See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: Subversif - L'homme est une merde, tout va mal  (Read 52502 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #175 - 31 May 2011, 23:15:17
Quote
Thierry Duhagon a écrit:
un peu de lecture....
http://www.manicore.com/documentation/articles/changer_critiques.html#lesechos


Code: [Select]
"il faut « décarboner » nos sociétés pour les sauver."Il faudrait les dégauloiser plutôt :badsmile: (in Astérix le domaine des Dieux)

Code: [Select]
"En bon provocateur, il affirme que ce qui vient de se passer au Japon
« est paradoxalement plutôt une bonne nouvelle pour le nucléaire »"
:lol: Allemagne, Suisse, que des bonnes nouvelles pour le 5.5% de la production mondiale d'énergie.

Il a raison sur le nucléaire mais j'affirme contrairement à lui qu'on va bien bouffer tout les fossiles et qu'on ne changera nos sociétés au degré requis que d'une manière contrainte principalement par la raréfaction des fossiles, le nucléaire ne dépassera pas mondialement l'anecdotique durant la transition sauf révolution technologique. (bas cout et innocuité ? mouais... )

Un rapport important publié par Accenture et Barclays Bank estime les besoins de financement de la lutte contre les émissions de CO2 en Europe à 3000  milliards d’Euros entre 2011 et 2020  qui aboutirait à une baisse de 0.15 ppm (partie par million) du Co2 mondial soit 0.04 %

Et nous sommes les mieux placé technologiquement les plus riches (sauf dette) et les plus convaincus, alors les autres...

...les 6 milliards d'autres !?


Rions un peu avec le catastrophisme:

Code: [Select]
La chute de la production de nourriture pourrait commencer relativement bientôt, [glow=yellow,2,300]d’ici 10 ans[/glow]. Les météorologues
 ne s’entendent pas sur les causes et sur la portée de cette tendance au refroidissement [size=8pt](sic)[/size] [...]
Cependant, ils prévoient quasi unanimement que cette tendance réduira la productivité agricole pendant
le reste du siècle  - Newsweek, [glow=yellow,2,300]28 avril 1975[/glow], p. 64.

La production à augmenté de 28% depuis 1975 et la malnutrition (principalement pour cause politique et/ou locale) à diminuée de 26% en 1979-1981 à 13% en 2005-2007. Les météorologues nous assurent maintenant que la production va être réduite par un réchauffement. Source: FAOSTAT

Code: [Select]
les scientifiques ont des preuves expérimentales et théoriques solides pour appuyer chacune
des prédictions suivantes : [...] [glow=yellow,2,300]dans une décennie[/glow], les citadins devront porter des masques à gaz
pour survivre à la pollution atmosphérique […] » – Life, [glow=yellow,2,300]30 janvier 1970[/glow], p. 22.

Sans commentaire.

Code: [Select]
« Notre population est si énorme que la Terre peut difficilement nous soutenir. » -
[glow=yellow,2,300]Tertullien de Carthage 2e siècle de notre ère[/glow]

Ma préférée. entre autre

Code: [Select]
"il faut « décarboner » nos sociétés pour les sauver." - Mancovici 2011
:zzz: Faut pas "rien" faire mais bon faut nous lâcher là avec le catastrophisme grandiloquent.



Critique raisonnée du catastrophisme ambiant

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/12/critique-raisonnee-du-catastrophisme-ambiant_1520938_3232.html

"Bruno Tertrais dénonce le catastrophisme ambiant. Dans un ouvrage salutaire - L'apocalypse n'est pas pour demain, (Denoël, 278 p., 20 euros) -, il démonte nombre de clichés, contre-vérités ou exagérations qui nourrissent une vision dépressive de ce début de XXIe siècle - guerre omniprésente, pauvreté en hausse, environnement naturel chaque jour un peu plus dégradé, etc. Tout faux, assure Bruno Tertrais : "La planète et l'humanité vont bien mieux qu'on ne le croit et l'avenir est beaucoup moins sombre qu'on ne le dit." [...]

"Ce livre confirme une vieille vérité. Dans le jugement porté sur la réalité, les perceptions comptent autant que les faits, sinon plus. " [...] Raymond Aron rappelle la permanence du sentiment de vivre une époque déstabilisée et des temps de rupture : "Il y a peu de générations qui n'aient pas eu l'impression de vivre une "crise", écrit-il [...] "L'impression de stabilité est presque toujours rétrospective", poursuit Raymond Aron. Nostalgie et anticipation pessimiste vont de pair. Fondées ou non"


A peluche :beer:

Dan
"Résolument pessimiste - on va tous crever !" ;) Nan mais riez pas, c'est vrais en plus !



Message modifié ( 01-06-2011 00:33 )


Offline Bibi Uncle

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2264
  • Country: Canada ca
  • Karma: 17
Reply #176 - 01 June 2011, 02:37:47
Moi j'aime bien les masques à gaz pour dans les années '80. La seule fois que j'ai vu des citoyens au Québec devoir porter des masques à gaz pour supporter l'atmosphère, c'était au Sommet des Amériques en 2001. Faut dire que la police avait tout de même contribué à l'atmosphère de lacrymogène...



Émile

Pluton, Saturne et Jupiter
Entendez-vous monter vers vous le chant de la Terre?

- Luc Plamondon

Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #177 - 10 June 2011, 13:51:48
;)

Limiter l'augmentation de la température planétaire à 2 ºC ne serait plus réalisable

;)

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2846_limite_2_degres_temperature_Terre.php

http://www.iea.org/index_info.asp?id=1959


Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #178 - 12 June 2011, 04:43:40
Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Limiter l'augmentation de la température planétaire à 2 ºC ne serait plus réalisable
http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2846_limite_2_degres_temperature_Terre.php

C'est ce que je disais: tout le monde s'en fout (même les écolos qui ce font construire des maisons ou veulent la fin du nucléaire ;-) ) . Quand les prix des fossiles augmenteront le monde cherchera des alternatives en attendant on peut toujours pisser dans des violons tant que le réchauffement n'est pas un problème visible et tangible pour la vie des gens.

Je rappelle que le réchauffement est toujours contesté, le site notre-planete.info est sympa mais certainement pas neutre. Prédire plus de 2c° est une escroquerie en l'état des connaissances scientifiques et du caractère hautement chaotique, donc imprévisible du futur.

Ce qui prévaut ici c'est le principe de précaution qui est très bien sauf qu'il coute bien trop cher pour un résultat incertain: Nicolas Hulot veux emprunter 600 milliards sur dix ans pour des solutions écologiques douteuse alors que la France arrive gentiment à 1700 milliards de dettes avec une marge de manœuvre nul (impôts les plus élevé du monde).

De deux choses l'une en l'état de nos connaissances:
1-Nous avons un impact hallucinant comme les écologistes ne cessent de nous le rappeler et dans ce cas ce que nous avons fait nous pourront le défaire, si la planète n'est pas à 800C° comme Vénus c'est bien qu'il y a de puissant effets de limitations que 7 milliards de gens aidé de la science pourront mettre en œuvre.
2-Nous n'avons pas trop d'impact et dans ce cas c'est bien un phénomène cyclique naturel: Il vaut mieux une phase de réchauffement que de refroidissement.

Enfin bref, ça ce passera comme je le dis. Je suis un bon prédicateur. (oooohmmmm ;) )

A peluche

Dan


Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #180 - 19 June 2011, 15:00:54

Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #181 - 19 June 2011, 15:33:07
Pas eu vraiment le temps ces dernières semaines, mais voici une petite revue de presse d'ouvrages récents sur la question... ;)

« Le populisme climatique » Stéphane Foucart
Au fil de ses chroniques, de ses livres et de ses interviews, Claude Allègre ne cesse de relativiser le réchauffement climatique. Si l'éminent géologue rencontre un tel succès, c'est qu'il ne doit pas être loin de la vérité... Pourtant il n'y a aucune incertitude sérieuse, ni sur le fait que le climat terrestre se réchauffe, ni sur le fait que les activités humaines en sont les principales responsables. Comment le fossé s'est-il creusé en quelques années entre le monde scientifique, qui doute de moins en moins, et le public, qui doute de plus en plus, encouragé par le populisme de certains? Des chercheurs qui ont bataillé, dans les années 1980, aux côtés des cigarettiers reprennent du service sur le dossier climatique et appliquent les mêmes startégies que celles jadis mises en oeuvre pour minimiser les risques du tabac ou de l'amiante. Dans les coulisses de cette bataille, on trouve pêle mêle l'ignorance, le mensonge et la manipulation. Nombre d'intellectuels, aveuglés par leur naïveté, sont séduits et deviennent à leur tour les porte-parole des climato-sceptiques. Mais les mouvements écologistes ont aussi leur part de responsabilité dans cette dérive, notamment par leurs recours à une médiatisation parfois outrancière. Le constat est glaçant : c'est tout un domaine d'étude dont la vérité est menacée de disparition. Au risque de démobiliser l'opinion et d'encourager l'inaction des politiques. La situation en France est très singulière. Deux éminents savants, Claude Allègre et Vincent Courtillot, en connivence avec d'influents think tanks, mènent croisade contre la science avec l'appui tacite ou non des institutions. Fruit d'une enquête minutieuse, Le populisme climatique dévoile leurs arguments, leurs réseaux et leurs agissements de ces dernières années et révèle un abandon de toute éthique scientifique.
http://livre.fnac.com/a2990942/Stephane-Foucart-Le-populisme-climatique

« Climat : le vrai et le faux » Valérie Masson Delmotte
Résumé
Pour la communauté scientifique, les activités humaines modifient la composition de l'atmosphère et ajoutent un surplus d'effet de serre, tandis que la planète s'est réchauffée depuis le début du XXe siècle. Or les ressources ne sont pas éternelles et les déchets s'accumulent. Cet ouvrage s'attache à répondre à de nombreuses questions sur ces changements climatiques et leurs conséquences.

Quatrième de couverture
Les sciences du climat font l'objet d'une médiatisation et d'une instrumentalisation politique extra-ordinaires. Et les débats, tant scientifiques que médiatiques, nous interrogent : que savons-nous vraiment ? Que pouvons-nous affirmer et de quoi doutons-nous ? Question subsidiaire : les scientifiques nous disent-ils la vérité ? Pour la communauté scientifique, il ne fait aucun doute que les activités humaines modifient la composition de l'atmosphère, ni que la surface de notre planète s'est globalement réchauffée depuis le début du XXe siècle. Mais nous vivons sur une planète finie : les ressources fossiles ne sont pas éternelles et les déchets s'accumulent. L'augmentation de l'effet de serre est-elle déjà en train de modifier le climat ? Est-ce le seul facteur qui va contrôler l'évolution du climat ? Quel serait le rythme naturel du climat ? Les scientifiques sont-ils capables de décortiquer les rouages de la machine climatique ? Comment se situe le changement climatique en cours vis-à-vis des turbulences passées ? Qu'est-ce qu'un changement climatique acceptable ? ce petit livre répond clairement à toutes ces questions autant qu'on peut y répondre !
http://www.mollat.com/livres/valerie-masson-delmotte-climat-vrai-faux-9782746505001.html

« Sur les origines de l’effet de serre et du changement climatique » Préface Edouard Bard et Jérôme Chapellaz
Pour comprendre et décrypter la crise écologique en cours, une perspective historique de ses origines et de son évolution à l'échelle du globe s'impose. Cet ouvrage regroupe sept articles fondateurs (dont quatre traductions inédites), annonciateurs du changement climatique actuel. Écrits au XIXe siècle par les grands noms de la science que sont Joseph Fourier, Claude Pouillet, James Croll, John Tyndall, Svante Arrhenius et Thomas Chamberlin, ils retracent un siècle d'avancées capitales dans le domaine des sciences de la Terre, tout en faisant l'éloge des expérimentateurs. Nous vous proposons de (re)découvrir ces textes précurseurs : découverte du principe de l'effet de serre (Fourier), détermination de l'absorption du rayonnement solaire par l'atmosphère (Pouillet), rivalité entre la théorie astronomique des cycles glaciaires (Croll) et la théorie climatique du gaz carbonique (Tyndall), influence de la concentration du dioxyde de carbone dans l'atmosphère sur le réchauffement de la planète (Arrhenius), confirmation du rôle majeur du dioxyde de carbone dans la régulation de la température de la Terre (Chamberlin).
http://livre.fnac.com/a2734981/Svante-Arrhenius-Sur-les-origines-de-l-effet-de-serre-et-du-changement-climatique

« Climat : une planète et des hommes » 26 chercheurs français
http://livre.fnac.com/a3254099/Collectif-Climat-une-planete-et-des-hommes

« Voyage dans l’anthropocène » Claude Lorius
Qui transforme aujourd'hui l'atmosphère au point d'en dérégler le climat ? L'homme. Qui charrie plus de terre que tous les fleuves réunis ? L'homme. Qui acidifie les océans ? L'homme. Qui est en train de détruire les espèces vivantes qui constituent notre biosphère ? L'homme. C'est en cherchant à percer les mystères du réchauffement planétaire que les climatologues ont découvert une information essentielle : l'humain est devenu la principale force géologique sur la planète. Et les stratigraphes d'aujourd'hui de se réunir pour déterminer comment traiter cette nouvelle ère dont la brièveté est justement la caractéristique. Car l'Anthropocène est avant tout cela : l'histoire d'une formidable accélération qui nous questionne aujourd'hui sur notre rôle : serons-nous les gardiens de la Terre ou les spectateurs impuissants de notre toute-puissance ? Ce livre est le voyage d'un climatologue, Claude Lorius, pionnier des recherches sur le climat et lauréat du Blue planet prize (l'équivalent du Nobel pour les questions écologistes) et d'un journaliste, Laurent Carpentier, écrivain et spécialiste de questions environnementales, aux confins de cette nouvelle ère.
http://livre.fnac.com/a3100049/Claude-Lorius-Voyage-dans-l-anthropocene

« Changement climatique : les savoirs et les possibles » Jérôme Chappellaz, Hervé Le Treut
Ultimatum, justice, crise, croissance verte, scepticisme, controverse... le changement climatique fait du bruit en ce début de XXIe siècle - et il n'a pas fini d'en faire. Qu'on le veuille ou non, il s'impose à tous, du Nord au Sud, et pour longtemps.
Pour agir en connaissance de cause, mieux vaut s'informer à bonne source et faire un point précis sur les connaissances dont on dispose, afin de comprendre comment ces savoirs sont créés, discutés, validés, diffusés - parfois même déformés.
C'est ce que proposent les auteurs de cet ouvrage. Deux climatologues (un modélisateur et un observateur), un économiste et un journaliste, reconnus et légitimes entre tous, nous invitent à s'asseoir à leur table et à suivre le fil de leurs connaissances, de leurs doutes, de leurs espoirs, mais aussi de leurs craintes et de leurs colères. Ils nous donnent des clés pour décrypter les paradoxes et les enjeux de la question climatique, ainsi que des armes intellectuelles pour combattre le scepticisme de mauvaise foi et débattre du scepticisme rationnel.
Les auteurs
Hervé Le Treut, climatologue, directeur de l’Institut Pierre Simon Laplace - Laboratoire de météorologie dynamique ; membre de l’Académie des sciences ; Jérôme Chappellaz, directeur de recherche au CNRS, Laboratoire de glaciologie et géophysique de l’environnement de Grenoble ; Olivier Godard, économiste, directeur de recherche au CNRS, département Humanités et sciences sociales, École polytechnique ;Sylvestre Huet, journaliste à Libération, spécialisé dans le domaine de l’information scientifique.
http://livre.fnac.com/a2815702/Herve-Le-Treut-Changement-climatique


« Climat et Société » Marie Antoinette Mélières et Chloé Maréchal
e livre destiné en particulier aux enseignants et aux étudiants, vise à fournir des repères essentiels sur la question du réchauffement climatique, des climats passés au climat futur en distinguant le rôle joué par l’homme. Les auteures décrivent d’abord les mécanismes et causes de la variabilité du climat, ainsi que ses évolutions passées, en particulier depuis les derniers millions d'années. Elles se concentrent ensuite sur le climat récent et la responsabilité de l’homme dans son évolution, puis présentent une synthèse des projections futures et des enjeux associés pour la société et notre environnement.

Marie-Antoinette Mélières, docteur de 3e cycle en chimie quantique, docteur d’Etat en Physique, a enseigné en physique fondamentale puis en sciences du climat et de l’environnement à l’Université Joseph Fourier de Grenoble et à l’Université de Savoie.

Chloé Maréchal, docteur de l’Université, enseigne les Sciences de la Terre à l’Université Claude Bernard Lyon 1.

http://france.meteofrance.com/france/actu/actu?portlet_id=73768&document_id=24838


Encore la foire à l'escroquerie :doubt:

:beer:



Message modifié ( 19-06-2011 15:34 )

Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #182 - 20 June 2011, 01:00:41
Quote
Thierry Duhagon a écrit:
...Mais les mouvements écologistes ont aussi leur part de responsabilité dans cette dérive, notamment par leurs recours à une médiatisation parfois outrancière. Le constat est glaçant : c'est tout un domaine d'étude dont la vérité est menacée de disparition...
http://livre.fnac.com/a2990942/Stephane-Foucart-Le-populisme-climatique

Voilà :badsmile:
Simple, facile à retenir !

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
"Le populisme climatique dévoile leurs arguments, leurs réseaux et leurs agissements de ces dernières années et révèle un abandon de toute éthique scientifique."
http://livre.fnac.com/a2990942/Stephane-Foucart-Le-populisme-climatique

Un des principal auteur du rapport du GIEC est le Dr Sven Teske, employé de Greenpeace International, auquel il est fait référence pas moins de 70 fois dans le rapport. On notera aussi l’European Renewable Energy Council, comme co-auteurs.

"Réseaux", La paille, la poutre, toussa ;)

Je ne mentionne pas le climategate et les industries vertes, pas envie de suivre Foucart dans le caniveau ou l'outrance. Nous sommes sociaux certaines connexions sont de l'ordre du "normal" mais c'est l’hôpital qui se moque de la charité en quelque sorte.

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
tandis que la planète s'est réchauffée depuis le début du XXe siècle. Or les ressources ne sont pas éternelles et les déchets s'accumulent.
http://www.mollat.com/livres/valerie-masson-delmotte-climat-vrai-faux-9782746505001.html

Si les ressources ne sont pas éternelles problème réglé pour le climat (en un siècle) dès que nous serons à court. CQFD. Ça ne devrait pas tarder selon les mêmes sources.

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
« Voyage dans l’anthropocène » Claude Lorius
 

Code: [Select]
"Selon le glaciologue [glow=yellow,2,300]Claude Lorius[/glow], le problème majeur est celui de l'énergie. «Il faut arriver sur ce plan à une
gouvernance internationale, [glow=yellow,2,300]mais ce n'est pas possible actuellement, ou en tout cas je ne vois pas comment»,
explique-t-il.[/glow] Claude Lorius Interrogé sur l'émergence possible d'un nouvel ordre économique fondé sur le
développement durable,[glow=yellow,2,300] il affirme ne plus croire à cette notion, jugeant qu'il s'agit d'un «terme trompeur»
[/glow]."
http://www.20minutes.fr/article/271314/Monde-Le-glaciologue-Claude-Lorius-tres-pessimiste.php

Enfin un qui a allumé sont cerveau, il dis la même chose que moi et contredit Stern et les scénarios verts du GIEC en passant. :siffle:
Je rappelle que Claude Lorius est  "pionnier des recherches sur le climat et lauréat du Blue planet prize (l'équivalent du Nobel pour les questions écologistes)" :badsmile:


Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Encore la foire à l'escroquerie :doubt:
:beer:

L'escroquerie c'est qu'a part de rares allumé tout ce beau monde vit ... comme tout le monde. Voiture, maison, hélico pour certains, des tonnes de pétrole et aucune solution de rechange sinon ils donneraient l'exemple et tout le monde emboiterait le pas. Donc "on va tous crever" parce que ... on vit comme les écolos la bonne conscience en moins ?


T'as vu ? sans les mains, juste avec tes propres sources ! :badsmile:

A++ :beer:

Dan

Même les verts allemand ce foutent totalement du RCA (titre perso :) )
"Berlin ne pourra pas se passer de nouvelles centrales à gaz et à charbon, comme l'anticipe le gouvernement.[...]
L'Allemagne n'est d'ailleurs pas une bonne élève, puisqu'elle émettait déjà près de deux fois plus de CO2 que la
 France en 1990. Malgré le bond des énergies renouvelables, le charbon représente toujours 43 % de la production
d'électricité outre-Rhin."

http://www.lepoint.fr/economie/les-dangers-de-la-transition-energetique-allemande-30-05-2011-1336763_28.php



Message modifié ( 20-06-2011 04:48 )


Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #183 - 20 June 2011, 12:35:11
Rien n'est tout vert (sans jeu de mot)... et la problématique complexe et je suis bien d'accord...

A te lire le GIEC serait à la solde de Greenpeace: un peu de sérieux... relire au moins le résumé destiné aux décideurs...

Pour la suite il convient de ne rien mélanger...  et je trouve qu'on fait ici un peu un amalgame... climat / énergie / éventuelles solutions...

Aux éditions du CNRS http://france.meteofrance.com/france/actu/actu?portlet_id=77231&document_id=25541

Alors pour ma part ma conclusion sera la suivante...

1) Difficile de remettre en cause le constat des scientifiques (quoi que tu en dises... je sais... mais seules les publications scientifiques à venir :combat: feront la différence... alors wait & see...)
2) Difficile de ne pas prendre en compte le problème de l'approsionnement énergétique et le bazar avec le nucléaire ne va pas simplifier les choses...
3) Difficile de ne pas considérer que c'est l'économie qui s'adaptera aux lois lois de la physique... et pas le contraire:damn:

Alors sur l'avenir.... tu affirmes qu'une grande partie des gens ne semble pas prête à se bouger :sad: ou alors sous la contrainte :hot:... bien sûr que tu as raison.... mais c'est bien dommage... le débat porterait alors sur la nature humaine...:damn:

De là à affirmer qu'il n'est pas possible d'envisager une alternative... pour essayer de préparer une transition et éviter de tomber sur les fesses trop brutalement... et bien... c'est ton avis! ;)

Pas le mien.... mais sinon on s’ennuierait non? ;)

A continuer un de ces jours autour d'un verre :friend:

Amistast



Message modifié ( 20-06-2011 12:38 )

Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #184 - 20 June 2011, 15:24:46
Quote
Thierry Duhagon a écrit:
A te lire le GIEC serait à la solde de Greenpeace: un peu de sérieux... relire au moins le résumé destiné aux décideurs...

Non tu as mal lu ou mal interprété le fond:

Le procès qui est souvent fait aux "hérétiques" du RCA est simple: Soit ce sont des "abrutis sans éthique" soit ils sont "vendu au lobby". Ce discours est contre-productif et irrespectueux c'est ce que je mettais en lumière, pas plus, pas moins.

Faut lire ce que tu copie/colle de temps en temps: ;)

Quote
"Des chercheurs qui ont bataillé, dans les années 1980, aux côtés des cigarettiers reprennent du service sur le dossier climatique et appliquent les mêmes stratégies que celles jadis mises en œuvre pour minimiser les risques du tabac ou de l'amiante."
"Le populisme climatique dévoile leurs arguments, leurs réseaux et leurs agissements de ces dernières années et révèle un abandon de toute éthique scientifique.."

Stephane Foucart  n'est pas isolé, ce discours est souvent repris avec virulence. Hors il ce trouve que dans le domaine des réseaux et de l'éthique douteuse les torts sont bien partagé.


Traiter ces gens entre nombreux autre de vendu aux lobby sans éthique est contre-productif. Au lieu d'insulter des confrères les rechauffistes devraient consolider leurs modèle, écouter les critiques et évacuer les biais et  les conflits d’intérêts évident !!!!

Quote
Dr. Edward Wegman--former chairman of the Committee on Applied and Theoretical Statistics of the National Academy of Sciences--demolishes the famous "hockey stick" graph that launched the global warming panic.

Dr. David Bromwich--president of the International Commission on Polar Meteorology--says "it's hard to see a global warming signal from the mainland of Antarctica right now."

Prof. Paul Reiter--Chief of Insects and Infectious Diseases at the famed Pasteur Institute--says "no major scientist with any long record in this field" accepts Al Gore's claim that global warming spreads mosquito-borne diseases.

Prof. Hendrik Tennekes--director of research, Royal Netherlands Meteorological Institute--states "there exists no sound theoretical framework for climate predictability studies" used for global warming forecasts.

Dr. Christopher Landsea--past chairman of the American Meteorological Society's Committee on Tropical Meteorology and Tropical Cyclones--says "there are no known scientific studies that show a conclusive physical link between global warming and observed hurricane frequency and intensity."

Dr. Antonino Zichichi--one of the world's foremost physicists, former president of the European Physical Society, who discovered nuclear antimatter--calls global warming models "incoherent and invalid."

Dr. Zbigniew Jaworowski--world-renowned expert on the ancient ice cores used in climate research--says the U.N. "based its global-warming hypothesis on arbitrary assumptions and these assumptions, it is now clear, are false."

Prof. Tom V. Segalstad--head of the Geological Museum, University of Oslo--says "most leading geologists" know the U.N.'s views "of Earth processes are implausible."

Dr. Syun-Ichi Akasofu--founding director of the International Arctic Research Center, twice named one of the "1,000 Most Cited Scientists," says much "Arctic warming during the last half of the last century is due to natural change."

Dr. Richard Lindzen--Professor of Meteorology at M.I.T., member, the National Research Council Board on Atmospheric Sciences and Climate, says global warming alarmists "are trumpeting catastrophes that couldn't happen even if the models were right."

Dr. Habibullo Abdussamatov--head of the space research laboratory of the Russian Academy of Science's Pulkovo Observatory and of the International Space Station's Astrometria project says "the common view that man's industrial activity is a deciding factor in global warming has emerged from a misinterpretation of cause and effect relations."

Dr. Richard Tol--Principal researcher at the Institute for Environmental Studies at Vrije Universiteit, and Adjunct Professor at the Center for Integrated Study of the Human Dimensions of Global Change, at Carnegie Mellon University, calls the most influential global warming report of all time "preposterous . . . alarmist and incompetent."

Dr. Sami Solanki--director and scientific member at the Max Planck Institute for Solar System Research in Germany, who argues that changes in the Sun's state, not human activity, may be the principal cause of global warming: "The sun has been at its strongest over the past 60 years and may now be affecting global temperatures."

Prof. Freeman Dyson--one of the world's most eminent physicists says the models used to justify global warming alarmism are "full of fudge factors" and "do not begin to describe the real world."

Dr. Eigils Friis-Christensen--director of the Danish National Space Centre, vice-president of the International Association of Geomagnetism and Aeronomy, who argues that changes in the Sun's behavior could account for most of the warming attributed by the UN to man-made CO2.


Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Pour la suite il convient de ne rien mélanger...  et je trouve qu'on fait ici un peu un amalgame... climat / énergie / éventuelles solutions...

:wonder: Il me semble que c'est le fond du problème non ? C'est l'utilisation de l'énergie qui poserait problème au climat et il conviendrait de trouver des solutions. :badsmile:

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
1) Difficile de remettre en cause le constat des scientifiques (quoi que tu en dises... je sais)

Tu ne monterais pas dans un avion sur à 90% seulement avec des prédictions qui vont de la peinture écaillée à l'aile arrachée. "Difficile" en l'état de nos connaissances et dans l'optique scientifique non, il reste énormément d'études à faire et de points à élucider.

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
mais seules les publications scientifiques à venir :combat: feront la différence... alors wait & see...)

On est d'accord.

Quote
2) Difficile de ne pas prendre en compte le problème de l'approvisionnement énergétique et le bazar avec le nucléaire ne va pas simplifier les choses...
3) Difficile de ne pas considérer que c'est l'économie qui s'adaptera aux lois de la physique... et pas le contraire:damn:

Tout à fait.

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Alors sur l'avenir.... tu affirmes qu'une grande partie des gens ne semble pas prête à se bouger :sad: ou alors sous la contrainte :hot:... bien sûr que tu as raison.... mais c'est bien dommage...

Tout à fait.

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
le débat porterait alors sur la nature humaine...:damn:

Je sens poindre les envolée lyrique sur "la nature humaine" (l'homme est une merde) :badsmile: Et la dessus je ne suis absolument pas d'accord: il y a une incompréhension fondamentale.

Tout le monde ici à un ordinateur (voir une voiture ou... une maison :-) ) mais personne ne ce considère comme "un méchant pollueurs inconscient". Comme les souris dans un champ c'est l'addition qui fait le mal.

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
De là à affirmer qu'il n'est pas possible d'envisager une alternative... pour essayer de préparer une transition et éviter de tomber sur les fesses trop brutalement... et bien... c'est ton avis! ;)

Il reste à trouver laquelle. :badsmile:

Dans le grand publique on a (Les verts ont) réussi à faire croire que quelques panneaux solaire et éoliennes vont nous sauver, que ce n'est qu'une question de volonté politique. Hors c'est le pat technologique il n'y a actuellement aucun moyen de maintenir notre niveau de vie avec des ENR. C'est ce que dis aussi Claude Lorius le "pionnier des recherches sur le climat et lauréat du Blue planet prize"

Et quand je parle "niveau de vie" je ne pense pas aux vacances aux Maldives, je parle de toutes les avancées qui permettent aux gens de ce nourrir, vivre décemment, longtemps et en bonne santé.


A++

Dan


Le processus Haber–Bosch nourrit un tiers de la planète avec des fertilisants issu de ressources fossiles. [...]

Le procédé Haber est un procédé chimique destiné à synthétiser de l'ammoniac (NH3) par hydrogénation du diazote (N2) gazeux atmosphérique par le dihydrogène (H2) gazeux en présence d'un catalyseur. Le procédé Haber-Bosch a une importance économique considérable, car il est difficile de fixer l'azote, en grandes quantités et à un coût peu élevé, à l'aide des autres procédés mis au point. L'ammoniac ainsi obtenu sert le plus souvent à créer des engrais azotés synthétiques, lesquels sont essentiels pour alimenter le tiers de la population mondiale au début du XXIe siècle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A9d%C3%A9_Haber



Message modifié ( 20-06-2011 15:33 )


Offline Pagir

  • Legend
  • ******
  • Posts: 4522
  • Karma: 1
Reply #185 - 20 June 2011, 16:46:17
:wonder:


Quote
Quote
   Thierry Duhagon a écrit:
    Pour la suite il convient de ne rien mélanger... et je trouve qu'on fait ici un peu un amalgame... climat / énergie / éventuelles solutions...



:wonder: Il me semble que c'est le fond du problème non ? C'est l'utilisation de l'énergie qui poserait problème au climat et il conviendrait de trouver des solutions. :badsmile:

C'est curieux que ce débat va toujours de la prémisse à la conclusion et de la conclusion à la prémisse. Je lis toujours dans ce débat une faille logique chez les "climatosceptique", qu'on pourrait exprimer par:

"L'humanité a besoin d'énergie
Or, les sources d'énergie sont polluantes
Donc, le réchauffement climatique n'existe pas"

J'exagère, mais pour faire comprendre mon propos: systématiquement ceux qui nient l'existence du réchauffement climatique font intervenir la question de l'impossibilité d'obtenir de l'énergie sans émission de CO2.

C'est dans ce sens que je comprends l'expresion de Thierry.

Dans le fond, tout se résume pourtant à une discussion sur deux  points:

Le réchauffement climatique existe-il?

À ça, il me semble que la réponse est clairement oui: suffit de voir ce qui se passe dans le nord du Canada, où des maisons "coulent" dans le pergélisol qui fond et où le passage du nord-ouest est ouvert sur une période de plus en plus longue chaque année pour s'en convaincre. Ça ne résout pas l'équation :

Le réchauffement climatique peut-il être contré par une intervention humaine?

C'est déjà beaucoup moins clair, mais c'est là où la plupart des climatosceptiques commencent le débat, alors que les deux questions sont totalement distinctes!

Dans ce contexte, la question entre ces deux questions est intéressante, mais n'aide pas à solutionner l'équation:
"Le réchauffement est-il le fait de l'homme"?

Bon, je dois quitter...


Pagir

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #186 - 20 June 2011, 20:37:49
Quote
Pagir a écrit:
J'exagère
A peine une louche de caricature simpliste :badsmile:

Quote
Pagir a écrit:
Mais pour faire comprendre mon propos: systématiquement ceux qui nient l'existence du réchauffement climatique font intervenir la question de l'impossibilité d'obtenir de l'énergie sans émission de CO2.
Sans contexte cette phrase n'a pas de sens  !? :wonder:

-Qui l'a dit et dans quel contexte ?
-En valeur absolue ? ("ça n'existe pas du tout")
-A niveau de vie constant ?
-A quel échelle on ce situe ?

Quote
"L'humanité a besoin d'énergie
Or, les sources d'énergie sont polluantes
Donc, le réchauffement climatique n'existe pas"

Jamais lu une tel absurdité ni dans ce fil ni ailleurs en fait. Mauvaise formulation ? :wonder:

Quote
Le réchauffement climatique existe-il?
À ça, il me semble que la réponse est clairement oui: suffit de voir ce qui se passe dans le nord du Canada, où des maisons "coulent" dans le pergélisol qui fond et où le passage du nord-ouest est ouvert sur une période de plus en plus longue chaque année pour s'en convaincre. Ça ne résout pas l'équation :

Effectivement, la discussion est en partie: le réchauffement climatique anthropique existe-t-il et surtout à quel degré ? Avec le corolaire: la part de naturel, de cyclique, de l'homme qui est loin d'être défini et identifié exactement. On trouve énormément de choses qu'on n'arrive pas à expliquer comme les décorrélation ou décalages CO2/température sans parler des variations brutales dont les causes restent obscure.

Quote
Le réchauffement climatique peut-il être contré par une intervention humaine?

Devant n'importe quel défi écologique ce posent les problèmes du rapport cout/bénéfice pour l’espèce humaine et  pour la planète. Tous sont difficile, complexe et imbriqué.

Le système qu'on pense avoir peut-être faussé et vouloir maitriser est celui-ci:


Climate changes in the past 17,000 years from the GISP2 Greenland ice core.

Thierry a la position qu'on doit absolument intervenir et qu'on peut le faire avec un faible cout pour l'humanité, je maintiens que la nécessité n'est pas définitivement tranchée actuellement et que le cout est énorme donc qu'on ne le fera pas sans contraintes absolue comme le dis aussi Claude Lorius "pionnier des recherches sur le climat et lauréat du Blue planet prize (l'équivalent du Nobel pour les questions écologistes) :-)

Ce débat a lieu actuellement en science et dans la société parce que ça questionne notre avenir et celui de nos enfants, sinon la plupart s'en moqueraient totalement de qui réchauffe qui.

A++

Dan



Message modifié ( 21-06-2011 02:24 )


Offline cslevine

  • Legend
  • ******
  • Posts: 3621
  • Karma: 17
Reply #187 - 20 June 2011, 21:33:07
en tout cas, depuis mon coin j'observe les actualités, ce qui arrive à mes proches, à moi même, etc. etc. etc.
et aujourd'hui c'est franchement pas beau à vivre, cette société.
Juste en tant que témoignage :

Si on est bon, c'est à dire honnète, avec un certain sens du respect, de la dignité, mais aussi une certaine sensibilité, ouverture d'esprit, l'envie de raisonner (comme on le peut), et bien ...
...et bien dans la peur et le doute on vivra, dans la remise en question perpétuelle également, dans le sentiment de se faire avoir trop souvent par les autres. Une sorte de rancueur entrée on cultivera, avec les pires sentiments intérieurs.
Et oui, ce n'est pas l'inverse, même si on veut bien croire au Père Noël, réservons ces croyances au 25 Décembres ou tout autre jour choisi dans l'année pour aller brûler quelques grains d'encens sous les étoiles. Si si c'est très joli.

Mais de grâce si vous êtes bons, alors un seul mot d'ordre :
Baissez la tête. Marchez le long des murs.
Faites semblant de ne pas être si bons que cela,
exemple : un petit mot d'insulte puérile et débile lors d'un énervement quelconque
ne pourra que vous porter chance. Certainement pas le contraire.
Jamais une phrase de sagesse à la Yoda tu n'utilisera, réserves les pour le forum d'Orbiter, ou d'autres, et de grâce sous un pseudo ! (surtout si tu cherhes un emploi autre qu'artistique. moi ça va... )



Bref : plus le temps passe, moins j'arrive à comprendre les autres, la société, et à savoir si vraiment tout cela a vraiment du sens. Je pense pouvoir en tirer la conclusion que non.

Tant que vous pouvez vous protéger, protéger vos proches, vos enfants, de l'extérieur : Faites le.
Croyez moi, c'est la seule solution. Toute alternative est vouée d'avance, à un échec total, au milieu des vautours, corbeaux, chiens sauvages et autres cancrelats. Car c'est cela, 80% de l'humanité : des profiteurs avides et jaloux.
je dis 80% : cela peut varier, c'est selon le petit bonheur la malchance, le lieu, les fréquentations etc.

( exemple ici dans ce forum par exemple c'est plutôt 20% voire moins )
( exemple dans les forums de Jeuxvideo.com ... bon...  )
( ... comme on ne peut pas mourir de connerie, nnn% mourront de vieillesse c'est toujours ça... )



Message modifié ( 20-06-2011 21:43 )


Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #188 - 20 June 2011, 23:15:15
Quote
cslevine a écrit:
en tout cas, depuis mon coin j'observe les actualités, ce qui arrive à mes proches, à moi même, etc. etc. etc.
et aujourd'hui c'est franchement pas beau à vivre, cette société.

La société assure une vie matériel sans commune mesure avec ce que nos ancêtres ont connu. Possibilités, ressources, facilité, aides, richesse, nourriture, éducation, santé; tout ce dont nos ancêtres ont pu rêver.

Mais tout ça ne garanti pas le bonheur individuel, la famille, l'amitié, la place dans la société ou l'humeur. On peut aussi bien être malheureux dans une tribu sauf que ça dure en général beaucoup moins longtemps: les états d’âme sont un luxe quand les conditions sont difficiles.

C'est peut-être ça qui te manque: Une bonne course avec une gazelle que tu tuerais avec tes dents, le retour à la source, la survie brut ! Le cri sauvage qui sort de ta poitrine quand cette viande frémissante rend l'âme pour que toi et ta tribu vous puissiez vivre !

RHAAAAAAA !!!!!



Quote
cslevine a écrit:
Car c'est cela, 80% de l'humanité : des profiteurs avides et jaloux.

Faudrait moins regarder les actualités et penser à aller au zoo tuer une gazelle ou deux . :badsmile:

A++

Dan



Message modifié ( 20-06-2011 23:39 )


Offline cslevine

  • Legend
  • ******
  • Posts: 3621
  • Karma: 17
Reply #189 - 21 June 2011, 01:59:27
Quote
Faudrait moins regarder les actualités et penser à aller au zoo tuer une gazelle ou deux . :badsmile:


Merci du conseil Dan, en fait je vais me rabattre sur quelques étrilles, tourteaux et poissons. C'est vrai que c'est un bonheur de pêcher par soi-même ces petites douceurs ;)
(  www.cslevine.com/etretat/alapeche.htm  )



Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #190 - 21 June 2011, 10:10:09
A propos de Claude Lorius: lire l'intégralité de l'article:
Le glaciologue français Claude Lorius, 76 ans, qui doit recevoir mercredi à Tokyo le prix «Blue Planet», se déclare «très pessimiste» quant à la capacité de l'homme à inverser les changements climatiques en cours, dans un entretien au quotidien «Le Monde».

«Honnêtement, je suis très pessimiste. (...) On prévoit d'ici la fin du siècle un bond climatique qui pourrait être équivalent à celui que la planète a franchi en 10.000 ans pour passer de l'âge glaciaire à l'holocène! Et je ne pas vois que l'homme ait actuellement les moyens d'inverser la tendance», explique-t-il.

Selon le glaciologue, le problème majeur est celui de l'énergie. «Il faut arriver sur ce plan à une gouvernance internationale, mais ce n'est pas possible actuellement, ou en tout cas je ne vois pas comment», explique-t-il.

«Au XXe siècle, alors que la population était multipliée par 4, la consommation d'énergie dont dépendant les émissions de gaz carbonique était multipliée par 40», souligne-t-il.

Interrogé sur l'émergence possible d'un nouvel ordre économique fondé sur le développement durable, il affirme ne plus croire à cette notion, jugeant qu'il s'agit d'un «terme trompeur».

«Avant, j'étais alarmé, mais j'étais optimiste, actif, positiviste. Je pensais que les économistes, les politiques, les citoyens pouvaient changer les choses. J'étais confiant dans notre capacité à trouver une solution. Aujourd'hui, je ne le suis plus... sauf à espérer un sursaut inattendu de l'homme», explique-t-il.

Le prix «Blue Planet», de la Fondation japonaise Asahi Glass, a été attribué au scientifique français pour sa contribution à la mise en évidence des changements climatiques à partir de l'analyse du coeur des glaciers de l'Antarctique, où il a effectué de très nombreuses missions.



Certes il est pessimiste... mais ne remet pas en cause le constat scientifique... ( c'est là que je parle d'amalgame)


Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #191 - 21 June 2011, 10:43:37
"Thierry a la position qu'on doit absolument intervenir et qu'on peut le faire avec un faible cout pour l'humanité, je maintiens que la nécessité n'est pas définitivement tranchée"

Je pense effectivement qu'il faut se bouger urgemment et que le paradigme actuel ne tiendra pas longtemps!

Un "plan marshall " pour accélérer la transition énergétique, la reconstruction et la remise à niveau des logements (entre autre) constitue un réel projet de société...

A faible coût... non certainement pas... (jamais prétendu cela d'ailleurs!)

Mais une réponse 100% nucléaire (3ème ou xème génération) à la demande croissance énergétique mondiale nécessiterait l'intégralité du PIB mondial... belle utopie aussi??? non???

Faire fonctionner la planche à billet???? et pourquoi pas????  Pire que la crise monétaire actuelle????


Il est plus facile de ne pas se bouger en maintenant son "way of life" et advienne que pourra (ou ne pourra pas d'ailleurs) que d'avoir une vue de l'avenir responsable pour nos enfants...

Tu expliques que la société assure une vie matériel sans commune mesure avec ce que nos ancêtres ont connu. Possibilités, ressources, facilité, aides, richesse, nourriture, éducation, santé; tout ce dont nos ancêtres ont pu rêver.

Mais quelle escroquerie de prétendre que cela va continuer ad vitam!

Et quelle arnaque pour les gamins qui aujourd'hui, déjà dans notre société, peineront à avoir le même niveau de vie que leurs parents!!!!!!

Ou alors je veux bien la "recette" de suite ;)


Ce n'est ni du pessimisme, ni de l'alarmisme mais un comportement que je juge assez responsable.


Enfin et pour que les choses soient claires la question posée aux scientifiques n'est pas

Est ce que l'homme est le seul responsable de l'évolution du climat? clairement NON
mais
Est ce que l'homme n'est pas entrain de devenir la cause principale de changement du climat? a priori de grandes chances que OUI

Et même Lorius répond que oui. (ainsi qu'une palanquée d'autres...)

Sur l'ensemble des sources citées... OK... des avis... sympatiques, intéressants mais que des avis... désolé!

Des articles scientifiques soumis à comité de relecture, des publications scientifiques pèsent aujourd'hui dans ce débat!

Mais cela sera là notre éternel sujet de discussion... ;)

4° en moins il y a 10 000 ans dernier âge glaciaire.
2° en plus en un demi siècle ...  patientons un peu... on verra bien...



Message modifié ( 21-06-2011 15:36 )

Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #192 - 21 June 2011, 11:14:44
pour réduire les dépenses d'énergie et de matériaux, ils faudrait les faire durer plus longtemps, mais actuellement les produits sont conçus pour être jetés rapidement
ça s'appelle l'obsolescence programmée, il y a un documentaire très intéressant là dessus :

Prêt à jeter - Obsolescence Programmée
http://www.youtube.com/watch?v=iB8DbSE0Y90 (disponible en son intégralité)


sinon on peut aussi pester contre l'agriculture qui fonctionne à peu près selon les même principes : rendre les semences stériles  et fragiles pour que l'agriculteur rachètent toujours les graines et les produits chimiques nécessaires

là aussi je vous propose un documentaire réalisé par Coline Serreau : "Solutions locales pour un désordre global"
je vous renvoie au site (pas de vidéo entière sur Youtube, mais des extraits)
http://www.solutionslocales-lefilm.com/


et pour ceux qui croient qu'il vaudrait mieux manger autre chose que du "vert", rassurez-vous, il y a aussi un documentaire pour ça : "Manger peut-il nuire à notre santé ?" par Eric Guéret
http://www.youtube.com/watch?v=D_HIWdmrOQo (je crois que c'est la version complète)

alors oui, l'Homme, c'est vraiment une très grosse merde !

bon visionnage !



Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #193 - 21 June 2011, 11:55:24
Oups... ca attaque fort!

Génial "Solutions locales pour un désordre global" ;)


Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #194 - 21 June 2011, 15:39:26
Quote
Fox-Terrier a écrit:
pour réduire les dépenses d'énergie et de matériaux, ils faudrait les faire durer plus longtemps, mais actuellement les produits sont conçus pour être jetés rapidement

Mouais... :doubt:

Ces doc s'appuient sur des demi-vérités et rajoutent des tas de conneries tordues en plus, j'éviterais fortement les sources sensationnelles sans aller vérifier sur futura-science ou ailleurs ou au moins chercher les avis de gens qui sont dans la partie.

De toute façon tout les documents/bouquin outrancier à base de "eux" (groupe souvent flou) "veulent notre mal"
c'est de la merde bonne à jeter même sans examen. C'est un poil plus compliqué.

"L'obsolescence programmée" existe évidemment (on m'en parlait déjà en cours de techno voici 20 ans) mais pour bien d'autre raisons: la qualité la pérennité ça coute très, très cher. Tout l'enjeux c'est donc d'utiliser des matériaux moins cher pour vendre à bas prix mais il ne faut pas évidemment que ça pète trop tôt sinon ça torpille la marque. Les études sont là pour "temporiser" la fiabilité, garantir au moins une période de bon fonctionnement correspondant au cout.

Imaginez le prix d'un écran plat qualité aéronautique :badsmile: (ET ça pète aussi de temps en temps)



Obsolescence Programmée sur futura science:
http://forums.futura-sciences.com/electronique/458104-obsolescence-programmee.html

"Solutions locales pour un désordre global", Pas le temps de chercher pour l'instant.

"Manger peut-il nuire à notre santé ?"

La médecine cherche toujours les millions de mort empoisonné mais bon. Pas le temps de chercher encore. (Je dois filer dans 10mn je suis par prêt, aaaarghhh)

37 mort pour les graines bio, quel empoisonneurs ces industriels... :badsmile:

40% de la population mondiale mourrait sans "l'agriculture de merde".
Quote
"Le processus Haber–Bosch nourrit un tiers de la planète avec des fertilisants issu de ressources fossiles. [...]

Le procédé Haber est un procédé chimique destiné à synthétiser de l'ammoniac (NH3) par hydrogénation du diazote (N2) gazeux atmosphérique par le dihydrogène (H2) gazeux en présence d'un catalyseur. Le procédé Haber-Bosch a une importance économique considérable, car il est difficile de fixer l'azote, en grandes quantités et à un coût peu élevé, à l'aide des autres procédés mis au point. L'ammoniac ainsi obtenu sert le plus souvent à créer des engrais azotés synthétiques, lesquels sont essentiels pour alimenter le tiers de la population mondiale au début du XXIe siècle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Proc%C3%A9d%C3%A9_Haber
"

Quote
Fox-Terrier a écrit:
Alors oui, l'Homme, c'est vraiment une très grosse merde !

Tu es en train de qualifier de "grosse merde" des types qui ont monté en 200 ans une civilisation qui peut nourrir 6 milliards d'individus alors que la famine à toujours existé, qui n'a cessé de faire monter le niveau de vie, l’espérance de vie ainsi que la richesse. Une civilisation qui te fournit l’électricité un ordi une voiture, des soins,  de la bouffe tout les jours alors que l'homme à ramé le cul dans la boue à crever de faim et mourir d'égratignures pendant 250'000 ans !!!??? 8o

Tout n'est de loin pas parfait mais quand on étudie l'histoire et les sujets en détails y a vraiment de quoi s'arracher les yeux pour ne plus lire les complaintes paranoïaques des enfants gâté de la civilisation.

Pour ceux qui ont des doutes ou sont pas content: un petit stage en foret: Agriculture bio, artisanat solide (arc, silex), pas de méchants actionnaires, que du bonheur ! :badsmile:

Les stats mondiales démentent ces visions: On vit de mieux en mieux depuis 200 ans et ce n'était pas facile:

<a href="http://www.youtube.com/watch?v=jbkSRLYSojo" target="_blank">http://www.youtube.com/watch?v=jbkSRLYSojo</a>


A++

Dan
(A la super bourre... AAAAAhhhhh)



Message modifié ( 21-06-2011 16:05 )


Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #195 - 21 June 2011, 17:00:10
Géniale la vidéo... nous voici tous revenus au point de départ.... ;)

:ptdr::ptdr::ptdr:


d'où mon post de l'époque...


"youpi youpi ya...   

Il est vrai que cette vidéo est géniale.

Voici un peu moins rigolo... à lire la tête froide... si possible...

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/04/02/le-genre-humain-menace_1502134_3232.html

Mais tu as raison, Dan, l'histoire n'est pas finie.

Alors vive nous"


EUREKA !!!!! nous venons d'inventer la théorie cyclique chaotique de l'avenir d'un post et du voyage dans le temps...
Mais que nous réserve le prochain cycle????



Message modifié ( 21-06-2011 17:05 )

Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #196 - 21 June 2011, 17:38:17
Modération: Post édité.

La liste de tous les problèmes écologiques locaux est hors sujet
et largement repris partout ailleurs tout le monde est au courant
depuis 20 ans. Merci mais ce n'est pas le sujet du fil.


A+


Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #197 - 21 June 2011, 19:15:57
Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Géniale la vidéo... nous voici tous revenus au point de départ.... ;)

Non c'est toi qui bug sur ton seul sujet de prédilection: l'apocalypse. Mon argumentaire
répondait à l'assertion que "l'homme était une merde" en montrant qu'on s'était
adapté d'une manière incroyable par le passé et que la société n'était pas celle
d'une nuée de "merde".

Tu est hors sujet pour le coup, l'apocalypse n'a rien à faire dans cette évolution,
Ravaillac n'est pas connu pour son refus de poser des panneau solaire et Alexandre
le grand avait autre chose à faire que promouvoir l'éolien.

Tu ne voudrais pas revenir un peu au minimum syndical de science plutôt que sautiller de joie
en cautionnant les vidéos-poubelles youtube parce qu'elle tapent vaguement dans le
sens que tu veux: Le obvious-bashing de cette "société pourrie" dont tu profite
pourtant plus que la moyenne ?

Manque plus que le 911 et les illuminatti et on aura touché le fond dis donc. :badsmile:

A++

Dan


Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15407
  • Karma: 256
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #198 - 21 June 2011, 19:16:07


MODERATION:

Je rappelle que ce fil voulait justement dépasser les idées reçues en allant plus loin pour
essayer de comprendre et discuter des choses plus finement.


On est TOUS au courant qu'on va probablement au devant de difficultés et qu'il y a des
problèmes (inévitable sur 6 milliards d'individus).  (Merci Thierry tu peux te rassoir on est au courant ;) )
C'est exactement ce qui se répète en boucle un peu partout malheureusement ou heureusement
la réalité est bien plus complexe que ces idées reçues et l'histoire montre que les sociétés ne
vont largement pas là ou les fantasmes contemporains le prédisent. (Non Thierry , baisse la main)

Maintenant pourquoi ça ce passe pas comme les écolos le veulent, pourquoi on s'obstine
à ne pas crever malgré toutes les prédictions depuis des siècles, comprendre comment
les sociétés évoluent, comment nuancer ou comprendre les grands engrammes pessimistes et
paranoïaque de ce début du siècle VOILA qui est dans le sujet.

Par contre ce chopper tout les enragés du bio, de l'écologie, les complotistes,  les révolutionnaires,
les dépressifs du JT, tout ceux qui ont une église ou une idéologie à vendre VOILA qui est hors sujet
parce que justement on les trouves partout ailleurs.

Il n'y a qu'a aller chez kikoolol.com pour en ramasser des pelles.

Merci !

Dan
(il y a quelqu'un qui comprend les mots que j’écris ici ?)



Message modifié ( 21-06-2011 19:26 )


Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #199 - 21 June 2011, 19:25:29
par "obsolescence programmée" j'entends bien ce que  ça veut dire : non pas que l'on utilise des matériaux bas de gamme parce que c'est moins cher, mais plutôt parce que les fabricants et les revendeurs gagnent plus si les gens achètent plus, donc ils construisent exprès les choses pour qu'elles se cassent plus tôt qu'elles devrait
pour info le phénomène à commencé dans les années 20, à l'époque, je doute qu'il y avait du made in china
dans le docu, ils citent epson qui vend ses imprimantes avec une puce qui les désactivent après un certain nombre d'impressions
ils parlent également d'une ampoule qui brille depuis 100 ans
la durée de vie d'une ampoule était (est toujours ?) étudiée pour être au alentours de 1000 h, après on les jètent et on rachètent de nouvelles
tu va pas me dire que c'est de l'économie sur le tungstène tout de même ?

c'est pas les graines bio qui tue, c'est les pesticides
en Inde, les paysans se suicident parce qu'ils sont couverts de dettes


c'est pas juste des info-rumeurs, c'est des documentaires bien foutus, tu devrais les voir (bon, c'est long)
le premier vient de arte
le second est passé au cinéma
le troisième vient de France3