See site in english Voir le site en francais
Website skin:
home  download  forum  link  contact

Welcome, Guest. Please login or register.
Did you miss your activation email?

Login with username, password and session length

Recent Posts

Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10
21
Orbiter Francophone / Re: Delta v
« Last post by Carcharodon on 03 June 2020, 17:28:04 »
donc t'as trouvé ?  :beer:
explore cet outil, c'est un outil remarquable et indispensable pour Orbiter, tellement il facilite certaines opérations.
22
Quote
A mon avis le rdv doit se faire au PeA direct a l'arrivée
donc j'avais tout faux là...
la raison principale que je vois, c'est que la méthode qu'ils utilisent permet aussi de gratter de l'énergie a la Lune afin de ralentir l'engin pour minimiser la poussée au rdv.
Je reconnais que la solution est vraiment majestueuse techniquement... mais c'est l'enfer procédural ce truc.

Rappelons qu'ils ont annoncé le choix du lander (parmi les candidats) "sur papier" en février 2021...
M'est d'avis que le fabricant du lander va s'arracher les cheveux pendant le développement qui induira des modifications successives de spécifications.
A ce stade, je vois la création du lander comme un piège a con qui va faire beaucoup galérer le commanditaire.
Espérons que je me trompe... mais en l'absence d'existence de la station ET du TUG qui était (est toujours ?) prévu, j'ai du mal a comprendre comment on peut commencer a bosser sur des spécifications de lander a ce stade...
23
Effectivement, le dV est plus élevé pour passer d'une NHRO à la surface de la Lune, mais puisque le lander n'est pas encore développé (ou en voie de), il sera "plus facile" de le concevoir en fonction de cette demande en dV.
24
Orbiter Francophone / Re: Orbite excentrique, es-ce possible pour une station
« Last post by jmb52 on 03 June 2020, 15:26:54 »
OK, effectivement, 1.25km/h, ce n' est pas beaucoup pour une insertion lunaire et un retour sur terre.
Par contre, la consommation de carburant du Lander est plus élevée pour faire les aller-retour station LOPG-surface de la lune.(environ 900m/s en plus par rapport à une orbite basse LLO, normal car l' orbite NRO est plus grande, voir documents que tu as posté antérieurement).
Mais bon, pour l' instant pas question d' emmener un Lander.
Il sera amené ultérieurement par Jeff Bezos :)
25
L’une des principales exigences pour déterminer le choix de cette orbite est l'accessibilité de cette orbite en utilisant un moyen de transport existant. Actuellement, le véhicule Orion à une masse de 25 tonnes, avec environ 8 tonnes de propergol utilisable. Cela laisse un budget total en dV d'environ 1,25 km/sec. Ainsi, l’orbite choisie doit coûter moins de 1,25 km/sec pour entrer et sortir de l'orbite.

La limite de charge d'ergols d'Orion rend difficile l'accès aux orbites lunaires plus petites et il est immédiatement évident que les orbites basse lunaire sont carrément inaccessible. Dans les scénarios sans modifications de l'inclinaison avec un insertion trans-lunaire de 3 à 5 jours les dV sont au minimum d'environ 0.9km/sec pour une mise en orbite basse lunaire. Orion pourrait réussir l'insertion en orbite basse lunaire, mais pas le voyage de retour qui coûte également environ 0.9km/sec.

EDIT: Initialement, pour le programme lunaire Constellation dont est issue le véhicule Orion, c’est l’atterrisseur Altair qui devait assurer l’insertion en orbite lunaire basse du train spatial Orion-Altair. La propulsion d’Orion devait s’occuper uniquement de l’injection trans-terre pour le retour.
26
Orbiter Francophone / Re: Orbite excentrique, es-ce possible pour une station
« Last post by jmb52 on 03 June 2020, 13:16:35 »
je viens de lire les liens envoyés par SCEtoAUX où est décris toutes les différentes orbites lunaires avec les avantages et les inconvéniants.Très instructif.
L'orbite que j' avais décrite est la NRHO, il me semble que c' est cette orbite choisie par la NASA pour la station orbitale lunaire.
Bon, ils doivent avoir leurs raisons .
Le point Lagrange L2 décrit à lui aussi ses avantages et me semble beaucoup plus facile d' accès.
Merci à vous d' avoir lancé le débat.
Bon vol sur orbiter :)
27
Création Orbiter Francophone / Re: Question sur la création d'un lanceur
« Last post by Statos on 03 June 2020, 06:31:55 »
Quote
        Voir le profil Message personnel (Hors ligne)

Réponse #8 - 02 juin 2020, 14:33:46

    Citer

Citation de: Statos le 31 mai 2020, 14:32:28

    Donc j'en vient au concret , j'aimerais créer un (très petit !) lanceur qui utilise du propergol solide comme premier étage afin d'atteindre la vitesse de mach 5 plus ou moins, ensuite larguer l'étage et utiliser un statoreacteur qui propulserait l'engin a mach 15 jusqu'a la limite supérieur de la stratosphére, et finalement utiliser le dernier étage a l'aide de propergol liquide afin de mettre en orbite basse une charge de quelques kg.

Salut,

Un petit bémol : attention a bien comprendre que le statoreacteur (scramjet en anglais) est un moteur aérobie, c'est a dire qu'il consomme l'oxygène de l'air.
Donc toute son utilisation doit se faire dans la couche atmosphérique, avec des contraintes spécifiques de pression dynamique pour l'alimenter, afin qu'il puisse avoir un rendement décent.
En résumé, il faut assez de pression pour qu'il fonctionne, mais il faut éviter d'en avoir trop car celle ci s'oppose a l'avancement de l'engin et peut le faire considérablement surchauffer.
Dans cette optique, le fonctionnement d'un scramjet se fait "a l'horizontale", en augmentant progressivement l'altitude en fonction de la vitesse : un fonctionnement assez peu compatible avec une fusée classique dont le but premier est de s'affranchir au plus vite de la couche atmosphérique, et qui a donc une trajectoire verticale lors de sa traversée.
Donc, si tu fais une fusée qui part direct vers l'espace, le scramjet n'est pas une bonne solution.
Notons aussi que pendant toute l'utilisation d'un scramjet, on utilise des gouvernes aérodynamiques et non des RCS.

Je ne sais pas si tu l'a déjà vu, mais je te met ici un exemple de fonctionnement de scramjet dans orbiter :
https://www.dailymotion.com/video/x5mfvai
A partir de 5:00 tu as un decollage avec une procédure moteur fusée / stato / moteur fusée, pour mise en orbite.
Certes, ce moteur monte jusqu'a Mach 19 en stato (et non Mach 15) mais la procédure d'un stato ressemble forcément a ça : il y a obligation de diminuer très progressivement la pression statique au fur et a mesure de la montée en régime du stato (afin de conserver une pression dynamique- fruit de la pression statique couplée a la vitesse- en légère et très progressive diminution). Or une trajectoire de fusée ne permet pas ça, la chute de pression est très brutale passé MaxQ, car une fusée a un taux de montée très important et en constante augmentation jusqu’à sortir de la couche atmosphérique.
Alors que tu peux voir que la montée en altitude d'un engin propulsé par un stato c'est plutôt compris grossièrement entre ~50 m/s (a la fin) et 200 m/s (au début), assez stable (donc entre ~200 et 700 km par heure de taux de montée) pendant tout son fonctionnement.
 

Merci beaucoup pour ces informations, c'est très intéressant !
28
Orbiter Francophone / Re: [Orbiter 2016] Coucou & Update de mes addons
« Last post by DanSteph on 03 June 2020, 05:49:57 »
 :peur:

Fouettez les gars fouettez !!!
29
Création Orbiter Francophone / Re: Question sur la création d'un lanceur
« Last post by Coussini on 03 June 2020, 02:21:17 »
Le premier permet de faire du c++ et bien d’autres langages... le second... se concentre sur le c++ exclusivement...
30
Orbiter Francophone / Re: [Orbiter 2016] Coucou & Update de mes addons
« Last post by AlonzoBistro on 03 June 2020, 00:45:45 »
Le karma, c'est pour les faibles.

Nul besoin de ces sottises quand on est entouré de cuir  :drink:
Pages: 1 2 [3] 4 5 ... 10