See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: EADS-Astrium prépare un avion-fusée  (Read 14564 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Pagir

  • Legend
  • ******
  • Posts: 4522
  • Karma: 1
Reply #75 - 23 June 2007, 02:42:25
Quote
Astro_Seb a écrit:

En gros, le projet d'avion spatial est BEAUCOUP plus avancé que ce qu'on pense... Il ne manque que les investisseurs
pour lancer la construction du prototype

Tiens??? J'ai déjà entendu ça quelque part? :lol:

Plus sérieusement, je suis convaincu qu'il s'agit en effet de la prochaine étape "commerciale".

Pagir


Pagir

Offline Well

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2722
  • Karma: 46
    • L'Atelier Wellographique
Reply #76 - 23 June 2007, 07:47:00
Quand il y à une possibilité de gagné beaucoup d'argent, les entreprises sont soudainement beaucoup plus rapide
dans la réalisation des projets ^^

Je trouve ce debat sur l'ascenseur spatial passionant, donc ça ne me derange pas d'en parler sur ce post pas de
soucis.

Je crois egalement qu'au moment ou la technologie pourrais eventuellement d'envisager un ascenseur spatial, nous
aurons fait des progrés plus interessant dans d'autre domaine, rendant l'ascenseur spatial trop cher à developpé.



Offline cslevine

  • Legend
  • ******
  • Posts: 3604
  • Karma: 11
Reply #77 - 24 June 2007, 01:05:23
Quote
il -le fric- sera moins inutilement utilisé qu'en  * message insultant censuré * dans l'espace, puisque pour
l'instant, 90% de la masse d'un lanceur est perdue à chaque utilisation.

Ah non mais moi je faisais la même erreur de penser que tout l'argent d'un lancement part dans le carburant.
Mais en réfléchissant un peu, bah c'est évident que le prix du carburant ne représente absolument rien par rapport
au reste du budget.

C'est vrai qu'une fusée ou bien la navette va utiliser disons, environ 40 ou 50 fois ce que consomme un avion (de
ligne) et c'est impressionant de voir cette gerbe de fumée brulée dans le ciel. Mais c'est pas ça qui coute de l'argent.
(enfin si bien sûr : 0.0000000000000000000000000001.10E-100000000 % du budjet du lancement )

car je crois en déduire que ce qui coûte bonbon, ben c'est la "main d'oeuvre" + la recherche.
Pour le moindre cylindre à poudre qu'on envoit dans le ciel noir, y'a au moins 100000000000000 personnes qui
travaillent sur le projet, et ces 1000000 personnes (j'exagère un tout petit peu), ben faut aussi penser à les nourrir
de temps en temps.
Or on n'est pas en chine... (le coup du bol de riz tous les mois, on peut pas vraiment le faire à des Sunita Williams)

Donc je pense que c'est pas le prix des matérieux qui coûte cher en soi.
Quelques tonnes de céramique, quelques tonnes d'explosifs (bien maitrisés pour pas que ca explose mais pour que
ça pousse pendant 126 secondes), etc. Bah tout ça ça s'achète euh pour l'un chez Ben Laden, et pour les autres
dans des décharges...
  enfin non ca se fabrique sérieusement...

 Et c'est CA qui coûte cher : c'est les hommes qui étudient tous les matérieux, et la façon de les assembler pour que
ça fasse une combi spatiale qui fasse pas "Pfffuuiiit" dans les coûtures quand on dépressurise un sas.

 Pour la navette je pense que cela continue à couter aussi cher parce que d'une décénnie sur l'autre, il n'existe plus
les pièces de rechange ! et à chaque fois faut tout ré-étudier et recontruire toutes les pièces de rechange.

Rien que pour re-fabriquer un instrument de musique (l'Ondéa) celà coûte plusieurs millieurs d'heures de travail à 2
ou 3 personnes (réparties donc sur plusieurs années, de 1997 à 2004), ainsi que les coûts de fabrications de pièces
spécifiques, en petites séries !
D'où le prix final de l'instrument à environ 17000 €uros, et le gars, il les vend à perte parce qu'il s'en fout : il a 79 ans !

Alors pour envoyer un truc dans le vide et en passant 2 fois par les enfers des couches d'air transformées en béton,
ben faut une telle précision dans les recherches , simulations, bref :
il faut fabriquer non pas un chateau de cartes, mais un Chateau Des Miracles !


La Navette Spatiale est un Ensemble de Miracles défiant l'équilibre, l'esprit, etc. etc.

Bah, peut être qu'un jour l'homme trouvera le moyen de fabriquer en grandes séries des pièces standard qui
permettraient ainsi de faire beaucoup d'économies sur des futures navettes. Fabriquées par des robots, etc. etc.
Ceci dans peut être 200 ans.



Petite parentèse politique du jour :
   Moi je dis Vive quand même le progrès vertical, car il est 10000 fois moins utopique et
   10000 fois plus réalisable que le progrès horizontal total.
   Simplement il faut bien sûr qu'il y ait un meilleur "équilibre"
   possible entre les 2, sinon c'est la catastrophe pour tout le monde.
   La politique devrait être là pour réguler cet équilibre, et non pour
   favoriser un azimutage par rapport à l'autre. (vertical / horizontal )
Fin parenthèse politique hors sujet



Offline cslevine

  • Legend
  • ******
  • Posts: 3604
  • Karma: 11
Reply #78 - 24 June 2007, 01:18:24
HS comique

   la politique serait donc la manoeuvre entre les touches "2", "5", et "kill rot" !  :)
enfin classiquement on parle plutot de "1" et "3" pour gauche et droite. Yaw !   :)
C'est donc une affaire de Yaw Yaw, la politique. Laissons donc ce métier aux yoyos que nous connaissons.
D'ailleurs ça agit aussi sur le yoyo de la bourse. :)

fin HS comique

   Bon enfin c'est aussi pour faire la petite remarque que parler de progrès vertical ou horizontal, cela reviendrait à
parler finalement politique, et que pour ça ce n'est plus de l'espace, mais y'a des forums dédiés à ça, où ils
en "savent" bien plus que moi ou nous sur le sujet.

  le tout est de savoir simplement qu'il y a actuellement un budjet dans tous les pays pour l'espace et que ce sera
comme ça tant qu'il y aura la possibilité d'utiliser l'espace en apparence "pour le tourisme", mais en caché... ben pour
faire guéguerre et montrer qu'on est le plus fort, qu'on a la plus grosse vrroouuum, le plus gros canon, la plus
grosse ... navette, le plus gros suppositoire...

  Ah ces histoires freudiennes.
Enfin... Quand la libido emmène les hommes jusqu'au 7e ciel, et sur euh... une périgée bien réglée...



Offline Well

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2722
  • Karma: 46
    • L'Atelier Wellographique
Reply #79 - 24 June 2007, 08:06:15
Ce qui me fait surtout penser que l'ascenseur spatial ne serait pas rentable, c'est que le temps d'apporter quelques
tonnes en Orbite serait si long, si cher en maintenance, securité, etc... La demande serais si forte, que le prix du Kilo
en Orbite serait a mon avis plus cher qu'avec un lanceur classique.

Lanceur classique qui lui offre une veritable mise à poste sur une Orbite specifique tel que le souhaite le client ou
l'agence spatiale. Avec un ascenseur... ? admettons que l'on monte sur Orbite GEO le satellite, et aprés ? il faut un
vaisseau ou propulseur special pour l'envoyer sur son orbite definitive ? avec une nouvelle monter d'ascenseur pour
ravitailler en carburant.... ? Ton ascenseur va être vite usé, et une panne à 30000 Km ce n'est pas génial...!!

Je pense que pour apporter rapidement et à moindre cout des charges utile en Orbite, le meilleur moyen c'est d'avoir
un lanceur réutilisable style Dgex, les avions spatial vont seulement commencer à ce developpé, car la technologie
n'est pas encore au point, pour une réutilisation massive.
Dans certain cas, et pour longtemps encore, les lanceurs expendable classique seront les plus rentable.
En dehors du developpement, les lanceurs lourd offre le meilleur cout du Kilo en Orbite.





Offline picto

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5013
  • Country: France fr
  • Karma: 24
  • Criiii Crii Crii
Reply #80 - 24 June 2007, 08:48:36
Quote
cslevine a écrit:
... une périgée bien réglée...


A ne surtout pas confondre avec les contractions du périnée. :)



Message modifié ( 24-06-2007 08:50 )

Pic

Offline Jekka

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1172
  • Country: Switzerland ch
  • Karma: 3
Reply #81 - 24 June 2007, 12:53:04
Sympa le panorama ! :applause:

Je persiste à croire que pour construire un engin spatial conséquent pour une exploration, voire une colonisation et
une exploitation conséquente, les lanceurs ne seront pas la bonne solution. Et c'est pas une question de coût de
recherche ou autre. A partir d'une certaine cadences et d'un haut niveau de besoin, même si son carburant n'est pas
cher, un engin non réutilisable restera peu avantageux par rapport à une système fixe et  dont finalement il ne reste
que les coûts d'epxloitation, et non pas également les coût de fabrication (pas besoin d'une nouvelle nacelle à
chaque montée).

Par contre, bien sûr que pour mettre en orbite un satellite d'observation de quelques tonnes, il faudra toujours un
lanceur.

Mais je pense que dans 200 ou 300 ans, quand il n'y aura plus certaines ressources en minerai et qu'il faudra aller
les cherche ailleurs, on ne pourra pas entamer une campagne d'exploitation à l'aide de lanceur et de capsule pour
ramener les matière première sur Terre. Bon, ok ça devient de nouveau un débat politique et on en parlera pas ici. En
fait, ça serait un peu comme la marine marchande à partir du XVI e siècle : pour ramener les ressources, il fallait des
navire, pius des navire de plus en plus gros, puis un changement de moyen de propulsion. Bon, ok argument
historique (comme les avions) : irrecevable...

Bon, de quoi je vais bien pourvoir parler ici ? :wonder:

;)



Offline Well

  • Legend
  • ******
  • Posts: 2722
  • Karma: 46
    • L'Atelier Wellographique
Reply #82 - 24 June 2007, 19:33:21
dans 200 ou 300 ans... je pense que les avions spatiaux seront maitrisé, faible cout de maintenance, ou disons pas
beaucoup plus qu'un avion de ligne actuel, les vol frequents.
Un avion spatial sera beaucoup plus pratique qu'un ascenseur spatial.

« Last Edit: 24 June 2007, 19:33:22 by Well »