre en cause son patriotisme, ont permis à Airbus de vendre des appareils à d'autres compagnies aux États-Unis.
Mais L’entreprise a été de moins en moins rentable, criblée de dettes et déchirée par les tensions sociales principalement du fait que les prix du carburant ont fortement augmenté ajouté à l’action du gouvernement .américain qui a déréglementé l’industrie du transport aérien dès 1978
La carrière de Borman à EAL a été caractérisée par la prise de décisions audacieuses au cours de périodes économiques difficiles, allant des gels salariaux à des projets de modernisation ambitieux, tous destinés à guider l’entreprise à travers les tempêtes de l’incertitude.

Franck Borman a démissionné d’EAL en juin 1986.

AUTRE ACTIVITES

Franck Borman a été le propriétaire majoritaire d'une concession Ford fondée par son fils, Fred. Ensuite Borman a été membre des conseils d'administration de plusieurs sociétés. Il est devenu le directeur de Patlex Corporation, une petite entreprise qui détient des brevets sur les lasers, de juillet 1988 à août 1996.
En 1998, Borman a acheté un ranch d'élevage dans les montagnes du comté de Big Horn, dans le sud du Montana, où sont élevées 4 000 têtes de bétail sur 65 000 hectares.il a repris la construction de maquettes d’avion.
Après la mort de John Glenn en décembre 2016, Borman était devenu le plus ancien astronaute américain encore en vie.
Il a onze jours de plus que son équipierd'Apollo 8 James Lovell.
Tous deux ont célébré leur 90e anniversaire en mars 2018.

Borman a réuni Lovell et Anders pour les célébrations du 50e anniversaire d'Apollo 8 en décembre 2018 au musée des sciences et de l'industrie de Chicago, où leur capsule est exposée.
Il a déclaré à l'occasion : « Je n'avais jamais dit cela publiquement auparavant mais ces deux gars talentueux, je suis juste fier d'avoir pu voler avec eux. Ce fut un travail difficile effectué en quatre mois et nous avons fait du bon travail ».


Borman avec James Lovell et William Anders au musée de l'air et de l'espace de San Diego en décembre 2008, à l'occasion du 40e anniversaire d'Apollo 8.

Depuis 1998, il a vécu à Billings, dans le Montana. Son épouse Susan a souffert de la maladie d'Alzheimer et il a passé beaucoup de temps à s'occuper d'elle. Par la suite placée en maison de retraite, il lui a rendu visite chaque jour jusqu'au décès de cette dernière, le 7 septembre 2021.
Il est hélas possible que le chagrin causé par cette disparition a contribué au décès de l’astronaute (cela n’engage que moi).

HOMMAGE



La disparition de Frank Borman, commandant de la mission Apollo 8, laisse un vide dans le monde de l'exploration spatiale.
Son dévouement, son leadership et ses réalisations resteront gravés dans les annales de l'histoire, rappelant à tous le courage nécessaire pour repousser les limites de l'exploration spatiale.
La NASA et la communauté mondiale de l'aviation saluent un héros dont l'héritage continuera d'inspirer les rêveurs et les innovateurs du futur.
« Aujourd’hui, nous nous souvenons de l’un des meilleurs de la NASA.
L'astronaute Frank Borman était un véritable héros américain
", a déclaré jeudi 09 novembre 2023l'administrateur de la NASA, Bill Nelson, dans un communiqué. "Son amour de toujours pour l'aviation et l'exploration n'a été surpassé que par son amour pour sa femme, Susan."
Après une vie consacrée à repousser les limites, que ce soit dans l’espace, dans les affaires, les idées et les contributions de Franck Borman ont continué d’être une référence pour ceux qui regardent les étoiles avec ambition et rêve.
L'héritage de Frank Borman s'étend bien au-delà de sa carrière remarquable. Sa vision audacieuse et son dévouement à l'exploration spatiale ont laissé une empreinte indélébile dans l'histoire de la conquête spatiale. Ses réalisations ont ouvert la voie à de nouvelles frontières dans la compréhension de l'univers et ont inspiré les générations futures d'astronautes.

Sur les 33 astronautes qui ont volé avec le programme lunaire Apollo, il ne reste désormais plus que Jim Lovell, Bill Anders (les deux équipiers de Borman à bord d’Apollo 8, qui fut le dernier équipage survivant complets), Rusty Schweickart, David Scott, Tom Stafford, Buzz Aldrin, Fred Haise, Charlie Duke et Harrison Schmitt.
Parmi ces neuf astronautes, quatre (dont les noms sont soulignés) ont marché sur la Lune.
Espérons que ces neufs astronautes seront encore parmi nous quand l'homme remarchera sur la Lune avec le programme Artemis.

« Last Edit: 13 November 2023, 18:14:56 by erebus »

Offline Milouse

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1900
  • Country: France fr
  • Karma: 213
Reply #1 - 13 November 2023, 16:09:11
Bonjour,

Erebus, on va finir par croire que tu es abonné à la diffusion des mauvaises nouvelles. :sad:
Merci pour cette biographie. :top:


Milouse


Offline erebus

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1147
  • Country: France fr
  • Karma: 96
  • Je dors peu mais je dors vite!(Albert Einstein).
Reply #2 - 13 November 2023, 18:24:38
Bonjour,

Erebus, on va finir par croire que tu es abonné à la diffusion des mauvaises nouvelles. :sad:
Merci pour cette biographie. :top:


Milouse

Bonjour,
pas vraiment, quand Hubert Reeves a disparu, je ne l'ai pas annoncé sur le forum, non pas que son décès m'importe peu, mais c'est surtout, qu'on m'a devancer sur cette annonce et que je ne connais pas bien ce fabuleux personnage.
En revanche, étant fan du programme Apollo,j'ai un peu plus de connaissance sur ce dernier, d' où cette biographie réalisée aussi avec le cœur serré.


Offline Djowin

  • Hero Member
  • *****
  • Posts: 753
  • Country: France fr
  • Karma: 100
Reply #3 - 14 November 2023, 09:12:05
Merci Erebus pour ce bel hommage ! :love:

RIP Mr Borman :sad:, grand astronaute et grand homme (je ne savais pas qu'il avait refusé le commandement d'Apollo 11...)


Offline SpaceTravel

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 120
  • Country: France fr
  • Karma: 21
  • Éloignement Terre-Lune = ± 0.1 mm./jour.
Reply #4 - 14 November 2023, 17:16:19
   La plupart des astronautes du programme Apollo ont atteint un âge honorable et l'on peut dire sans trop s'avancer que l'Amérique continu d'en prendre soins.
A l'époque cela devait être hallucinant de les voir en direct à la toute jeune télévision, marcher sur cette incessante influenceuse de marées qu'est la sphère lunaire.
La Terre est magnifique vue de là-bas avec ces volutes nuageuses.

E.T. ne sait pas ce qu'il rate ! :wonder: on devrait les inviter au ETBar...

« Last Edit: 20 November 2023, 19:05:29 by SpaceTravel »
C'est une utopie de vouloir quitter la planète Terre pour une autre dans l'univers.........
Mais c'est une certitude que nous ne pourrons pas rester vivre sur cette planète Terre éternellement.

Offline erebus

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1147
  • Country: France fr
  • Karma: 96
  • Je dors peu mais je dors vite!(Albert Einstein).
Reply #5 - 14 November 2023, 17:48:18
Merci Erebus pour ce bel hommage ! :love:
 (je ne savais pas qu'il avait refusé le commandement d'Apollo 11...)
De rien! On n'oubliera pas ce grand "Monsieur".
La proposition de commandement de la première mission d' alunissage  lui a été fait par Deke Slayton, très probablement suite à la mort de Virgil Grissom et de l'expérience acquise lors de la mission Apollo 8. ;)


Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 8983
  • Country: France fr
  • Karma: 464
Reply #6 - 14 November 2023, 20:56:31
Encore une nouvelle étoile qui brille  :(
Je penserais toujours à vous chaque 24 décembre lorsque la Lune que vous avez survolé se lèvera au dessus des Alpes.

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline erebus

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1147
  • Country: France fr
  • Karma: 96
  • Je dors peu mais je dors vite!(Albert Einstein).
Reply #7 - 15 November 2023, 13:20:23
Encore une nouvelle étoile qui brille  :(
Je penserais toujours à vous chaque 24 décembre lorsque la Lune que vous avez survolé se lèvera au dessus des Alpes.
Je n'aurais peut être pas cette chance le  24 décembre prochain de voir la Lune au dessus de l'océan Atlantique (nuages et pluie probables dans le Morbihan).
Encore bravo pour le sujet " 50 ans Apollo 8!" que je relis souvent mais toujours avec passion tout comme ceux des autres missions Apollo! ;)


Offline Papyref

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5344
  • Country: France fr
  • Karma: 345
  • Je suis dans la Lune ne pas me déranger
Reply #8 - 20 November 2023, 09:46:20
Merci pour ce magnifique reportage !
J’aurai aimé voir la terre depuis la Lune mais je suis trop agé pour participer à la prochaine mission  :worry:


Offline SpaceTravel

  • Full Member
  • ***
  • Posts: 120
  • Country: France fr
  • Karma: 21
  • Éloignement Terre-Lune = ± 0.1 mm./jour.
Reply #9 - 20 November 2023, 11:00:58

J’aurai aimé voir la terre depuis la Lune mais je suis trop agé pour participer à la prochaine mission  :worry:
Mr. Papyref vous êtes comme presque tous les terriens après les missions Apollo, nous nous contentons de belles photos, vidéos et numérisations.
Mais attention quand même, dans ces magnificences règnent en maitre presque 1000 fois le niveau de radioactivité naturelle ambiante mesurée au niveau de la surface terrestre...
La Terre c'est bien aussi...
 

:expliquechapo:

« Last Edit: 20 November 2023, 17:26:43 by SpaceTravel »
C'est une utopie de vouloir quitter la planète Terre pour une autre dans l'univers.........
Mais c'est une certitude que nous ne pourrons pas rester vivre sur cette planète Terre éternellement.