See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: NASA sonde spatiale Martienne "InSight"  (Read 8295 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5333
  • Country: France fr
  • Karma: 264
« Last Edit: 12 October 2019, 20:42:41 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5333
  • Country: France fr
  • Karma: 264
Reply #126 - 12 October 2019, 20:36:55
TERRE: LE 7 OCTOBRE 2019
MARS: SOL 306



Dans son journal de bord, Tilman Spohn, responsable des instruments, de retour à Berlin depuis avril et qui communique avec JPL via le Web, nous donne les dernières mises à jour concernant la mission InSight et notre instrument HP 3 - le 'Mole' - qui percera la surface martienne.
https://www.dlr.de/blogs/en/desktopdefault.aspx/tabid-5893/9577_read-1090

Inscription au journal de bord du 7 octobre 2019

Bienvenue de la conjonction !
En août, j’ai signalé que la mission entrait dans une pause de la jonction solaire jusqu’au 10 septembre et que nous allions reprendre la tâche de remettre la taupe en route. J'ai également signalé que l'équipe envisageait de 'coincer" la taupe avec la pelle plutôt que de passer plus de temps à essayer de faire s'effondrer la fosse. Au moins, c’était ma proposition à l’époque et le projet a en effet été décidé.

Mais pendant que nous travaillions à la mise en oeuvre du «pinning», comme on l’appelle maintenant, HP 3 nous avons dû résoudre un problème qui s’était produit dans notre boîtier électronique (BEE) et qui avait motivé l’équipe à éteindre l’expérience pour des raisons de sécurité jusqu’à récemment. Le problème était que nous avions déjà eu quelques lectures étranges dans les données sur la liaison descendante avant la conjonction, ce qui donnait à penser que certaines des données stockées dans la mémoire de masse du BEE avaient été écrasées. Il a rapidement été reconnu que la cause la plus probable était ce que les experts appellent un «retournement instantané». Ce retournement peut se produire lorsque des particules de rayons cosmiques frappent la mémoire de masse. Ce n'est pas inhabituel sur Mars, où les particules cosmiques traversent la mince atmosphère mieux que nous ne sommes habitués sur Terre.

Pour éviter cela, les concepteurs de boîtiers électroniques fabriquent généralement trois fois les systèmes critiques en parallèle, de sorte que si l'un d'entre eux est affecté par un retournement de bit, l'ordinateur peut utiliser le résultat des deux systèmes non affectés. Ainsi, la plupart des problèmes de retournement de bits peuvent être évités.
Malheureusement, ce mécanisme de protection n’est pas entièrement mis en œuvre sur notre BEE, car nous manquions de mémoire de masse. L'anomalie a été résolue en redémarrant le BEE. Mais pour être très sûr, la conception et le code du programme ont été revus avec soin afin d’être encore plus sûrs qu’un petit retournement ne pourrait pas causer de tort, par exemple en provoquant des commandes erronées.

L'exercice n'a pas causé beaucoup de retard à la taupe, car l'équipe IDA (Instrument Deployment Arm) devait de toute façon pratiquer soigneusement l'opération complexe d'épingler. Tout semble prêt maintenant pour épingler et marteler le sol martien 308, qui sera le mardi 8 octobre, avec les données à venir mercredi après-midi (HEC).



L'image montre la pelle ayant déjà touché la taupe, ce qui est confirmé par une légère augmentation de l'inclinaison de la taupe enregistrée par l'inclinomètre à taupe, STATIL.
Le fait que cette valeur soit faible suggère que la taupe est assise solidement dans le sol. Cela est considéré comme une bonne nouvelle car cela suggère qu'une partie de la taupe est en bon contact avec le sol et connaît des frictions.
Jeudi dernier, nous avons commandé un positionnement plus précis dans le sens vertical, la pelle glissant le long de la taupe d’environ deux centimètres. Si tout se passe bien, et après un autre point de décision GO / NoGO, nous ferons le prochain martèlement - le premier depuis le diagnostic du 26 mars.
Et cette fois, ce ne sera pas que pour le diagnostic !   

Le nombre de coups de marteau commandés a été limité à 20. Le problème est que la taupe "coincée" pourrait assez rapidement sortir les cinq centimètres hors du sol en quelques coups de marteau. Cela risquerait de frapper la pelle et d’endommager le cordon de mesure sortant du sommet de la taupe.
Au DLR, nous avons utilisé les données de performance de la taupe obtenues de mesures en laboratoire pour déterminer que, dans le meilleur (ou le pire) des cas, il faudrait huit coups à la taupe pour obtenir quatre centimètres.
Comme on pensait que cela était trop conservateur et que l’on craignait que la taupe ne fasse aucun progrès notable, l’équipe a opté pour 20 coups.
 
C'est tout pour le moment. Restez à l'écoute et aidez-nous en croisant les doigts !

Tilman Spohn



« Last Edit: 12 October 2019, 20:54:03 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5333
  • Country: France fr
  • Karma: 264
Reply #127 - 12 October 2019, 20:41:41
TERRE: LE 12 OCTOBRE 2019
MARS: SOL 311


L'atterrisseur InSight Mars de la NASA a acquis ces images à l'aide de sa caméra de déploiement d'instruments (IDC) montée sur le bras.












Ces cinq images ont été acquises le 12 octobre 2019, sol 311, où l'heure locale moyenne de l'exposition solaire des images était pour la première 16: 31: 24,082. et pour la dernière 16: 37: 33,915.
Soit en tout 6 minutes:

Et si vous regardez les images en accéléré, j'ai bien l'impression que la "Taupe" s'enfonce dans le sol avec un mouvement de rotation vers la gauche de l'image !!!   :trucdeouf:  :eek:

Attendons donc les commentaires des techniciens !!!  :wor:  :eek:


https://mars.nasa.gov/insight/multimedia/raw-images/?order=sol+desc%2Cdate_taken+desc&per_page=50&page=0&mission=insight

« Last Edit: 18 October 2019, 15:47:28 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5333
  • Country: France fr
  • Karma: 264
Reply #128 - 18 October 2019, 15:31:13
TERRE: LE 16 OCTOBRE 2019
MARS: SOL 315


Nouvelle série de martelage, la sonde continue à s'enfoncer :eek:



























https://mars.nasa.gov/insight/multimedia/raw-images/?order=sol+desc%2Cdate_taken+desc&per_page=50&page=0&mission=insight

« Last Edit: 18 October 2019, 15:51:05 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"

Offline Pappy2

  • Legend
  • ******
  • Posts: 5333
  • Country: France fr
  • Karma: 264
Reply #129 - 18 October 2019, 15:48:02
Inscription au journal de bord du 18 octobre 2019
https://www.dlr.de/blogs/en/desktopdefault.aspx/tabid-5893/9577_read-1090

Bonne nouvelle de Mars, la "taupe" de DLR a avancé !

La sonde de flux de chaleur HP 3 a été déplacée d’un total de deux centimètres (calculée à partir des données d’image de Troy Hudson et de Bob Deen, JPL / Caltech) vers le bas en trois séances de martèlement, avec un choix minutieux de 20, puis de deux fois 100 coups. Il est difficile d'estimer avec précision les progrès sans images stéréoscopiques.

Le mouvement clairement visible est une très bonne nouvelle et confirme notre théorie selon laquelle la taupe n'a pas pu avancer car elle manquait de friction avec le sable martien. Par analogie avec votre voiture, vous pouvez dire qu’elle manque d’adhérence. Le plan continuera d'utiliser la pelle pour fournir une "adhérence" aussi longtemps que la taupe reste en place.



L'atterrisseur InSight Mars de la NASA a acquis cette image à l'aide de sa caméra de déploiement d'instruments (IDC) montée sur le bras.

Cette image a été acquise le 17 octobre 2019, sol 316, où l'heure locale moyenne de l'exposition solaire des images était de 07: 22: 39,580 AM.
Chaque image IDC a un champ de vision de 45 x 45 degrés.
Crédit d'image: NASA / JPL-Caltech


Finalement, la taupe doit travailler toute seule, mais nous la soutiendrons à faible profondeur en chargeant le sol en poussant fort sur la surface avec la pelle.

Il y a eu une rotation de la taupe autour de son axe, surtout lors des deux premières séances de martèlement. Nous surveillons attentivement la rotation. Les tests effectués sur le banc d'essai sur Terre nous ont appris que la sonde a tendance à tourner lorsqu'elle pénètre. Une fois que l'attache est dans le sol, nous nous attendons à ce qu'elle agisse comme une dérive qui réduira la rotation comme elle l'a fait dans le banc d'essai.

« Last Edit: 19 October 2019, 14:56:13 by Pappy2 »
@+ Pappy2_________
Citation célèbre:
Lorsque la trajectoire Képlérienne du mobile coupe la sphère du géoïde de l'astre de capture, ce n'est généralement pas très bon pour l'avenir du beau vaisseau et de son équipage
"Nulentout"