See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: [KSP 1] Orbiter Aerospace 2.0  (Read 3857 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Maxorbiter

  • LordCroussette
  • Legend
  • ******
  • Posts: 2365
  • Country: Canada ca
  • Karma: 204
    • J'écris des fanfictions!
07 March 2023, 17:14:05
Hullo, Maxorbiter here! :badsmile:

Certains d'entre vous qui était sur le forum a l'époque se souviennent peut-être du fil que j'avais créé a l'époque, le Orbiter Space Program. Pour ceux qui ne le savent pas, le Orbiter Space Program - ou Orbiter Aerospace comme je l'ai appelé plus tard - était une aventure KSP que je faisait et partageais.

Malheureusement, ce n'est plus vraiment possible de relire l'aventure, puisque toute les images on été effacés avec l'hébergeur d'image que j'utilisait a l'époque (hostingpics, je crois? :wonder:).

Donc, comme si j'en avais pas assez avec le Programme Spatial Canadien et le Tour du monde en DC6, j'ai décidé de commencer une nouvelle aventure ici: Orbiter Aerospace 2.0!

Et, ce coup-ci, beaucoup de changements! :eek:

De un, a l'époque, je jouais sur les versions beta (j'avais commencé sur 0.22 je crois) du jeu. Mais, maintenant, KSP est terminé complètement! Toute les versions sont sorties!

Et oui, ça sera sur KSP, premier du nom. J'ai pas KSP 2 et je compte pas l'acheter de ci-tôt à cause de tout les problèmes et le prix.

De deux, j'utilise des mods! Pas de mods qui rajoute des pièces de fusées (bien qu'il y en ai un ou deux) mais surtout des mods visuel. Scatterer (qui refait l'atmosphère), EVE (qui rajoute des nuages), Parallax (qui rajoute tout plein de détails au sol, comme des plantes et des arbres), ReStock (qui refait le visuel des pièces) etc.

De trois, je joue avec plus de règles. :bug: In-game et pas in-game. In-game, j'ai activé les communication radios (existaient pas quand j'avais commencé a l'époque et les avaient gardés désactivés je crois), augmenté la température de réentrée au maximum, activé les G-Forces (pour les pièces et les Kerbals), activé l'expérience des Kerbals, et tout plein d'autre settings. Et, toute les fusées seront lancé du "Woomerang Launch Center", un pad de lancement beaucoup plus au nord du Kerbal Space Center, ce qui veut dire que je vais devoir jouer avec les inclinaisons d'orbites.

En dehors du jeu, il y a une seule règle importante: faire les véhicules de lancement autant réaliste que possible. Pas seulement en apparence, mais aussi en évolution aussi. Ce que je veut dire, c'est que je peut pas commencer en lançant une Saturn V directement vers la Mun. Je dois commencer petit, avec des petites fusées pour de petites sondes, et monter de là.

Finalement, au cas ou c'était pas évident, cette aventure se fera en mode :hurle: SANDBOX! Y'a une raison pourquoi: j'aime pas l'évolution du tech-tree du mode carrière, qui est loin d'être réaliste, ce que je veut dans mon aventure.

Donc, maintenant que tout est expliqué, voici le départ du nouveau programme spatial des Kerbals! :eek: :)



Depuis toujours, les petits êtres vivants de la planète Kerbin se sont toujours demandé si il était possible d'explorer l'espace. Les philosophes disaient que c'était impossible, car l'espace n'existe techniquement pas, que ce qui à la haut n'es pas plus différent de la surface et l'atmosphère, que la seule différence était le manque du sol.

Les scientifiques on roulé leurs yeux en réponse, sachant que les philosophes ne pouvaient pas être plus loin de la réalité. Les scientifiques on donné une théorie beaucoup plus réaliste: c'est en effet possible de voyager dans l'espace. Par contre, un voyage nécessite une véhicule bien puissant pour s'y rendre.

Pourquoi pas un avion, la population a demandé.

Ce fut au tour des ingénieurs d'entrer la discussion. Un avion ne pourrait jamais se rendre aussi haut - les moteurs ne sont pas assez puissant et relie sur l'atmosphère pour les faire fonctionner. Par contre, il y a deux types de moteurs théoriques qui pourraient théoriquement atteindre l'espace: le moteur a carburant liquide, et le moteur a carburant solide.

D'après leurs estimations, les ingénieurs pense que c'est possible de voyager vers l'espace en créant une fusée qui accélère avec l'aide d'un gros moteur a carburant solide. Quelque chose qu'ils croient être plus facile a produire que les moteurs a carburant liquide, surtout en grosse taille.

Avec cette information dévoilée, les mathématiciens sont rentrés en scène pour faire les calculs nécessaires pour s'assurer que un vol spatial décrit par les ingénieurs est bien possible.

Leur réponse? Le vol spatial est totalement possible!

Donc, les scientifiques, ingénieurs et mathématiciens (et les philosophes dans leur petit coin) se sont unis pour créer le programme Orbiter, qui à le but d'envoyer une sonde spatiale nommée Orbiter dans l'espace et la mettre en orbite.

Spoiler  :
Et, après plusieurs mois de travail, leur première fusée est prête au lancement!


La fusée, nommé AR-1, est composé d'un gros booster fusée solide comme première étage, avec un deuxième étage liquide placé au dessus et un troisième étage solide qui aura pour but de pousser la sonde Orbiter-1 dans son orbite finale.

Et, après des mois de travail, les Kerbals derrière le programme Orbiter peuvent maintenant assister au lancement de leur première fusée.

La AR-1 décolle, et immédiatement, il y a un problème! Pour une raison non expliquée, la coiffe s'est séparée au lancement, forçant le vol a être annulé. La fusée est explosé au dessus du sol.

L'enquête qui pris place ensuite on découvert que un ingénieur avait connecté les systèmes de la coiffe a la tour de lancement, causant la séparation au même moment que la tour ai relachée la fusée. Quel boulet!

Après cette mission, il est décidé de nommer cette sonde perdue "Orbiter-0". Le prochain vol, le vrai vol, sera "Orbiter-1" et contiendra une copie exacte de Orbiter-0.

Spoiler  :
Une autre fusée est placée sur le pad pour le deuxième essai.


Et, le lancement immédiat va parfaitement! La coiffe tiens!


Les Kerbals on découvert que leur fusée est tellement puissante que elle crée tout plein de friction en grimpant dans l'atmosphère, au point ou l'air commence a briller orange! Pire, cette air lumineuse coupe les communications avec la fusée tellement elle va vite! Heureusement, le contrôle est regagné dès que l'étrange expérience est passée.


Une fois dans l'espace, le premier étage est relaché pour permettre au deuxième étage de continuer le boulot.


Et une fois sa poussée faite, c'est au tours du troisième étage!


Mais horreur! Ou est-ce bonheur?

A la surprise de tout le monde. La fusée est tellement puissante qu'elle met pas seulement Orbiter-1 en orbite, elle le jête carrément en dehors de la sphère d'influence de Kerbin!


Orbiter-1 est relachée, pas en orbite mais en route vers l'espace interplanétaire.




Voici l'orbite de Orbiter-1 a la fin du vol.

Après le succès choquant de Orbiter-1, il est tout de suite décidé d'envoyer une autre sonde vers l'espace. Sauf que, ce coup-ci, Orbiter-2 sera seulement propulsé par deux étages. L'étage a carburant liquide a été décidé comme étant non nécessaire et enlevé de la fusée AR-1.

Spoiler  :
La fusée AR-1B décolle du pad de lancement avec Orbiter-2 est un étage en moins!


Encore une fois, le phénomène étrange est observé pendant le lancement.


Le deuxième étage s'allume une fois dans l'espace.


Et Orbiter-2 est en orbite!

Le succès du programme Orbiter a quasiment rendu fous l'équipe derrière le projet. Immédiatement, on parlais déja de vols habités et d'envoyer des sondes vers les autres planètes.

Mais, un des ingénieurs a calmé la folie en rappelant les autres d'un fait important: nos stations au sol peuvent contacter les sondes dans l'espace. Mais, est-ce que ils sont assez puissantes pour rester en contact avec des sondes encore plus loin? Et si on a des Kerbonautes en orbite, il est impératif d'avoir le meilleur système de communication possible.

Donc, il fut décidé. Le programme Orbiter va continuer. Et, le prochain satellite a être lancé sera un satellite de communication.

Spoiler  :
Donc, la fusée AR-1B fut placé sur le pad de lancement avec Orbiter-3 dans sa coiffe. La fusée a subit une autre modification pour se vol. La puissance du premier étage a été limitée. Pourquoi? Par ce que les scientifiques on enfin découvert que la raison pourquoi la fusée causait le phénomène étrange de l'atmosphère qui brille était car la fusée allait beaucoup trop vite. Donc, la puissance fut limitée pour un lancement plus lent mais plus efficace.


La fusée AR-1B décolle pour une orbite polaire. Le vol se déroule bien a première vue.


Le deuxième étage fait sont boulot.


Par contre, l'équipe découvre que il y a quelque chose de pas très bien qui se déroule là haut. A la coupure du deuxième étage, Orbiter-3 n'est pas en orbite!


Personne ne sais pourquoi, mais Orbiter-3 n'est pas placé en orbite. Ce qui veut dire qu'il n'y rien a faire que de regarder alors que la sonde retombe dans atmosphère...


Miraculeusement, la sonde a survécu a la réentrée et retombe en une pièce vers le pôle nord.


La sonde survit aussi l'amérissage dans les eaux glacés du pole nord, quoi que pas avant de perdre ses panneaux solaires. La communication fut perdue lorsque la sonde a commencé a caler au fond de la mer.

Après l'échec du vol Orbiter-3, les ingénieurs sont retourné sur les plans de la fusée. Rapidement, on blâme le manque de puissance au premier étage comme étant la cause de l'échec. Il est théorisé que la fusée était plus efficace avec sa vitesse. Donc, pour le prochain vol, il est décidé de lui redonner toute sa puissance.

Spoiler  :
Orbiter-4 est placé sur le pad de lancement avec la fusée AR-1B. Tout ce passe bien au décollage.


Les flames sont de retour pour ce lancement.


Mais, encore une fois, malheur! Orbiter-4 n'atteint pas l'orbite!


Elle arrive seulement a voler au dessus du pole nord avant de s'écraser dans les prairies de Kerbin.

Finalement, ce sont les mathématiciens qui viennent avec la solution, la raison pourquoi la fusée AR-1B n'a pas arrivé a mettre Orbiter-3 et Orbiter-4 en orbite. La fusée n'est tout simplement pas assez puissance pour mettre en orbite le poids ajouté.

Donc, l'équipe se remet au travail et apporte de nouvelles modifications a la fusée. Il est décidé de refaire le booster du deuxième étage. Il sera aussi puissant, mais plus long. Les ingénieurs et mathématiciens pensent que ça va permettre a la prochaine sonde d'être mis en orbite polaire.

Spoiler  :
Donc, la première fusée AR-1C est mise sur le pad de lancement avec le satellite de communication Orbiter-5. Le lancement prend place de nuit.


Tout ce déroule bien au décollage. La fusée n'a aucun problème a lancer le plus gros booster secondaire.


Une fois au dessus du pôle nord, le premier étage est relaché et le nouveau booster commence sa poussée.


Et succès! Orbiter-5 est en orbite!


:love:

Le succès d'Orbiter-5 démontre que l'équipe est capable de résoudre des problèmes rencontrées en route vers l'espace. La population mondiale est super fier de leur travail et, dans le but de continuer l'exploration de l'espace, une nouvelle décision est prise.

Orbiter Aerospace est fondée! Nommée en l'honneur du premier programme spatial, Orbiter Aerospace sera en charge de l'exploration spatiale. L'équipe derrière le programme Orbiter sont les membres fondateurs de la nouvelle entreprise.

Et, cette équipe a un nouvel objectif en tête: Envoyer le premier Kerbal en orbite!



Voilà! J'espère que vous avez aimé ce premier post. Il était long, je sais. Ça ma pris plus de temps a l'écrire qu'à le jouer en jeu. :lol:

La prochaine étape sera les vols habités. Et, comme pour Orbiter Aerospace 1.0, je vais donner des noms personalisés au Kerbonautes! Si vous voulez un Kerbal nommé après vous, ou si vous avez des idées de noms, dites moi le! Tant que ça suit la règle [Prénom] Kerman, je l'ajouterais. ;)

« Last Edit: 08 March 2023, 20:57:13 by Maxorbiter »


Offline jacquesmomo

  • Le budget !!!
  • Legend
  • ******
  • Posts: 7410
  • Country: France fr
  • Karma: 599
  • Plus on rate, plus on a de chances de réussir !..
Reply #1 - 07 March 2023, 19:37:37
Donc, comme si j'en avais pas assez avec le Programme Spatial Canadien et le Tour du monde en DC6, j'ai décidé de commencer une nouvelle aventure ici: Orbiter Aerospace 2.0!
:trucdeouf: Ben dis donc....

 :wonder: Alors moi, voyons voyons...
- Cessna et aérodromes de Guyane à finir
- UMmu de légendes à restaurer-adapter-peaufiner
- Robot Hiti qui marche à améliorer
- Fusée Europa2 nouvelle version en chantier (stoppé depuis longtemps)
- Tintin à adapter pour Orbiter 2016

 :arg:

 :badsmile: Pas le temps de m'ennuyer...

Mes add-ons sont là !

Offline Maxorbiter

  • LordCroussette
  • Legend
  • ******
  • Posts: 2365
  • Country: Canada ca
  • Karma: 204
    • J'écris des fanfictions!
Reply #2 - 08 March 2023, 02:15:19
:trucdeouf: Ben dis donc....

 :wonder: Alors moi, voyons voyons...
- Cessna et aérodromes de Guyane à finir
- UMmu de légendes à restaurer-adapter-peaufiner
- Robot Hiti qui marche à améliorer
- Fusée Europa2 nouvelle version en chantier (stoppé depuis longtemps)
- Tintin à adapter pour Orbiter 2016

 :arg:

 :badsmile: Pas le temps de m'ennuyer...

Et moi j'ai aussi Québec a finir, et continuer Bordeaux. Que du boulôt! :badsmile:

M'enfin, je continue les vols aujourd'hui, car j'en ai envie. :lol:



Avec le succès du programme Orbiter et la fondation de Orbiter Aerospace, l'équipe d'ingénieurs, de scientifiques et de mathématiciens de l'agence (et les philosophes, faut pas les oubliers!) se tourne vers leur prochain objectif: mettre un Kerbal en orbite terrestre!

Une capsule spatiale est rapidement construite, et l'agence annonce la recherche de candidats pour le rôle de Kerbonaute. Immédiatement, trois Kerbonautes rejoint l'équipe: Max Kerman, Holly Kerman et Harry Kerman. Ensemble, ils forment l'équipe Ceres Three, et auront la tâche de voler dans les vols Ceres, le premier programme habité de Kerbin.

Mais, avant d'envoyer un Kerbal dans l'espace, on doit tester la capsule en premier. C'est pour cette raison que la petite fusée "Little Bloke" est placée sur le launchpad avec une capsule Ceres au dessus. La capsule est complètement authentique et peut voler dans l'espace. Par contre, ce n'est pas son objectif aujourd'hui. Il n'y a même pas personne a bord!

Spoiler  :
Non, le vrai objectif de ce vol est non seulement de tester la capsule, mais aussi la tour de sauvetage, pour voir si elle peut sauver un Kerbonaute si il y a un problème en vol.


Et Little Bloke décolle avec la capsule Ceres!


Une fois bien dans les airs, le système de sauvetage est enclenché. Mais, horreur! La tour décrisse par elle même! La capsule, détachée du booster, reste cependant collé a la fusée par la force gravitationelle!


Heureusement, la capsule fini finalement par se détacher et est libre de retomber au sol. Les parachutes sont déployées parfaitement.


Un autre système qui était testé était les parachutes. Seront t'ils assez pour ralentir la capsule pour un impact au sol? La réponse appris aujourd'hui? Non! La capsule Ceres est détruite au contact avec le sol!

Suivant le vol, Holly Kerman a été entendue disant a ses collègues "Je suis contente qu'ils se sont débarrassé de ça maintenant!".

Pendant ce temps, l'équipe de Orbiter Aerospace a retravaillée sur la fusée pour régler les problèmes démontrés au premier vol. La séquence d'enclanchement a été refaite et les parachutes on été remplacées pour des plus gros.

Spoiler  :
Little Bloke MK2 a été placé sur le launchpad une fois les modifications entreprises.


Et Little Bloke MK2 décolle pour le deuxième vol de test!


Ce coup-ci, la tour de sauvetage se sépare parfaitement!


Les nouveaux parachutes sont déployés.


Et la capsule attérit... dans une montagne... Mais, elle survie! Cela montre que la capsule peut garder son équipage en parfaite santé peut importe le site atterrissage.

Maintenant faite, l'équipe de Orbiter Aerospace sont assez sur de leur succès qu'ils décident de tenter le vol spatial!

Le premier vrai vol de Ceres sera suborbital. Et, le chanceux Kerbal qui sera le premier dans l'espace est Max Kerman!


Spoiler  :
La capsule Ceres-1 est placée sur le booster AR-1D. Aucun étages additionnels sont inclus, contrairement au versions précédentes du lanceur.


Et lancement de Ceres-1!



Après que la tour de sauvetage soit utilisée pour monter la hauteur de l'orbite le plus haut possible, la capsule est relachée. Max Kerman est maintenant capable de ressentir l'apesanteur!


Les panneaux solaires et antennes sont déployés une fois dans l'espace. Max Kerman est officiellement le premier Kerbal a franchir la ligne Kerman.

"C'est magnifique de là haut!" Max a pû être entendre dit pendant le vol.


Le vol, étant suborbital, est de courte durée. Ceres-1 rentre dans l'atmosphère et tombe vers l'océan située de l'autre coté de la chaine de montagnes entourant le centre de lancement.


Parachutes déployés, Ceres-1 ammérit dans l'océan! Max Kerman est officiellement le premier Kerbal a voyager dans l'espace et revenir!

Le succès de Ceres-1 épatit la population mondiale. Malgré cela, le programme Orbiter original n'est pas oublié. Une deuxième équipe d'ingénieur a continué le programme dans le but de lancer plus de satellites de communication dans l'espace.

Une nouvelle génération de satellite est construite. Mais, avant, le dernier satellite de la deuxième génération doit être lancé.

Spoiler  :
Une copie de Orbiter-5, Orbiter-6, est placée sur le launchpad avec sa fusée AR-1C. Le lancement pris place pas longtemps après le vol historique de Max Kerman.



Orbiter-6 est en orbite!

Suivant le lancement de Orbiter-6, c'est au temps de Orbiter-7 de lancer.

Spoiler  :
Ce vol est unique car il introduit la fusée AR-2! Cette fusée est très similaire a sa grande soeur la AR-1C. Par contre, le premier étage est changé pour un nouveau booster plus long. Cela va s'assurer que la fusée va pouvoir mettre le nouveau satellite en orbite.


Et la première fusée AR-2 décolle avec Orbiter-7!



Orbiter-7 est relaché en orbite. Ses différent panneaux et antennes sont déployés!


Pendant ce temps, l'équipe Ceres a travaillé sur la mission Ceres-2. Mais ça sera pour la prochaine fois. A plus ;)



Offline Milouse

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1900
  • Country: France fr
  • Karma: 213
Reply #3 - 08 March 2023, 17:04:11
Bonjour,

Si tu as besoin d'un kerbonaute, je me porte volontaire.
Dans la précédente aventure, Milouse Kerman est mort (avec 2 autres kerbonautes) parce que les ingénieurs avaient oublié d'équiper la capsule de parachutes... J'en rigole encore aujourd'hui. :badsmile:


Milouse


Offline jacquesmomo

  • Le budget !!!
  • Legend
  • ******
  • Posts: 7410
  • Country: France fr
  • Karma: 599
  • Plus on rate, plus on a de chances de réussir !..
Reply #4 - 08 March 2023, 19:24:44
Moi aussi je suis volontaire.

Au fait  :off: avez vous lu l'article sur la Fusée Saturne-V qui est dans le dernier Ciel et Espace ?

En fait cette fusée a frôlé la catastrophe à chaque lancement !!!
On pourrait même dire que Apollo 13 c'était un "détail"....

A lire....

Mes add-ons sont là !

Offline Maxorbiter

  • LordCroussette
  • Legend
  • ******
  • Posts: 2365
  • Country: Canada ca
  • Karma: 204
    • J'écris des fanfictions!
Reply #5 - 09 March 2023, 00:57:27
Moi aussi je suis volontaire.

Au fait  :off: avez vous lu l'article sur la Fusée Saturne-V qui est dans le dernier Ciel et Espace ?

Si tu as besoin d'un kerbonaute, je me porte volontaire.

Vous êtes rajoutés! :) Et non, Jacques, j'ai pas le magazine donc pas pu lire l'article. Il est bon? :wonder:

Dans la précédente aventure, Milouse Kerman est mort (avec 2 autres kerbonautes) parce que les ingénieurs avaient oublié d'équiper la capsule de parachutes... J'en rigole encore aujourd'hui. :badsmile:

Ah oui. :badsmile: Je me souvenais que j'avais un vol habité qui c'était finie en tragédie car j'avais oublié de mettre des parachutes, mais pas c'était qui a bord. Bonne chose que je compte faire au moins un vol test par type de vaisseau en avance histoire de pas répéter l'erreur basique! :lol:



Suivant le succès du vol suborbital de Max Kerman sur la mission Ceres-1, la mission Ceres-2 fut rapidement planifiée et lancée. Mais, ce-coup ci, le vol prendra place sur la nouvelle AR-2 (version 'B') pour pouvoir lancer la capsule encore plus haut! Et, c'est Holly Kerman qui sera la chanceuse Kerbal a voyager vers l'espace aujourd'hui!

Spoiler  :
Ceres-2 est placé sur le pad de lancement.


Lancement! La fusée AR-2B vol vers l'espace!


La capsule est relachée. Holly Kerman est dans l'espace!


Une hauteur record est atteint sur ce vol. Cette hauteur? C'est...

Okay, les ingénieurs on oublié de marquer la donnée sur papier, et on procédé a se crier après après le vol lors d'une discussion prenant place ensuite. Aucun des ingénieurs n'arrive a se décider sur la hauteur total, mais l'estimation générale est autour de 150km de haut, près du double du vol précédent (80km).


Mais, comme pour chaque vol habité, le Kerbonaute doit éventuellement rentrer a la maison. Ceres-2 réentre dans l'atmosphère. Et, contrairement a Ceres-1, la capsule va assez vite pour avoir des flames!


Près du sol, Holly Kerman a soudainement surpris les ingénieurs en décidant de terminer son vol en sautant en parachute!


C'est une décision qu'elle regretta lorsqu'elle s'est planté dans le sol. Heureusement, aucune blessure.


Holly Kerman a décidé de planter un drapeau a son site atterrissage. Sa raison? "Je me pratique pour mon vol munaire!"

Suivant le succès de Ceres-2, une autre paire de satellites de communications sont lancés en orbite. Orbiter-8 et Orbiter-9!

Spoiler  :
Orbiter-8 est sur le pad en premier, avec une coiffe dorée!


La fusée AR-2 fonctionne parfaitement!


Orbiter-8 est en orbite!


Le vol Orbiter-9 est quasiment identique au départ. Même fusée, même modèle de satellite. La seule différence est la coiffe, qui est blanche a nouveau.



Mais c'est l'horreur a la séparation du premier étage! Quelque chose va mal - les ingénieurs on pas réussi a expliquer - qui cause la fusée a tourner a l'envers!


Et, malheureusement, l'accident a détruit l'un des panneaux solaires du satellite. Heureusement, un seul panneau est capable d'alimenter la sonde sans problème, donc elle va survivre.

A la suite du succès des deux vols suborbitaux du programme Ceres, Orbiter Aersopace décide de tenter le vol orbital! Pour Ceres-3, la capsule est placée sur la AR-2C, une variante de la AR-2 qui utilise un deuxième booster du même diamètre du booster principal comme deuxième étage. Non seulement ça, mais la capsule est donné son propre réservoir de carburant liquide et ses propres petits moteurs, lui permettant de manœuvrer dans l'espace et se désorbiter!

Spoiler  :
C'est une équipe excitée qui place la fusée AR-2C et la capsule Ceres-3 sur le pad de lancement. Harry Kerman est choisi pour piloter cette mission. C'est son tour, après tout!

Et le lancement prend place parfaitement!



Mais, il y a un problème! Rien de dangereux, heureusement. Le problème est que le deuxième étage est pas assez pour mettre le petit vaisseau habité en orbite. Elle va voyager jusqu'a l'autre coté de la planète, mais elle sera pas en orbite.

Bien qu'il ne deviennent pas le premier Kerbal a etre placé en orbite, Harry Kerman peut quand même apprécier l'apesanteur. Il obtient aussi un nouveau record: le vol dans l'espace le plus long, qu'il prend de Holly.


Ceres-3 revient au sol a la fin du vol, en commençant par la réentrée.


Harry atterrit dans le désert. Et, contrairement a Holly, il décide de faire comme pour Max, et reste dans sa capsule, a la joie des ingénieurs!


Mais, comme Holly, il décide aussi de planter un drapeau au sol.


Avec l'échec de l'objectif de mission de Ceres-3, l'équipe est forcée de retravailler sur la fusée. Clairement, la fusée AR-2C n'est pas assez puissante pour mettre le vaisseau en orbite. Ce qu'il veut dire qu'il faut en faire une nouvelle.

Mais, quelle est la meilleure option? Tenter d'améliorer la fusée a nouveau, faire une nouvelle variante encore plus puissante? Ou, devrais-t'ils commencer a nouveau? Faire une toute nouvelle fusée?

Les ingénieurs doivent y penser.



La réponse, la prochaine fois! :badfinger:



Offline Maxorbiter

  • LordCroussette
  • Legend
  • ******
  • Posts: 2365
  • Country: Canada ca
  • Karma: 204
    • J'écris des fanfictions!
Reply #6 - 10 March 2023, 23:50:33
A la suite de l'échec de Ceres-3 a se mettre en orbite, l'agence Orbiter Aerospace a décidé de régler le problème en ajoutant un troisième étage a la fusée AR-2, maintenant la AR-2D.

Puisque Max, Holly et Harry Kerman on tous déja fait un vol, il est décidé de lancer une deuxième recherche pour trouver des Kerbonautes. De cette recherche, deux Kerbals rejoint l'équipe: Milouse et Jacques Kerman!

Pour la prochaine mission habitée, Ceres-4, il est décidé de donner le siège a Milouse! Il sera le Kerbonaute qui prendra part a la mission.

Spoiler  :
La fusée AR-2D est placée sur le pad de lancement.


Et la fusée décolle! Immédiatement, on constate un problème. Pour s'assurer que la force exercé sur la capsule ne soit pas trop grande - ce qui risque de faire mal au Kerbonaute a l'intérieur, les fusées AR-2 utilisées pour les vols précédents avait été limitées en puissance. Mais, au fur et a mesure d'ajouter plus et plus d'étages, le poids est devenu trop pour l'étage avec l'handicap.

Ce qui fait que, sur Ceres-4, la fusée a a peine décollée du pad! Immédiatement, il est réalisée que la fusée va brûler une bonne partie de son carburant solide avant d'avoir une chance de se rendre bien haut, risquant la mission et la vie du Kerbonaute. Donc, il fut décidé enclencher la tour de survie.


Milouse Kerman n'ira pas dans l'espace aujourd'hui, et est forcé de retourner au sol seulement une minute après le lancement. Il a pas l'air mécontent.

Se sentant mal pour Milouse, l'équipe décida de l'assigner sur le vol Ceres-5 aussi pour lui donner la chance de voyager vers l'espace. Milouse a aucun problème et accepte. Il est tout de suite près pour le prochain lancement.

Le jour suivant, la fusée AR-2D, ce coup ci avec sa puissance totale, est placée sur le pad. Milouse est de retour dans la capsule Ceres pour Ceres-5.

Spoiler  :
Et c'est le lancement! Et ce-coup ci, tout se passe parfaitement au décollage!



Après la séparation du deuxième étage, c'est au tour du troisième étage de faire son premier vol.


Le nouvel étage est allumé.


Le troisième étage est pas assez pour se rendre a destination. Mais, avec une petite pousée des moteurs de Ceres pour complétée le lancement, c'est l'orbite! Milouse Kerman devient le premier Kerbonaute a voyager en orbite de la planète Kerbin!


Le site de lancement vue de l'espace à la fin de la première orbite.


Milouse passe presque une journée dans l'espace avant qu'il soit temps de rentrer. Les moteurs de la capsule s'allument une dernière fois pour retourner au sol.


Réentrée! C'est plus long et plus chaud que les vols précédents!


Parachutes sont déployés!


Milouse Kerman n'a malheureusement pas la chance de planter un drapeau - ça serait pas facile a faire dans l'océan! Mais, il est tout de même content après son vol.

Le premier vol orbital excite les Kerbals autour du monde. Par contre, l'équipe Orbiter Aerospace savent que le lanceur AR-2 n'est tout simplement pas assez puissant pour leur futur projets spatiaux.

Donc, il est décidé de planifier une dernière mission Ceres avant de mettre fin au programme, histoire de permettre a Jacques Kerman de faire son propre vol spatial. En attendant, l'équipe a commencé a travailler sur la fusée AR-3. Avec son plus grand diamètre et ses étages complètement liquide, la AR-3 est considérée le future de Orbiter Aerospace.

La fusée est éventuellement complétée, et un vol test est organisé. Pour ce vol, la AR-3 va tenter de lancer le satellite Orbiter-10, une toute nouvelle génération de satellites de communications. Le satellite est le plus gros et plus grand que l'agence ai construit, et sera lancé par la nouvelle AR-3.

Spoiler  :
Et quelle fusée magnifique! Les ingénieurs sont tombé en amour avec elle!


C'est une équipe très excitée qui observe le premier lancement de la AR-3. Trois... deux... un... Et elle ne monte pas! La AR-3 est en train de descendre! Les moteurs sont pas assez puissant!


Rapidement, on se demande quoi faire. Il est décidé de laisser la fusée bruler son carburant histoire de voir combien de temps ça prend - et combien de poids il doit être enlevé - avant que les moteurs puisse lever la fusée. Mais, ils n'apprirent jamais la réponse, car...


La fusée est tombée et a explosé sur le sol!


Le premier vol de la AR-3 est un échec TOTAL! Un seul truc heureux est sorti du vol: Orbiter-10 a survécu sans aucun dommage, ce qui veut dire qu'il va pouvoir être relancé dans le futur.

Malgré l’échec du premier vol de la AR-3, Orbiter Aerospace n'a pas perdu espoir. Il est rapidement décider de changer le moteur sur la AR-3 pour un modèle plus puissant, un qui était considéré au départ mais ignoré histoire de garder la fusée la plus simple possible. L'équipe croit que, avec ce nouveau moteur, la fusée pourra effectivement décoller dans le futur.

En attendant, Orbiter Aerospace a décidé de lancer deux nouveau programmes spatiaux. Le premier programme sera le successeur au programme Ceres. Ce programme aura pour bu de construire et lancer un nouveau vaisseau spatial pouvant accueillir deux Kerbonautes par vol, ainsi qu'avoir l'abilité de faire rendez-vous et s’amarrer a une autre capsule dans l'espace.

Le deuxième programme sera un autre programme non-habité. Il ne remplacera pas le programme Orbiter, mais va fonctionner avec. Son nom? Le programme Pathfinder. Sa mission?

Envoyer des sondes vers la Mune et Minmus, lunes de Kerbin!



Et c'est la fin pour aujourd'hui! :) Si vous avez pas deviné, le prochain programme habité sera l'équivalent de Gemini, alors que le programme Pathfinder aura la même mission que le programme Pioneer des États-Unis! ;)

Par contre, faut que je trouve un nom pour le "faux-Gemini". S'avez des idées? :wonder: :lol:



Offline Milouse

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1900
  • Country: France fr
  • Karma: 213
Reply #7 - 11 March 2023, 12:21:32
Bonjour,

Lors du premier lancement, j'ai ressenti un sacré coup de pied au cul, et je me suis dit : "La vache, elle dépote, cette fusée !". Alors que c'était la tour de sauvetage qui se détachait.

Un peu juste au niveau puissance, le 2ème vol s'est pourtant bien déroulé. :top:


Milouse


Offline Maxorbiter

  • LordCroussette
  • Legend
  • ******
  • Posts: 2365
  • Country: Canada ca
  • Karma: 204
    • J'écris des fanfictions!
Reply #8 - 11 March 2023, 16:52:02
Bonjour,

Lors du premier lancement, j'ai ressenti un sacré coup de pied au cul, et je me suis dit : "La vache, elle dépote, cette fusée !". Alors que c'était la tour de sauvetage qui se détachait.

Un peu juste au niveau puissance, le 2ème vol s'est pourtant bien déroulé. :top:


Milouse

:lol:



L'équipe derrière la continuation du programme Orbiter on retravaillé sur la fusée AR-3 pour installer le nouveau moteur. Ce coup-ci, il est espéré que le moteur sera assez puissant pour permettre a la fusée de décoller.

Spoiler  :
La nouvelle fusée est placée sur le pad de lancement avec Orbiter-10 dans sa coiffe. Ses moteurs s'allument et elle décolle! Et... ça ne marche pas! La fusée ne bouge pas d'un centimètre!


Les ingénieurs se sont senti plutôt stupide lorsque le problème est trouvé: les clamps qui tiennent la fusée au sol on toujours pas relachée la fusée. Pas étonnant qu'elle bouge pas!

Donc, une commande manuelle est envoyée pour relacher les clamps. Et... la fusée retombe sur ses moteurs.

Ce coup-ci, on a appris de nos erreurs. Les moteurs sont immédiatement coupés et la fusée est sécurisé. Le lancement sera pour une autre journée!

Pendant l'investigation, il est découvert que la fusée a plus que le DeltaV nécéssaire pour mettre une charge utile lourde en orbite. Le problème est le trust-to-weight-ratio. La fusée est seulement trop lourde pour les moteurs de l'étage principal.

Donc, le design de la fusée est modifié pour lui ajouter des boosters! A carburant liquide, les boosters devraient pouvoir aider la fusée a décoller.

Spoiler  :
Orbiter-10 est donc remis sur le launchpad avec sa toute nouvelle AR-3B!


Et ce coup ci, on a un décollage parfait!!



Séparation des boosters.


Séparation du premier étage.


Et séparation du deuxième étage!


Après deux échecs au lancement, Orbiter-10 est finalement en orbite!

Maintenant que la fusée AR-3 est complétée et capable de voler, on décide de répéter l'expérience en lancant Orbiter-11, un satellite soeur de Orbiter-10!

Spoiler  :
La AR-3B est placée sur le pad avec Orbiter-11. Le vol est identique au précédent.



Orbiter-11 relâché en orbite!


Les orbites de Orbiter-10 (vert) et Orbiter-11 (bleu) vu de la tracking station. Les futurs satellites de communication auront des orbites similaires dans le bût de connecter la surface entière au réseau. (Orbiter-10 va même plus loin que la Mune, lui permettant de communiquer avec des satellites qui seront sur sa face cachée dans le future (si la Mune et Orbiter-10 sont aux bon endroits, du moins).



Offline Milouse

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1900
  • Country: France fr
  • Karma: 213
Reply #9 - 12 March 2023, 11:48:32
Bonjour,

Tu rajoutes 2 boosters au lanceur AR-3B, et tu obtiens ce qui ressemble à une fusée Soyouz. :)


Milouse


Offline Maxorbiter

  • LordCroussette
  • Legend
  • ******
  • Posts: 2365
  • Country: Canada ca
  • Karma: 204
    • J'écris des fanfictions!
Reply #10 - 22 March 2023, 22:59:35
Tu rajoutes 2 boosters au lanceur AR-3B, et tu obtiens ce qui ressemble à une fusée Soyouz. :)

En effet :) J'y avais pensé mais je voulais que mes fusées soit un peut originales, pas juste des copies de fusées IRL. Et, ça faisait penser a mon vieux plan de Ursa Major :badsmile:

ça a l'air stupide par contre, donc vais peut-être augmenter a 4 boosters dans le futur. peut-être :wonder:



A la suite du succès des lancements de Orbiter-10 et Orbiter-11 avec la nouvelle AR-3, il fut décidé de capitaliser en lançant les premières sondes du programme Pathfinder.

Pathfinder-1 est la première sonde fabriquée. Sa mission sera de faire le premier fly-by de la Mune. L'équipe de Orbiter Aerospace est confidente qu'ils vont réussir a accomplir leur mission au tout premier essai.

Spoiler  :
Pour la mission Pathfinder-1, c'est la fusée AR-3C qui lancera la sonde. La fusée AR-3C est un dérivé sans boosters, qui est composé d'un étage principal plus court, et porte un troisième étage pour donner a la sonde sa dernière poussée.


Et décollage. La fusée AR-3C décolle du site de lancement!


Pathfinder-1 est dans l'espace!


L'étage est séparé et le vaisseau s'approche de la Mune.


Le survol le plus bas de la sonde!


Pathfinder-1, sa mission complétée, s'éloigne de la Mune...

La mission Pathfinder-1 est un succès! La sonde a pris des images pendant son survol, donnant au Kerbals leur premières vues de la surface de la Mune! Les scientifiques se sont bien éclaté avec!

La mission Pathfinder-2 est tout de suite préparée. Ce coup-ci, le but de la mission est non seulement de survoler la Mune, mais de le faire deux fois en utilisant le champ gravitationel de la Mune pour faire un deuxième fly-by de l'autre coté de l'orbite!

La sonde et la fusée sont identiques a Pathfinder-1, avec l'exception du dernier étage, qui est plus court.
Spoiler  :
Et le lancement est un succès!


Pathfinder-2, en orbite, s'éloigne de Kerbin sur son premier voyage vers la Mune.


Pathfinder-2 s'approche de la Mune. Une dernière poussée du dernier étage (qui a été rapetissé) forme la trajectoire qui va ramener la sonde vers la Mune pour un 2e fly-by plus tard.


Pathfinder-2 est séparée!


Alors que Pathfinder-2 s'approche de la surface, on réalise quelque chose. ... On est trop près!


L'horreur! Pathfinder-2 perd contact quelques minutes plus tard. Il est facile de deviner se qui c'est passé: la sonde a impacté la surface.

L'équipe a du mal a catégoriser Pathfinder-2 après la destruction de la sonde. D'un coté, l'impact avec le sol cause l'échec de la mission principale, qui était de faire deux différents fly-bys de la Mune. D'un autre coté, la sonde marque le premier contact physique avec un autre objet astronomique, bien que accidentel.

Pathfinder-2 est donc considéré raté et réussi. Mais quel est la cause de l'échec?

Après avoir investigué, il est découvert que la séparation du dernier étage avec la sonde a donnée une petite poussée a la sonde. Bien que minime, cette petite poussée a causé la sonde a se décaler de sa trajectoire, frappant la Mune plutôt que de la manquer de près.

Cet erreur est prise en compte et l'équipe Orbiter Aerospace va travailler pour s'assurer que ce ne cause pas de problèmes dans le futur...