See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: Toujours emmerdé avec Mercury  (Read 795 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Syntetik

  • Sr. Member
  • ****
  • Posts: 280
  • Country: France fr
  • Karma: 0
27 April 2005, 21:57:49
Bonsoir à tous,

Voilà, voilà j'ai progressé depuis mon dernier post. J'arrive maintenant à voler en UH34 jusqu'à la capsule. J'arrive
même à l'accrocher pour aussitôt me retrouver dans le Cosmos.
Dans Project_Mercury_50.pdf, ils expliquent que pour parer ce bug, il faut faire voler la capsule en utilisant le
hover pour avoir une altitude de 3m. D'accord mais dès que je décolle, Mercury fait des cabrioles dans tous les sens.
Impossible de la stabiliser et les autopilotes classiques Level Horizon & Hold Altitude semblent inopérants.
J'ai fait un essai en désactivant les pilotes auto de l'ASCS mais ça ne marche pas mieux. Je vais essayer en
pressant la touche P juste après l'amerissage mais ça m'énerve !

Notons que quand la capsule est posée elle affiche un pitch de +90°. Habituellement quand on veut utiliser le hover,
on veille à se mettre à plat mais avec le Mercury cela revient à se mettre sur le flan.

Bref je n'y comprends rien :.

Donc au secours .

Cette histoire de bug est vraiment moche car je trouve la mission de récupération très formatrice: il faut naviguer
jusqu'à la capsule en se fiant au GPS, puis encore faut-il la voir cette capsule. On s'énerve, on s'énerve mais quelle
joie quand celle-ci est enfin en vue ! Enfin il faut s'en approcher et faire un arrimage avec le MFD
docking en mode vidéo. Oui vraiment sans le bug c'est vraiment une belle mission.

Cordialement.

Syntetik (qui se noie).


« Last Edit: 27 April 2005, 21:57:49 by Syntetik »
Syntetik

Je... ce que vous faites là, Tintin, est splendide!... Je... Enfin, bonne chance!... Attention: Je mets le moteur en marche!...
Hergé