See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: C'est mort pour tout les espoirs spatiaux  (Read 12425 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #100 - 17 February 2010, 11:13:12
Quote
Thierry Duhagon wrote:
Et pour conclure: Si on attend que ce soient les contraintes géologiques (épuisement des ressources) qui nous forcent
à passer à l’action, alors nous léguons à nos enfants

Oui mais la ou je ne suis pas d'accord c'est que nous n'avons ni un énorme choix individuel ni l'envie de sacrifier notre
courte existence sur des probabilités catastrophistes qui ont montré leurs limites par le passé et qui ne sont encore que
fragmentaire. On ne peut prédire le climat saisonnier avec une bonne précision alors sur un siècle !??...
(IRI, NOAA, METOFFICE)

Je ne demande pas madame soleil je dis simplement que l'absence de prédictions saisonnières à taux élevé de probabilité
plaide pour la thèse de la complexité non complètement intégrée actuellement. (et on ne parle que des effets à court termes)

Les scénarios du GIEC prévoient entre 1,1° à 6,4° sur un siècle avec une plus forte probabilité entre 2° et 4,5 °C ça veux
quand même dire qu'on peux avoir 6,4C° autant que 1,1C° rien n'est certain actuellement.

Les permafrost, les changement dans les jet stream autant que dans la stratosphère ou les courant océanique voire des
milliards d'autres facteurs humain, biologique géologique ou économique pourraient renforcer mais aussi diminuer les effets
pour l'instant il est trop tôt pour avancer des certitudes et aucun ordinateur au monde ne pourrait simuler une tel complexité.

Personnellement je pense que le discours culpabilisant est une approche contre-productive du problème. Faire reposer l'avenir
de l'humanité sur des gens à courte vie avec un horizon cognitif limité en leurs assenant les pires chiffres de scénarios
encore fragile dont personne en levant la tête ne vois les effets n'aboutit qu'à un rejet de ces discours et de la science en
général ce qui peut facilement ce constater sur internet.  Ce qui est grave la dedans c'est surtout la perte de fois dans la
science, la technologie et nos sociétés.

ça fait 40 ans que j'entends parler de fin du monde, que l'homme est un salaud un pourri que nous allons tous crever (la
seule chose vraie finalement) et tout les dix ans les scénarios changent. Y en a peut-être un qui se révèlera exact au bout
du compte, même les astrologues tombent juste de temps en temps.

Le gag c'est que malgré nos poésies, nos écrits et nos civilisation rien ne nous a formé durant nos deux millions d'années
d'évolution à être des dieux gestionnaire d'un écosystème planétaire complet ce que certains écologistes exigent pourtant de
nous depuis 10 ans en nous promettant les flammes de l'enfer si nous ne nous exécutons pas immédiatement.

Donnez nous le bouton "arrêter le réchauffement" et je connais peu d'humains qui hésiteraient à appuyer dessus.
En pratique on fait comment pour éviter l'enfer ? Pour le paradis j'ai une vision biblique clair: "ne pas tuer" etc. etc.,
mais pour le climat je ne vois pas !??


C'est la le point de mon discours: comment faire adhérer les humains à la raison et la science et ne pas les pousser dans les
bras des charlatans à force de ce comporter comme des évangélistes péremptoire, exigeant et intolérants ?

A++

Dan


Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #101 - 17 February 2010, 23:28:00
Avancer des chiffres qui font aujourd'hui consensus chez une majorité de scientifiques ne me parait ni relever de
l'évangélisation, de l'intolérance ou de je ne sais quoi... et encore moins d'une volonté de culpabiliser qui que ce soit!
Et pour tout dire tant pis pour ceux qui le prendraient ainsi...

Mais quoi? pas de solution? donc pas de problème?

Prendre une décision, et peut importe la quelle, n'a de sens qu'après une information la plus objective possible...
même si la marge d'incertitude est encore importante... il est vrai!

A aucun moment il ne s'agit de prédictions mais de scénarios... et à ce jour, rien ne va dans le sens d'une atténuation.

Nous ne croyons pas ce que nous savons!

"Notre connaissance intellectuelle ne nous émeut pas assez (ou nous émeut trop et nous inhibe) pour se traduire en
actes; nous n'arrivons pas à passer de la connaissance à l'action!
Il n'y pas que le climat ou l'énergie qui offrent ce genre de constat. Alcool, cigarettes, conduites à risque.. autant de
situation pour illustrer ce qui suit.

Si nous acceptons ce postulat, il nous conduit à une conséquence très concrète en ce qui concerne la gestion des
priorités: l'effort ne doit pas d'abord porter sur une augmentation de la connaissance disponible, mais sur la mise en
mouvement des grands fainéants que nous savons tous être à partir des connaissances déjà disponibles.
Accroître la connaissance reste de l'argent bien investi, car cela permettra d'améliorer la prise de décisions, pour un
gain économique qui sera largement supérieur à ce que nous a coûté l'acquisition de la connaissance supplémentaire.
Mais il faut bien se garder de considérer, comme nous le faisons actuellement trop souvent, que l'augmentation de la
connaissance reste un préalable à l'action. Nous en savons déjà largement assez pour comprendre que nous avons
sacrément intérêt à nous remuer le derrière.
Pourquoi ne croyons nous pas à l'acte? On pourrait trouver bien des explications psychologiques (le déni, le refus de
voire en face un risque mortel, l'envie de s'abîmer dans le plaisir du présent...) mais il est vraisemblable que toutes ces
explications ont une origine commune, qui est de nature religieuse [...] non le Pape n'est pas responsable [...] Ce qui
nous empêche de passer à l'action réside dans de nouvelles idoles collectives, des "vaches sacrées", de puissantes
croyances qui nous empêchent d'écouter la partie intellectuelle de notre cervelle. Ces idoles, c'est ce à quoi nous
attachons vraiment de l'importance dans nos actes quotidiens (travailler, se déplacer, faire des courses...) et moins
quotidiens (manifester, voter, choisir un patron ou un métier, devenir membre d'une association...)
Nos idoles conditionnent nos actions bien plus que nos connaissances et nos raisonnements, et c'est en cela qu'elles
sont de nature religieuse. [...] Ces idoles s'étant construites avec l'ère industrielle, elles ont un ou deux siècle d'âge
tout au plus, ce qui, à l'échelle des civilisations, en fait des nourrissons vagissants par rapport à d'autres cultes plus
anciens.  Bonne nouvelle que cette apparition récente, au fond: elles seront sans doute plus facile à déstabiliser que
les autres, et il faut l'espérer si nous ne voulons pas laisser un champ de ruines à la fin de l'expérience appelée
"civilisation moderne". [...]
Quelques idoles...
Le court terme
Tout tout de suite
Plus vite plus loin
L'individualisme
Consommer est bon pour vous
La science et la technique vont nous sauver
La financiarisation de l'économie: le centre de gravité du pouvoir économique s'est déplacé de l'Etat et des dirigeants
techniques et commerciaux vers les financiers
Les élus"l'opinion en toutes circonstances tu respecteras, et si l'opinion se fiche du long terme comme de l'an 40, alors
du court terme uniquement te préoccuperas"
Le CAC 40 qui ne reflète pas la santé réelle de l'économie (un universitaire a montré que la hausse de la bourse se
produisait préférentiellement les jours de beau temps)
[...]
Pressons le citron du profit à court terme sans crainte, puisque le moindre pépin sera traité en temps utile, s'il y en a!
Malheureusement cette construction intellectuelle est inopérante pour le changement climatique, le non
renouvellement des stocks stratégiques (hydrocarbures, sols, minerais, voire forêts primaires ou poissons), l'érosion
de la biodiversité , et plus généralement tous les problèmes que nous créons actuellement.
Dans tous ces cas de figure, nous avons à faire à de fortes irréversibilités, et des décalages importants dans le temps
entre les causes et les conséquences. a cause de ces caractéristiques, l'effet des remèdes n'est pas instantané, c'est
le moins qu'on puisse dire! La destruction d'espèces biologiques sont irréversibles, tout comme le processus de fonte
du Groenland. Si nous attendons que le climat soit trop inhospitalier pour agir contre les causes de ce dérèglement, la
seule garantie que nous aurons alors sera que l'avenir sera pire.

Il est plus que temps de choisir: soit nous suivons les optimistes et continuons à adorer nos idoles[...]

La seconde option est justement de faire confiance à la science et non à la seule technique: reconnaitre les problèmes
posés sans faire d'abord confiance à notre aptitude à tout résoudre partout et tout le temps."

Ces quelques lignes sont tirées de "C'est maintenant" de Jancovici et Grandjean aux Editions du Seuil dont je ne
saurais trop recommander la lecture... y compris pour les solutions qui semblent tellement paraitre insurmontables.
Encore deux extrémistes évangélistes exigeants et intolérants ;) Tant pis!
Ce bouquin dresse un panorama aussi sombre que ce qui a été évoqué jusqu'alors.... Mais il est plein d'espoir quant
aux solutions proposées.

Pour ma part je veux y croire et travaille au quotidien dans ce sens auprès de publics différents... j'espère ne pas
avoir fait des générations de culpabilisés...

Heureusement, chacun reste libre de ses choix et de ses actions!

Ce débat est pas facile et au fond je ne suis pas certain que ce soit ici le meilleur endroit pour s'y lancer!
Cela fait deux ou trois fois que ce sujet est abordé sur le forum avec quelques échanges assez "serrés"...
Tu connais (vous connaissez) mes convictions en la matière.
Je me garderai bien à l'avenir de le réaborder....
Plus facile il est vrai de parler d'Univers, d'étoiles et de galaxies!

Amistats... comme on dit par ici!



PS................ http://minilien.com/?LVvsO0ZhoS ...aïe aïe... là je crois que je vais sortir... :)



Message modifié ( 17-02-2010 23:38 )

Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #102 - 18 February 2010, 01:48:55
Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Ce débat est pas facile et au fond je ne suis pas certain que ce soit ici le meilleur endroit pour s'y lancer!
Cela fait deux ou trois fois que ce sujet est abordé sur le forum avec quelques échanges assez "serrés"

Ben ou alors ?
Sur "OnEstTousDaccord.com" !? :badsmile:

Ne le prend pas mal, pour ma part aucun problème je distingue bien une opinion d'un personne et je n'ai strictement aucune animosité et surtout pas envers toi parce que tu prend le temps d'argumenter intelligemment et respectueusement sans sortir des c* du café du commerce. Je suis juste passionné, si je passe les limites du respect dis le moi.

Peso j'aime bien débattre et il y a certainement des lecteurs silencieux qui se forgeront leurs opinions aussi. ;)


D'accord... mais

En gros je suis d'accord avec tout ce que tu dis et tu as pu remarquer que j'étais à tes cotés quand on faisait face a des
négationniste qui mélangent science et croyance dans un grand fatra de chez lulu.

MAIS

Internet et le monde en général fait face à une grande vague de scepticisme pour ne pas dire que les gens ce sont mis à haïr les écologistes (c'est presque devenu une insulte en France) voir les scientifiques. C'est grave !

Il y a donc un énorme problème dans le discours et il faut écouter les arguments pour y répondre. Le but c'est la
"sauvegarde" de la planète il importe peu d'avoir raison sur le fond si le discours fait fuir le troupeau droit dans le ravin.

Nous y somme: le troupeau dis merde et n'écoute plus.

Le RC sur futura-science ? sujet fermé et interdit désormais ! Mayday ! Echec, Echec ! 8o
http://forums.futura-sciences.com/annonces-officielles/374794-nouvelles-dispositions-concernant-discussions-rechauffement-climatique.html


Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Et pour tout dire tant pis pour ceux qui le prendraient ainsi...

J'aurais tendance a dire que quand tout le monde "le prend ainsi" y a une couille dans le potage :)


Ecolo ou prédicateur fou ?

Perso je pense qu'il faut *vraiment" arrêter avec ces discours catastrophistes parce que rien ne colle avec ce qu'on peu
faire ou observer dans le monde réel et que nous répéter en boucle qu'on est des merdes et que l'avenir du monde repose entièrement sur nos épaules est un poids intolérable.

D'ici 100 ans on sera tous mort et il n'y a aucune solution proposée au RC à part crever immédiatement et s'enterrer nous même sur place pour éviter encore le transport pendant que le reste de la planète continuera de toute façon à tout bouffer sans nous. Quand l'humanité c'est elle comporté d'une autre manière ? jamais ! La terre nous a façonné pour la survie immédiate, aller dire à un arbre d'aller pousser dans la glaise pour que ces éventuels descendants aient plus de place est absurde. (les ronces sont prêtes à promouvoir cette mesure toutefois ;) )

C'est tellement absurde et hors du simple sens commun que ça donne envie de vider ses poubelles dans le bois le plus proche et de s'envoyer en l'air pendant qu'il est encore temps.



Il faut revenir à la bonne vieille écologie pleine de bon sens au effets palpable et pratique.

-Ne pas gaspiller  (porte monnaie, respect pour les pauvres etc)
-Trier et privilégier les produits non emballé (fumée nocive, environnement immédiat, porte monnaie)
-Les produit locaux (transport, délocalisation, chômage)
-Promouvoir le tourisme local mettre en valeur le pré voisin plutôt que des rêves de sable blanc (etc. etc.)
-Les petites voitures (etc. etc.)
-Parler de politesse et de simple respect de nous même et de nos enfants (jardin,air et produits pollués)
-etc. etc. bon dieu !

Tout ça c'est des évidences de grand-mère, du concret, du palpable et ça vaudrais 1000 taxes carbone en effets réel.


Et la pas mal d'écolos sont en échec complet et totalement à coté de la plaque avec le réchauffement et leurs prédictions de fin du monde façon tintin et l'étoile mystérieuse. Ils ne tapent pas au bon endroit: 2009 a été une année record de vente et de publicité de voiture, la grande distribution bas des records d'emballages, tout le monde achète en chine, personne ne trie ces déchets et tout le monde ce fout de leurs poire et vomis leurs taxe carbone (à part quelques jeunes impressionnables qui passeront rapidement dans l'autre camps une fois dans la vie pratique)

Je sais qu'en France on aime bien débattre des grandes causes en oubliant trop souvent le pragmatique, le concret, mais une image d'usine d'incinération fumante près de chez nous fait plus contre l'emballage et le non tri (donc le Co2) que tout discours catastrophiste sur le RC.

Militez pour de la pub contre la consommation à outrance avec des slogans pratique sur les pauvres sur notre porte-monnaie, sur nos enfants, sur la nature prêt de chez nous sur le chômage, sans tomber non plus dans la culpabilisation. Dénoncez les excès évidents des entreprises à coté de chez nous, des produits que nous utilisons tout les jours, non seulement vous aurez un effet concret immédiat mais il y aura une vraie adhésion de la population et un vrai élans écologiste.

Quand on se tape 2 heures de pub voiture par jour et qu'on leurs file des milliards de nos impôts pour en construire plus
faut vraiment avoir peur de rien pour demander une taxe carbone au peuple le plus imposé du monde en leurs parlant du RC.

La réponse est inévitablement la même que celle de Cambronne en 1815 :badsmile:

Œuvrer pour la planète c'est être concret et poursuivre un but en adoptant le discours qui aura des effets réel, sinon ca
vaut peau de balle et on fait  partie du problème aussi bien que le type en 4x4.

Reviens :beer:

Dan



Message modifié ( 18-02-2010 04:42 )


Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #103 - 18 February 2010, 03:17:57
Quote
DanSteph a écrit:
le écolos [...] tout le monde ce fout de leurs poire
Dan

La preuve: Le top du top totalement impensable dans les années 70: une pub automobile qui ce fout de la gueule des écologistes façon "RC".

"Pourtant vous rejetez du CO2 quand vous me parlez ?... ... Pas du tout!"
http://www.youtube.com/watch?v=zUuLjmnM3Zw&feature=player_embedded

UNE PUB VOITURE !! Et ça fait marrer tout le monde. :lol:

Dire si l'échec du discours écolo "RC" est flagrant, profond, total !

Dan



Message modifié ( 18-02-2010 04:46 )


Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #104 - 18 February 2010, 08:42:20
Bon on va peut être arrivé à faire des trucs!
Tu viens bosser dans le Gers? ;)
A+

Th


Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline DanSteph

  • Administrator
  • Legend
  • *****
  • Posts: 15002
  • Karma: 178
  • Hein, quoi !?
    • FsPassengers
Reply #105 - 18 February 2010, 09:43:11
Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Bon on va peut être arrivé à faire des trucs!

Ouais j'ai pleins d'idée de pub... ;)

Sans dec je ne comprend pas ou sont passés les "vrais" écolos en France, au pire il devrait bien y avoir des groupements qui ont un intérêt dans le recyclage, le local ? que sais-je. C'est le silence complet à la télé y a plus que des pub pour des produits de nettoyage la lessive et les voitures.

Pas d'arguments simple façon grand-mère genre "m'enfin les gars vous aimeriez ça dans votre jardin", pas de pub marrante pour ce f... de la gueule des gaspilleurs qui jettent l'argent. Pas d'encarts ni de panneaux, rien !

Le gouvernement paie les voituriers très cher pour que plus de gens achètent des voitures, des milliards, ça n'a duré qu'une année, eu un impact négatif sur le sentiment écologique, pourquoi ne pas payer plutôt la télé pour faire moins cher des pubs écolos ? la propagande ils connaissent pas ?


Contre champ, on vois un gros beauf en lunette de soleil , le mec énonce son palmarès "ouais euh Thaïlande, Maroc,
Caraïbeuuuh, Réeunioneuuuh"...  Et vous connaissez la montagne en France ? eeuh non y a des montagnes!???" gros facepalme et des images de montagnes superbes.

Payé par les organismes de tourisme, écolo, propre en ordre.

Y a du fric a faire intelligemment,  qui sert l'écologie et qui lance une vraie dynamique "citoyenne".


Et bé non... :sad:








Dan



Message modifié ( 18-02-2010 09:50 )


Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #106 - 18 February 2010, 15:53:27
Pour recoller avec l'objet initial de ce post...

Changement de cap pour la politique spatiale américaine: quels impacts pour l’Europe ?


Nommé il y a [quelques] jours pour un 3ème mandat à la Présidence du CNES, Yannick d’Escatha a réagi aux récentes
décisions du Président américain Obama, qui vient de changer radicalement l’approche de l’aventure spatiale
américaine.


En annulant le programme Constellation, les Etats-Unis ont-ils renoncé à l’exploration habitée de la Lune puis de Mars
?
"M. Obama n’a pas sacrifié la NASA, il a augmenté son budget." précise d’entrée le Président du CNES, auditionné à
l’Assemblée Nationale le 9 février dernier.

"La commission Augustine a constaté que le programme de George W. Bush Moon, Mars and Beyond n’était pas
faisable dans les délais et les conditions prévues". Il s’agissait en effet d’un budget d’exploration de 10 milliards de
dollars par an, auquel il manquait 30 % par an depuis 2005.

Pour autant, le président américain "n’a pas renoncé au vol habité ni à l’exploration". Barack Obama prolonge en effet
l’exploitation de la Station spatiale internationale et privilégie dans un premier temps l’exploration robotique. Il montre
sa volonté de garder l'exploration et le vol habité au coeur de la stratégie américaine, qui consiste à faire un saut
technologique, assurant à l’homme sa capacité d’explorer l’univers de manière inédite. "Le Président Obama a
recentré la NASA comme agence d’innovation, ce qui est précisément le positionnement du CNES."

Autre point important: en augmentant le budget de la NASA de plus d’un milliard de dollars, "il l’a rééquilibré au profit
de l’observation de la Terre" qui devient une priorité clairement affichée. "Nous sommes heureux de cette orientation",
commente le Président d’Escatha lors de sa conférence de presse le 11 février. "Une autre conclusion majeure de M.
Obama consiste à ouvrir l’exploration à la coopération internationale", ajoute Yannick d’Escatha. La mission Exomars,
qui explorera la planète rouge, désormais américano-européenne, en est une illustration.

"M. Obama commence par l'exploration robotique, sa priorité devient l'exploration de la Terre, il recentre la Nasa
comme une agence d'innovation, et il développe un nouveau lanceur. Cela fait 4 points communs", se félicite le
Président du CNES lors d’une interview donnée à l’AFP. "La politique des Etats-Unis, qui se rapproche de la politique
spatiale européenne et française, offrira des opportunités de développer la coopération."

Pour Yannick d'Escatha, l'exploration appelle "une gouvernance à haut niveau politique qui rapproche les nations, à la
place d'une course à l'espace qui les divise, les oppose".


Article complet sur Techno science:
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=7516


Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #107 - 18 February 2010, 16:00:19
Et pour rester dans le ton...




:eek: :eek: :eek: :eek:


Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline Thierry Duhagon

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2701
  • Country: France fr
  • Karma: 11
Reply #108 - 18 February 2010, 16:41:50
Quote
DanSteph a écrit:

Sans dec je ne comprend pas ou sont passés les "vrais" écolos

Dan

Très sincèrement, pour moi "écolo" ne veut plus rien dire!
L'écologie toute verte n'existe pas (plus) et ne peut exister! Les problèmes sont complexes et les solutions toutes
blanches ou noires (ouvertes) ne sont que du vent!
Le problème n'est pas idéologique... mais physique! (comme je le répète souvent!)
Je ne crois pas à la solution miracle mais à une somme de pis-allers... qui feront assez vite, je le pense, notre
quotidien.... brrrrrrrrrrr... mais ce n'est qu'un avis perso!!! ;)
Les mouvements écolos sont totalement déconnectés de la réalité et notamment par rapport à tout ce qui a fait l'objet
des posts précédents... leurs discours ne font que caresser l'électeur dans le bon sens du poil: c'est de la guimauve!

Quelques ONG tiennent le pavé et ont un discours cohérent mais surtout réaliste et cohérent d'un point de vue
scientifique que je respecte...
Et oui! c'est tout un paradoxe... développer les énergies "vertes" ... mais savoir accepter le nucléaire par exemple...
par ce que, par rapport à la demande en énergie croissante, on ne peut s'en passer... en tout cas pas demain!
C'est le cas de la fondation Nicolas Hulot notamment... dont on peut bien penser ce qu'on veut du bonhomme... ( et
c'est un autre sujet!!!! )  mais le discours énergétique est pesé, mesuré et réaliste!

La fondation Goodplanet ( Y A Bertrand) ... dont on peut bien penser ce qu'on veut du bonhomme... ( et c'est un autre
sujet!!!! re!!! ) mais qui défend des projets ( pas tous!) intéressants et réalistes... Pour ma part, quand je compense
carbone mes déplacements en voiture, je spécifie que ce que je verse contribue au développement des énergies
renouvelables en Afrique et pas dans le reboisement qui peut se révéler une bombe à CO2 dans quelques
décennies!!!

Je colle aussi assez avec une autre ONG "Prioriterre"...

Sur le fond des types comme Jancovici ou Grandjean me semble avoir une vision du monde réaliste et des
perspectives intéressantes!

Sans être 100% OK avec toutes et tous je me retrouve en accord avec certains de leurs volets!

Je me tamponne des personnes emblématiques, j'essaye de m'en tenir aux grandes lignes de leurs discours...

Mais le plus important, pour moi, c'est que ces visions soient porteuses d'espoir et proposent des trajectoires réalistes
pour le court terme.

Je n'ai jamais milité pour qui que ce soit ou pris une quelconque carte verte, rouge, rose, ou bleue... (sauf une fois et
je crois que je m'en mords encore les ....) ( je ne compte pas mon adhésion à Greenpeace tout gamin... quand il ne
s'agissait que de protéger les cétacés (autre passion après les étoiles et les loups) pour le reste aujourd'hui... ils sont
à côté de la plaque!) La croissance... même verte, me laisse assez dubitatif et toujours pour les mêmes limites physiques déjà évoquées!

Il manque aujourd'hui celui (ou celle) qui pourra porter toutes ces valeurs et proposera une vision réellement
alternative de notre société...

J'attends.... mais ce jour là je signerai! ;)

(je pense le contenu ci-dessus assez soft et espère n'avoir froissé personne: telle n'était pas en tout cas mon attention...)



Message modifié ( 18-02-2010 16:51 )

Thierry

Per Ardua ad Astra
Avec fougue, jusqu'aux astres

Offline geoair

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 424
  • Country: France fr
  • Karma: 4
    • Aerocruses Production
Reply #109 - 18 February 2010, 20:29:01
Quote
Thierry Duhagon a écrit:
Pour recoller avec l'objet initial de ce post...

Changement de cap pour la politique spatiale américaine: quels impacts pour l’Europe ?


Nommé il y a [quelques] jours pour un 3ème mandat à la Présidence du CNES, Yannick d’Escatha a réagi aux récentes
décisions du Président américain Obama, qui vient de changer radicalement l’approche de l’aventure spatiale
américaine.


En annulant le programme Constellation, les Etats-Unis ont-ils renoncé à l’exploration habitée de la Lune puis de Mars
?
"M. Obama n’a pas sacrifié la NASA, il a augmenté son budget." précise d’entrée le Président du CNES,
auditionné à
l’Assemblée Nationale le 9 février dernier.

"La commission Augustine a constaté que le programme de George W. Bush Moon, Mars and Beyond n’était pas
faisable dans les délais et les conditions prévues". Il s’agissait en effet d’un budget d’exploration de 10 milliards
de
dollars par an, auquel il manquait 30 % par an depuis 2005.

Pour autant, le président américain "n’a pas renoncé au vol habité ni à l’exploration". Barack Obama
prolonge en effet
l’exploitation de la Station spatiale internationale et privilégie dans un premier temps l’exploration robotique. Il
montre
sa volonté de garder l'exploration et le vol habité au coeur de la stratégie américaine, qui consiste à faire un saut
technologique, assurant à l’homme sa capacité d’explorer l’univers de manière inédite. "Le Président Obama a
recentré la NASA comme agence d’innovation, ce qui est précisément le positionnement du CNES."

Autre point important: en augmentant le budget de la NASA de plus d’un milliard de dollars, "il l’a rééquilibré au
profit
de l’observation de la Terre" qui devient une priorité clairement affichée. "Nous sommes heureux de cette
orientation",
commente le Président d’Escatha lors de sa conférence de presse le 11 février. "Une autre conclusion majeure
de M.
Obama consiste à ouvrir l’exploration à la coopération internationale", ajoute Yannick d’Escatha. La mission
Exomars,
qui explorera la planète rouge, désormais américano-européenne, en est une illustration.

"M. Obama commence par l'exploration robotique, sa priorité devient l'exploration de la Terre, il recentre la Nasa
comme une agence d'innovation, et il développe un nouveau lanceur. Cela fait 4 points communs", se félicite le
Président du CNES lors d’une interview donnée à l’AFP. "La politique des Etats-Unis, qui se rapproche de la
politique
spatiale européenne et française, offrira des opportunités de développer la coopération."

Pour Yannick d'Escatha, l'exploration appelle "une gouvernance à haut niveau politique qui rapproche les
nations, à la
place d'une course à l'espace qui les divise, les oppose".


Article complet sur Techno science:
http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=7516

Ba si la NASA devien comme le CNES ou l'ESA il sont pas pret de renvoiller des homme dans l'espace quand la
navette sera mis a la retraite car pour abandonner de bon projet de vol habiter comme Hermes ou la version habiter
de l'ATV l'ESA et le CNES sont champion du monde toute categorie mais le plus marrant san projet de veicule habiter il
veule envoyer des homme sur la lune et mars par leur propre moyen la franchement il se foute du monde :prof::damn:

........................................................................

Offline Tefal

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 96
  • Karma: 0
Reply #110 - 19 February 2010, 22:48:01
Quote
DanSteph a écrit:

Sans dec je ne comprend pas ou sont passés les "vrais" écolos en France, au pire il devrait bien y avoir des
groupements qui ont un intérêt dans le recyclage, le local ? que sais-je. C'est le silence complet à la télé y a plus que des
pub pour des produits de nettoyage la lessive et les voitures.

Pas d'arguments simple façon grand-mère genre "m'enfin les gars vous aimeriez ça dans votre jardin", pas de pub
marrante pour ce f... de la gueule des gaspilleurs qui jettent l'argent. Pas d'encarts ni de panneaux, rien !

[...]

Contre champ, on vois un gros beauf en lunette de soleil , le mec énonce son palmarès "ouais euh Thaïlande, Maroc,
Caraïbeuuuh, Réeunioneuuuh"...  Et vous connaissez la montagne en France ? eeuh non y a des montagnes!???" gros
facepalme et des images de montagnes superbes.

Non seulement je suis assez d'accord, mais tu m'as fait remarquer à nouveau quelque chose de simple. Le problème tient en un
mot: sobriété.

Au risque de sonner comme un p'tit vieux, la société perd en sobriété. On cherche à exagérer dans tout et tous les domaines,
plus grand, plus vite, plus fort, plus cher, plus, plus, plus, plus, plus. Travaille, achète, empiffre-toi et compense pour
le tout en allant courir sans but, le bonheur c'est comme ça et pas autrement !

Vous l'aurez compris, je parle bien de la vision du monde colportée par la publicité, que dis-je, par la majorité des médias
pour neuneus. Pas de quoi s'étonner, Dan, qu'à ce tarif l'"écologie" prêchée par ces guignols t'irrite - prêcher la
sauvegarde de notre monde par l'application de poncifs naïfs n'ayant comme but final qu'une autre forme de consommation
effrênée est une contradiction, voire une insulte à la planète.

Dans l'autre sens, nous avons les anti-tout voulant retourner à l'âge de bronze sans voiture, TV, téléphone et toilettes à eau
courante, note, donc attention avec la notion de sobriété. C'est peut-être plus une question de bon sens au final, mais la sobriété a l'avantage
d'être plus facilement définissable que le bon sens...

Tefal



Message modifié ( 19-02-2010 22:50 )


Offline yoann

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1913
  • Country: France fr
  • Karma: 7
Reply #111 - 04 March 2010, 13:06:11
GRANDE NOUVELLE:

http://www.nasaspaceflight.com/2010/03/lawmakers-bill-extend-shuttle-2015-hlv/

le senat propose:

1) Poursuite des vols de navettes, à raisons de deux vols par an jusqu'à l'arrivée du nouveau système de transport
ou 2015 maximum.
2) Prolongation de l'ISS jusqu'en 2020.
3) Développement d'un système de transport gouvernemental, les options commerciales sont les bienvenues en
second choix.
4) Développement d'un lanceur lourd utilisant les éléments existants ("moteurs", réservoir, SRB), avec un premier vol
pour 2013 et un premier vol habité au delà de l'orbite basse pour 2018


ca c'est cool, faisont la fete, car on continu la navette, et vol au dela de l'orbite terestre, ca veut dire la lune





Message modifié ( 04-03-2010 13:13 )

__________________________________
    Luke, je suis ton pere            kchuuu  pchiiiii

Offline NLS le pingouin

  • Legend
  • ******
  • Posts: 826
  • Karma: 1
Reply #112 - 04 March 2010, 15:53:00
Quote
yoann a écrit:
4) Développement d'un lanceur lourd utilisant les éléments existants ("moteurs", réservoir, SRB),
avec un premier vol pour 2013 et un premier vol habité au delà de l'orbite basse pour 2018

Ah! Voilà qui est bien. Si ils avaient tenter ça pour constellation, il aurait peut-être pas été abandonné.



Offline Alexandre

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1592
  • Country: France fr
  • Karma: 2
Reply #113 - 04 March 2010, 19:55:21
C'est vrai sa ?
Y'a rien de "lisible" sur nasa.org


-----------------------
Alexandre
Orbiter sur Windows 8, ça fonctionne !
Ma chaine Youtube:
http://www.youtube.com/user/AlexBadsmile?feature=mhee


Offline apo

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2423
  • Karma: 0
Reply #115 - 05 March 2010, 00:15:22
Comme dit plus haut, l'annulation du programme constellation va permettre à la Nasa de consacrer les fonds pour d'autres
programmes de développement qui pourrait permettre de voir plus loin que la lune.

J'ai lu une information au boulot l'autre jour sur le moteur a plasma VASIMIR dont le concept à été crée par un astronaute
qui selon lui, pourrait permettre à l'homme de se rendre sur mars, non pas en 6 mois mais en 39 jours soit presque une durée
de vol divisé par 6...

Cela fonctionnerais un peu comme la fusée de Tintin, le vaisseau devra se retourner en sens inverse afin de freiner sa course
afin de pouvoir être capté par l'attraction martienne  pour se mettre en orbite en toute sécurité.

Le seul hic est qu'il faut énormément de potentiel électrique pour alimenter ce fameux moteur, bien que les panneaux solaires
soient évoqués, je doute qu'ils fournissent suffisamment de puissance  et qu'il y est la nécessité  d'avoir recours à un
réacteur nucléaire.

Le système à apparemment déjà été testé en mai 2009 avec succès, mais il doit encore être miniaturisé.

Le premier vol orbital d'un prototype embarquant le moteur VASIMIR serait prévu en 2013.

Source :
http://actu.voila.fr/actualites/sciences/2010/02/26/mars-en-39-jours-possible-avec-le-moteur-plasma-vasimr-selon-son-inventeur_502365.html



Offline geoair

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 424
  • Country: France fr
  • Karma: 4
    • Aerocruses Production
Reply #116 - 06 March 2010, 13:09:01
le probleme de ce système c'est qui lui faut un réacteur nucléaire avec une puissance équivallente a ceux des sous
marin le probleme c'est c'est que c'est réacteur sont toujour trop grand et trop lour pour ètre envoyer dans l'espace
et niveau sécuriter au lancement personne n'accèptera que l'on envoi un réacteur nucléaire la haut

........................................................................

Offline apo

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2423
  • Karma: 0
Reply #117 - 07 March 2010, 12:36:47
Surtout que si le lanceur à un problème au décollage et explose, on aura droit à une explosion nucléaire au passage.

Pour cela il faudrait prendre le temps et le budget de developper un lanceurs infaillible, or, je doute qu'il y ai des budget
suffisant pour cela ...


« Last Edit: 07 March 2010, 12:36:47 by apo »