See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: C'est mort pour tout les espoirs spatiaux  (Read 12323 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #50 - 08 February 2010, 02:15:14
Quote
Spass a écrit:
Après je reste perplexe sur un point néanmoins, je ne vois pas trop comment une classe moyenne en constante
croissance et qui voit son pouvoir d'achat et son niveau de vie augmenter (en effet j'ai pu le constater c'est flagrant)
va se révolter ou mettre en cause le système qui l'enrichit.

Je fais un peu short et en vrac sur la réponse je suis à la bourre...

Dans une dictature les "élites" sont issues d'un système politique pyramidale qui détient les richesses, s'auto-défend et s'auto-reproduit. Avec l'accroissement des ressources d'une énorme partie de la population de plus en plus de gens issus de la même classe (moyenne) entrent de facto au pouvoir et ont tendance à défendre leurs classe plutôt qu'une autocratie. On trouve tout les courants politique dans une classe moyenne.

En fait il ne s'agit pas de "révolution" ou de "s'opposer", il s'agit de revendications sociales, c'est un changement de la
nature même du pouvoir.

Les révolutions type 1789 n'ont jamais apportés que des changements trop brutaux pour être politiquement viable (cf histoire post 1789) puisque elle mettent au pouvoir soit des courants marginaux, soit des courants qui n'ont pas le pouvoir économique. Par contre l'évolution d'une société paysanne ou ouvrière (pauvre) en société de classe moyenne sont durables et débouchent souvent sur la démocratie puisque c'est de facto le pouvoir du plus grand nombre qui ont un intérêt à ce que ce grand nombre obtienne plus de ressources (éducations, social etc)

De ce coté je suis plutôt optimiste sur le long terme: plutôt que des délocalisations et des dangers je vois plutôt dans le
travail de pays pauvre une juste répartition des richesses mondiales. Comme elles vont dans les poches d'une grande partie de la population une seule issue est possible: l'émergence d'une classe moyenne, donc revendication sociale, éducation et prise de pouvoir silencieuse. A terme le social va augmenter le cout du travail dans ces pays les rendant moins attractif et ils deviendront exportateur de travail à leurs tour.

L'aide aux pays pauvre sur le long terme tend plutôt à détruire leurs tissu économique ou paysan (puisque les producteurs ne peuvent lutter avec des marchandises ou de la nourriture gratuite que contrôlent un petit groupe de gens corrompus) par contre ce transfert "naturel" du travail est le meilleurs moyen d'exporter positivement les valeurs démocratiques.

C'est un autre problème quand les ressources naturelles sont pillées (gaz, pétrole, diamant) la pas d'émergence de classe moyenne, corruption etc.


Sur le très long terme dans un monde aux ressources "infinie" je serais très optimiste, comme dans le lait les "points chaud" (la richesse) ce diluent inévitablement dans la masse. Mais euh...


A++

Dan



Message modifié ( 08-02-2010 08:22 )


Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #51 - 08 February 2010, 09:21:04
une source d'énergie infinie, ça n'existe pas, mais à très long terme, oui

par exemple : l'énergie peut se transformer en matière et inversement, donc tant qu'il y aura de la matière, on aura de l'énergie

mais, imaginons qu'on crée une fusée avec un réacteur à explosions d'antimatière, l'énergie crée est sous forme de chaleur et de
lumière, mais que devient-elle ensuite si on applique le principe "rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme" de Lamartine ?



Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2680
  • Karma: 15
Reply #52 - 08 February 2010, 14:33:37
Il faut remettre la loi de Lavoisier dans le contexte de sont époque.
Ceci-dit, si ou agrandit cette loi à l'énergie et la matière et l'antimatière, avec les formules d'équivalence entre eux, il
semblerais qu'il n'y-a pas de disparition, ni d'apparition, que tout se transforme, bref, que la loi reste respecté.


Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #53 - 08 February 2010, 14:42:29
Quote
Fox-Terrier a écrit:
mais que devient-elle ensuite si on applique le principe "rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme" de
Lamartine ?

Rien, elle est toujours la sous forme de chaleur, particule, rayons lumineux ou autres.
Elle va continuer à ce transformer suivant ce qu'elle touche, elle pourrait p'têt même
donner le petit coup de pouce pour faire péter la super nova qui n'attendais qu'une
particule de plus comme prétexte.

Après cette énergie dispersées peut ce condenser, allumer un nouveau soleil
et après des milliards d'années ce retrouver piégée sous forme d'hydrocarbure
qu'un extra-terrestre mettra dans sa fusée, le grand cycle quoi. :)

E=MC2 et inversement.

Ce pourrait bien qu'on respire des molécules de pet de dinosaure en passant.
(L'O2 venant massivement des prout des bactéries anaérobie primordiale)

"tout ce transforme" quoi.

Dan



Message modifié ( 08-02-2010 14:42 )


Offline Spass

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 69
  • Karma: 0
Reply #54 - 09 February 2010, 14:21:05
Attention, revoilà le gars avec toujours un jour de retard, fuyez tant qu'il est encore temps malheureux! :badsmile:

Quote
DanSteph wrote: Dans une dictature les "élites" sont issues d'un système politique pyramidale qui détient les
richesses, s'auto-défend et s'auto-reproduit. Avec l'accroissement des ressources d'une énorme partie de la population de
plus en plus de gens issus de la même classe (moyenne) entrent de facto au pouvoir et ont tendance à défendre leurs classe
plutôt qu'une autocratie. On trouve tout les courants politique dans une classe moyenne.

Je dirais à ceci près que la Chine n'est pas une didacture au sens où on l'entendrait pour l'URSS ou l'Allemagne des années
33-45, en effet il y a un parti unique, mais l'accès aux sphères supérieures n'est pas aussi fermé qu'on pourrait le croire
depuis notre point de vue occidental, bien qu'étant restreint le système chinois actuel sait que sa pérénité est liée à son
acceptation, et à ma connaissance (il faudrait vérifier là par contre) c'est la première fois au cours de l'histoire moderne
qu'une dictature pousse aussi loin ce raisonnement. D'ailleurs nul besoin qu'il y ait didacture pour assister à
l'auto-reproduction des élites, il est possible de voir en France par exemple que beaucoup de politiques, quels que soient
leurs courants ont fréquenté les mêmes écoles, les mêmes prépas, voire les mêmes universités pour certains pour en arriver
finalement au même objectif : se voir confirmer par la bénédiction populaire leur statut d'élite auto-proclamée (et je
déteste ce terme) et si jamais il y a plus d'affinités, le pouvoir. Ou pour ne citer qu'un exmple récent comment lorsqu'on
est un étudiant raté avec un papa bien placé, on peut briguer certains posts auxquels certains BAC+33 n'oseraient même pas
penser. :badsmile:

Quote
DanSteph wrote: Les révolutions type 1789 n'ont jamais apportés que des changements trop brutaux pour être
politiquement viable (cf histoire post 1789) puisque elle mettent au pouvoir soit des courants marginaux, soit des courants
qui n'ont pas le pouvoir économique. Par contre l'évolution d'une société paysanne ou ouvrière (pauvre) en société de classe
moyenne sont durables et débouchent souvent sur la démocratie puisque c'est de facto le pouvoir du plus grand nombre qui ont
un intérêt à ce que ce grand nombre obtienne plus de ressources (éducations, social etc)

Oui je suis d'accord avec ce que tu dis, par contre je ne pense pas que se soit un cheminement transposable à l'échelle
mondiale, essentiellement pour des raisons culturelles. La démocratie est une conception liée à l'histoire culturelle
européenne et encore ceci reste relatif : si l'on retire en effet de la démocratie grecque les femmes, les esclaves et de
mainère plus marginaleles étrangers de la Cité, nous étions loin d'avoir des décisions rassemblant ne serait-ce que les 50%
de la population totale. Pareil pour l'Islande médiévale, si jamais certains d'entre-vous sont allés ou iront là-bas, vous
entendrez certainement les Islandais se vantant d'être la première démocratie médiévale, alors que leur assemblée, l'Alþing
ne concernait que les chefs militaires et grands propriétaires terriens, en somme il s'agissait plus d'une Oligarchie.

Il y a eu des tentatives de démocratisation en Chine entre la chute de Pu Yi et le début de la guerre, toutes se sont soldées
par un échec, non seulement le peuple chinois en lui-même n'était pas prêt pour ce changement à l'époque, et les hommes
succédant à l'Empereur bien trop corruptibles, mais à mes yeux le plus important est que ce système de démocratie n'avait
aucun fondement culturel pour s'implanter durablement en Chine à l'époque. Soit la démocratie est le moins mauvais des
systèmes et j'en suis convaincu, cependant il ne l'est pas (à mon avis) pour toutes les cultures.

Quote
DanSteph wrote:A terme le cout du travail dans ces pays va augmenter les rendant moins attractif et ils deviendront
exportateur de travail à leurs tour.

Parfaitement d'accord, à terme cela devra se produire. Le hic est comme tu l'as dit, on ne peut pas continuer comme ca
éternellement, mais avant que ca change dans l'immédiat... :pfff:

Quote
DanSteph wrote: L'aide aux pays pauvre sur le long terme tend plutôt à détruire leurs tissu économique ou paysan
(puisque les producteurs ne peuvent lutter avec des marchandises ou de la nourriture gratuite que contrôlent un petit groupe
de gens corrompus) par contre ce transfert nature du travail est le meilleurs moyen d'exporter positivement les valeurs
démocratiques.

Si l'aide des démocratie détruit le tissu économique local et je suis d'accord avec toi, je ne pense pas en revanche que
l'onvoie à ce moment d'un bon oeil nos valeurs, surtout si comme dans le cas de l'Afrique, on rajoute le passé historique
très lourd.

Mais par contre oui dans le cas de ressources infinies, il serait logique qu'il n'y ait pas de problèmes majeurs, après comme
ce n'est pas trop à espérer pour demain malheureusement :sad: Qui sait, le besoin en ressources et les avancées de la chimie
relanceront peut-être la conquête spatiale de manière plus durable? Et encore pour certaines resources pour le pétrole on
peut aller se brosser pour en chercher sur la Lune :sunk:


Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #55 - 09 February 2010, 14:32:44
Quote
Rien, elle est toujours la sous forme de chaleur, particule, rayons lumineux ou autres.
Elle va continuer à ce transformer suivant ce qu'elle touche

la chaleur, c'est des molécules agitées, mais elles ne sont pas indéfiniment agitées
le photon a une "durée de vie" infinie, parce qu'il se déplace à la vitesse de la lumière. Mais quand il touche un objet et
s'arrête, il fait quoi ? devient invisible ? ou meure ? (ce qui implique qu'il était vivant)
et s'il se détruit, il se décompose en quoi ?

L'Homme a de nouveau trouver le moyen de tout faire péter :pfff:



Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #56 - 09 February 2010, 16:58:10
Quote
Spass a écrit:
Attention, revoilà le gars avec toujours un jour de retard, fuyez tant qu'il est encore temps malheureux! :badsmile:

Fonçons :badsmile:

Quote
Spass a écrit:
par contre je ne pense pas que se soit un cheminement transposable à l'échelle mondiale, essentiellement pour des raisons culturelles. La démocratie est une conception liée à l'histoire culturelle européenne et encore ceci reste relatif : si l'on retire en effet de la démocratie grecque les femmes, les esclaves et de mainère plus marginaleles étrangers de la Cité, nous étions loin d'avoir des décisions rassemblant ne serait-ce que les 50% de la population totale.

Tout a fait d'accord, par contre pour les raisons culturelles... la culture de l'Europe n'était pas non plus démocratique
mais plutôt "déchiquatoire" (1000 ans de guerres et de dictatures :) )

Quote
Il y a eu des tentatives de démocratisation en Chine entre la chute de Pu Yi et le début de la guerre, toutes se sont soldées par un échec...

Donc ce que je pense c'est que la "démocratie" au sens ou nous l'entendons ne peut pas exister sans qu'une majorité de la population aie de facto le pouvoir économique et qu'elle nait naturellement sous une forme ou un autre (la belgique est une monarchie) avec l'émergence d'une classe moyenne "riche".

Je pense en fait que le pouvoir économique précède ou génère le pouvoir politique.

Tu prend l'exemple des grecs avec justesse et c'est vrai qu'il faut rappeler aux joyeux enthousiaste de l'histoire déchue"
("on a régressé") que ce n'était qu'une "démocratie" des élites très loin de ce dont nous parlons.

Quote
D'ailleurs nul besoin qu'il y ait didacture pour assister à l'auto-reproduction des élites, il est possible de voir en France
par exemple que beaucoup de politiques, quels que soient leurs courants ont fréquenté les mêmes écoles, les mêmes prépas, voire les mêmes universités pour certains pour en arriver finalement au même objectif

Le plus grave défaut de la démocratie représentative tel que pratiquée en France n'est à mon avis pas le manque de démocratie puisqu'ils gouvernent aux sondages et à l'opinion publique mais plutôt le divorce consommé entre les élites et le peuple qui ne supporte plus ce que tu mentionne. Le taux de confiance est au plus bas et on aboutis à ce paradoxe que plus les élites ce plient aux moindre frémissement de l'opinion avec force gesticulation moins les gens ont confiances en eux et surtout les *suivent*.

La démocratie participative à l'avantage de donner au peuple le "sens des responsabilités" et l'impression qu'il détient
vraiment le pouvoir, le peuple est plus enclin à "suivre" et faire preuve de bonne volonté. (Même si on parle strictement des mêmes décisions)

Et la bonne volonté d'un peuple, le sentiment d'appartenir et d'œuvrer pour un tout est à mon avis essentiel. C'est un
constat qui revient dans les deux camps avec la promotion d'un service civique mais le problème n'est à mon avis pas la.

En ce sens je balance un peu: Je ne suis pas persuadé qu'une certaine forme de "propagande" scolaire qui promeut l'intérêt de la nation comme tu le dit de la Chine soit si négatif et je ne suis pas 100% certain qu'une liberté débridée qui tend à tout critiquer tout désacraliser tout dénigrer comme en France soit bonne sur le long terme.

En plus les deux camps politiques par leurs critiques mutuelle constante sont en train de ce suicider en fait. De facto le
peuple fini par les détester tout les deux.

Quote
DanSteph wrote:
Si l'aide des démocratie détruit le tissu économique local et je suis d'accord avec toi, je ne pense pas en revanche que
l'onvoie à ce moment d'un bon oeil nos valeurs, surtout si comme dans le cas de l'Afrique, on rajoute le passé historique
très lourd.

C'est certain mais j'en reviens toujours au même présupposé: Sans classe moyenne pas de "démocratie" et beaucoup de pays d'Afrique sont très loin d'en avoir pour de multiples raisons.

Il ce *pourrait* toutefois qu'après l'Asie l'Afrique devienne le réservoir de main d'œuvre à bas cout (les asiatiques y
investissent massivement) ce transfert de richesse pourrait être bénéfique.

Je pense qu'on est d'accord les deux pour dire que la révolution industrielle par exemple ne fut pas une catastrophe sociale "évitable" ("on aurait pu s'en passer") comme le pronent certain mais une des étapes du transfert de richesse vers le peuple ce qui aboutit selon moi (après revendication évidemment) à la démocratie.

Je me place toujours sur le très long terme, je place les soubresauts de l'histoire dans cette perspective.

Dan



Message modifié ( 09-02-2010 16:59 )


Offline Spass

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 69
  • Karma: 0
Reply #57 - 09 February 2010, 18:03:45
Oui c'est vrai! Question cultures déchiquatoires, en Europe nous sommes des spécialistes :) et la démocratie a eu un mal fou
à percer et parfois il s'agissait d'une démocratie un peu douteuse : le consulat, République de Venise, etc. D'ailleurs il me
semble bien (faut vérifier par contre) que Napoléon avait dit dans ses mémoires qu'il ne voulait que répandre la liberté et
les valeurs des droits de l'Homme en Europe. Par contre le comment de répandre ces "valeurs démocratiques" reste franchement discutable :damn:

Quote
Donc ce que je pense c'est que la "démocratie" au sens ou nous l'entendons ne peut pas exister sans qu'une majorité de la
population aie de facto le pouvoir économique et qu'elle nait naturellement sous une forme ou un autre (la belgique est une
monarchie) avec l'émergence d'une classe moyenne "riche".

Je pense en fait que le pouvoir économique précède ou génère le pouvoir politique.

Je suis parfaitement d'accord sur ce point avec toi, il faut en effet qu'il y ait un minimum de pouvoir économique partagé
sinon pas de terreau pour l'essort d'une future forme de démocratie ou d'un régime s'en approchant dans un premier temps.

Quote
Et la bonne volonté d'un peuple, le sentiment d'appartenir et d'œuvrer pour un tout est à mon avis essentiel. C'est un
constat qui revient dans les deux camps avec la promotion d'un service civique mais le problème n'est à mon avis pas la.

En ce sens je balance un peu: Je ne suis pas persuadé qu'une certaine forme de "propagande" scolaire qui promeut l'intérêt de
la nation comme tu le dit de la Chine soit si négatif et je ne suis pas 100% certain qu'une liberté débridée qui tend à tout
critiquer tout désacraliser tout dénigrer comme en France soit bonne sur le long terme.

En plus les deux camps politiques par leurs critiques mutuelle constante sont en train de ce suicider en fait. De facto le
peuple fini par les détester tout les deux.

En effet, c'est même primordial je dirais, sans tomber dans les excès du nationalisme bien entendu, mais je pense que nous
sommes d'accord tous les deux ;) D'ailleurs on commence à ressentir les contre-coups de la liberté débridée surtout dans
l'enseignement ou bien sur les questions du respect de l'autre en général et en ce sens c'est dangereux je trouve que la
France persiste sur
cette ligne.

Quote
Je pense qu'on est d'accord les deux pour dire que la révolution industrielle par exemple ne fut pas une catastrophe sociale
"évitable" ("on aurait pu s'en passer") comme le pronent certain mais une des étapes du transfert de richesse vers le peuple
ce qui aboutit selon moi (après revendication évidemment) à la démocratie.

Oui, tout à fait. Je ne pense pas que l'Europe actuelle aurait connu cette évolution sans la révolution industrielle et que
même si certaines de ces conséquences aient été négatives (il y en a toujours pour tout, c'est inévitable), elle a engendré
essentiellement du progrès social à l'arrivée, bien-entendu dans la souffrance parfois, mais c'est tout de même cette
évolution qui fait que nous vivons de la sorte aujourd'hui, ce transfert de richesse ayant eu lieu. Le fait que certains
prennent cela pour une catastrophe sociale évitable relève franchement de la fiction... :pfff:

Mais bon en marge de ca, je dois dire que j'ai bien aimé débattre avec toi, vraiment! ;) C'était franchement intéressant.
Désolé pour ceux que j'ai emm...dés avec mes posts de 120 lignes, promis je le ferai plus! (quoique...) :badsmile:

Allez, A++ au Papy's :beer:



Post Edited ( 02-09-10 20:22 )


Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2680
  • Karma: 15
Reply #58 - 09 February 2010, 19:21:16
Hummm...
J'abandonne : Beaucoup trop de texte :badsmile:

Mais n'hésite pas à réécrire.


Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #59 - 09 February 2010, 20:44:15
revenons au vif du sujet

quand on y pense, Ares était le dieu de la guerre grec

pourquoi avoir donné un nom belliqueux à ce projet ? de plus qu'Obama est un homme de paix



Offline Alexandre

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1592
  • Country: France fr
  • Karma: 2
Reply #60 - 09 February 2010, 21:18:15
Altair , le nom de l'allunisseur , est un nom Arabe , Y'a t'il des messages la dedans ? :badsmile:


-----------------------
Alexandre
Orbiter sur Windows 8, ça fonctionne !
Ma chaine Youtube:
http://www.youtube.com/user/AlexBadsmile?feature=mhee

Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #61 - 09 February 2010, 21:45:53
Quote
Alexandre a écrit:
Altair , le nom de l'allunisseur , est un nom Arabe , Y'a t'il des messages la dedans ? :badsmile:


alors là c'est clair : ce projet devait partir en fumée :badsmile:



Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #62 - 10 February 2010, 02:51:01
Quote
Spass a écrit:
Mais bon en marge de ca, je dois dire que j'ai bien aimé débattre avec toi, vraiment! ;) C'était franchement intéressant.
Désolé pour ceux que j'ai emm...dés avec mes posts de 120 lignes, promis je le ferai plus! (quoique...) :badsmile:
Allez, A++ au Papy's :beer:

Wesh, itout ! :beer:

Ceussent qui peuvent pas lire 120 lignes ne devraient pas avoir le droit de vote :badsmile:
Mais bonsse, on était ptête un chti peu oeuf topic c'est vrais ;)

A++

Dan


Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #63 - 10 February 2010, 03:09:40
Quote
Fox-Terrier a écrit:
Quote
Alexandre a écrit:
Altair , le nom de l'allunisseur , est un nom Arabe , Y'a t'il des messages la dedans ? :badsmile:
alors là c'est clair : ce projet devait partir en fumée :badsmile:

Ne laisse pas la haine t'envahir Luc ! :badsmile:

Pour rebondir sur le (hors) sujet et vu qu'on parle des "arabes":

Les extrémistes qui ont descendus les tours le 911 ont probablement réussi le coup le plus fumant du 21eme siècle voir même probablement de beaucoup de siècles en fait.

Leurs but principal est toujours d'arriver à lancer une guerre entre l'islam radical et les "mécréants", une qui
n'impliquerais pas seulement leurs petit groupe d'extrémistes cinglé mais une bonne grosse guerre franche
inter-civilisations. (Les extrémistes européens des années 70 rêvaient aussi d'un "grand soir" mais inter-classe)

Avec 15 types et deux canifs ils ont réussi à descendre deux tours symbole majeur, rendre folle et paranoïaque la plus grande puissance du monde qui c'est lancé à son tour dans des opérations de guerre débile et le fond de haine et de contentieux ne cesse discrètement d'augmenter entre les peuples d'occidents et du moyen-orient.

Même si à terme leurs but ultime n'est pas atteint (jamais?), qu'aussi peu d'hommes arrivent à f.. une m.. pareil c'est
hallucinant. Certains ne se rendent peut-être pas compte mais beaucoup de choses ont changées ce soir de septembre 2001. Le mythe d'une certaine Amérique invincible pour commencer et bien d'autres choses.

Dan



Message modifié ( 29-03-2012 02:45 )


Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #64 - 10 February 2010, 11:57:14
Quote
Le mythe d'une certaine Amérique invincible

on apprend de ses erreurs, et ils semblerait qu'on apprend moins quand on ne fait pas d'erreurs



Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #65 - 10 February 2010, 17:42:40
Les erreurs grave peuvent être traumatisante. C'est vrai à l'échelle de l'individu qui peut ne jamais s'en relever c'est
aussi vrai pour un pays, même si les générations passent l'histoire reste.

Dan


Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2680
  • Karma: 15
Reply #66 - 10 February 2010, 21:32:33
Ce qui ne te tue pas te rend plus fort est une citation fausse.
Mais ça doit aller sur ce coup là :)


Offline cslevine

  • Legend
  • ******
  • Posts: 3604
  • Karma: 11
Reply #67 - 11 February 2010, 01:16:37
je suis d'accord, beaucoup de phrases sur ce sujet sont non seulement erronées, mais des non-sens.
Tout le monde dit << c'est grace aux erreurs qu'on avance >>, << c'est grace aux emmerdes qu'on devient plus fort >>.

Faux.

C'est la capacité d'apprendre qui fait avancer, et ce même lorsqu'on est dans le cas d'une erreur. C'est grâce aux bons
souvenirs et non aux mauvais que quelqu'un se relève d'une dépression, etc. etc.

de même il est souvent dit :  <<  s'il n'y avait pas de problèmes tout le monde s'ennuierait >>.
Quelle immense et dangereuse bétise ! Cette phrase vient du diable lui même c'est pas possible autrement.
J'ai jamais compris qu'on puisse penser ça. Y'a tant , tant de choses à voir et à faire, qu'en 546446466.10^n vies on n'y est
pas encore arrivé.

Dire ou penser cela, c'est nier en bloc la beauté de ce qui nous entoure, tout simplement.
Mais certes, la beauté ça ne sert à rien. Orbiter non plus, la musique n'évoquons pas ce problème, les progrès tecniques,
hein c'est quoi ça, il leur reste la religion, même pas le sexe oh non.

En fait les zombies, ben ça existe...
 (ils ont simplement apparance humaine. Simplement je sais les déceler, ils sont nombreux, ils sont légion )



Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2680
  • Karma: 15
Reply #68 - 11 February 2010, 19:36:39
Quote
Cette phrase vient du diable lui même c'est pas possible autrement.

Quote
(ils ont simplement apparence humaine. Simplement je sais les déceler, ils sont nombreux, ils sont légion )

:lol:

Excellent, vraiment

Beaucoup de phrase sont fausse. Elle ont l'air grande, elle sont porteur d'espoir, ou encore elle marchent en général, sont
souvent ce qui fait qu'elle sont accepté bien qu'erronée.

Platon disait que les artistes ne servaient à rien, je ne serais pas surpris que beaucoup ici pensent le contraire, mais la
notion d'utilité a beaucoup trop d'arguments pour que cela soit carré.

En général il est destructeur de considéré un domaine, ou une chose comme étant inutile.
L'impression que rien n'est utile viens quelque fois simplement d'une perte d'intérêt. Chez moi c'est ce qui à motivé ce
genre d'idée noire.
Maintenant je trouve plein de chose intéressante, et considère que si je trouve des choses inutile, c'est probablement pour
la raison simple que je n'arrive pas à mis intéressé, surtout, la notion d'utilité est trop folle pour avoir le droit de
démolir l'intérêt d'une chose.

Le budget de l'espace est-il plus utile ailleurs ? je troll :badsmile:



Message modifié ( 11-02-2010 19:42 )


Offline cslevine

  • Legend
  • ******
  • Posts: 3604
  • Karma: 11
Reply #69 - 11 February 2010, 23:52:50
Quote
Excellent, vraiment

parfois sans emphase point de salut :)


Quote
Platon disait que les artistes ne servaient à rien


Ah le veau !  En v'là un qui descend direct dans mon estime. Là décrochage direct, enfin heureusement qu'il reprend un peu de
vitesse avec d'autres idées ailleurs intéressantes.



Message modifié ( 12-02-2010 00:04 )


Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2680
  • Karma: 15
Reply #70 - 12 February 2010, 00:09:41
Oui, moi aussi.
J'aurais voulut remonter 2000 ans en arrière et discuter avec lui.
C'est aussi son opinion qui m'a poussé à chercher.


Offline Spass

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 69
  • Karma: 0
Reply #71 - 12 February 2010, 13:22:27
Je dirais (après je me plante peut-être) que chacun trouve une utilité à ce qui lui plaît : détente pour la musique, progrès pour la technologie etc. et vice versa. Et comme tu dis Orbiter28, pour ma part aussi j'en suis venu à une époque á me demander si tout ca (espace, humanité, bref tout) avait une uilité en me disant même que la notion d'utilité était bien trop humaine pour pouvoir s'appliquer à tout ce qui nous entoure et en fait n'avait aucun sens. Après oui c'est redoutablement destructeur de penser de cette manière et avec le temps je m'en suis détaché.

Pour en revenir à Platon  s'il trouvait les artistes inutiles, grand bien lui fasse, moi ce n'est pas mon cas (mais après
tout on reste dans le cadre du subjectif bien-entendu). Enfin toujours est-il que je comprends son opinion sur les artistes,
sans l'approuver toutefois.  

Et enfin oui, je trouve ma guitare aussi utile que mon Orbiter et je le revendique!! Ca surprend non? :badsmile:



Message modifié ( 12-02-2010 13:24 )


Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2680
  • Karma: 15
Reply #72 - 12 February 2010, 19:16:55
Aaaahhhh... hors sujet ou ne pas répondre ? :)

Sympa ces post :)

Il y-a un grand utile. Du genre, la science est-utile, suis-je utile, la survie de l'espèce est t-elle utile ?
Cet utile est voué au crash car on ne lui a pas poser de train atterrissage, il lui faut quelque chose pour le ramener sur terre.

Sans image, je veux dire qu'il faut à l'utile une référence.

Si ton objectif mon BAC, tout un tas de révision sont utile.
Si mon objectif est un compromis entre du temps libre et le BTS, les exercices dans les devoirs d'electro serons utile, le
recopiage de cour demandé dans le devoir n'est plus utile, car il nuit trop au temps libre.

Ce mot à besoin d'une référence pour avoir un sens, sinon il part dans tous les sens suivant nos aléas.

Je ne sais pas quel impression ce post produit... si c'est un charabia inutile ( :) ), ou une opinion assez rationnelle, ou
un délire de phylo.
Mais cela fait du bien de dire ses pensés. :) Et puis la discutions a l'air d'être simple là.



Message modifié ( 12-02-2010 19:18 )


Offline cslevine

  • Legend
  • ******
  • Posts: 3604
  • Karma: 11
Reply #73 - 12 February 2010, 22:21:48
exact, c'est comme la notion de liberté, et de choix : elles sont forcément relatives à quelque chose, sinon cela n'a
aucun sens.

une liberté infini est sans valeur.
Exemple : où aller dans un simu de vol avec un grand terrain ? T'as toute la liberté de tourner à gauche, à droite, en haut,
en bas, et pourtant, chaque choix est finalement inutile.

s'il y'a du paysage, ton choix sera influencé par tel ou tel endroit que tu souhaites t'approcher de.
mais tu peux avoir la liberté de le faire, ou bien la zône est interdite.
C'est là que la liberté est relative à qqchose.

De même on peut dire qu'on agit selon nos choix, mais à un certain niveau de compréhension des choses, oon peut dire aussi
que le moindre de nos choix est orienté, et n'est que la conséquence de tout un tas de phénomènes.



Offline Spass

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 69
  • Karma: 0
Reply #74 - 13 February 2010, 12:13:19
Quote
Orbiter28 wrote:
Je ne sais pas quel impression ce post produit... si c'est un charabia inutile ( :) ), ou une opinion assez rationnelle, ou
un délire de phylo.
Mais cela fait du bien de dire ses pensés. :) Et puis la discutions a l'air d'être simple là.

Ca a du bon de pouvoir discuter de tout, même s'il faut reconnaître le léger hors-sujet dans lequel on est entré, perso
j'aime bien. ;) Il n'y a qu'à dire que c'est un post évolutif, la deuxième génération de post la plus aboutie, il renouvelle
de lui-même son contenu pour pouvoir se perpétuer :badsmile:

Oui je serais du même avis que pour dire que l'utilité se trouve dans la référence/objectif visé (utilité de réviser-->avoir
les exams), mais après on peut être sadique et aller juqu'au poin où se poser la question l'objectif en lui-même a-t-il une
utilité, ce qui donnerait un truc du genre :

Réviser pour avoir l'examen (mais pourquoi avoir l'examen?)
-> Pour trouver un boulot (mais pourquoi trouver un boulot?)
-> Pour gagner de l'argent et survivre (mais pourquoi ou à quoi bon survivre?)
-> Afin de laisser quelque chose de nous et parce que on nous a donné la naissance (oui mais pourquoi laisser quelque chose
qui au fil des millénaires sera oublié et pourquoi survivre alors que l'on a pas demandé soi-même à naître?)
-> Parce qu'il faut bien (mais à quoi bon vu que rien a l'air utile au final) :wall:
-> WINOWS FATAL ERROR et CTD

Enfin je ne suis pas nihiliste tout de même! ;) Mais bon si on pousse à l'extrême. Il est vrai que d'être Président des USA
vu depuis la galaxie d'Andromède ca nous fait une belle jambe!

D'où comme tu dis cslevine il faut qu'une utlité reste relative à quelque chose dans un cadre assez bien défini pour rester
pertinent, sinon bonjour la déprime...