See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: LANCEMENT Atlas V411 Sonde OSIRIS-REx  (Read 1408 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
30 November 2018, 21:56:03
OSIRIS-REx



(Origins-Spectral Interpretation-Resource Identification-Security-Regolith Explorer) est une mission de la NASA (l'agence spatiale américaine), qui doit étudier l'astéroïde Bénou et ramener un échantillon de son sol sur Terre, pour permettre d'en effectuer une étude approfondie.



Bénou est un astéroïde de type Apollon dont l'orbite croise celle de la Terre (astéroïde géocroiseur). La sonde spatiale doit également collecter sur place, avec ses instruments (caméras, spectromètre, altimètre) des données qui permettront d'améliorer nos connaissances sur le processus de formation du Système solaire.



La mission OSIRIS-REx, proposée par une équipe scientifique de l'université de l'Arizona, a été sélectionnée en mai 2011. C'est la troisième sonde spatiale du programme New Frontiers de la NASA, qui regroupe des missions interplanétaires de classe moyenne, dont le coût hors lancement est plafonné à 800 millions de dollars. La sonde spatiale doit se placer en orbite autour de l'astéroïde Bénou en 2018, et ramener l'échantillon sur Terre en septembre 2023.




« Last Edit: 30 November 2018, 22:02:48 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #1 - 30 November 2018, 21:56:11
LANCEMENT LE 8 SEPTEMBRE 2016 A 23 H 05 TU

La sonde spatiale OSIRIS-REx est lancée vers l'astéroïde Bénou par une fusée Atlas V 411 (version du lanceur comportant un seul propulseur d'appoint) tirée depuis la base de Cape Canaveral en Floride.



PLUS D'IMAGES ICI
https://www.asteroidmission.org/galleries/photographs/

« Last Edit: 30 November 2018, 23:16:34 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #2 - 30 November 2018, 22:12:36
LANCEMENT REUSSI





Le lanceur a placé la sonde spatiale sur une orbite héliocentrique avec une vitesse d'échappement hyperbolique de 5,4 km/s.
Une fois dans l'espace, la sonde spatiale va utiliser sa propulsion pour effectuer une série de petites corrections de trajectoire, avec un changement de vitesse cumulé de 0,52 km/s26.

Ici la vidéo du lancement
https://fr.ign.com/tech/17655/video/osiris-rex-revivez-le-decollage-de-la-sonde-de-la-nasa

« Last Edit: 30 November 2018, 23:15:44 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #3 - 30 November 2018, 22:27:49
OSIRIS-REx

est une sonde spatiale de masse moyenne (environ 2 tonnes) dont plus de la moitié est constituée d'ergols. Elle est en grande partie dérivée des sondes spatiales martiennes MRO et MAVEN. La charge utile comprend un ensemble d'instruments scientifiques destinés principalement à cartographier et analyser la composition de la surface de l'astéroïde, d'un équipement destiné à prélever un échantillon du sol (TAGSAM) et d'une petite capsule destinée à ramener sur Terre l'échantillon du sol de l'astéroïde en résistant à l'échauffement généré par la rentrée atmosphérique
https://fr.wikipedia.org/wiki/OSIRIS-REx






@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #4 - 30 November 2018, 22:31:33
Système de prélèvement TAGSAM

Bras articulé portant le système de prélèvement TAGSAM.



Le système de prélèvement TAGSAM (Touch-And-Go Sample Acquisition Mechanism) utilise un bras articulé hérité de la mission Stardust. Long de 3,2 mètres en position étendue, il comporte des moteurs redondants aux trois articulations. À son extrémité se situe le système de prélèvement, constitué d'un cylindre plat perforé à sa base.

Pour effectuer le prélèvement, la sonde s'approche à la verticale du site retenu, à faible vitesse (0,1 m/s). La caméra grande vitesse (1 hertz) OCAMS documente le prélèvement. Au moment du contact avec le sol, qui dure seulement 5 secondes, un ressort situé sur le bras amortit le choc. L'articulation de la tête de prélèvement peut s'articuler de 15 degrés pour s'adapter à la pente du sol. Une bouffée d'azote est expulsée par des trous perforés sur le pourtour du cylindre pour soulever le régolithe. Celui-ci chassé par le gaz se soulève. Il pénètre dans des compartiments qui sont clos par des feuilles de mylar qui se sont soulevées sous la poussée des gaz. L'objectif est de prélever au moins 60 grammes, mais le système permet d'en prélever jusqu'à 2 kilogrammes.





À l'aide d'un autre dispositif, cette fois-ci passif, un deuxième échantillon est prélevé : un matériau adhésif, d'une superficie de 26 cm2, situé à la base du cylindre, qui accroche des petits grains d'un diamètre inférieur à 3 millimètres. La sonde spatiale vérifie qu'une quantité suffisante de matériau a bien été prélevée, en réalisant des manœuvres et en mesurant le changement de son moment d'inertie induit par la présence d'un échantillon. Le système de prélèvement dispose de réserves d'azote lui permettant de faire 3 tentatives.



Une fois le prélèvement réalisé avec succès, la tête de prélèvement est stockée dans la capsule de retour d'échantillon, dont la conception dérive aussi de celle de Stardust18




Capsule utilisée pour le retour d'échantillon

La capsule SRC (Sample Return Capsule) utilisée pour ramener l'échantillon sur Terre dérive de la capsule utilisée par la mission spatiale Stardust dans un objectif analogue. La capsule doit ramener sur Terre la tête du système de prélèvement TAGSAM et l'échantillon de sol de l'astéroïde, alors que le reste de la sonde spatiale continuera de circuler dans le Système solaire. Dans cet objectif, la capsule comporte un bouclier thermique avant ablatif réalisé en PICA de 3e génération, développé par le centre de recherche Ames de la NASA, et utilisé notamment par le vaisseau Dragon 2 de SpaceX, qui doit lui permettre de résister à l'échauffement intense lors de la rentrée atmosphérique, et des parachutes qui doivent lui permettre d'effectuer un atterrissage en douceur. La capsule a un diamètre de 81 centimètres pour une hauteur de 50 centimètres





Vidéo de la présentation de la mission
https://www.youtube.com/watch?v=7IQDxm9oQWY

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #5 - 30 November 2018, 22:32:52
LA MISSION

La mission OSIRIS-REx cherche des réponses aux questions essentielles de l'expérience humaine: d'où venons-nous ? Quel est notre destin ? OSIRIS-REx se rend à Bennu , un astéroïde riche en carbone qui enregistre la plus ancienne histoire de notre système solaire et en rapportera une partie sur Terre. Bennu peut contenir les précurseurs moléculaires de l'origine de la vie et des océans de la Terre. Bennu est également l’un des astéroïdes les plus dangereux et sa probabilité d’impact sur la Terre est relativement élevée vers la fin du 22ème siècle. OSIRIS-REx déterminera les propriétés physiques et chimiques de Bennu, qu’il sera essentiel pour les futurs scientifiques de savoir lors de la mise au point d’une mission d’atténuation des impacts.

OBJECTIFS DE LA MISSION

Les objectifs scientifiques clés d’OSIRIS-REx comprennent:

Retourner et analyser un échantillon de la surface de Bennu
Cartographier l'astéroïde
Documenter le site exemple
Mesurer la déviation de l'orbite causée par des forces non gravitationnelles (effet Yarkovsky)
Comparer les observations de l'astéroïde aux observations au sol

https://www.asteroidmission.org/mission/

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #6 - 30 November 2018, 22:40:32
Transit vers Bénnu (septembre 2016-août 2018)

OSIRIS-REx n'emprunte pas une trajectoire directe vers Bénou, mais doit boucler une orbite complète autour du Soleil, avant de revenir survoler la Terre, le 22 septembre 2017, afin de gagner en vitesse.

Pour s'aligner avec la Terre, la sonde spatiale a effectué plusieurs manœuvres à l'aide de sa propulsion principale, avec un changement de vitesse cumulé de 520 m/s.
La sonde spatiale est passée à environ 20 000 kilomètres de la Terre, et a effectué une manœuvre d'assistance gravitationnelle, qui lui a permis de modifier l'inclinaison de son orbite de 6 degrés, de manière à la faire coïncider avec celle de Bénou.

La phase d'approche a débuté en août 2018, lorsque la caméra PolyCam dotée d'un téléobjectif est parvenue à réaliser une image de l'astéroïde : la sonde spatiale se trouvait alors à 2 millions de kilomètres de Bénou.

Arrivée à proximité, OSIRIS-REx a utilisé sa propulsion pour abaisser sa vitesse de 530 m/s, de manière que sa vitesse relative par rapport à Bénou ne soit plus que de 20 cm/s.
https://fr.wikipedia.org/wiki/OSIRIS-REx

« Last Edit: 30 November 2018, 23:26:49 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #7 - 30 November 2018, 22:43:23
15 OCTOBRE 2018

OSIRIS-REx de la NASA exécute une deuxième manœuvre d'approche de l'astéroïde
https://www.nasa.gov/feature/goddard/2018/osiris-rex-executes-second-asteroid-approach-maneuver



La sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA a exécuté sa deuxième manœuvre d'approche d'astéroïde (AAM-2) aujourd'hui. Les principaux propulseurs du moteur de l'appareil ont tiré dans une manoeuvre de freinage conçue pour ralentir la vitesse de l'engin par rapport à Bennu de 315 mph (141 m / sec) à 11,8 mph (5,2 m / sec). De même, la vitesse d'approche de l'engin spatial est passée de près de 12 200 km (450 km) à 450 km (280 km) par jour. L’équipe de la mission continuera d’examiner les données de télémétrie et de suivi et disposera de plus d’informations au cours de la semaine prochaine. Cette brûlure a marqué la dernière utilisation prévue des principaux moteurs de l'engin spatial avant le départ d'OSIRIS-REx de Bennu en mars 2021.

La sonde spatiale OSIRIS-REx est au cœur d'une série de manœuvres de six semaines conçues pour la faire traverser un corridor précis en direction de Bennu. AAM-1, qui a exécuté le 1 er octobre, a ralenti l’engin spatial de 785,831 mph (351,298 m / s) et consommé 532,4 livres (241,5 kg) de carburant. AAM-3 est prévu pour le 29 octobre. Le dernier incendie, AAM-4, est prévu pour le 12 novembre et ajustera la trajectoire de l'engin spatial pour arriver à une position à 20 km de Bennu le 3 décembre. Après l'arrivée, le vaisseau spatial effectuera une série de survols au-dessus des pôles et de l'équateur de Bennu.

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #8 - 30 November 2018, 22:45:38
29 octobre 2018

OSIRIS-REx de la NASA exécute la troisième manœuvre d'approche de l'astéroïde
https://www.nasa.gov/feature/goddard/2018/nominal-aam3-preliminary-confirmation



La sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA a exécuté sa troisième manœuvre d'approche d'astéroïde (AAM-3) aujourd'hui. Les propulseurs à manœuvre de correction de trajectoire (MCT) ont tiré dans une série de deux manœuvres de freinage conçues pour ralentir la vitesse de l'engin spatial par rapport à Bennu d'environ 11,7 mi / h (5,2 m / sec) à 0,24 mi / h (0,11 m / sec). En raison de contraintes empêchant les instruments scientifiques de s’orienter trop près du soleil, cette manœuvre a été conçue comme deux brûlages distincts d’environ 5,8 mi / h (2,6 m / s) chacun, afin de réaliser un changement net de vitesse d’environ 5,1 m / s (11,5 mi / h). seconde). L’équipe de la mission continuera à examiner les données de télémétrie et de suivi au cours de la semaine prochaine pour vérifier la nouvelle trajectoire. La manoeuvre visait le vaisseau spatial à voler dans un couloir conçu pour la collecte d’images haute résolution qui seront utilisées pour construire un modèle de forme de Bennu.

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #9 - 30 November 2018, 22:47:21
LE 30 OCTOBRE 2018

OSIRIS-REx capture la vue 'super-résolution' de Bennu
https://www.nasa.gov/image-feature/goddard/2018/osiris-rex-captures-super-resolution-view-of-bennu



Cette vue "super-résolution" de l'astéroïde Bennu a été créée à l'aide de huit images obtenues par la sonde OSIRIS-REx de la NASA le 29 octobre 2018 à une distance d'environ 330 km (330 km). La sonde se déplaçait alors qu'elle capturait les images. avec la caméra PolyCam, et Bennu a tourné de 1,2 degrés pendant presque une minute entre le premier et le dernier instantané.L'équipe a utilisé un algorithme de super-résolution pour combiner les huit images et produire une vue à plus haute résolution de l'astéroïde. environ 100 pixels et est orienté avec son pôle nord en haut de l'image.

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #10 - 30 November 2018, 22:49:55
LE 2 NOVEMBRE 2018

Le vaisseau spatial OSIRIS-REx de la NASA se concentre sur Bennu
https://www.nasa.gov/image-feature/goddard/2018/osiris-rex-zooms-in-on-bennu



Cette série de 16 images montre l'approche constante de l'engin spatial OSIRIS-REx vers l'astéroïde Bennu au cours de la dernière moitié d'octobre 2018. Du 12 au 29 octobre, la caméra à longue portée PolyCam a capturé une image de navigation optique par jour, sauf le Les 16 et 17 octobre, PolyCam n’était pas programmé pour prendre des images. Le vaisseau spatial se trouvait à environ 44 000 km de Bennu pour la première image - une distance plusieurs milliers de milles supérieure à la circonférence de la Terre. La dernière image a été prise à une distance d'environ 320 km, soit un peu moins que la distance entre Los Angeles et Las Vegas.

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #11 - 30 November 2018, 22:52:22
LE 6 NOVEMBRE 2018

OSIRIS-REx voit Bennu de tous les côtés
https://www.nasa.gov/image-feature/goddard/2018/bennu-from-all-sides



Cette série d'images montre l'astéroïde Bennu en rotation d'un tour complet. Le 2 novembre, pendant quatre heures et onze minutes, la caméra PolyCam de la sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA a acquis une image de 2,5 millisecondes pour 10 degrés de rotation de l'astéroïde. Au moment de la prise de vue, Bennu se situait à environ 197 km de la sonde et apparaissait à environ 200 pixels de large dans le cadre de PolyCam.

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #12 - 30 November 2018, 22:53:59
LE 13 NOVEMBRE 2018

OSIRIS-REx de la NASA exécute la quatrième manœuvre d'approche de l'astéroïde
https://www.nasa.gov/feature/goddard/2018/osiris-rex-executes-fourth-asteroid-approach-maneuver



La sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA a exécuté sa quatrième manœuvre d’approche d’astéroïdes (AAM-4) hier. L’engin spatial a tiré ses propulseurs du système de contrôle d’attitude (ACS) pour le ralentir d’environ 0,31 mi / h (0,14 m / sec) à 0,10 mi / h (0,04 m / sec). Les propulseurs ACS sont capables de variations de vitesse aussi faibles que 0,02 mph (0,01 m / sec). L’équipe de la mission continuera à examiner les données de télémétrie et de suivi au cours de la semaine prochaine pour vérifier la nouvelle trajectoire. La manoeuvre visait le vaisseau spatial à voler dans un couloir conçu pour la collecte d’images haute résolution qui seront utilisées pour construire un modèle de forme de Bennu.

Avec l'exécution de l'AAM-4, la sonde OSIRIS-REx achève une série de six semaines de manœuvres d'approche de Bennu. AAM-1 et AAM-2, qui ont exécuté respectivement les 1er et 15 octobre, ont ralenti l’engin spatial d’un total d’environ 1 088 mi / h (486 m / s). AAM-3 et AAM-3A, qui ont exécuté respectivement les 29 octobre et 5 novembre, ont encore affiné la trajectoire et la vitesse de la sonde afin de créer les conditions propices à la réussite de la manœuvre AAM-4. Après une dernière manœuvre de correction prévue pour le 30 novembre, la sonde sera sur la bonne voie pour arriver à une position à 20 km de Bennu le 3 décembre.

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #13 - 30 November 2018, 22:58:35
LE 16 NOVEMBRE 2018

Essais TAGSAM terminés: OSIRIS-REx préparé pour cartographier l'astéroïde
https://www.nasa.gov/feature/goddard/2018/tagsam-testing-complete-osiris-rex-prepared-to-tag-an-asteroid



Le 14 novembre, la sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA a déployé son bras d'échantillonnage robotique pour la première fois dans l'espace. Le bras, plus connu sous le nom de mécanisme d’acquisition d’échantillons «Touch-and-Go» (TAGSAM), est essentiel pour que l’engin spatial atteigne l’objectif principal de la mission: restituer un échantillon de l’astéroïde Bennu en 2023.

Comme prévu, les ingénieurs de Lockheed Martin ont commandé à la navette spatiale de déplacer le bras dans toute son amplitude de mouvement - en pliant ses "articulations des épaules, des coudes et des poignets". Ce tronçon tant attendu a été confirmé par les données de télémétrie et les images capturées par le La caméra SamCam de l’engin spatial démontre que la tête TAGSAM est prête à collecter un échantillon de terre et de roches (appelée régolithe) sur la surface de Bennu.


Cette image montre la tête d’échantillonnage TAGSAM (mécanisme d’acquisition d’échantillon Touch-and-Go) OSIRIS-REx, sortie du véhicule spatial, à l’extrémité du bras TAGSAM. L'image a été obtenue par la caméra SamCam le 14 novembre 2018 dans le cadre d'une vérification visuelle du système d'acquisition d'échantillons de la sonde. Ceci est une image de répétition pour une observation qui sera prise à Bennu au moment de la collecte de l'échantillon pour aider à documenter le matériel astéroïde recueilli dans la tête de TAGSAM. Il y a deux ensembles de plaque témoin sur le périmètre supérieur de la tête TAGSAM, dont l'un est entièrement visible sur cette image. Ces plaques témoins enregistrent le dépôt de matériel sur la tête du TAGSAM pendant la durée de la mission, donnant ainsi aux scientifiques un enregistrement de matériel sur la tête du TAGSAM qui ne provient pas de Bennu.
Crédits: NASA / Goddard / Université de l'Arizona


Ici la vidéo de présentation du système TAGSAM
https://www.youtube.com/watch?v=5JkB_lXrJFo


Un mois d'essais

Le déploiement du bras TAGSAM a été l’étape la plus récente et la plus importante d’une série de tests et de vérifications du système d’échantillonnage de l’engin spatial qui a débuté en octobre lorsque OSIRIS-REx a largué la couverture qui protégeait la tête de TAGSAM pendant le lancement et le départ de la mission. phase de croisière. Peu de temps avant l’éjection de la couverture et à nouveau le lendemain, OSIRIS-REx a effectué deux tentatives d’appel, intitulées Sample Mass Measurements. En comparant les propriétés d'inertie de l'engin spatial au cours de ces rotations avant et après, l'équipe a confirmé que le couvercle de 1,67 kg (2,67 livres) avait été éjecté avec succès le 17 octobre.

Une semaine plus tard, le 25 octobre, les Frangibolts tenant le bras TAGSAM en place ont tiré avec succès, libérant le bras et permettant à l’équipe de le placer dans une position stationnée juste à l’extérieur de son boîtier de protection. Après s'être reposé dans cette position pendant quelques semaines, le bras a été entièrement déployé dans sa position d'échantillonnage, ses articulations ont été testées et les images ont été capturées avec SamCam. La sonde effectuera deux autres mesures de masse d'échantillons au cours des deux prochains jours. L'équipe de la mission utilisera ces spins comme base de référence pour les comparer aux résultats de spins similaires qui seront effectués après le TAG en 2020 afin de confirmer la masse de l'échantillon recueilli.
https://www.nasa.gov/feature/goddard/2018/tagsam-testing-complete-osiris-rex-prepared-to-tag-an-asteroid





SUIVEZ LA MISSION ICI
https://www.asteroidmission.org/status-updates/

« Last Edit: 30 November 2018, 23:14:31 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #14 - 30 November 2018, 23:07:59
OSIRIS-REx doit arriver à Bennu le 3 décembre 2018.

Il passera près d'un an à examiner l'astéroïde avec cinq instruments scientifiques afin que l'équipe de la mission puisse choisir un emplacement sûr et scientifiquement intéressant pour prélever l'échantillon.

«Maintenant que nous avons mis TAGSAM à l’essai dans l’espace et que nous savons qu’il est prêt à jouer chez Bennu, nous pouvons nous concentrer sur les défis de la navigation autour de l’astéroïde et de la recherche du meilleur site possible d’échantillon», a déclaré Lauretta.

Le centre de vol spatial Goddard de la NASA situé dans la Ceinture de verdure du Maryland assure la gestion globale de la mission, l’ingénierie des systèmes, la sécurité et la garantie de mission pour OSIRIS-REx. Dante Lauretta, de l'Université de l'Arizona, à Tucson, est l'investigateur principal. L'Université de l'Arizona dirige également l'équipe scientifique, la planification de l'observation scientifique et le traitement des données de la mission. Lockheed Martin Space Systems à Denver a construit le vaisseau spatial et assure les opérations de vol. OSIRIS-REx est la troisième mission du programme New Frontiers de la NASA. La NASA Marshall Space Flight Center de Huntsville, en Alabama, gère New Frontiers pour la direction de la mission scientifique de l'agence à Washington.
https://www.nasa.gov/feature/goddard/2018/tagsam-testing-complete-osiris-rex-prepared-to-tag-an-asteroid

La NASA fournit une couverture en direct de l'arrivée de la sonde vers l'astéroïde qui pourrait avoir des réponses à l'origine de notre système solaire


Cette vue "super-résolution" de l'astéroïde Bennu a été créée à l'aide de huit images obtenues par la sonde spatiale OSIRIS-REx de la NASA le 29 octobre 2018, à une distance d'environ 330 kilomètres.
Crédits: NASA / Goddard / Université de l'Arizona


La NASA diffusera l'événement en direct de 11h45 à 12h15 HNE afin de souligner l'arrivée de la première mission de retour d'échantillons d'astéroïdes de l'agence.
Le programme proviendra de la mission de contrôle de OSIRIS-REx aux installations de Lockheed Martin Space à Littleton, au Colorado, et sera diffusé sur la NASA Television,  Facebook Live ,  Ustream ,  YouTube  et le site Web de l’agence  . NASA TV diffusera également un programme d’arrivée à partir de 11h15 HNE.

https://www.nasa.gov/multimedia/nasatv/index.html#public

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #15 - 30 November 2018, 23:24:20
:eek:  :eek:  :eek:  :eek: VOYAGE DES ORBINAUTES  :eek:  :eek:  :eek:  :eek:

Thierry Duhagon, cslevine, antoo, Orion, Tinioo,

Ont fait le voyage avec la sonde OSIRIS-REx

http://orbiter.dansteph.com/forum/index.php?topic=13060.msg197545#msg197545




« Last Edit: 30 November 2018, 23:33:59 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #16 - 03 December 2018, 16:48:18
LE 3 DECEMBRE 2018



https://twitter.com/OSIRISREx/status/1069576958634328064



DEBUT DE L'EMISSION DE LA NASA
En ce moment ici:
https://www.nasa.gov/multimedia/nasatv/index.html#public


NASA Le direct de l'événement de 16h45 à 17h15 TU:
https://www.nasa.gov/multimedia/nasatv/index.html#public

« Last Edit: 03 December 2018, 17:19:59 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #17 - 03 December 2018, 18:20:04
CONFIRMATION LA SONDE OSIRIS-Rex EST ARRIVEE


https://twitter.com/NASASpaceflight/status/1069639645384896513








@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
« Last Edit: 03 December 2018, 19:09:43 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #19 - 12 December 2018, 20:33:50
LE 10 DECEMBRE 2018

La sonde spatial OSIRIS-REx de la NASA, récemment arrivé, découvre déjà de l'eau sur l'astéroïde Bennu
https://www.nasa.gov/press-release/nasa-s-newly-arrived-osiris-rex-spacecraft-already-discovers-water-on-asteroid



Cette image en mosaïque de l'astéroïde Bennu est composée de 12 images PolyCam recueillies le 2 décembre par la sonde spatiale OSIRIS-REx dans une portée de 24 km.
Crédits: NASA / Goddard / Université de l'Arizona


"...Des données récemment analysées issues de la mission OSIRIS-REx (Origins, Interprétation spectrale, Identification spectrale, Exploration de sécurité-Régolithes) de la NASA ont révélé la présence d'eau dans les argiles qui constituent sa cible scientifique, l'astéroïde Bennu.

Au cours de la phase d'approche de la mission, entre la mi-août et le début de décembre, l'engin spatial a parcouru 2,2 millions de miles (2,2 millions de km) au cours de son trajet depuis la Terre pour se rendre à 19 km de Bennu le 3 décembre. À l’époque, l’équipe scientifique sur Terre a dirigé trois des instruments du vaisseau spatial vers Bennu et a commencé à effectuer les premières observations scientifiques de la mission sur l’astéroïde. OSIRIS-REx est la première mission de retour d'échantillons d'astéroïdes de la NASA.

Les données obtenues à partir des deux spectromètres de l'engin spatial, le spectromètre visible et infrarouge OSIRIS-REx (OVIRS) et le spectromètre à émission thermique OSIRIS-REx (OTES), révèlent la présence de molécules contenant des atomes d'oxygène et d'hydrogène liés, appelées «hydroxyles». ”L'équipe soupçonne que ces groupes hydroxyles existent globalement sur l'astéroïde dans des minéraux argileux contenant de l'eau, ce qui signifie qu'à un moment donné, les matériaux rocheux de Bennu ont interagi avec l'eau. Bien que Bennu soit trop petit pour avoir déjà reçu de l'eau liquide, la découverte indique que de l'eau liquide était présente à un moment donné sur le corps de la société mère de Bennu, un astéroïde beaucoup plus grand...."

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #20 - 12 December 2018, 20:40:07
OSIRIS-REx lance la nouvelle mosaïque de Bennu, en modèle de forme 3D

https://www.nasa.gov/image-feature/goddard/2018/osiris-rex-debuts-new-bennu-images



Ce modèle de forme préliminaire de l'astéroïde Bennu a été créé à partir d'une compilation d'images prises par la caméra PolyCam d'OSIRIS-REx lors de l'approche du vaisseau spatial vers Bennu au cours du mois de novembre. Ce modèle de forme 3D présente des caractéristiques sur Bennu aussi petites que six mètres.
Crédits: NASA / Goddard / Université de l'Arizona

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #21 - 17 August 2019, 21:39:12
LE 13 JUIN 2019

La mission OSIRIS-REx de la NASA bat un nouveau record en orbite
https://www.nasa.gov/feature/goddard/2019/osiris-rex-breaks-another-orbit-record

Le 12 juin 2019, l'engin spatial OSIRIS-REx de la NASA a effectué une autre manœuvre de navigation importante, battant son propre record du monde pour l'orbite la plus proche d'un corps planétaire par un engin spatial.

La manœuvre a commencé la nouvelle phase de la mission, connue sous le nom d'Orbital B, et a placé la sonde dans une orbite située à 680 mètres (2 231 pieds) au-dessus de la surface de l' astéroïde Bennu. Le précédent record - également établi par la sonde OSIRIS-REx - se trouvait à environ 1,3 km au-dessus de la surface.



Le 12 juin 2019, l'engin spatial OSIRIS-REx de la NASA est entré en orbite autour de l'astéroïde Bennu pour la deuxième fois, battant ainsi son propre record de l'orbite la plus proche d'un corps planétaire.
Crédits: University of Arizona


À son arrivée à Bennu , l'équipe a observé des particules éjectées dans l'espace par la surface de l'astéroïde. Pour mieux comprendre pourquoi cela se produit, les deux premières semaines d'Orbital B seront consacrées à l'observation de ces événements en prenant fréquemment des images de l'horizon de l'astéroïde.

Pendant les cinq semaines restantes, le vaisseau spatial cartographiera l'astéroïde entier à l'aide de la plupart de ses instruments scientifiques embarqués: l'altimètre laser OSIRIS-REx (OLA) produira une carte de terrain complète; PolyCam formera une mosaïque d'images globale haute résolution; et le spectromètre à émission thermique OSIRIS-REx (OTES) et le spectromètre d'imagerie à rayons X REgolith (REXIS) produiront des cartes globales dans les bandes de rayons X et infrarouges. Toutes ces mesures sont essentielles pour sélectionner le meilleur site de collecte d'échantillons sur la surface de Bennu.

OSIRIS-REx restera dans l’orbite B jusqu’à la deuxième semaine d’août, date à laquelle il passera à l’orbite C légèrement supérieure, pour permettre des observations supplémentaires de particules.
Pendant l’orbite C, l’engin spatial se trouvera à environ 1,3 km au-dessus de la surface de l’astéroïde.

Plusieurs exigences de sécurité doivent être prises en compte avant le prélèvement des échantillons. Par exemple, tout site candidat doit être suffisamment dégagé de gros rochers ou rochers pour que l’engin spatial puisse naviguer à la surface sans rencontrer de terrain dangereux.
De plus, pour garder OSIRIS-REx en position verticale pendant le prélèvement de l'échantillon, le site choisi ne peut pas être trop incliné par rapport au bras d'échantillonnage.

La surface rocheuse inattendue de Bennu a rendu plus difficile que prévu initialement l'identification de sites répondant à ces deux exigences de sécurité. En réponse, l'équipe évalue à la fois les capacités de performance des engins spatiaux et de la navigation, ce qui permettra probablement une meilleure précision de guidage pour cibler des sites plus confinés.



Cette image montre la surface recouverte de blocs de l'astéroïde Bennu. Il a été capturé par la caméra PolyCam à bord de la sonde OSIRIS-REx de la NASA le 11 avril 2019, à une distance de 4,5 km. Le champ de vision mesure 64,4 m (211 pi) et le grand rocher situé dans le coin supérieur droit de l’image mesure 15,4 m (50 pi) de hauteur. Lorsque l'image a été prise, la sonde était au-dessus de l'hémisphère sud, pointant PolyCam très au nord et à l'ouest.
Crédits: NASA / Goddard / Université de l'Arizona

@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Online Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5417
  • Country: France fr
  • Karma: 265
Reply #22 - 17 August 2019, 21:47:47
LE 12 AOUT 2019

La mission de la NASA sélectionne les quatre derniers sites candidats pour le retour d'un échantillon d'astéroïdes
https://www.nasa.gov/press-release/nasa-mission-selects-final-four-site-candidates-for-asteroid-sample-return



Sur la photo, les quatre sites de collecte d'échantillons candidats sur l'astéroïde Bennu sélectionnés par la mission OSIRIS-REx de la NASA. Le site Nightingale (en haut à gauche) est situé dans l'hémisphère nord de Bennu. Les sites Kingfisher (en haut à droite) et Osprey (en bas à gauche) sont situés dans la région équatoriale de Bennu. Le bécasseau du site (en bas à droite) est situé dans l'hémisphère sud de Bennu. En décembre, l'un de ces sites sera choisi pour l'événement de touché de la mission.
Crédits: NASA / Université de l'Arizona


Après des mois aux prises avec la dure réalité de la surface de l'astéroïde Bennu, l'équipe à la tête de la première mission de restitution d'échantillons d'astéroïdes de la NASA a sélectionné quatre sites potentiels pour les satellites Origins, Interprétation spectrale, Identification de ressources, Explorateur de Regolith Security (OSIRIS-REx) son partenaire de danse cosmique.

Depuis son arrivée en décembre 2018, l'engin spatial OSIRIS-REx a cartographié l'astéroïde entier afin d'identifier les points les plus sûrs et les plus accessibles pour le prélèvement d'un échantillon. Ces quatre sites vont maintenant être étudiés plus en détail afin de sélectionner les deux derniers sites - un principal et un de secours - en décembre.

L’équipe avait initialement prévu de choisir les deux derniers sites à ce stade de la mission. L'analyse initiale des observations basées sur la Terre a suggéré que la surface de l'astéroïde contiendrait probablement de grands «étangs» de matériaux à grains fins. Les premières images de la navette spatiale ont toutefois révélé que Bennu avait un terrain particulièrement rocheux. Depuis lors, la topographie remplie de blocs de l'astéroïde a créé un défi pour l'équipe qui consiste à identifier des zones sûres contenant du matériel échantillonné, qui doit être suffisamment fin - moins de 2,5 cm de diamètre - pour que le mécanisme d'échantillonnage de l'engin spatial puisse l'ingérer.

«Nous savions que Bennu allait nous surprendre et nous sommes donc préparés à tout ce que nous pourrions trouver», a déclaré Dante Lauretta, enquêteur principal d'OSIRIS-REx à l'Université de l'Arizona, à Tucson. «Comme dans toute mission d'exploration, traiter avec l'inconnu nécessite de la flexibilité, des ressources et de l'ingéniosité. L’équipe OSIRIS-REx a démontré ces caractéristiques essentielles pour surmonter les imprévus tout au long de la rencontre avec Bennu. ”

"Bien qu'OSIRIS-REx ait été conçu pour collecter un échantillon d'un astéroïde avec une zone ressemblant à une plage, les performances extraordinaires en vol à ce jour démontrent que nous serons en mesure de relever le défi que présente la surface accidentée de Bennu", a déclaré Rich. Burns, responsable de projet OSIRIS-REx au Goddard Space Flight Center de la NASA à Greenbelt, Maryland. "Cette performance extraordinaire englobe non seulement le vaisseau spatial et ses instruments, mais également l'équipe qui continue de relever tous les défis que Bennu nous lance."

Les quatre sites d'échantillonnage candidats sur Bennu sont désignés Nightingale, Kingfisher, Osprey et Sandpiper - tous des oiseaux originaires d'Égypte. Le thème de désignation complète les deux autres conventions de la mission: les divinités égyptiennes (l'astéroïde et le vaisseau spatial) et les oiseaux mythologiques (caractéristiques de la surface de Bennu).



La vidéo ici:
https://www.youtube.com/watch?v=M9NrzyTKaCE

Nightingale est le site le plus au nord, situé à 56 degrés de latitude nord sur Bennu. Il existe plusieurs régions d'échantillonnage possibles sur ce site, qui est situé dans un petit cratère entouré d'un plus grand cratère de 140 mètres de diamètre. Le site contient principalement des matériaux sombres et à grain fin et présente l'albédo ou le reflet et la température de surface les plus bas des quatre sites.

Kingfisher est situé dans un petit cratère près de l'équateur de Bennu à 11 degrés de latitude nord. Le cratère a un diamètre de 26 m (8 m) et est entouré de rochers, bien que le site lui-même soit exempt de grosses roches. Kingfisher possède la signature spectrale la plus puissante pour les minéraux hydratés.

Osprey est situé dans un petit cratère de 20 mètres de diamètre, également situé dans la région équatoriale de Bennu à 11 degrés de latitude nord. Il existe plusieurs régions d'échantillonnage possibles sur le site. La diversité des types de roches dans les environs suggère que le régolithe d'Osprey pourrait également être diversifié. Osprey possède la plus haute signature spectrale de matériau riche en carbone parmi les quatre sites.

Sandpiper est situé dans l'hémisphère sud de Bennu, à 47 degrés de latitude sud. Le site se trouve dans une zone relativement plate sur le mur d’un grand cratère d’un diamètre de 207 pi (63 m). Des minéraux hydratés sont également présents, ce qui indique que Sandpiper peut contenir un matériau riche en eau non modifié.

OSIRIS-REx lancera cet automne des analyses détaillées des quatre sites candidats pendant la phase de reconnaissance de la mission.

Au cours de la première phase de cette nouvelle mission, le vaisseau spatial effectuera des passages en hauteur sur chacun des quatre sites, à une distance de 1,29 km (0,8 mi), afin de confirmer qu'ils sont sûrs et contiennent du matériel échantillonné.
L'imagerie en gros plan permettra également de cartographier les caractéristiques et les points de repère nécessaires à la navigation autonome de l'engin spatial vers la surface de l'astéroïde. L'équipe utilisera les données de ces passes pour sélectionner les sites de collecte d'échantillons principaux et de sauvegarde finaux en décembre.

Les deuxième et troisième étapes de reconnaissance débuteront au début de 2020 lorsque le satellite effectuera des passages au-dessus des deux sites finaux à des altitudes plus basses et réalisera des observations de la surface à une résolution encore plus élevée pour identifier des caractéristiques, telles que des groupes de roches qui seront utilisés pour la navigation à la surface pour la collecte d'échantillons.

La collecte d'échantillons OSIRIS-REx est prévue pour le second semestre de 2020 et le vaisseau spatial renverra les échantillons d'astéroïdes sur Terre le 24 septembre 2023.

« Last Edit: 17 August 2019, 21:54:47 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"