See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Author Topic: Alunissage avec basesynch MFD  (Read 1112 times)

0 Members and 1 Guest are viewing this topic.

Offline celeste55

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 11
  • Karma: 5
06 December 2017, 23:59:08
Bonsoir la communauté

Après avoir réussi avec succès plusieurs atterrissages à cape
Canaveral avec le DGIV, je suis en navigation autour de la lune,
Pour un alunissage à Brighton beach.
Ma question, est il possible d’utiliser base synch pour faire cetalunissage
Si oui quelles sont les valeurs utilisés pour ang moi je mets 1 deg, ant 33 deg
Pour que le périgée se trouve juste après la base à une hauteur de quelques metres et alt à 0 km car il n’y a pas d’atmosphere.
Je pense qu’aerobreak ne peut être utilisé car pas d’atmosphere.
Merci d’eclairer Ma lanterne sur une marche à suivre pour pouvoir me poser

Ma prochaine étape, après celle ci effectuée Sera les voyages interp’anetaires Avec trans x. J’ai un peu regardé ce n’est pas gagné les affaires ! bon on verra bien...

Merci à vous tous pour vos réponses !


Offline Milouse

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1327
  • Country: France fr
  • Karma: 108
Reply #1 - 07 December 2017, 21:29:28
Bonsoir,

Pour un alunissage, BaseSynchMFD est utile pour s'assurer que l'orbite passe au-dessus de la base visée. Les angles de rentrée, d'anticipation, et l'altitude de référence sont inutiles, comme le freinage ne dépend que de la puissance des moteurs du vaisseau.

Une fois que l'orbite est définie, on peut alunir de manière automatique avec Lola MFD. Avec Orbiter 2010, cette version devrait bien fonctionner :
https://www.orbithangar.com/searchid.php?ID=5579

A moins que tu ne préfères un alunissage moins automatisé, ou même en manuel ?...


Milouse


Offline celeste55

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 11
  • Karma: 5
Reply #2 - 19 December 2017, 20:07:16
Bonjour M.Milouse,

désolé de cette réponse tardive, mais un pb internet, m'a empêché de poursuivre mon aventure sur la lune. Je prends note de vos instructions, mais il est vrai que je préfère les manœuvres en manuel, qu'en pilotage automatique.

Je vais donc réessayer d'alunir, j'ai un problème pour gérer le temps de freinage avec l'altitude, la distance à parcourir. J'arrive à passer au dessus de la base, même à basse altitude, mais j'arrive vraiment trop vite.

Merci pour l'info.
Je vous tiens au courant
Merci bien celeste.


Offline Milouse

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1327
  • Country: France fr
  • Karma: 108
Reply #3 - 20 December 2017, 17:51:35
Bonjour,

Commencer le freinage à une distance définie de la base, jusqu'à avoir une vitesse de zéro. Puis noter la distance à la base. Suivant qu'on est trop court ou trop long, il faut corriger d'autant, en plus ou en moins, la distance à laquelle on commence le freinage à la tentative suivante.

A partir d'une certaine altitude, il est préférable de la stabiliser avec la touche Q (clavier AZERTY), la puissance des moteurs de sustentation sera gérée automatiquement pour qu'elle reste constante.
Sous Orbiter 2016, attention au relief. :)

En général, sur ce forum, on se tutoie. ;)


Milouse


Offline celeste55

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 11
  • Karma: 5
Reply #4 - 20 December 2017, 20:10:58
bonsoir,

j'ai refait un essai avec une procédure que j'ai essayée de définir dans ma tête. Je m'explique.

Je suis en orbite ecc environ 0 à 115 km d'altitude. Mon orbite passe au dessus de la base Brighton Beach.
 J'utilise MFDbaseSync, tgt : Brighton Beach. Je fais quelques corrections de trajectoire pour qu'à mon prochain passage, mon vaisseau passe au dessus de la base.

Je fais une désorbitation avec AOA 0, ALT 0, dans mon test ANT = 7 (complétement aléatoire)
Je fais en sorte que le périgée de mon orbite, une fois la désorbitation effectuée tombe juste derrière la base. Ce qui me fait arriver à basse altitude.

Après je n'ai aucun repère, donc j'y suis allé en tâtonnant. Vers 200 Km de distance de la base, je commence à allumer les moteurs à l'avant du vaisseau pour commencer mon freinage. Je précise que je suis en prograd. j'utilise aussi les Hoovers afin de garder une altitude correct. j'arrive au dessus de la base à une vitesse de 300km/h environ...

Bon l'autre étape sera de se poser sur le PAD. J'ai sauvegardé mon arrivée, dans le but de bien comprendre les mouvements et de refaire pour me poser. J'y arriverai je pense. Quand j'en sais rien, mais en tout cas depuis la dernière fois il y a du mieux...
En tout cas, j'ai trouvé un peu compliqué de gérer l'altitude, la vitesse verticale, l'alignement avec le PAD, il y a beaucoup de paramètre à gérer en même temps.
Je te tiens au courant Milouse.

Merci bien Céleste ;)


Offline Milouse

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1327
  • Country: France fr
  • Karma: 108
Reply #5 - 22 December 2017, 12:17:43
Bonjour,

Il y a un tutoriel de Papyref pour un alunissage manuel, ici :
http://francophone.dansteph.com/?page=tutorials
"L"atterrissage sur une planète sans atmosphère", dans le bas de la liste.
IMFD a bien changé depuis le temps, et l'addon avec la ville sous dôme ne s'intégrera peut-être pas de la meilleure façon avec Orbiter 2016 (plutôt avec Orbiter 2010). Cependant, le principe de la manœuvre à effectuer n'a pas changé et est toujours valable.

Plus récent, il y a "huit défis pour s'amuser dans Orbiter", de Nulentout. Le défi n°2 est intéressant car la fin de cette mission comprend un alunissage en manuel.
Le tuto vidéo de Carcharodon "Vol en XR2 de KSC vers Brighton Beach" utilise le pilote automatique du XR2 ; on tripote quand même pas mal les instruments du tableau de bord, et c'est moins "pifométrique".

Courage et amuse-toi bien ! :)


Milouse


Offline celeste55

  • Jr. Member
  • **
  • Posts: 11
  • Karma: 5
Reply #6 - 22 December 2017, 14:07:46
Bonjour,

je viens de comprendre :

Commencer le freinage à une distance définie de la base, jusqu'à avoir une vitesse de zéro. Puis noter la distance à la base. Suivant qu'on est trop court ou trop long, il faut corriger d'autant, en plus ou en moins, la distance à laquelle on commence le freinage à la tentative suivante.

Ok, ça fait un bon point de repère, j'essaierai Milouse, mais ça me parle bien.  Et pour la touche Q cela signifie que la poussée des hoovers se corrige automatiquement ? en fonction de notre distance et de notre altitude ?

Merci des conseils...
Celeste55


Offline Milouse

  • Legend
  • ******
  • Posts: 1327
  • Country: France fr
  • Karma: 108
Reply #7 - 23 December 2017, 11:51:50
Bonjour,

La touche Q stabilise l'altitude, pour qu'elle ne descende pas en dessous d'un certain seuil, défini à partir du moment où l'on appuie sur la touche.

Sur Terre, si la vitesse ne permet pas de créer assez de portance pour maintenir l'altitude en vol horizontal, ce pilote automatique va allumer les hovers pour compenser la portance manquante. Si on accélère, la puissance des hovers va diminuer automatiquement, puisque la portance va augmenter, et inversement.
Sur un corps sans atmosphère, la puissance des hovers va compenser une vitesse orbitale insuffisante pour obtenir une orbite circulaire à une altitude donnée.

Exemple : tu es sur une trajectoire descendante, et tu appuies sur Q au moment où tu franchis l'altitude de 500m.
Le pilote auto va allumer les hovers à fond pour retrouver une vitesse ascensionnelle positive, pour se stabiliser progressivement à 500m.
Si tu remets les gaz pour monter, le pilote auto ne cherchera cependant pas à te faire redescendre ; mais dès que tu repasseras ce seuil des 500m en descente, les hovers s'allumeront. ;)

Regarde en bas du HUD générique (F8), la case "hold alt" s'allume si le pilote auto est enclenché.

A noter que si tu inclines le vaisseau en avant/arrière ou sur les côtés, la puissance des hovers va augmenter pour conserver une composante de poussée verticale constante, par opposition à la force de gravité.
Aussi, il est préférable d'appuyer également sur L ("level horizon"), pour que l'engin garde une assiette horizontale.

Bon, là, des petits dessins ne seraient peut-être pas de trop. :)


Milouse