Dan's Orbiter page

Orbiter Francophone => Orbiter Francophone => Topic started by: Gingin on 12 May 2017, 23:23:25

Title: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 12 May 2017, 23:23:25
Bonjour à tous les orbinautes,

Comme l'indique le titre, on va parler Navette Spatiale, et plus précisément de ce fameux mod et mastodonte qu'est Space Shuttle Ultra.

Cela faisait un moment que je n'avais pas replongé avec autant d'intensité dans Orbiter.
Il y a quelques années, je m'étais surtout concentré sur les voyages interplanétaires, Sling Shot et autre Applutonissage.
D'ailleurs, cela m'a fait bizarre de relire mes anciens topics, malheureusement les photos ont l'air d'avoir été effacées du site d'hébergement.
http://orbiter.dansteph.com/forum/index.php?topic=3897.0 (http://orbiter.dansteph.com/forum/index.php?topic=3897.0)

Bref trêve de nostalgie :)

J'ai toujours été passionné par la Navette et son programme spatiale. Je me souviens avoir aussi dévoré SSMS 2007 ( Très bon niveau procédure et conformité à la réalité ).D'ailleurs, SSMS 2 devrait sortir bientôt, Beta test apparement en ce moment et dernier message prometteur des dévs datant d'Avril 2017.
http://www.space-shuttle-mission.com/forum/index.php?topic=5045.msg39088#new (http://www.space-shuttle-mission.com/forum/index.php?topic=5045.msg39088#new)
Je ne compte plus les dizaines (centaines) d'heures passées à lire des milliers de pages de docs  NASA  à propos du Programme STS.

Du coup, en tombant un peu par hasard sur un topic de SSU sur les forums d'Orbiter, ma curiosité n'a fait qu'un bond.
Paraissant assez complexe niveau installation, c'est en fait relativement simple et pratique.
Voila le topic officiel pour le guide d'installation pour Orbiter 2016 : http://www.orbiter-forum.com/showthread.php?t=30336 (http://www.orbiter-forum.com/showthread.php?t=30336)
Il y a quand même quelques imperfections qui m'ont fait me tirer les cheveux en quatre. Le topic parle de Virtual Studio 2010 et de chemin d'installation n'existant plus avec Virtual Studio 2015/2017.

Si vous souhaitez un petit PDF pour l'install, je serais ravi de pouvoir vous aider.

En gros, il faut refaire une instal clean d'Orbiter, télécharger les fichiers de SSU via SVN ( même principe que la beta d'Orbiter 2016) et ensuite compiler des fichiers avec Visual Studio 2017 ( ce qui est assez simple, et permet aux dév de mettre souvent à jour leur add on sans reuploader de nouveau les 2 Go du bazar)
Du coup en cas de mises à jour, un coup de SVN pour mettre à jour les fichiers et re compiler ensuite avec VS 2017.
Donc une fois installé, ça devient un jeu d'enfant.


La complexité de SSU vient du fait qu'il y a beaucoup de choses très poussées de développées, et peu de docs disponible. Il est quasiment nécessaire d'aller piocher abondemment dans les docs officielles, notamment pour les différentes fonctionnalités des GPC (General Purpose Computer) et des sous programmes en fonction des phases de vols.
Un vrai add on pour passionnés :)

Un petit point de ce qui est simulé dans SSU (ceci n'est qu'une ébauche, je l'ai découvert il y a une semaine à peine)

1)Niveau moteur/modèle de vol très gros travail de fond (un peu transparent pour l'utilisateur) mais assurant une grand fidélité niveau comportement, profil de vol, et performance. Ce qui permet de réaliser des missions très réalistes en suivant une partie des Flight Data Files (FDF)

2)Un cockpit virtuel très fidèle , beaucoup de boutons cliquables et quelques systèmes simulés à 100% .
Toute la partie R2 coté Pilote :APU/HYDraulics , MPS (Main Propulsion System), Panneau électrique DC/AC et Piles à Combustibles .
La partie pour déployer les Radiateurs/Ouvrir la soute /Antenne Ku/Star Tracker
La partie permettant de gérer le bras du RMS également et déployer la charge utile.

Quelques jauges d'affichages situés en haut des pilotes ( Pressurisation des réservoirs LOX/LH2, Pourcentage restant Carburant/Comburant des RCS et OMS, Niveau de pressu cabine, Température du Fréon après refroidissement, etc) …

Les MFD sont fidèles(quelques manques d'info pour certaines jauges)  et  le HUD fonctionne, déploiement des sondes Pitot, Radios Altimètres...
Les keyboards pour interagir avec les MFD centraux (CRT 1,2,3) et arrière (CRT 4) fonctionnent.

Egalement toute la partie centrale du Piédestal permettant la gestion des écrans, choix des modes du GPC, activation de la visualisation du BFS (Back up Flight System), Compte à rebours, switch d'armement des moteurs orbitaux(OMS), switch d'éjection manuelle des SRB et coupure précoce des Moteurs Principaux(SSME), le DAP (Digital Autopilot) très fidèle et bien peaufiné,...



La partie la moins avancée  reste la partie L2 coté Commandant , comprenant la gestion environnementale ( Pressurisation, température,circulation/stockage H2O) et thermique (Refroidissement des systèmes de la navette via circuit H2O et Fréon /Evacuation de cette chaleur stockée via Radiateurs, Evaporateurs Flash fonctionnant à l'eau, Chaudières à Ammoniac )


3)Autre point très aboutit , les ordinateurs de bords GPC.
Les OPS (Operationnal Sequence) sont intégrées : OPS1 (Montée initiale et mise en orbite), OPS2 (Opération en Orbite), OPS3 (Gestion de la rentrée et Terminal Area Energy Management ).
Les OPS 8 et 9 sont réservées à la maintenance au sol et check des systèmes en vol donc pas important pour la simu.
Seul manque et viendra peut être l'OPS6 ( couplée à OPS1  et permettant d'avoir un guidage pendant les procédures de retour d'urgence, RTLS entre autres)

Dans ces OPS, la fonction majeur Guidance, Navigation and Control (GNC) est reproduite fidèlement, permettant de bien gérer l’orbiteur dans toutes les phases de sa mission.
Reste à développer  plus en profondeur la fonction majeur System Management(SM) permettant d'accéder à plein d'infos permettant de surveiller les systèmes (Electrique, Pressu, Gestion Thermique etc)
Cette partie reste lacunaire pour l'instant.

Voila un petit résumé des différents OPS, Major Function, Major Mode (MM)
(http://imageshack.com/a/img924/1940/wRM94C.jpg)

Mais le plus gros du travail est fait, et pour diriger l’orbiteur, changer les paramètres orbitaux et mettre à feu les moteurs, il faudra passer par le GPC via le keyboard et bien programmer les différents modes.

Ce qui est très plaisant est que l'on peut vraiment avoir le rôle du Mission Control Center. A savoir, on doit calculer les différents paramètres de poussée avant de rentrer la solution dans l'ordi de bord, et ça c'est génial. On est pas sur des rails comme dans SSMS2007.Si on se trompe de quelques minutes et quelques dizaines de ft/s pour la désorbitation, ça va être compliqué à rattraper pendant la rentrée. Les deux simu se complètent donc bien.


J'ai réalisé une petite mission en photo pour vous montrer un peu le potentiel de SSU.
Il s'agira de STS 1, lancé le 12 avril 1981 et retour prévu le 14 avril à 18h20 UTC
http://www.spacefacts.de/english/flights.htm (http://www.spacefacts.de/english/flights.htm)

I)Décollage et Ascension

On commence 9 mn avant le lancement,
(http://imageshack.com/a/img922/2716/p2YTu0.jpg)

Timer start
(http://imageshack.com/a/img924/2971/K8chY1.jpg)

Derniers préparatifs, Courant AC fourni aux SSME et APU démarrés pour avoir de l'hydraulique
(http://imageshack.com/a/img924/3303/rbKTMW.jpg)

T-6 sec, Main Engines Ignition
(http://imageshack.com/a/img924/8642/mlKsAG.jpg)

T 0 sec, Allumage SRB
(http://imageshack.com/a/img924/8633/eWJ64Q.jpg)

Au revoir Floride
(http://imageshack.com/a/img922/4873/VucV79.jpg)

Depuis KSC, la vue est saisissante
(http://imageshack.com/a/img922/6715/cxpicO.jpg)

SRB Separation, on passe en OPS103 et on rentre dans l'espace
(http://imageshack.com/a/img922/4817/eHFyCa.jpg)
(http://imageshack.com/a/img924/8340/Yl7X4H.jpg)

Main Engine Cut Off, Mach 25
(http://imageshack.com/a/img922/373/NwGO1w.jpg)


II)Post Meco, OMS1 et 2



Nous voila peu après le Main Engine Cut Off, pendant 20 sec l'External Tank se sépare et les RCS écartent la navette du bidon condamné à finir brulé dans les hautes couches de l'atmosphère.
On peut noté l'attention portée aux détails sur la photo suivante. On observe un léger dégazage du coté gauche de la navette. Il s'agit de l'Hydrogène Liquide s'évacuant via la LH2 Backup Valve. Cette valve sert normalement en cas de Return To Launch Site( RTLS) pour purger le LH2 restant. Elle rentre en action aussi peu après MECO pendant 2mn pour évacuer le LH2 qui se vaporise très rapidement dans les conduites et pourrait créer une surpression,en attendant la purge principale. Une purge général du LO2 et LH2 restant aura lieu peu après.
(http://imageshack.com/a/img924/9606/34YNS4.jpg)

On observe maintenant la purge principale de l'Oxygène et Hydrogène restant dans les conduites d'alimentation et les moteurs ( environ 3T !) Le LO2 s'échappe directement des tuyères et le LH2 sur le coté gauche de la navette.
(http://imageshack.com/a/img923/6562/tQN1hV.jpg)

On doit maintenant faire quelques calculs et s'occuper de notre orbite instable, dont le périgée est trop bas.
On va donc relever ce périgée et créer un nouvel apogée (271km/146Nm) dans notre cas.
Il s'agit de la manoeuvre appelée OMS 1.
On doit rentrer le TIG( Time of Ignition).
On va ajouter environ 200 ft/s, en poussant d'ici 10 mn (apogée de l'orbite présente, le temps pour l'atteindre est à droite de TTA) dans le sens prograde (DeltaVx à gauche en bas).Ce sont des Delta Vitesses dans le référentiel non inertiel LVLH( level vertical/level horizontal) centré sur la navette au moment de la mise à feu. En poussant à un apogée ou à un périgée, l'axe X de ce repère est confondu avec le vecteur vitesse total, d'ou la poussée prograde si l'on rentre un DeltaV sur l'axe X uniquement.
On peut voir à droite les valeurs Actuelles( CURent) et visées (TarGeT) de notre apogée (HA), périgée(HP) après la poussée.
DeltaVtot est la vitesse totale à ajouter, TGO la durée de la poussée,VGO X, Y Z la décomposition du vecteur vitesse à ajouter, dans les coordonnées fixe de la navette ( on a une petite composante radiale sur l'axe Z car les moteurs font un angle de 15° avec l'axe X longitudinale de la navette, on va donc pousser avec le nez un peu cabré pour faire une poussée Prograde).
Enfin, BURN ATT nous indique le roulis, tangage et lacet à avoir pour être dans la bonne position de mise à feu.
Ces coordonnées sont exprimées dans le référentiel inertiel utilisé par la navette, nommé M50 (L'axe X part du centre de la Terre et pointe vers le point vernal de l'année 1950) Heureusement que l'on peut utiliser le Pilote Auto pour atteindre ces coordonnées, très dur de se représenter à quoi ça correspond rapidement.
(http://imageshack.com/a/img924/8342/UGfwQQ.jpg)

Allez, on pousse ( on remarque la navette un peu cabré )
(http://imageshack.com/a/img924/4758/ak10DN.jpg)

Nous voilà enfin sur une orbite sur et stable, il nous reste plus qu'à la circulariser. On fera une poussée d'ici 45 mn au nouvel apogée pour relever le périgée (266 km/142Nm pour nous)
Il s'agit de la manoeuvre OMS 2. Le programme est très similaire à celui utilisé avant, on ajoutera à peu près 130 ft/s.
(http://imageshack.com/a/img924/1527/dkdT8L.jpg)

En attendant la poussée, on reconfigure le cockpit: APU coupés, Alimentation électrique retiré des SSME, ainsi que la pressurisation en Helium des conduites. On ferme les trappes Ombilicales,...
(http://imageshack.com/a/img923/5552/klM32u.jpg)
(http://imageshack.com/a/img923/9018/u1mcK1.jpg)

Poussée fini, on obtient le résultat de notre nouvelle orbite, le TGT HP HA affiche 145 Nm et 142 Nm, pas mal sachant que les valeurs de la vraie mission tourne autour de 146 et 143.
(http://imageshack.com/a/img923/424/TNFjrT.jpg)


III)Orbite


Nous voilà enfin dans notre orbite nominale
Il est temps d'ouvrir la soute, sortir les radiateurs pour refroidir les deux boucles de Fréon,sortir l'antenne Ku
(http://imageshack.com/a/img923/7827/jRhEnU.jpg)

(http://imageshack.com/a/img923/7927/XnxMj7.jpg)

On est passé en OPS 2 ( Orbit Operations) au niveau des GPC. Deux modes disponibles.

OPS 201:Universal Pointing, permettant d'orienter via l’auto-pilote la navette, coordonnées dans le référentiel Inertiel évoqué précédemment et de définir un Body Vector, utile pour les opérations de rendez vous et pouvoir s'orienter d'une manière particulière vis à vis d'un satellite ou d'ISS

OPS 202:Orbital Manoeuver: Même fonction que pour les poussées OMS1/2, cela permet de changer les paramètres orbitaux et de donner l'ordre de mises à feu aux OMS
(http://imageshack.com/a/img922/3788/zEnSU5.jpg)

(http://imageshack.com/a/img924/8664/Tgq8pB.jpg)

Prenons le temps d'admirer la Terre et le bureau:
(http://imageshack.com/a/img922/2387/wMN47U.jpg)

(http://imageshack.com/a/img922/4176/Gdz4uT.jpg)

Voilà, deux jours à passer en orbite à effectuer différents test de fermeture ouverture de la soute, diverses manoeuvres avec les RCS,...
Il est déjà temps de rentrer


IV)Rentrée

On est le 14 avril aux alentours de 16h00 UTC.
On passe en OPS 3 pour ouvrir la fenêtre nous permettant d'effectuer une poussée de désorbitation.
On ferme également la soute, on rentre radiateurs et antennes.

On effectuera une poussée à 180 degrés de la position d'Edwards, ramenant le Périgée aux alentours de 20 km au dessus de la base. Le timing est important. Le but est d'atteindre la fenêtre de ré entrée (400000 pieds à 4500 Nm du point d'arrivée environ, 75 degrés d'anticipation) avec un angle de 1,23° et peu de marge d'erreur. Base Sync aide bien pour calculer la vitesse à perdre à rentrer dans le GPC. Autant pour changer d'orbite, les calculs de DeltaV se font bien avec une calculette, autant pour la ré entrée, ça se corse un peu plus.
250 ft/sec à perdre pour une durée d'allumage légèrement supérieur à 2 mn.
(http://imageshack.com/a/img923/7605/i1b7Pl.jpg)

Avant la poussée, on démarre un APU pour ne pas se retrouver sans Hydraulique lors de la rentrée si les APU ne démarrent pas après la poussée.Les collecteurs de LH2/LO2 en amont des moteurs sont également repressurisés en Hélium, le circuit de refroidissement reconfiguré.
Et ça pousse
(http://imageshack.com/a/img924/6761/EiLY6w.jpg)

4mn avant d'atteindre l'interface d'entrée, on démarre les deux autres APU et on allume les pompes Hydrauliques.
On voit le temps avant cette interface à droite de TFF
(http://imageshack.com/a/img924/4332/06PdFn.jpg)

C'est bon, on y est. 400000 pieds, 4415 Nm de la base, 40° d'incidence, on est bon.
La visualisation Horizontale (Spec 50 ) et verticale (OPS 304) sont affichés.On peut suivre l'évolution de notre trajectoire de rentrée, voir si on doit augmenter la trainée, la réduire, si on s'éloigne ou se rapproche en latéral de Edwards.
(http://imageshack.com/a/img922/6720/NoiudL.jpg)

Magnifique levée de soleil:
(http://imageshack.com/a/img923/9870/XrHOkz.jpg)

Ca chauffe fort et les premiers Roll Reversal commencent:
(http://imageshack.com/a/img923/629/InfE3x.jpg)

(http://imageshack.com/a/img922/9580/vWU8dd.jpg)

200000 pieds, sur la trajectoire tout se passe bien pour l'instant
(http://imageshack.com/a/img922/6715/Dv6Iap.jpg)

Mach 5, 120 Nm, on voit apparaitre le cercle représentant la base sur la visualisation horizontale.
On sort les sondes Pitot et on allume les altimètres radar.
(http://imageshack.com/a/img924/8901/4JOMy9.jpg)

(http://imageshack.com/a/img922/9506/oZuK47.jpg)

(http://imageshack.com/a/img924/7809/w4kbEO.jpg)

On atteint 100000 pieds, la phase finale en vol plané va commencer.


V)TAEM et atterissage

On est autour de 80000 pieds, il est temps de passer en manuel (on peut déjà le faire pendant la rentrée, je laisse la gestion de l'angle d'attaque à l'autopilote et je gère le roulis en manuel pour contrôler le taux de descente en général)
On se rapproche du HAC, se cercle que l'on va devoir enrouler pour s’aligner avec la piste et perdre de l'altitude en descendant avec une pente comprise entre 15 et 20°
(http://imageshack.com/a/img922/9576/4X7l2B.jpg)

Survol de la base de Mojave
(http://imageshack.com/a/img922/2932/aMnqhn.jpg)

On survol notre piste d’atterrissage et on rentre dans le HAC, un gros 180° à effectuer.
(http://imageshack.com/a/img922/2840/jbsnqt.jpg)

(http://imageshack.com/a/img924/4671/BU3by4.jpg)

Dernier virage et alignement
(http://imageshack.com/a/img923/5453/8E5Vkn.jpg)

(http://imageshack.com/a/img922/4560/OPY407.jpg)

A 2000 pieds sol, préflare, on passe progressivement d'un glide à 20° à un glide de 1.5°
(http://imageshack.com/a/img922/1599/LTbbhz.jpg)

300 pieds sol train sorti

Touch!
(http://imageshack.com/a/img922/3595/NPvh6o.jpg)

Touché à 18h17mn UTC, 3 mn d'avance sur l'heure officiel, je m'en contenterai après deux jours dans l'espace :)

Voilà, le petit pavé est fini.
N'hésitez pas si vous avez des questions sur SSU.

J’espère vous avoir montré un peu les capacités de ce module. Il me reste encore beaucoup à découvrir, notamment les rendez vous avec ISS en suivant au plus près les procédures réelles ( Différentes poussées, NC,TI,MC1,2,3,4 et l'approche finale TORVA).

En espérant que vous ayez eu le courage d'aller jusqu'au bout de ce topic :D

Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 13 May 2017, 05:23:11
What the f*** !!!  :trucdeouf:
Mais d’où ça sort ce truc là ??  :wonder:
C'est énorme !!  :wor:
C'est pas tout les jours qu'on me parle d'astronautique sans que je n'y capte que dalle  ^^
Donc déjà j'adore  :badsmile:

Comme d'hab ce genre de truc demande de se transformer en ingénieur informatique simplement pour l'installer, mais wahooo, j'en chois sur mon séant...
Je digère le post et je reviens d'ici quelques jours.
histoire de m'arracher quelques cheveux a tenter l'install.
Après ça j'aurais 124 626 questions (pour l'instant, après un décompte rapide)  :)
haaa les magnifiques surprises d'orbiter, ça faisait longtemps !
Ça fait au moins 8 mois que je suis passé a orbiter 2016 (et abandonné l'ancien) et je me languissais d'avoir du contenu pour nourrir le monstre.

Merci bcp pour ce topic sorti de l'espaaaace, Sir Gingin.  :top:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 13 May 2017, 08:34:02
Merci Carcharodon.

C'est vrai que l'installation est un peu complexe, et bien que je trouve ca relativement simple maintenant, j'y ai passé trois jours dessus  :music:
Je peux faire un PDF en image si ca peu aider?.

N'hésite pas avec tes questions :)
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Milouse on 13 May 2017, 11:25:15
Bonjour et bon retour parmi nous,

Magnifique vol ! Et quelle maîtrise ! :wor:
Si j'ai bien compris, SSU est à la navette spatiale, ce que NASPP est aux missions Apollo... très peu pour moi ! :badsmile:


Milouse
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Pappy2 on 13 May 2017, 11:26:32
Bonjour "Gingin"
en effet tu nous met l'eau à la bouche,  :eek:

Tu est donc Karmatisé  :eek:

cette version de SSU étant pour Orbiter 2016, cela donne vraiment envie d'essayer.

Si l'installation est compliquée Un petit TUTO serait pas mal en effet  :wor:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Edy on 13 May 2017, 11:37:44
Ouah! Enfin quelqu'un qui s'attaque à SSU.
Pour ma part cela fait longtemps que je l'ai installé mais je n'ai jamais compris comment  faire décoller la navette :wonder:, donc j'ai commencé par la base: pour le moment je sais uniquement conduire le crawler depuis le bâtiment d'assemblage jusqu'au pas de tir (d'ailleurs j'ai commencé un petit tuto sur le crawler qui sortira peut-être un jour) :)
Pour les scénarios dans l'espace je sais juste ouvrir la soute et sortir les antennes.  :)
En tout cas un grand bravo d'avoir pu nous faire un lancement avec SSU! :wor:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 13 May 2017, 13:45:10
Merci pour vos retours.

En effet Milouse, c'est le NASSP de la Navette  :)

Je ferai un post à part pour détailler l'installation alors, avec quelques photos, ca devrait etre plus parlant.

Quote
Pour ma part cela fait longtemps que je l'ai installé mais je n'ai jamais compris comment  faire décoller la navette

Tiens, je n'ai pas essayé le Crawler encore, on va tester ca :)
Tu bloques ou pour le décollage? Tu te sers des scénarios démarrant à 9 mn avant la mise à feu?
Un des elements pouvant bloquer la mise à feu est le fait d'avoir mal configuré la partie APU/HYDRAULICS avant T-4mn


Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: jacquesmomo on 13 May 2017, 16:03:45
Impressionnant !  :trucdeouf:
Merci Gingin !!!  :beer:

 :wor: Et 1 karma de plus !!!
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: antoo on 15 May 2017, 15:30:14
Hé bien! C'est une belle entrée en matière.
Quand j'en aurai fini avec NASSP, qui sait, je m'y mettrai peut-être :) !

Et merci!
A+
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 15 May 2017, 16:20:55
Wow, gros projets NASSP.
Ca me fait de l'oeil aussi :) Surtout avec les tutos de fou de Nulentout.

A tantot  :beer:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 17 May 2017, 14:46:04
J'ai une chose bizarre avec SSU.
Le launch test se déroule sans problème
Si je prends un launch pour une mission le countdown commence à -10mn comme prévu mais à -4mn j'ai le texte "Countdown clock will hold at T-4 minutes due to a failure" qui s'affiche et tout est bloqué
Quelqu'un a t'il ce problème ?  :wall:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 17 May 2017, 16:22:54
Hello Papyref,

Oui, c'est normal si tu n'as pas démarré les APU et mis en pression les 3 pompes Hydrauliques.

(http://imageshack.com/a/img922/4112/o3P7PJ.jpg)

Tu dois démarré dans l'ordre : Boiler N2 Supply, Boiler Power, Boiler heater controler.
Cela va démarrer les chaudières à eau ( Water Spray Boiler) qui vont permettre de refroidir l'huile qui passe dans les APU et également le liquide hydraulique sortant des pompes. Le N2 permet de pressuriser les reservoirs d'eau.

Ensuite, APU fuel tank valve et Apu control power. Cela permet d'ouvrir les vannes du fuel (Hydrazine) qui va rentrer dans les APU et de mettre en marche le controle electronique des APU.

S'assurer que Hyd Man Pump Press soit sur low ( cela évite de mettre les pompes en pression dès le démarrage des APU)

Normalement, trois carrés apparaissent en dessous de APU Ready to start. Démarrer ensuite les APU avec APU operate.
Une fois démarré ( on peut voir sur un des MFD la pression hydraulique autour de 900 PSI dans chacun des APU), on peut mettre sous forte pression les Pompes en mettant Hyd Man Pump Press sur High (ca monte à 3000 PSI)

Et ca devrait le faire :)

Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 17 May 2017, 22:17:15
Merci Gingin,

Je me doutait bien qu'il devait manquer des auxiliaires à démarrer avant lancement.
Pour l'instant je n'ai lu que le manuel général et il n'y a pas de check-lists pour les différentes phases de vol ce qui ne facilite pas les choses
Demain je vais refaire un lancement en suivant tes conseils et je regarderai si il y a d'autres documents dans la doc
Avec tous ces tumblers on est un peu perdu et il faut s'entraîner.
On croirait que tu as fait du training à la NASA  ;)
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 17 May 2017, 23:49:35
Quote
Pour l'instant je n'ai lu que le manuel général et il n'y a pas de check-lists pour les différentes phases de vol ce qui ne facilite pas les choses

Le manuel de SSU est un peu spartiate en effet.
Pour comprendre plus en profondeur les parties techniques ( fonctionnement de l'apu, des SSME, ..), rien de mieux que le Shuttle Crew Operations Manual ( cibler que les parties intéressantes, sinon on s'y perd vite,#chronophage  :arg:)
https://www.nasa.gov/centers/johnson/pdf/390651main_shuttle_crew_operations_manual.pdf (https://www.nasa.gov/centers/johnson/pdf/390651main_shuttle_crew_operations_manual.pdf)

Pour les check-lists, vu le niveau de fidélité de l'add on, on peut utiliser les vraies. Ce que les devs conseillent de faire d'ailleurs.
Les Flight Data Files de STS 135 font l'affaire: https://www.nasa.gov/centers/johnson/news/flightdatafiles/ (https://www.nasa.gov/centers/johnson/news/flightdatafiles/)

Enorme pavé ( 270 pages rien que pour l'Ascent Checklist), mais 90% de cette check comprend les procédures non normal (genre les abort, panne de Fuel Cell, Fuite dans le système de refroidissement,...), donc au final il y a entre 30 et 40 pages intéressantes, permettant de comprendre un peu mieux le déroulé de la phase ou on est.
Ca marche bien sans aussi :)

Ce qui est intéressant de comprendre ensuite est le fonctionnement de l'ordi de bord, et comment interagir avec lui pour pouvoir réaliser des poussées avec les OMS et changer les paramètres orbitaux.

Je peux te conseiller pour ca un petit manuel d'introduction. Il est très bien fait, permettant de comprendre la logique des GPC et l'interaction Keyboard/Ordi.
https://www.nasa.gov/centers/johnson/pdf/383444main_crew_software_interface_21002.pdf (https://www.nasa.gov/centers/johnson/pdf/383444main_crew_software_interface_21002.pdf)

Enfin, pour comprendre concretement les affichages des différents modes, il faut se plonger dans le dictionnaire général des GPC.
https://www.nasa.gov/centers/johnson/pdf/359895main_DPS_G_K_7.pdf (https://www.nasa.gov/centers/johnson/pdf/359895main_DPS_G_K_7.pdf)

Bon, gros manuel encore ( 300 pages), mais l'essentiel qu'il faut survoler comprend la partie OPS 1 (Ascent), 2 (Orbit), 3 (Entry).

(http://imageshack.com/a/img924/2471/maL7sc.jpg)

Par exemple, un écran très important à comprendre est celui de la page Manoeuvre qui permettra de circulariser l'orbite, la changer, et de se désorbiter.
Je te mets une image pour que tu puisses voir à quel page c'est.

(http://imageshack.com/a/img923/2232/7zd4tc.jpg)

Une fois que tu seras à MECO et le Tank externe largué, tu seras en mode OPS104 pour réaliser la première poussée et relever le périgée.

En vraie, le passage d'une séquence à une autre se fait automatiquement, la il faudra changer la séquence manuellement.
Une fois la poussée effectuée, il faudra taper OPS 105 PRO pour arriver à la page OMS 2 ( poussée pour circulariser l'orbite). Ensuite taper OPS 106 PRO pour arriver à une page de transition. Enfin OPS 201 PRO pour passer l'ordi en mode orbitale.
(Plus tard, Pour désorbiter, il faudra taper OPS 301 PRO et on passera en logique de ré entrée).
Tout cela devient assez limpide après lecture du premier document.

Un petit récapitulatif des différentes Séquences ( pour nous, que la 1 2 et 3)
(http://imageshack.com/a/img924/1940/wRM94C.jpg)

Quote
On croirait que tu as fait du training à la NASA

Ahah, si seulement  :)

Hésites pas si tu as des incompréhensions, et bonne mise en orbite  :beer:

Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 18 May 2017, 12:01:25
ça y est le lancement est réussi !  :flower:

Il faut s'habituer à la manipulation des tumblers qui sont parfois un peu récalcitrants
Je vais continuer pour la mise en orbite.
J'ai chargé les docs que tu conseilles mais que de pages !!!
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 18 May 2017, 15:37:09
Super :)

Oui, j'ai peut être mis un peu trop de docs  :)
Déjà la compréhension de la page MNVR et comment dialoguer via le keyboard est un bon début.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 18 May 2017, 16:02:33
J'ai chargé les docs que tu conseilles mais que de pages !!!

alors la mort de rire... si papy dit qu'il y a trop de pages, j'imagine le pavé !
En tout cas je suis bien attiré par ce superbe addon.
C'est vraiment un truc qui tirerait profit de quelques tuto vidéo pour décrire des trucs précis et pas forcément long, mais pour lesquels une vidéo fait gagner bcp de temps.
et c'est un magnifique chantier a entreprendre : y a de la matière.
J'ai jamais essayé NASSP (pour diverses raisons) mais j'ai toujours regretté.
Mais je m'attaquerais bien a ce truc là, en partageant ce que j'en apprend avec des petits tuto vidéo.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 18 May 2017, 16:34:56
Bien sympa de voir que quelques personnes se lancent dans l'aventure :)
Très versatile comme add on, un petit exemple d'abort avec un Return to launch site:http://www.orbiter-forum.com/showthread.php?t=38313 (http://www.orbiter-forum.com/showthread.php?t=38313)
En fonction du temps, je pourrais essayer de voir pour quelques tutos pdf.

Très bonne idée les vidéos, tu maîtrises vraiment bien cela.
Je pourrais éventuellement t'aider en amont si tu as des questions techniques ou autres,genre sur Skype.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: jacquesmomo on 18 May 2017, 19:09:09
Bravo à tous les deux (Carcharodon et Gingin) enfin de bonnes initiatives pour réveiller le Forum qui s'endormait un peu (n'oublions pas Pappy2 qui nous tient au courant tout les jours de la vie à bord de l'ISS).
(https://www.surlatoile.com/smileys/repository/Endormi/0028.gif)

Dès que j'ai fini Kourou, je me mets à Nassp, SSU, Amso et Honeymoon !!! ;)
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 18 May 2017, 20:45:00
Quote
Dès que j'ai fini Kourou, je me mets à Nassp, SSU, Amso et Honeymoon !!! ;)

Wow, un programme de ministre  :beer:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 18 May 2017, 22:26:37
Il me semble que si des vidéos sont intéressantes, rien ne vaut de bons tutos pdf qu'on peut avoir sous les yeux en même temps qu'on manoeuvre

C'est ce que j'avais fait avec nassp pour apollo et je crois que ça avait été utile aux copains
Dommage que je sois vieux et gaga et que je ne puisse plus consacrer trop de temps tous jours sur Orbiter !  :wall:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 18 May 2017, 22:54:54
Quote
C'est ce que j'avais fait avec nassp pour apollo et je crois que ça avait été utile aux copains

C'est clair que tes tutos en ont inspiré plus d'un  :beer:
Pourquoi pas faire un tuto pour STS 1, je vais y penser sérieusement et essayer de structurer le tout, en ne faisant pas trop dense :)
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 19 May 2017, 08:38:07
Je pense qu'il faudrait quatres parties pour un tuto:

- présentation de la cabine (schémas de la note generale)
- les organes de commande et visualisation et comment les utiliser (interrupteurs et CRT)
- les circuits operationnels
- les différentes phases de vol avec les check-lists et les emplacements sur les tableaux pour les actions et controles

Bien sûr il pourrait y avoir des annexes pour des détails  :wonder:


Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 19 May 2017, 18:51:42
Je pense qu'il faudrait quatres parties pour un tuto:

- présentation de la cabine (schémas de la note generale)
- les organes de commande et visualisation et comment les utiliser (interrupteurs et CRT)
- les circuits operationnels
- les différentes phases de vol avec les check-lists et les emplacements sur les tableaux pour les actions et controles

Bien sûr il pourrait y avoir des annexes pour des détails  :wonder:

Très bien ca.
Je vais tacher de m'y mettre et pondre quelque chose d'ici la semaine prochaine, j'ai un peu de vacances à la campagne de prévu, ca devrait aider :)

Tu t'en sors pous l'instant Papyref?
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: antoo on 19 May 2017, 21:43:34
Quote
Je vais tacher de m'y mettre et pondre quelque chose d'ici la semaine prochaine

:top:

Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 19 May 2017, 22:34:18


Tu t'en sors pous l'instant Papyref?

Aujourd'hui je n'ai pas travaillé sur SSU car j'ai termine la mise à jour de mon addon PAD24_UR500 pour diffusion incessante
Demain je m'y remets. Je pense que ton tutoriel sera très utile !  ;)
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 19 May 2017, 22:59:08
Quote
Je pense que ton tutoriel sera très utile !  ;)

#Pression   :)
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 20 May 2017, 06:48:23
 Pas pression mais  :beer: et merci d'avance  :wor:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 24 May 2017, 11:35:21
Demande d'aide !

J'ai réussi à comprendre quelle est la procédure pour entrer le deltaV et le TIG requis pour un changement d'orbite mais aprés avoir fait ça l'allumage ne se fait pas au TIG. Pourquoi ?
Cette navette est diabolique !!!  :worry:
De même comment peut on reprendre le controle des moteurs principaux en manuel ?
Il est certain que les américains n'ont pas donné dans la facilité d'exploitation ! Il faudrait tout refaire avec des écrans tactiles et des commandes vocales  :)

Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 24 May 2017, 13:30:12
Quote
J'ai réussi à comprendre quelle est la procédure pour entrer le deltaV et le TIG requis pour un changement d'orbite mais aprés avoir fait ça l'allumage ne se fait pas au TIG. Pourquoi ?

Hello Papyref, tu pourrais me fournir un screen ?
Dans quelle mode es tu ?( OMS1/2/ Orbit manoeuver)
Peut etre une erreur dans le TIG .

La syntaxe correct est   item10 + jour+ heure+minute+ seconde  EXE     

Un exemple, je suis en mode 105 (OPS1, ascent, phase 5 qui est la poussée OMS 2, d'ou le 105 en haut à gauche de l'écran)

(http://imageshack.com/a/img924/1527/dkdT8L.jpg)

TIG : 01heures 04mn 00 secondes Item 10+0+1+4+0 EXE

Ensuite je rentre une vitesse sur l'axe X du repère LVLH:  Item19 +128 EXE   (128 ft/sec)
Je charge la solution avc l'item LOAD:  Item 22 EXE
On voit les paramètres apparaitre à droite de l'écran ( VTOT, TGO, l'attitude inertielle de l'orbiter dans BURN ATT pour la poussée, et la décomposition du vecteur vitesse à ajouter dans le repère fixe de la navette  VGO X,Y,Z)

Je lance le timer: Item 23 EXE

Le timer apparait en haut à droite en dessus du Mission Elapse Time. 36mn15 dans notre cas.

Enfin, on positionne la navette dans la bonne attitude de poussée.
Item 27 EXE
En dessous de MNVR apparait TTG( Time to Go), temps nécessaire à la manoeuvre.

Et puis on attend la poussée, 15 sec avant le burn un EXEC jaune apparait en haut à droite de l'écran, il faut presser EXE pour confirmer le burn, c'est peut etre ca que tu as manqué.

(http://imageshack.com/a/img923/2061/jZuyMg.jpg)


Quote
De même comment peut on reprendre le controle des moteurs principaux en manuel ?

Pas de controle direct pour moteurs orbitaux, tout se fait par l'interface des GPC.

Quote
Il est certain que les américains n'ont pas donné dans la facilité d'exploitation ! Il faudrait tout refaire avec des écrans tactiles et des commandes vocales 

C'est clair  :)
Technologie des 80's
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 24 May 2017, 15:58:15
Merci Gingin,
J'ai effectivement oublie les commandes d'exécution pour le load et le Timer. Je vais refaire l'essai !
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 24 May 2017, 18:03:11
Nickel, j'ai fini à peu près le plan du tuto, je vais m'atteler à l'écriture entre 2 ricards au soleil  :)

Tu te sors de quoi pour le DeltaV? IMFD ou un calcul direct avec l'équation de la force vive?
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 24 May 2017, 22:40:38
 

Tu te sors de quoi pour le DeltaV? IMFD ou un calcul direct avec l'équation de la force vive?
Pour l'instant calcul direct :???:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 25 May 2017, 10:20:48

Tu te sors de quoi pour le DeltaV? IMFD ou un calcul direct avec l'équation de la force vive?
Pour l'instant calcul direct :???:

Yes, je fais pareil. Ca marche bien :)
Et vu qu'une fois la vitesse rentrée on a une estimation du nouveau périgée/apogée, on peut affiner.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 25 May 2017, 15:41:06
Tu te sors de quoi pour le DeltaV? IMFD ou un calcul direct avec l'équation de la force vive?

vous avez déjà utilisé Burn Time Calculator ?
http://www.orbithangar.com/searchid.php?ID=6413
c'est un outil que je trouve indispensable pour quasiment tout les vols.

Sinon, j'ai fini mes tutos XR2 terre/lune et inverse, donc je vais installer le SSU ce WE.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 25 May 2017, 16:22:07
Il me semble que Burn Calculator seul ne permet d'avoir que le Dv pour circulariser l'orbite?

Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 25 May 2017, 16:55:55
nan, il permet de calculer toutes les poussées avec tout les moteurs disponibles (retro / hoover / main).
Il permet aussi (comme je le fais dans le tuto terre/lune) d'obtenir avec grande précision les distances qu'il faut pour s'arrêter a partir de la vitesse en cours, avec les moteurs selectionnés.
Il ne permet pas d'obtenir le vecteur de poussée (la direction) mais tout ce qui concerne le calcul Dv, il est fait pour ça.
La circularisation automatique n'est qu'une petite fonction supplémentaire, bien pratique.
Cependant elle n'est utilisable que pour des petites valeurs, car il ne donne pas de vecteur.
Or, les grosses poussées de circularisation ne se font pas dans l'axe prograde mais selon un vecteur unique : le prograde est un vecteur evolutif qui suit la courbure de l'astre autour duquel on est en orbite, ce n'est pas une droite.

edit : ... et c'est pour ça que BTC n'est pas indiqué pour réaliser des circularisations qui demandent plus du 1/4 de la vitesse orbitale finale en impulsion.
Donc il n'est pas indiqué, par exemple, pour circulariser une orbite basse terrestre en arrivée directe de mars ou de la lune.
Le module "orbit insert" de IMFD est bien plus précis et fiable pour ça.
Mais lorsqu'il n'y a que quelques secondes de burn pour circulariser, il fait très bien le taff : très facile, très rapide.

reedit : il est de plus conçu pour bosser en tandem avec transX... que je n'utilises plus depuis des années, je l'ai remplacé par IMFD.

la ou il est très pratique aussi, c'est pour s'arrêter a un rdv spatial (par exemple avec l'ISS).
il suffit de programmer le Dv et le Dt, de pointer le nez sur le "V-", puis de l'engager et de le laisser faire.
très précis, et ça facilite vraiment la tâche.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 25 May 2017, 19:33:29
D'accord.

Par exemple, on a une orbite de 200 par 300 km
Je vais faire une poussée à l'apogée A1 300km et créer un nouvel apogée A2 400 km.
Il permet de calculer le Dv?
En gros la différence entre la vitesse qu'aurait la navette au point A dans la nouvelle orbite cherchée et entre la vitesse actuelle de la navette au point de poussée A?

Ca pourrait etre pratique de connaitre l'intensité, vu que la direction est connue: axe X du repère LVLH au point de poussée, équivalent à une poussée pro/rétro grade quand on pousse à un apogée/périgée, ou sur des orbites très faiblement elliptiques ( ce qui couvre la très vaste majoritée des opérations de la navette).
(http://imageshack.com/a/img923/9492/CTIPlh.png)

Ce qui simplifie les interactions avec l'ordi de bord d'avoir à effectuer une poussée uni axial, on a pas tout ksc derriere :D



Edit: je viens de voir ton édit :D
En fait, il faut le coupler pour qu'il sorte des DV? Sinon, il sort que le temps de la poussée en lui rentrant une DV connue?
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 25 May 2017, 19:46:48
Le module Dv de IMFD est plus indiqué pour faire ce que tu demandes, car il permet d'avoir un outil de visualisation predictif : en fonction du Dv que tu injectes a Dt (que tu choisis), tu peux voir exactement combien de Dv il faut injecter a ce moment là pour réhausser ton orbite a telle altitude.

edit : je viens de voir ton edit qui a vu mon edit.
lol

juste pour rajouter : le module Dv d'IMFD est très simple d'utilisation pour faire cde que tu demandes,, je viens d'essayer avec un truc un orbite.
en fait je n'ai jamais eu besoin d'utiliser cette fonction Dv d'IMFD car ce MFD est bourré de fonctions spécifiques toujour plus performants que le module Dv pour faire les opérations spatiales.
SAUF justement, pour rehausser une orbite de tant de km a tel moment.
La il est royal.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 25 May 2017, 19:53:23
En fait, il faut le coupler pour qu'il sorte des DV? Sinon, il sort que le temps de la poussée en lui rentrant une DV connue?

pas forcément besoin de le coupler non.
un exemple de l'arrivée sur la lune en PDI : il te permet tout seul de savoir exactement quand mettre a feu avec tes retros, combien ça va durer en temps, et quelle distance tu va parcourir pendant le burn.
Avec une précision absolue.
Ce qui mâche considérablement la tâche.
et si t'es même vraiment fan des totomatismes, tu le programmes longtemps a l'avance afin qu'il fasse le tout en totale indépendance au moment voulu, au lieu de le lancer en manuel au bon moment qu'il t'aura indiqué.
Ce MFD est un incontournable a mon sens... comme le MFD orbit ou map.
Ça doit faire partie de la panoplie car il y a toujours un moment dans le vol ou il est utile et pratique.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 25 May 2017, 21:24:34
Ok nickel.

Oui pour SSU, ca pourrait etre sympa.
Calculer des DV simples pour changements d'orbites, et des Target intercept pour ISS ( après on peaufine avec les ordis de bords)
Je regarderai ca alors, merci pour les infos.

Le truc avec SSU, c'est que les automatismes ne marcheront pas (tant mieux au final, ce n'est pas l'esprit de l'add on). Il faut passer absolument par les ordis de bord de la navette.
D'ou l'interet de ce que tu me dis sur IMFD, d'avoir une DV à rentrer et savoir sur quel axe pousser dans les ordis de la navette.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 25 May 2017, 21:39:56
Le truc avec SSU, c'est que les automatismes ne marcheront pas (tant mieux au final, ce n'est pas l'esprit de l'add on).
tout a fait d'accord sur ce point
Quote
Il faut passer absolument par les ordis de bord de la navette.
pareil d'accord
Quote
D'ou l'interet de ce que tu me dis sur IMFD, d'avoir une DV à rentrer et savoir sur quel axe pousser dans les ordis de la navette.
ha : le problème est donc de trouver le vecteur de poussée ?
il doit forcément y avoir une méthode dans la procédure du shuttle ?
personnellement, je compte bien n'utiliser QUE l'instrumentation et les procédures du shuttle pour les manœuvres.
Donc pas de BTC ni de IMFD  en mode Dv.
SAUF si les informations en question doivent venir de capcom.
A ce moment là, il est justifié d'utiliser des outils annexes pour simuler les calculs fournis par capcom.
mais je compte bien respecter a la lettre les procédures du shuttle, sans "cheat".

j'installe tout ça ce WE et je commence l'introspection dès le début de semaine.
chouette, y a plein de boulot  :badsmile:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 25 May 2017, 22:05:05
Quote
A ce moment là, il est justifié d'utiliser des outils annexes pour simuler les calculs de capcom.
mais je compte bien respecter a la lettre les procédures du shuttle, sans "cheat".

C'est tout a fait l'esprit et la force de cet add on.
Aucun automatismes externes, passer absolument par l'ordi de bord.
Et pouvoir simuler au travers de IMFD ou BaseSYNC pour la déorbitation les 50 mecs qui travaillent à KSC pour fournir la solution de poussée à la navette en orbite qui l'upload via les systèmes de comms, c'est l'esprit :)

En gros, toutes les solutions de tirs sont uploadés depuis KSC dans la navette. SAUF les phases finales de rendez vous, ou un programme spécial de la navette fait les calculs de la rencontre finale avec ISS, couplé à un radar de rendez vous et Star tracker pour avoir des infos de positions/vitesses relatives par rapport à la target ( Equations de Lambert/ simulé à 80%, ca marche très bien) Le but est d'arrivée 600 feet en dessous de ISS avant d'entamer la phase finale de Docking.Bref, je m'éloigne du sujet :)

Après, les directions restent simples . Toujours le repère LVLH du post d'avant.
Tu veux changer périgée/apogée de l'orbite, poussée pro/rétrograde axe X.
Tu veux changer le plan, poussée anti normal/normal axe Y. (Très couteux, changement de 1° coutera quasiment tout le fuel à bord, envrion 1000ft/s de réserve)
Tu veux rapprocher l'apogée/périgée de ton point de poussée, poussée radial axe Z

On faisant les calculs à la main ou avec un tableur excel/programme C++ (équation force vive pour le Dv https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_de_la_force_vive (https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quation_de_la_force_vive)), c'est très précis ( de l'ordre du Nm pour arriver à l'orbite que tu veux)
Tu as moyen avec les ordis de la navette de voir en plus quel sera l'apogée/périgée que tu auras après la poussée, tu peux donc affiner la vitesse en conséquence.
IMFD a l'air parfait pour le mode DV à ajouter ( qui doit etre une poussée prograde, y a meme moyen d'avoir la direction X, Y , X avec le mode Appolo qui donne les composantes du vecteur poussée il me semble)

Ce que je vais tester plus sérieusement prochainement, c'est les rendez vous. La, c'est un peu plus touchy, mais au combien gratifiant.

C'est vrai que ce module reflete bien l'aérospatiale réelle, ou ce qui parait simple à travers un mfd générique est en fait compliqué à mettre en place dans un "vaisseau réel" (et demande des dizaines de mecs au sol pour vérifier,controler le vecteur d'état du vaisseau, etre sur de la position réelle, etc)
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 26 May 2017, 09:21:46
Quote
C'est vrai que ce module reflete bien l'aérospatiale réelle, ou ce qui parait simple à travers un mfd générique est en fait compliqué à mettre en place dans un "vaisseau réel" (et demande des dizaines de mecs au sol pour vérifier,controler le vecteur d'état du vaisseau, etre sur de la position réelle, etc)

Certes, cependant, beaucoup de ces exigences sont à mettre au passé.
En particulier a cause de l'évolution drastique des moyens informatiques.

Apollo a intégré le premier ordinateur compact de l'histoire.
Avant Apollo, il fallait une pièce entière de maison pour faire tenir un ordinateur tel que celui qu'ils ont embarqué : l'AGC (https://fr.wikipedia.org/wiki/Apollo_Guidance_Computer)
Son cycle était de 85 kHz, sa mémoire morte de 72 Ko et vive de 4 Ko.
le tout pour une masse absolument remarquable pour l'époque (Apollo a fait naitre le concept d'ordinateur portable) de 32 kg.
Mais la première calculette bas de gamme actuelle est des millions de fois plus puissante que ça !

Pour le Shuttle, le GPC AP-101B (https://fr.wikipedia.org/wiki/IBM_System/4_Pi) date de 1972 pour sa conception, pesait lui aussi 30 kg et n'avait des performances que de 1 Mips (millions d'instructions par seconde), avec une mémoire de 512 Ko.
Il y en avait 5 a bord, 4 utilisés pendant les phases critiques du vol et un pour les "surveiller".
https://fr.wikipedia.org/wiki/Navette_spatiale_am%C3%A9ricaine#L.27informatique_embarqu.C3.A9e

Bref, tout ceci pour dire que les moyens de l'époque, même du shuttle, étaient vraiment très limités comparé a la puissance informatique dont on dispose aujourd'hui.
Non seulement ça mais aussi l'intégration de données (provenant de différents capteurs inboard et au sol), ça a considérablement progressé même depuis simplement les navettes spatiales.
Avec l'informatique moderne, les procédures du Shuttle seraient vraiment très différentes et beaucoup plus autonomes qu'à l'époque.

Mais voilà, à l'époque ce n'était pas le cas, alors moi, comme toi, j'ai envie d'utiliser l'engin dans son jus.  ;)
Parce que c'est bien sympa le XR2, bon engin immersif avec beaucoup de capacités, il permet d'apprendre plein de choses sur les opérations spatiales... mais c'est bien trop facile, en plus d'être totalement irréaliste (au niveau de l'Isp magique des motorisation en particulier) :badsmile:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 26 May 2017, 09:37:11
Quote
Tu veux changer le plan, poussée anti normal/normal axe Y. (Très couteux, changement de 1° coutera quasiment tout le fuel à bord, envrion 1000ft/s de réserve)

ha oui, ça a éviter absolument le changement d'inclinaison !
c'est pour cette raison que la mise en orbite doit être remarquablement précise en terme de synchronisation d'inclinaison avec la cible (genre ISS) dès la mise en orbite, et j’attends de voir ce dont va être capable le addon sur ce point, car tout ça est en full automatique (le profil de tir) a partir du décollage jusqu’à mise en orbite définitive.

Avec le shuttle de base d'orbiter, ça demande un timing de tir hyper précis ainsi que la connaissance de l'inclinaison de tir à 0.1° près.
Le nouveau PA intégré dans O16 est cependant super cool pour ça.

Quote
Tu as moyen avec les ordis de la navette de voir en plus quel sera l'apogée/périgée que tu auras après la poussée, tu peux donc affiner la vitesse en conséquence.
Ha ba voilà, pas besoin du module Dv alors !

Tu peux compter sur moi pour aider a développer des procédures sans "cheat" pour toutes ces opérations de Shuttle.
Même si ça prend du temps, c'est a notre portée.
Et puis ça donne matière a se faire plaisir sur Orbiter, vu que je commençais a m'ennuyer avec le XR2 ou les delta glider a qui j'ai fait faire quasiment tout depuis une dizaine d'années.

Le NASSP m’intéresse beaucoup aussi, mais je préfère commencer par le SSU.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 26 May 2017, 10:53:34
Quote
Certes, cependant, beaucoup de ces exigences sont à mettre au passé.
En particulier a cause de l'évolution drastique des moyens informatiques.

Oui, c'est clair. J'aurai du mettre l'aérospatiale des années 90 :)

Quote
Il y en avait 5 a bord, 4 utilisés pendant les phases critiques du vol et un pour les "surveiller".

Les gars savaient y faire niveau redondance ahah. Le 5ème, le BFC (Back up Flight System) avait meme un software concu par une autre boite que celui 4 premiers pour pallier à un glitch commun qui pouvait arriver dans les 4 GPC primaires, c'est fou.

Quote
j’attends de voir ce dont va être capable le addon sur ce point, car tout ça est en full automatique (le profil de tir) a partir du décollage jusqu’à mise en orbite définitive.

Ca marche bien. Les scénarios sont précis dans les fenetres de tir, on arrive à environ Rinc=0,50°
On peut modifier dans les fichiers scénarios le cap de tir pour affiner, et prendre en manuel le roulis/yaw en montée pour vraiment se rapprocher de 0.

Quote
Ha ba voilà, pas besoin du module Dv alors !

Dans l'absolu tu as raison. Mais ca évite de bcp tatonner et d'avoir déjà une Dv solide à rentrer, et ensuite on ajuste à quelques ft/s pour la précision :)


Quote
Même si ça prend du temps, c'est a notre portée.

Carrément. Un peu de patience et de lecture et ca le fait :)

Nassp me tente carrément aussi. Ca a l'air encore plus complexe!!
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 26 May 2017, 13:19:29
Ca marche bien. Les scénarios sont précis dans les fenetres de tir, on arrive à environ Rinc=0,50°

arghh c'est déjà énorme ça, ça représente 50% du Dv disponible pour les opérations orbitales.
Je dois t'avouer que dépasser 0.2° de Rinc ça va me foutre des boutons.
mais y a moyen : optimisation de la fenêtre de tir (quelques dizaines de secondes maxi) et de l'inclinaison de tir a 0.1° près.
j'y arrivais avec le shuttle de base (toujours moins de 0.2°), en travaillant ces fenetres de tir et cette inclinaison, il n'y a pas raison qu'on y arrive pas avec SSU.
On fournira des scenarios suffisamment précis pour ça.

Quote
Oui, c'est clair. J'aurai du mettre l'aérospatiale des années 90
des années 70 même !
l'informatique du shuttle datait de cette époque là.
je crois savoir qu'elle a été remise un peu a niveau effectivement vers les années 90, mais rien de bien folichon.

Quote
Dans l'absolu tu as raison. Mais ca évite de bcp tatonner et d'avoir déjà une Dv solide à rentrer, et ensuite on ajuste à quelques ft/s pour la précision :)

de toute façon, on va faire en sorte de ne calculer avec des trucs modernes que les infos qui devaient venir de capcom et pas autre chose.
Et ça va le faire sans aucun doute.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 26 May 2017, 13:27:54
Quote
de toute façon, on va faire en sorte de ne calculer avec des trucs modernes que les infos qui devaient venir de capcom et pas autre chose.
Et ça va le faire sans aucun doute.

Yes, c'est ce que j'ai fait jusqu'à présent et ca marche super bien.
Pour le Rinc, oui, y a moyen d'arriver à un très bon résultat, et d'ajuster comme tu dis la fenetre de tir au dixième de degrés dans le scénario. En général, les missions pour ISS ou rendez vous de satellites sont très précises dans les fenetres inclinaisons dans les scénarios.
Je vais retester tout ca en rentrant sur Paris Lundi prochain. :)

Je me demandais si vous aviez un groupe skype ou teamspeak/discord sur le forum?
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 26 May 2017, 13:33:02
il n'y a pas de channel vocal a ma connaissance, mais c'est vrai que ça serait très utile.
j'utilise teamspeak depuis des années pour plein de trucs, je pense que c'est le meilleur produit pour ça.
On va voir a créer ça.


... ça va finir par des cours online en vocal

"mais bordel, je te dis d'appuyer sur le switch master arm !!"  :why:

looool  :badsmile:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 26 May 2017, 18:05:56
Teamspeak c'est super cool oui.

On pourrait créer gratuitement un discord pour le forum.
Ca pourrait vraiment cool d'échanger et expliquer en vocal.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 26 May 2017, 19:10:56
et il va falloir aussi faire une centralisation de documents.
googledrive est très bon pour ça.
On est bien d'accord : il n'y a pas le feu.
On va faire tout ça tranquillement mais surement.
On va réfléchir a l'organisation, mieux ce sera fait, plus ce sera accessible pour ceux qui veulent aussi se plonger dedans.

En général, les missions pour ISS ou rendez vous de satellites sont très précises dans les fenetres inclinaisons dans les scénarios.

Ça par contre c'était pas le cas avec les vieux scenarios shuttle.
Il fallait que je change a chaque fois sinon c'était toujours autour de 1°...  :arg:
mais je t'avoue que je n'ai pas fait bcp de shuttle, a tout casser une 30aine de vols depuis mes débuts sur orbiter.

il faut aussi de préférence se trouver une ISS qui va bien.
je suis sur qu'il y en a une pour O16, voir une pour O12 qui est compatible.

on mettra la liste dans les docs de travail sur googledrive.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 26 May 2017, 19:27:33
Oui, bonne idée le drive.

Pour ISS oui, il faudra en trouver une bonne, et surtout une que l'on peut facilement positionner pour quelle soit dans la bonne attitude pour le docking et faire des approches TORVA.
On a le temps de voir, il y a déjà beaucoup à maitriser avant les rendez vous :)

Cool de voir de la motivation.
Les docs, j'ai déjà un bon tri dans les "officiels", j'en suis déjà à quelques milliers de pages de lecture au moins, une réelle passion :)
C'est passionnant de voir la complexité de ce vaisseau sur tous les plans. Quel défi fou cela a été d'envoyer un "avion" dans l'espace et de le faire revenir.

Je te mets un petit lien de la bible, le SCOM, ou tout y est décrit. Tu peux aller piocher les questions que tu poses (techniquement, opérationnellement etc)

https://www.nasa.gov/centers/johnson/pdf/390651main_shuttle_crew_operations_manual.pdf (https://www.nasa.gov/centers/johnson/pdf/390651main_shuttle_crew_operations_manual.pdf)
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 27 May 2017, 06:40:41
Bon, entre la doc du addon et le pavé de 1150 pages que tu viens de me donner, j'ai de la lecture  :badsmile:
franchement excellent ces deux trucs.  :wor:
Ces lectures vont être très profitables, je l'ai vu juste en regardant les sommaires.   
:gift:

j'ai jeté un oeil sur le manuel NASA puis j'ai ouvert la doc SSU pour la première fois, et la je vois direct :
Quote
SSU requires the following addons to be installed:
1. OrbiterSound 4.0
2. Antelope Valley scenery pack
Je me doutais qu'ils allaient tout de même pas zapper le taff fait par Martin lui même pour ce coin précis !!
Tout installé avec config exacte de ton tuto + les textures HR pour la terre + Antelope, je suis à pile 38Go.

Mais là, je vais avoir besoin de pas mal d'heures de lecture avant de toucher à la bête.

Quote
On a le temps de voir, il y a déjà beaucoup à maitriser avant les rendez vous :)
c'est clair.
Y a de la procédure, va falloir l'assimiler.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 27 May 2017, 13:01:56
Cool, ca commence à bosser le SCOM  :)

Bienvenue au paradis ahah.

Hésite pas si tu as des questions, entre deux pastis sous le soleil du Sud, je trouverai le temps d'y répondre  :beer:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 28 May 2017, 11:21:17
Je préviens quand même : il va me falloir du temps pour ingérer tout ça.
c'est beaucoup de lecture, en anglais de surcroit, sachant tout de même qu'il n'y a qu'une partie du manuel de 1150 pages qui est vraiment utile pour ce addon .
Mais oui, effectivement, c'est bien le paradis d'un gros curieux comme moi ce genre de littérature  ;)
Par contre, je suis du genre qui déteste toucher à des trucs complexes sans avoir un minimum de bases.
Ici ça va se traduire par quelques dizaines d'heures de lecture avant de tenter ma première mise en orbite simple.
Le seul décollage que j'ai fait avec le addon pour l'instant, c'est parce que j'ai selectionné un scenario avec un départ automatique (sans l'avoir vu), qui a decollé pile poil lorsque j'ai basculé le premier (et le seul) interrupteur du tableau de bord, ce qui m'avais fait croire que j'avais fait ça tout seul en trouvant le bouton miracle loool :badsmile:
... alors que je sais très bien qu'il n'y a pas de bouton miracle...

Donc ne sois pas trop pressé, mais sois confiant, j'ai vraiment décidé de m'investir (une partie de mes loisirs) la dedans, a longue échéance.
Et merci, car je ne l'aurais pas fait de ma propre initiative, même si j'avais mis la main dessus tout seul.
Je vois que tu aides beaucoup et de fort belle manière, ce qui est une belle motivation et qui me permet d'avoir confiance, donc de m'investir aussi.
En gros, j'y ai trouvé une occupation long terme sur orbiter et j'en suis fort aise  ;)

Et c'est ça la communauté FR de ce forum : chacun a ses centres d'intérêt et en fait profiter les autres a travers son travail et son expérience.
Certains ici ont déjà des CV long comme le bras a ce sujet...
 :beer:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Papyref on 28 May 2017, 11:59:00
Encore moi pour une question ?
Je réalise le lancement puis je corrige à l'apoapsis pour relever le periapsis. Pas de problème ça marche.
Quand je veux faire la deuxiéme manoeuvre pour circulariser, ça ne marche pas, la demande de confirmation EXEC ne s'affiche pas ?
De quoi s'arracher les cheveux ! Je suis encore loin d'arriver à faire un rendez vous  :worry:
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 28 May 2017, 13:48:13
t'es passé en OMS2 ?
je dis ça j'ai même pas encore ouvert les MFD la dessus... pour l'instant je lis les deux manuels.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Gingin on 28 May 2017, 13:58:42
Yes, il faut passer en oms 2, marqué en haut de l'écran oms 2 mnvr
Pour cela, ops105 exe
Une fois la poussée fini, Ops 106 exe pour passer dans un mode de transition entre la fin de la mise en orbite et les Operations  en orbite
Enfin Ops 201 pour passer en mode Ops 2, qui correspond aux Ops en orbite ou tu pourras faire autant d'ajustement que tu  veux sur ton orbite.
Title: Re: Parlons Navette Spatiale avec SSU 4.2
Post by: Carcharodon on 28 May 2017, 14:37:47
je pense que le truc sur lequel je vais me pencher en premier pour faire des tuto vidéo ce sera les procédures spécifiques.
Plutot que de faire des gros trucs je vais penser au découpage par tranches.
genre pre flight check, launch check, take off/MECO, orbit management, pre rdv, rdv etc..
a froid... donc ça sera pas exactement ça...
mais une vidéo sur ça ca permet de percuter bien plus facilement qu'un manuel.
surtout que des boutons, y en a un paquet...

Mais bon, c'est pas pour tout de suite, avant je dois apprendre  :)