See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: C'est mort pour tout les espoirs spatiaux  (Read 12301 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #25 - 03 February 2010, 18:38:22
obama n'est pas un dictateur : il est influencé par son peuple.
s'il retire ses hommes comme ça, les afghanistanais crieront victoire se taperont joyeusement avec leurs voisins et Obama en
prend plein la tronche (de la part des sociétés des droits de l'homme et tout ça)


s'il essaye de les mater violemment, tous le monde se révoltera contre cette attitude jugée belliqueuse
tout ce qu'il peut faire, c'est
1) trouver un compromis qui arrange tout le monde
2) avoir une situation d'équilibre modérée où ça stagne

Obama n'y peut rien si ses prédécesseurs lui ont laissé une guerre sur les bras

Je ne suis pas "pour" Obama, j'essaye juste de limiter les accusations gratuites

en parlant de pollution, ceci est un HS



Offline geoair

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 424
  • Country: France fr
  • Karma: 4
    • Aerocruses Production
Reply #26 - 03 February 2010, 18:55:39
les chinois sur la lune faut pas rever en 5ans il on envoyer que 3 gas dans l'espace c'est pas comme sa quil von y
arriver:damn:

........................................................................

Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #27 - 03 February 2010, 18:59:22
qui sait ? peut-être que le Lichtenstein a aussi une chance d'aller sur la Lune :wonder:



Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #28 - 03 February 2010, 20:26:33
Quote
Rémi-astronome a écrit:
Et M...  je l'ai entendu Lundi... de toute façon, cette imbécile (Obama) il n'as que la guerre à faire... "Yes we can...

La je ne suis pas d'accord, Obama fait juste le douloureux le choix de la raison.

C'est comme si un de tes parent te promettait 10 tonnes de bonbon chaque semaine et que l'autre doive malheureusement couper cette promesse vu qu'elle ne tient pas debout.

J'écrivais déjà en 2007:
"Je pense que [] ce projet va ce faire torpiller à la prochaine élection,"

Banco! la seule inconnue est: Bush croyait-il aux conneries qu'il racontait ou l'a-t-il fait en pure connaissance sachant
très bien qu'il léguait une merde à son successeur ?

J'hésite franchement, un dirigeant aussi abruti c'est rare en démocratie.

Dan



Message modifié ( 03-02-2010 20:32 )


Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2680
  • Karma: 15
Reply #29 - 03 February 2010, 23:04:24
Ce qui me marque avec la chine, c'est les nombreuses ressemblances avec l'urss :

Quote
- Le gouvernement Chinois est assimilé a une dictature. Et dans une dictature, la Nation, le patriotisme et les symboles sont
tres importants...Quelle meilleure propagande nationaliste qu'un drapeau chinois sur la surface lunaire ?

Et nous sommes la démocratie, la liberté, les droits de l'homme, et un niveaux de vie pour un individu agréable.
Eux sont la dictature, un niveaux de vie pourrie pour maintenir une économie fleurissante.

Une autre ressemblance, les athlète chinois, qui ne sont pas blindé de dopage, mais entrainé douloureusement dès l'enfance ;
donc sans respect morale (comme l'urss), pour la gloire du pays aux J.O. C'est ressemblant ? :)

Quote
Je me rappelle que certains médias parlaient d'une sorte de début de "course au retour à la lune" entre USA et Chine,
ya quelques années.



Message modifié ( 03-02-2010 23:07 )


Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #30 - 04 February 2010, 01:09:13
Quote
orbiter28 a écrit:
Ce qui me marque avec la chine, c'est les nombreuses ressemblances avec l'urss :

Sauf que leurs économie tourne à fond que leurs niveaux de vie à une croissance énorme et que les occidentaux devraient aller visiter la Chine ils seraient très, très surpris.

En France 50% des gens sont au smic, en occident ont peut dire ce que l'on veux c'est vrais mais personne n'écoute et les conneries s'amassent sur internet. On vote pour choisir parmi une famille d'élus tous issus des dix même écoles. Les vieux sont dans des homes et les deux parents se crèvent 8h par jours à la tache en confiant leurs enfants à des nounous. Globalement en lisant la presse et les articles sur internet on peut se demander si la liberté d'expression débridée c'est si intéressant que ça en pratique. La "vérité" existe certainement mais quand même sacrément noyée dans un flot constant de conneries et de critiques incessantes. (somme nous réellement "informé" ?)

Alors la Chine c'est peut-être pas le pérou ( :) ) mais on est très très loin de l'URSS de Brejnev ou d'une dictature sanglante à l'heure actuelle. Pour un pays d'un milliard d'habitant ils s'en sortent pas mal du tout 30 ans seulement après le très regretté (sic) Mao. *

Des gens pas si différents:



*Pas de méprise, je ne cautionne pas la dictature quelle quel soit, mais je pense que l'image que nous avons d'autres pays et de la Chine en particulier est gravement entachée de préjugés assez basiques.

Dan



Message modifié ( 04-02-2010 01:19 )


Offline MisterC

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2508
  • Karma: 0
Reply #31 - 04 February 2010, 09:23:27
Attention, j'ai cherché des données sérieuses sur le sujet (pas wikipedia !), et je n'en ai pas trouvé, mais à ce que je
pense, il faut se méfier de la Chine. Oui, ils ont de grandes métropoles, des stats éco incroyables, une réelle
modernité dans certaines régions.

Mais c'est aussi, je pense, un pays qui fait le grand écart. Certaines régions, à mon avis, ne bénéficient d'aucun
développement, là, pour le coup, ils sont en époque pré-Mao, personne n'a rien à foutre d'eux parcequ'ils ne
participent pas au grand essor économique.

Et on ne voit, d'ici, que la face brillante. Certes, les occidentaux qui vont en Chine sont souvent surpris, mais où vont-
ils ? Dans les grandes métropoles dans lesquelles il y a de l'activité économique.

Disons que je pense qu'il est plus facile d'avoir une économie super compétitive si on laisse la moitié de la population
tomber.

En France, techniquement, on aurait les moyens de déplacer des populations "improductives", de raser des
montagnes pour créer des ports, de baisser les salaires pour augmenter la compétitivité économique, de diminuer les
aides accordées aux zones rurales, de faire travailler les prisonniers gratuitement sous le prétexte qu'ils paient ainsi
leur dette à la société.

La question est : Quel est le choix que l'on veut faire ? Est-ce réellement celui-là ? L'économie (nouveau dieu...), si
elle est évidemment importante, doit-elle être ce qui guide nos vies dans leur fondement, la fin justifiant ici les
moyens ?

J'ai une théorie personnelle (donc criticable, j'en ai bien conscience, mais que voulez vous) : A mon avis (personnel !),
l'essor de ce genre de pays n'est possible finalement que parceque les habitants des pays ayant eu leur phase de
développement avant les autres (donc Europe, Etats Unis, Russie, et d'autres) refusent de payer plus cher pour
acquérir des bien d'utilité secondaire.

Par exemple, ne pas être compétitif sur le marché des télés, par exemple, ça veut dire vendre 20% à 40 % plus cher
que le concurrent. 20% à 40%, c'est le prix des salaires, des charges sociales, etc.

Alors ma théorie est la suivante :

- Faire tourner le monde pour que des bien de consommation indispensables (nourriture, logement, etc.) coûtent 20 à
40% moins cher, je comprends, et c'est indispensable.

- Faire tourner le monde pour que des biens de confort bénéficient de cette réduction, je suis moins convaincu. Par
exemple, ça ne me choquerait personnellement pas que l'écran plat à 800 euros que j'ai acheté à Noel coûte 960
(+20%) à 1120 (+40%) euros, si c'est le prix du salaire des gens et des charges sociales.

Alors je vois les objections venir : Ca veut dire qu'on limite les écrans plats 102 cm à une certaine catégorie de la
population, qui a les moyens de se les payer.

Bin... Heu... Oui. Et alors ? Ca c'est la réalité du monde, les biens ne sont disponibles qu'à qui a les moyens de les
acheter...

Ca ne me choque pas outre-mesure, d'autant plus que la majorité des foyers français dispose de plus d'une
télévision... C'est un pur produit de confort, ça. Si je n'avais pas les moyens de me payer celui-ci, je me paierais le
modèle d'en dessous, et j'aurais la télé quand même...




Offline Spass

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 69
  • Karma: 0
Reply #32 - 04 February 2010, 10:57:25




Message modifié ( 14-02-2010 16:26 )


Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #33 - 04 February 2010, 16:40:32
Je précise ma pensée je me suis mal exprimé ou mon intention n'était pas clair:

Je n'ai pas voulu dire que c'était le bonheur absolu sur terre. Ce que je voulais dire c'est qu'ils sortent depuis seulement
30 ans d'un désastre économique, social et humain que fut la période Mao avec ces grande théorie fumeuse et les génocide idéologique (plan agricoles, famine, répression etc) et que pour un pays d'un milliard d'habitant ils s'en sortent plutôt bien actuellement *dans une logique à long terme*

Évidemment ils produisent à bas cout pour le reste du monde mais cette manne financière tôt ou tard va élever le niveau de vie créant d'abord une classe moyenne (c'est déjà sacrément en marche comme tu as pu le constater) puis arrivant dans les autres couches de la population ce qui va certainement créer des forces politique revendicatrices socialement.

Sur les changements je ne suis pas d'accord, il s'en profile des énormes, soit la dictature sent qu'elle perd le contrôle ce
resserre et le pays refais un bon en arrière, soit le système politique évolue aussi (classe moyenne éduquée) et ils peuvent sortir par le haut. De toute manière ça bougeras énormément.

Mon intention était d'éviter les cliché genre "ça y en a bon neg'e bwana" ou nous jouerions le rôle du bon blanc qui à tout compris et vis le paradis face aux pauvre "étrangers" forcément tous sous-développé pauvre et malheureux.

Loin de moi l'idée de dire que c'est le paradis il y a de vrais drames et des brutalités , mais je tient à rappeler que tout
n'est pas rose chez nous non plus, n'ayant l'équivalent que d'une grosse régions de chine à gérer, après les "30 glorieuse"et un afflux incroyable d'argent la moitié de la population vis encore avec le minimum,  certaines régions sont sinistrées et la démocratie peu sembler vaine certaines fois tant le choix est réduis à la même famille qui fait plus ou moins la même chose. Notre avantage majeur: cette médiocre inertie politique et étatique est une assurance contre les changements de régime brutaux.

Et en dernier que la notion de bonheur est des fois relative, bosser 8 heures par jour, ne voir les enfants qu'une heure le soir et finir dans un home oublié de tous une fois vieux n'est peut-être pas un paradis si idéal malgré les deux voitures la télé et l'ordi par rapport à une famille de paysans pauvre qui ce couchent avec les poules mais vivent tous ensemble.

J'insiste bien encore une fois: je ne fait pas de prosélytisme pour ce "paradis socialiste", je n'ai aucune illusions de ce
coté (j'ai "visité" des bidonvilles en asie) mais je voudrais éviter cette propension qu'ont les gens de tout pays à regarder leurs voisins de haut, nous somme sauf situation exceptionnel des humains bien plus pareil que nous le pensons malgré les différences de richesses.

La preuve c'est que les Chinois nous regardent de haut aussi... Pareil que nous quoi :)


A++

Dan



Message modifié ( 04-02-2010 16:47 )


Offline Charlotman

  • Legend
  • ******
  • Posts: 4576
  • Karma: 5
Reply #34 - 04 February 2010, 18:26:59
Quote
Rémi-astronome wrote:
Et M...  je l'ai entendu Lundi... de toute façon, cette imbécile (Obama) il n'as que la guerre à faire... "Yes we can...
" Ca
devrait être "No we can't... " ou "Yes we can in our dream..."
Tout le monde était: Génial, il va sauver le monde... eh ben il n'a pas sauver le monde... Il a le pris Nobel de la paix, et
il se dit que ça serait bon pour la paix d'envoyer des soldats en Afghanistan...

T'es dur avec Barack... Il a hérité de 8 années de conneries "Bushiènes". C'est pas lui qui a envoyé les troupes en
Afghanistan. Une fois qu'elle y sont, on ne les retire pas comme ça ! "tiens si je retirais mes troupes" On ne joue pas a
Warcraft ! Il y a des conséquences politiques.

Quote
Tout le monde était: Génial, il va sauver le monde


Justement ! On a placer trop d'espoirs en Obama ! Tout le monde le voyait comme le messi (pas Lionel, l'autre, le hippie :) )
Ce n'est qu'un homme .A l'impossible nulle n'est tenu...

Et puis il ne faut pas oublié de quel pays on parle...Les Etats Unis.. Antre du capitalism, du chacun pour sois et du "In God
we trust"..Difficile dans ce contexte de faire du social.. Regarde le lynchage qu'a eu Obama quand il a voulu mettre en place
une sécurité social... Et puis Obama c'est la gauche...américaine...c'est a dire plus un Bayerou qu'un Besancenot.. Fallait
pas s'attendre au "grand soir" :ptdr:



Offline Rémi-astronome

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1120
  • Karma: 0
Reply #35 - 04 February 2010, 18:57:11
Mouai... Mais bon... Et ça me fait rire : "Oui, nous envisagons Mars pour 2030 ou 2040..." Il doit manqué un petit zéro
derrière, non? :lol:


Rémi VASSILEFF,
astronome amateur...
Association : Loar Gann, à Quimper
Blog : http://astronomie-et-loar-gann.blogspot.com/

Offline Tefal

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 96
  • Karma: 0
Reply #36 - 04 February 2010, 22:48:10
Ouh, le débat.

Ajoutons un grain de sel: oui, la Chine est un contraste détonant entre capitalisme débridé et arrière-pays paysan n'ayant
pas trop changé ces deux derniers millénaires. Et vous savez quoi ? Du plus loin que je sache (peu... :cry: ), la plupart des
pays industrialisés ont commencé comme ça, d'une manière où d'une autre - une campagne appauvrie source de main-d'oeuvre
désespérée et bon marché émigrant dans les villes où leur conditions de vie s'améliorent à peine quand ils entrent dans
l'industrie.

C'est sur le sang et la sueur des pauvres que la richesse commence et se construit, il en a toujours été comme ça et je
crains qu'il en restera toujours ainsi (à moins que la gauche de gauche réussisse vraiment son coup, une fois). Le dogme des
libéraux est que l'argent finit bien par infiltrer les couches les plus basses de la population sur la longueur, je dirais
plutôt que le peuple finit par tirer (justement) la couverture de son côté quand il en a l'occasion.

Au fait, le Japon est passé par le même genre d'étapes après la seconde guerre mondiale que la Chine en ce moment. Ils ont
commencé par être les sous-traitants de tout le monde fabricant des produits de basse quailté ou des copies/contrefaçons dans
les années 50, puis ont assimilé le savoir-faire et splendidement pris par surprise ceux qui leur ont donné de l'argent en
premier lieu, particulièrement les américains, avec des produits tout simplement meilleurs. Dans les années 80,
l'électronique japonaise concurrençait l'électronique américaine/européenne, l'automobile japonaise avait sérieusement menacé
l'automobile américaine, et l'horlogerie japonaise avait précipité l'horlogerie suisse hors-luxe dans une crise :sad:

Morale de l'histoire: vous devriez avoir tous un oeil sur la Chine. Ce n'est pas le "péril jaune" que beaucoup s'imaginaient,
mais leur force potentielle, ou simplement leur poids - culturel(le), économique et politique - est gigantesque. Sauf
effondrement économico-politique majeur, cette première moitié de siècle sera celle de la Chine, mais nous pensions quelque
chose de similaire du Japon il y a tout juste 20 ans, il me semble.

L'Inde pourrait aussi nous jouer des tours, au fait...



Post Edited ( 02-05-10 17:20 )


Offline orbiter28

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2680
  • Karma: 15
Reply #37 - 05 February 2010, 00:08:28
Tous ces avis sont intéressants.
Un peu long :badsmile: mais sympa.


Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #38 - 05 February 2010, 00:42:19
Allez v'là le rabat joie :)

Tout ceci dans un monde où, bien sur, les ressources énergétiques, coulent, comme d'hab, à gogo...:doubt:

A quand la fin d'un système basé sur une croissance infinie et donc sur des ressources énergétiques infinies...


Que l'une des plus grandes puissances de la planète décide de mettre un frein au financement du développement du
spatial doit quand même faire un peu réfléchir...c'est quand même un sacré tournant!

Evidemment le spatial dans le monde c'est < 5% du budget des armées dans le monde... Un petit rééquilibrage? (je
n'ai pas écrit de supprimer l'armée)

Alors à quand le prochain choc pétrolier... qui sera très probablement le dernier...? demain? 10 ans? 20 ans?:doubt:

Que sera le monde "sans pétrole" de nos gamins??? Une course effrénée à la consommation? :doubt: Il est vrai que Chinois, Occidentaux et autres ont tous les mêmes désirs de consommateurs... mais ce ne sont que des désirs de
consommateur.

Alors jusqu'à quand cela est il possible? On peut rêver en couleur...et souhaiter que cela dure toujours...

Voilà juste une petite réflexion sur les limites physiques (pas idéologiques) de notre modèle économique...

A partir de quand ces limites physiques deviendront-elles contraignantes pour nos économies occidentales, indiennes
ou chinoises... et notre sacro saint way of life????

C'est le fond du problème...

Croissance quand tu nous tiens!


Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #39 - 05 February 2010, 02:11:11
Quote
Tefal a écrit:
la plupart despays industrialisés ont commencé comme ça, d'une manière où d'une autre - une campagne appauvrie source de
main-d'oeuvre désespérée et bon marché émigrant dans les villes où leur conditions de vie s'améliorent à peine quand ils
entrent dans l'industrie.

Oui, voila. ;)

Pour l'instant ils sont en bon chemin, c'est la classe moyenne qui as toujours revendiqué et elle augmente rapidement chez
eux. Sauf accident...

Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Voilà juste une petite réflexion sur les limites physiques (pas idéologiques) de notre modèle économique...

A partir de quand ces limites physiques deviendront-elles contraignantes pour nos économies occidentales, indiennes
ou chinoises... et notre sacro saint way of life????

Exact, c'est un des nombreux obstacle, rien ne dis que la Chine va forcément prendre le "bon" chemin (démocratie, acquis
sociaux) rien ne dis qu'elle ne va pas être "abattue en plein décollage" par les pénuries de ressources et rien ne dis
qu'elle sera la dernière à entrer en conflit pour les dernières ressources.

Comme je l'ai dis plus haut je pense que nous somme tous pareil, japonais ou allemand en 40 nous serions entré en guerre,
américain après le 911 aussi et quand le pétrole viendra à manquer je vois bien les grands (qui ont les moyens) aller f.. la
m.. dans les pays ou il en reste encore quelques gouttes.

Le rapport avec la conquête spatiale ? La fin du 21eme siècle risque de nous voir bien trop préoccupés par notre survie pour
vouloir partir en vacance sur la Lune. Au 22eme ou 23eme peut-être ?

On décolle pas de la dépression dans ce fil !? :badsmile:

Dan


Offline Tefal

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 96
  • Karma: 0
Reply #40 - 05 February 2010, 17:30:15
Quote
Thierry Duhagon wrote:
Allez v'là le rabat joie :)

Tout ceci dans un monde où, bien sur, les ressources énergétiques, coulent, comme d'hab, à gogo...:doubt:

A quand la fin d'un système basé sur une croissance infinie et donc sur des ressources énergétiques infinies...

Le problème est orthogonal aux enjeux asiatiques. La crise énergétique va probablement tout foutre en l'air de manière
relativement égale.

Ce qui me fait peur avec, d'ailleurs, c'est qu'il est possible qu'on ne revienne jamais à notre niveau actuel si le monde
retombe dans un âge pré-industriel. Nous en sommes arrivés là précisément grâce aux énergies fossiles accumulées pendant des
millions d'années et facilement exploitables. Une bonne partie des solutions "durables" sont soit basées, soit rendues
efficaces par notre technologie actuelle, elle-même inatteignable sans une énergie considérable.

Si l'humanité redescend suffisamment bas, nous risquons de ne pas être capables de reconstruire un système industriel,
simplement parce que les sources énergétiques nous manqueront. Nous aurons ruiné notre seule chance, la planète avec, et
n'aurons plus aucune chance de changer n'importe quoi par manque de ressources (s'il manque de charbon pour utiliser la
vapeur efficacement, autant oublier les fusées).

Dépression, vous disiez ? J'en ai plein en stock, et c'est la période des soldes.

Tefal


Offline Schimz

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1598
  • Karma: 1
Reply #41 - 05 February 2010, 17:30:54
En voilà un qui partage mon avis :o

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2010/02/04/AR2010020402439.html?hpid=opinionsbox1



Message modifié ( 05-02-2010 17:31 )


Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #42 - 05 February 2010, 17:34:56
Quote
Tefal a écrit:
Nous aurons ruiné notre seule chance, la planète avec
Tefal

La bonne nouvelle serait qu'avec la fin du pétrole la pollution massive cesserais et
ça ferais sur le long terme un problème de moins.

La mauvaise c'est que nous allons probablement tout cramer en remplacement (bois, charbon)
et que ça va pas s'améliorer de sitôt.

Mais l'autre bonne nouvelle c'est que la technologie avançant et l'humanité n'étant pas encore morte
on trouveras des solutions. Mais il risque d'y avoir une période noir de 50-150 ans.

Bien malin qui prédis l'avenir.

Dan


Offline astro_seb

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1444
  • Country: France fr
  • Karma: 2
Reply #43 - 05 February 2010, 17:40:05
Quote
DanSteph a écrit:
Bien malin qui prédis l'avenir.
"Il est hasardeux de faire des prédictions, surtout si elles concernent l'avenir!" (Pierre Dac)
(un truc dans le genre, en tout cas, j'ai pas la citation exacte en tête)


Bons vols à tous!
Vive l'astro en Provence

http://www.centre-astro.fr

Offline Tefal

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 96
  • Karma: 0
Reply #44 - 05 February 2010, 19:21:21
Quote
Schimz wrote:
En voilà un qui partage mon avis :o

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2010/02/04/AR2010020402439.html?hpid=opinionsbox1

J'approuve entièrement, à part sur l'enthousiasme sans bornes sur la capacité du capitalisme à l'américaine de transformer
toute technologie en industrie efficace et bon marché (ça ne fonctionne pas toujours).

Sinon, wow, Cameron, quand même.


Offline Alexandre

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1592
  • Country: France fr
  • Karma: 2
Reply #45 - 05 February 2010, 21:07:29
Faut que j'arrète de lire se sujet , il fait trop peurs , sa ouvre les yeux quand même , de savoir qu'ont a peux de chance de
continué dans cette direction et , vous avez pensé au nucléaire :badsmile:


-----------------------
Alexandre
Orbiter sur Windows 8, ça fonctionne !
Ma chaine Youtube:
http://www.youtube.com/user/AlexBadsmile?feature=mhee

Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #46 - 06 February 2010, 14:29:56
attention je vais prédire l'avenir ... je vois ... ... je vois ... ... demain ... ce sera samedi OUAH !

1) si on va sur la lune, c'est pour que ce soit rentable, pour l'instant, ça ne l'ai pas, même à long terme
2) faut débourser pas mal
3) Obama a une crise économique, une guerre en Irak, Afghanistan etc. sur les bras (bravo Bush) ce ne serait pas
politiquement correct de fuir ses responsabilités
4) les robots sont mieux conçus que nous pour voyager sur un corps céleste sans oxygène
5) c'est pas comme s'il y avait du pétrole sur la Lune



Offline Tefal

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 96
  • Karma: 0
Reply #47 - 06 February 2010, 18:10:36
Quote
Fox-Terrier wrote:
attention je vais prédire l'avenir ... je vois ... ... je vois ... ... demain ... ce sera samedi OUAH !

Je confirme, t'avais raison :)

Quote
1) si on va sur la lune, c'est pour que ce soit rentable, pour l'instant, ça ne l'ai pas, même à long terme

Rien de ce que l'humanité ne veut, pour le moment, n'est dans l'espace.

Quote
3) Obama a une crise économique, une guerre en Irak, Afghanistan etc. sur les bras (bravo Bush) ce ne serait pas
politiquement correct de fuir ses responsabilités

JFK avait le Viêt-Nam et les républicains cherchant à avoir sa peau (certains te diront qu'ils l'ont eue en 1963), la crise
des missiles de Cuba et j'en passe. L'a quand même poussé la course à la Lune pour la raison que les Soviétiques le faisaient
aussi. Mais ça c'est uniquement passé parce que le congrès et le sénat étaient derrière, il ne faut jamais l'oublier ! Même
le président des États-Unis ne dirige pas le pays à lui tout seul - disons qu'il a le reste de l'oligarchie à convaincre...

Quote
4) les robots sont mieux conçus que nous pour voyager sur un corps céleste sans oxygène

Mieux conçus que nous pour voyager sur un corps céleste tout court. Ils n'ont aucun besoin vital à part l'énergie,
résistent à des températures et des pressions pour lesquelles l'humain a besoin d'une protection importante et à des
radiations pour lesquelles nous n'avons même pas encore de protection suffisante. Les astronautes sur la Lune s'en sont
mangé, mais le voyage était suffisament court (jamais plus d'une dizaine de jours) pour ne pas être trop dangereux. Aller sur
Mars prendrait suffisamment de temps pour que ça devienne problématique. Les lunes de Jupiter sont encore pires, parce que
leur planète-mère irradie comme une malade.

Quote
5) c'est pas comme s'il y avait du pétrole sur la Lune

Lune a du minerai et de l'eau pure à offrir, à ma connaissance. Pas mal, mais ça coûte gigantesquement cher à exploiter.
C'est là le plus gros problème. Le pétrole n'existe de toute façon à priori pas ailleurs que sur Terre dans le système
solaire - le rendant très rare. Nous finirons bien par le laisser tomber (j'ai peur des conséquences). Le pétrole
complétement écarté, il y a malgré tout deux-trois choses intéressantes dans le système solaire - de l'eau pure (Lune, Mars,
un peu partout), de l'hydrogène (un gros candidat au titre de nouveau pétrole, si j'ose dire) à gogo (planètes géantes), des
hydrocarbures (Titan)...

Et les astéroïdes, candidats tout indiqués pour l'exploitation minière.

C'est juste que tout coûte actuellement trop cher à exploiter. Comme dit Dan, nous ne sommes pas encore prêts, et
j'ajouterais que c'est pour la simple raison que nous devons tout produire sur Terre et l'expédier en orbite. Si jamais un
jour il devient possible de construire dans l'espace avec des matériaux s'y trouvant, tout changera de point de vue.

D'ailleurs, c'est la raison pourquoi la décision d'Obama me paraît la bonne. Envoyer des hommes dans l'espace est un problème
qui a été résolu, mais que la NASA n'arrive pas à rendre plus fiable ou moins cher - probablement parce qu'elle travaille
toujours tellement à la pointe. Sa force est de développer du nouveau: lui enlever une casserole qu'elle se traîne depuis les
années  60 pour la laisser travailller sur des problèmes qu'elle peut résoudre et qui auraient déjà dû/pû être résolus il y a
vingt ans, des problèmes d'infrastructure qui, s'ils sont résolus, faciliteront grandement les choses une fois en orbite,
nous avancerons.

À bien y penser, beaucoup de ce que la NASA compte faire de son argent désormais est vraiment de l'ordre de la bonne idée qui
aurait dû être exploitée il y a des lustres. Des stations de réapprovisionnement en carburant : que ferait-on sans dans
Orbiter (missions historiques à part) ? Le rendez-vous/docking automatique et l'automatisation : les Russes le font depuis
plus de 20 ans avec Progress, il serait temps qu'ils s'y mettent ! La propulsion plus efficace : ils risquent de se faire
rattraper par les développeurs du VASIMR, tellement ils n'ont rien fait dans cette direction.

Et j'applaudis au passage la décision de continuer à exploiter l'ISS. Ils avaient précédemment dans l'idée de la larguer au
mileu de cette décennie au profit de Constellation - ça aurait été la deuxième plus grosse connerie dans l'histoire de
l'agence. Sans avant-poste dans l'espace sur lequel nous pouvons développer ce qui, un jour, nous donnera peut-être l'envie
d'y aller sérieusement, nous n'irons jamais. Les Russes le savent bien et avaient déjà annoncé garder leur bout d'ISS si la
NASA jetait le sien (si seulement je pouvais retrouver ma source).

Tefal



Offline Fox-Terrier

  • League of
  • Legend
  • ******
  • Posts: 1426
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 28
  • :D
Reply #48 - 06 February 2010, 20:18:52
Quote
Et j'applaudis au passage la décision de continuer à exploiter l'ISS. Ils avaient précédemment dans l'idée de la
larguer au
mileu de cette décennie au profit de Constellation - ça aurait été la deuxième plus grosse connerie dans l'histoire de
l'agence. Sans avant-poste dans l'espace sur lequel nous pouvons développer ce qui, un jour, nous donnera peut-être l'envie
d'y aller sérieusement, nous n'irons jamais. Les Russes le savent bien et avaient déjà annoncé garder leur bout d'ISS si la
NASA jetait le sien (si seulement je pouvais retrouver ma source).

entièrement d'accord
toujours vouloir être les "premiers" ! Et s'ils essayaient d'être les premiers à réfléchir, pour voir ?
Quote
Lune a du minerai et de l'eau pure à offrir

le minerai, il n'a rien de particulier, un peu de fer

l'eau pure ?? il y en a moins que dans le plus aride des déserts terrien ! c'est pas ça qui va nous sauver :lol:
qu'elle soit pure n'a rien de particulier, de nos jours les chimistes ont de l'H2O à gogo



Offline Spass

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 69
  • Karma: 0
Reply #49 - 07 February 2010, 19:21:43
Wouoh, je me suis un peu trop absenté là :)

Oui Dan, je vois mieux ce que tu veux dire merci d'avoir approfondi ^^ En revanche je ne prétends pas que ce soit
mieux chez nous, mon Dieu non! Je dirai même que ca s'aggrave, je ne citerai que la précarité de l'emploi pour donner
un exemple et étant vacataire je sais de quoi je parle, enfin bref l'Occident n'a pas trop à se placer en donneur de
lecon dans la promotion  d'un "travail humain", ni qui que ce soit d'ailleurs ou alors je ne vois vraiment pas :doubt:

Après je reste perplexe sur un point néanmoins, je ne vois pas trop comment une classe moyenne en constante
croissance et qui voit son pouvoir d'achat et son niveau de vie augmenter (en effet j'ai pu le constater c'est flagrant)
va se révolter ou mettre en cause le système qui l'enrichit. Alors je crois voir le résonnement (après je ne suis pas sûr
à 100%, peut-être faudra-t-il que tu me reprennes) est-ce que tu voulais dire qu'une classe moyenne ayant de plus
en plus de pouvoir et en ayant pris conscience (important) cherche à l'augmenter jusqu'à atteindre le point où elle est
en mesure d'influencer les décisions la concernant à l'échelle d'un état?

Car même si c'est logique (et encore une fois si c'est bien ce que j'ai compris) ;) je pense néanmoins que certains
mécanismes ralentissent, voire bloquent temporairement ce processus en Chine : tout d'abord il n'y a pas
d'aristocratie comme en 1789 en France consentrant à elle seule le pouvoir de décision économique et le pouvoir
politique de manière héréditaire, une personne de la classe moyenne en Chine pourra en effet intégrer les hautes
sphères de gestion moyennant une progression au cours de sa carrière, une carte du parti, quelques relations bien-
entendu et un peu de chance. Cela peut sembler fou, mais la Chine agite elle aussi le bâton de la méritocratie avec
ses citoyens et dans une certaine mesure (pas totalement bien-sûr) force est de constater que ca marche assez bien
(après il faut pas se mentir leur méritocratie est aussi efficace que la nôtre). La porte des hautes sphères
étant virtuellement ouverte et l'enrichissement des classes moyennes réel, à quoi bon se révolter (je dirai surtout que
le deuxiéme facteur est le plus influent). Il faudra à la rigueur que les gens réalisent que ce système est mensonger
pour commencer à le faire voler en éclat (et chez nous il serait temps d'ailleurs, j'en profite pour recommender la
lecture de Bourdieu et Boudon sur l'inégalités des chances et la reproduction sociale, très instructif). :top:

Cependant ce qui retarde ce mouvement vers la remise en cause est liée au système éducatif qui leur ressasse
pendant toute leur enfance que la puissance de la Chine et leur bonheur réside dans les valeurs de la Chine actuelle
et de leur respect. Ils n'auront pas plus de remise en cause à l'âge adulte sauf s'ils en arrivent eux-mêmes à cette
conclusion et dans le trois quart des situations ce sont les étudiants et les universitaires qui le réalisent (et le
système chinois se méfie toujours un peu de ces derniers).

Après comme l'a fait remarqué Thierry, on ne peut pas continuer comme cela et il est certain qu'à l'échelle mondiale on
va droit vers le mur avec un tel système. Malheureusement il me surprendrait qu'il y ait des changements profonds
sans un boulversement ou un choc majeur, enfin voilà pour la parenthèse chinoise ;)